1 PIERRE 5 : 01 À 14 ** + 1 PETER 5 : 01 to 14 + NOTES : JOHN MACARTHUR

26/05/2016 12:26

1 PIERRE 5 : 01 À 14 ** +
 

1 ¶  Voici les exhortations que j’adresse aux anciens qui sont parmi vous, moi ancien comme eux, témoin des souffrances de Christ, et participant de la gloire qui doit être manifestée:

 

exhortations …  aux anciens. Étant donné les souffrances et persécutions à venir, l’Église avait besoin des meilleurs responsables. L’« ancien » est aussi décrit par des images qui renvoient ailleurs au pasteur (celui qui « fait paître », verset 2) et à l’évêque (le « gardien », verset 2). Le terme « ancien » évoque la maturité spirituelle. Comme ailleurs dans l’Écriture (à l’exception de la référence de Pierre à lui-même « moi, ancien comme eux », et de celles de Jean dans #2Jn 1 et 3 Jn 1), il apparaît ici au pluriel; cela indique qu’il était courant d’avoir une pluralité de responsables chargés de veiller sur le troupeau et de le nourrir.

 

moi, ancien comme eux, témoin …  et participant de la gloire. Pierre fait reposer son exhortation aux anciens sur de riches sources de motivation:

1° l’identification à l’apôtre: étant lui-même ancien, il pouvait prodiguer un encouragement pertinent aux responsables spirituels;

2° son autorité: en signalant avoir été témoin des souffrances de Christ, il affirmait son apostolat (cf. #Lu 24: 48 ; #Ac 1:21-22);

3° une espérance: le rappel de la récompense que les responsables chrétiens recevraient un jour de la main de Christ pour leur service devait les stimuler à accomplir fidèlement leur tâche.

 

Le fondement de cette anticipation était l’expérience de Pierre lors de la transfiguration de Christ (cf. #Mt 17:1-8 ; #2P 1:16), où il avait goûté à la gloire du Seigneur.

 

2  Paissez le troupeau de Dieu qui est sous votre garde, non par contrainte, mais volontairement, selon Dieu ; non pour un gain sordide, mais avec dévouement ;

 

Paissez le troupeau de Dieu. Après la motivation ( #1P 5:1) vient l’exhortation (versets #1P 5:2-4). Comme l’objectif premier du berger est de nourrir, c’est-à-dire d’enseigner, chaque ancien doit être capable d’enseigner (cf. #Jn 21:15-17)  et, de plus, de veiller sur le troupeau (cf. #Ac 20:28-30). Dans cette double tâche, il faut se rappeler que le troupeau appartient à Dieu et non au berger. Dieu confie certaines personnes de son troupeau au pasteur d’une Église pour qu’il les dirige, prenne soin d’elles et les nourrisse ( #1P 5:3).

 

non par contrainte, mais volontairement. Pierre semble mettre en garde les anciens contre un premier danger: la paresse. L’appel divin (cf. #1Co 9:16) et l’urgence de la tâche (#Ro 1:15) devraient empêcher toute paresse et toute indifférence. Cf. #2Co 9:7.

 

non pour un gain sordide. Les faux docteurs sont toujours motivés par l’argent, qui représente un deuxième danger, et utilisent leur pouvoir et leur position pour voler les gens. L’Écriture précise que les Églises devraient rémunérer correctement leur pasteur (#1Co 9:7-14 ; #1Ti 5:17-18), mais ce n’est jamais le désir de gagner un argent immérité qui doit motiver à servir (cf. #1Ti 3:3 ; #1Ti 6:9-11 ; #2Ti 2:4 ; #Tit 1:7 ; #2P 2:3 ; voir aussi #Jér 6:13 ; #Jér 8:10 ; #Mi 3:11 ; #Mal 1:10).

 

3  non comme dominant sur ceux qui vous sont échus en partage, mais en étant les modèles du troupeau.

 

non comme dominant. C’est le troisième danger qui guette un pasteur: le verset  2 mentionnait la paresse et l’argent, il est ici question de mauvaise autorité. « Dominer » implique de prendre la direction des choses en manipulant ou en intimidant. La véritable autorité spirituelle s’exerce au contraire par l’exemple (voir #1Ti 4:12).

 

4  Et lorsque le souverain pasteur paraîtra, vous obtiendrez la couronne incorruptible de la gloire.

 

le souverain berger paraîtra. Il s’agit de Jésus-Christ (cf. #Esa 40:11 ; #Za 13: 7 ; #Jn 10:2, #Jn 10:11-12, #Jn 10:16 ; #Hé 13:20-21). Lorsqu’il apparaîtra lors de son retour, il évaluera le ministère des pasteurs devant son tribunal (cf. #1Co 3:9-15 ; #1Co 4:5 ; #2Co 5:9-10).

 

la couronne incorruptible de la gloire. C’est-à-dire la couronne que représente la gloire éternelle. À l’époque du N.T., les couronnes étaient remises aux personnes qui remportaient une victoire (cf. #1Co 9:24-25). Les croyants ont reçu la promesse de recevoir la couronne de gloire, de vie (#Ja 1:12), de justice (#2Ti 4:8) et de joie (#1Th 2:19), et toutes sont incorruptibles (#1Co 9:25). Ces diverses couronnes décrivent les caractéristiques de la vie éternelle. Le mot grec pour « incorruptible » est tiré du nom d’une fleur, l’amarante.

 

5 ¶  De même, vous qui êtes jeunes, soyez soumis aux anciens. Et tous, dans vos rapports mutuels, revêtez-vous d’humilité ; car Dieu résiste aux orgueilleux, Mais il fait grâce aux humbles.

 

soyez soumis. Voir #1P 2:18-3:9.

 

anciens. Les anciens sont les pasteurs, les responsables spirituels de l’Église (cf. verset  #1P 5:1 ; notes sur #1Ti 3:1-7 ; #Tit 1:5-9). Les membres de l’Église, surtout les jeunes gens, doivent honneur, déférence et respect aux responsables spirituels. La soumission est une attitude fondamentale de la maturité spirituelle (cf. #1Co 16: 15 ; #1Th 5:12-14 ; #Tit 3:1-2 ; #Hé 13: 7, #Hé 13: 17). Le manque de soumission aux anciens non seulement complique le ministère, mais aussi fait obstacle à la grâce de Dieu, comme le dit #Pr 3:34.

 

revêtez-vous d’humilité. « Se revêtir » signifie littéralement « attacher quelque chose sur soi en faisant un nœud ». Le verbe était souvent utilisé pour un esclave qui enfilait un tablier par-dessus ses vêtements afin de ne pas se salir. L’« humilité », littéralement « état d’esprit bas », est l’attitude qui consiste à ne pas se croire trop important pour servir. Elle n’était pas considérée comme une vertu dans l’Antiquité, pas plus qu’aujourd’hui (mais cf. #Jn 13:3-17 ; #Ph 2:3-4 ; voir aussi #Pr 6:16-17 ; #Pr 8:13 ; #Esa 57:15).

 

6  Humiliez-vous donc sous la puissante main de Dieu, afin qu’il vous élève au temps convenable ;

 

la puissante main de Dieu. Symbolisait dans l’A.T. la puissance de Dieu à l’œuvre dans l’expérience des hommes pour accomplir son but souverain (cf. #Ex 3:19-20 ; #Job 30:20-21 ; #Ez 20: 33, #Ez 20: 37 ; #Mi 6:8). Les lecteurs de la lettre de Pierre ne devaient pas combattre la main souveraine de Dieu, même si elle les faisait passer par des épreuves. Une des preuves du manque de soumission et d’humilité, c’est l’impatience manifestée envers Dieu lorsqu’il humilie les croyants.

 

vous élève au temps convenable. Cf. #Lu 14: 11. Au moment qu’il aura choisi dans sa sagesse, Dieu élèvera les croyants souffrants et soumis.

 

7  et déchargez-vous sur lui de tous vos soucis, car lui-même prend soin de vous.

 

déchargez-vous sur lui de tous vos soucis. Ce verset  cite et interprète partiellement le #Ps 55:23. « Se décharger » signifie « lancer quelque chose sur autre chose », comme une couverture sur un âne (#Lu 19: 35). Les chrétiens doivent se décharger de tout mécontentement, tout découragement, tout désespoir et toute souffrance sur le Seigneur et lui faire confiance, car il sait ce qu’il fait de leur vie (cf. #1S 1:9-18). En plus de la soumission (verset  #1P 5:5) et de l’humilité (#1P 5:5-6), la confiance en Dieu est nécessaire pour vivre une vie chrétienne victorieuse.

 

8 ¶  Soyez sobres, veillez. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera.

 

Soyez sobres. Un esprit sobre est caractérisé par la fermeté, la maîtrise de soi, la clarté de pensée et l’aptitude aux décisions morales. Le chrétien sobre fixe correctement ses priorités et ne se laisse pas intoxiquer par les divers attraits du monde.

 

veillez. Une ferme confiance dans les soins souverains de Dieu ne signifie pas que le croyant doive vivre dans l’insouciance. Les forces extérieures mauvaises qui attaquent le chrétien exigent sa vigilance.

 

Votre adversaire. Terme grec désignant un opposant dans un procès.

 

diable …  lion rugissant. En grec, « diable » signifie « calomniateur »; c’est donc un ennemi rusé qui diffame les croyants. Lui et ses forces sont toujours actifs, cherchant des occasions d’écraser le croyant en le tentant, en le persécutant et en le décourageant (cf. #Ps 22:14 ; #Ps 104:21 ; #Ez 22: 25). Satan sème la discorde, accuse Dieu devant les hommes, les hommes devant Dieu et les hommes devant les hommes. Il fera tout son possible pour briser la communion du chrétien avec Christ et l’arracher de son service (cf. #Job 1 ; #Lu 22: 3 ; #Jn 13: 27 ; #2Co 4:3-4 ; #Ap 12). Il accuse constamment les croyants devant le trône de Dieu, essayant de convaincre Dieu de les abandonner (#Job 1:6-12 ; #Ap 12:10).

 

9  Résistez-lui avec une foi ferme, sachant que les mêmes souffrances sont imposées à vos frères dans le monde.

 

Résistez-lui avec une foi ferme. Cf. #Ja 4:7. « Résister » signifie « s’élever contre ». On ne résiste pas au diable en recourant à des formules spéciales ou à des mots adressés à lui et à ses démons, mais en tenant ferme dans la foi chrétienne. Cela implique de continuer à vivre en accord avec la vérité de la Parole de Dieu. Dans la mesure où le croyant connaît la saine doctrine et obéit à la vérité divine, Satan est repoussé (cf. #Ep 6:17).

 

les mêmes souffrances. La communauté chrétienne dans son ensemble traverse toujours des épreuves similaires, suscitées par le lion rugissant qui ne cesse jamais d’essayer de dévorer les croyants (cf. #1Co 10:13).

 

10 ¶  Le Dieu de toute grâce, qui vous a appelés en Jésus-Christ à sa gloire éternelle, après que vous aurez souffert un peu de temps, vous perfectionnera lui-même, vous affermira, vous fortifiera, vous rendra inébranlables.

 

qui vous a appelés. Comme toujours dans les épîtres du N.T., il s’agit d’un appel efficace au salut.

 

après que vous aurez souffert un peu de temps. Les chrétiens doivent vivre en sachant que ce que Dieu accomplira dans l’avenir exige une certaine souffrance dans le présent. Tandis qu’il est personnellement attaqué par l’ennemi, le croyant est personnellement rendu parfait par le Seigneur, comme l’atteste la suite de la phrase (cf. #1P 1:6 ; aussi #2Co 1:3-7).

 

vous perfectionnera …  affermira …  fortifiera …  rendra inébranlables. Ces quatre verbes parlent tous de force et de fermeté. Dieu œuvre à travers les luttes du chrétien pour produire la force de caractère. Dans les versets #1P 5:5-14, Pierre décrit brièvement, mais avec des mots riches, les attitudes nécessaires pour que le croyant grandisse en Christ et parvienne à la maturité. Ces attitudes sont la soumission ( #1P 5:5), l’humilité ( #1P 5:5-6), la confiance ( #1P 5:7), la sobriété ( #1P 5:8), la résistance doublée de vigilance (. #1P 5:8-9), l’espérance ( #1P 5:10), l’adoration ( #1P 5:11), la fidélité ( #1P 5:12) et l’affection ( #1P 5:13-14).

 

11  A lui soit la puissance aux siècles des siècles ! Amen !

12  C’est par Silvain, qui est à mes yeux un frère fidèle, que je vous écris ce peu de mots, pour vous exhorter et pour vous attester que la grâce de Dieu à laquelle vous êtes attachés est la véritable.

 

Silvain. Il s’agit de Silas, le compagnon de voyage de Paul, souvent mentionné dans ses épîtres. C’était un prophète (#Ac 15: 32) et un citoyen romain (#Ac 16: 37); il transcrivit apparemment les paroles de Pierre et apporta cette lettre à ses destinataires.

 

13  L’Église des élus qui est à Babylone vous salue, ainsi que Marc, mon fils.

 

L’Église …  qui est à Babylone. « Babylone » désigne une Église à Rome (cf. #Ap 17:1-18:2 ).

 

Marc, mon fils. Aussi appelé Jean, c’était le fils spirituel de Pierre qui, d’après la tradition, l’aida à écrire l’Évangile de Marc (cf. #Ac 12:12). C’est le même Marc qui abandonna Paul dans son travail missionnaire (#Ac 13: 13 ; #Ac 15:38-39 ; #Col 4:10), mais par la suite il devint à nouveau utile pour le ministère (#2Ti 4:11).

 

14  Saluez-vous les uns les autres par un baiser d’affection. Que la paix soit avec vous tous qui êtes en Christ !

 

1 PETER 5 : 01 to 14 + NOTES : JOHN MACARTHUR

 

 

1 ¶ These are the exhortations that I address to the elders among you, my elder, and witness of the sufferings of Christ and partaker of the glory that shall be revealed:

 

... exhortations to the elders. Given the suffering and persecution come, the Church needed the best leaders. The "old" is also described by images that refer also to the pastor (who "graze" verse 2) and Bishop (the "gatekeeper", verse 2). The term "old" evokes spiritual maturity. As elsewhere in Scripture (except the reference to Peter himself "I, as a fellow elder," and those of John in 2Jn # 1 Jn 1 and 3), it appears here in the plural; this indicates that it was common to have a plurality of officials in charge of watching over the flock and feed him.

 

I, as a fellow elder, a witness ... and share in the glory. Peter bases his exhortation to the elders on rich sources of motivation:

1. identifying the apostle itself being old, it could provide a relevant incentive to spiritual leaders;

2 ° its authority by reporting to have witnessed the suffering of Christ, he said his ministry (cf. #Lu 24: 48; #AC 1: 21-22);

3. a hope: the recall of the award that Christian leaders would receive a day of Christ's hand for their service should stimulate them to faithfully perform their task.

 

The basis of this advance was Peter's experience at the Transfiguration of Christ (cf. #Mt 17: 1-8; # 2P 1:16), where he had tasted the glory of the Lord.

 

2 Feed the flock of God which is among you, not by constraint, but willingly, according to God; not for shameful gain but eagerly;

 

Feed the flock of God. After the motivation (# 1P 5: 1) comes the exhortation (vv # 1P 5: 2-4). As the primary objective of the shepherd is to feed, that is to say, to teach, each elder must be able to teach (cf. #Jn 21: 15-17) and, in addition, to ensure the flock (cf. #AC 20: 28-30). In this double task, it must be remembered that the herd belongs to God and not the shepherd. God gives some people the pastor of his flock to a church he leads them, take care of them and feed them (# 1P 5: 3).

 

not by constraint, but willingly. Peter seems to caution against a former first danger: laziness. The divine call (cf. 1 Cor 9:16 #) and urgency of the task (#Ro 1:15) should prevent laziness and indifference. See # 2 Corinthians 9: 7.

 

not for shameful gain. False teachers are always motivated by money, which is a second danger, and use their power and position to rob people. Scripture says that churches should properly remunerate their pastor (# 1 Corinthians 9: 7-14; # 1Ti 5: 17-18), but this is never the desire to win an undeserved money that should motivate to serve (cf. . # 1Ti 3: 3; # 1 Tim 6: 9-11; # 2 Timothy 2: 4; #Tit 1: 7; # 2P 2: 3; see also # Jer 6:13; Jer 8:10 #; #Mi 3 : 11; #Mal 1:10).

 

3 Neither as being lords over those you accrued share, but being examples to the flock.

 

not as dominant. This is the third danger facing a pastor verse 2 mentioned laziness and money, we are talking about poor authority. "Dominate" involves taking the direction of things by manipulating or intimidating. True spiritual authority is exercised rather by example (see # 1 Tim 4:12).

 

4 And when the Chief Shepherd appears, you will receive the crown of glory.

 

the Chief Shepherd is revealed. This is Jesus Christ (cf. #Esa 40:11; #Za 13: 7; #Jn 10: 2, #Jn 10: 11-12, 10:16 #Jn; # Heb 13: 20-21 ). When it appears on his return, he will evaluate the ministry of pastors in his court (see # 1 Corinthians 3: 9-15; # 1 Corinthians 4: 5; # 2 Cor 5: 9-10).

 

the unfading crown of glory. That is to say, the crown that represents eternal glory. At the time of N.T., crowns were given to people who were winning a victory (see # 1 Cor 9: 24-25). Believers have been promised to receive the crown of glory, life (#Ja 1:12), justice (# 2Ti 4: 8) and joy (# 1 Thessalonians 2:19), and all are incorruptible (1 Cor # 9:25). These various crowns describe the characteristics of eternal life. The Greek word for "incorruptible" is derived from the name of a flower, amaranth.

 

5 ¶ Likewise, ye younger, submit yourselves unto the elder. And everyone in your, clothe yourselves with humility; for God resists the proud, but gives grace to the humble.

 

be submissive. See # 1P 2: 18-3: 9.

 

old. The elders are pastors, spiritual leaders of the Church (cf. verse # 1P 5: 1; notes # 1 Tim 3: 1-7; #Tit 1: 5-9). The church members, especially young people, need to honor, respect and deference to the spiritual leaders. Submission is a fundamental attitude of spiritual maturity (see # 1 Cor 16: 15; # 1 Thessalonians 5: 12-14; #Tit 3: 1-2; # Heb 13: 7, # Heb 13: 17). The lack of submission to former not only complicates the ministry, but also impedes the grace of God, as #Pr 3:34 says.

 

clothe yourselves with humility. "To take" literally means "attach something on itself in a knot." The word was often used for a slave who donned an apron over his clothes so as not to get dirty. The "humility", literally "low mood" is the attitude of do not believe too much to serve. She was not considered a virtue in antiquity, not more than today (but see #Jn 13: 3-17; #Ph 2: 3-4; see also #Pr 6: 16-17 ; #Pr 8:13; #Esa 57:15).

 

6 Humble yourselves therefore under the mighty hand of God, that he may exalt you in due time;

 

the mighty hand of God. Symbolized in A.T. the power of God at work in the experience of men to accomplish His sovereign purpose (cf. #Ex 3: 19-20; #Job 30: 20-21; #Ez 20: 33 #Ez 20: 37; #Mi 6: 8). Pierre's letter readers should not fight the sovereign hand of God, even if it made them go through trials. One proof of the lack of submission and humility, is impatience manifested towards God humiliates when believers.

 

exalt you in due time. See #Lu 14: 11. At the time he chose in his wisdom, God will lift the suffering and submissive believers.

 

7 casting about him all your worries because he cares for you.

 

unload on him all your anxiety. This verse quotes and partially interprets the #PS 55:23. "To discharge" means "throw something on something else," like a blanket on a donkey (#Lu 19: 35). Christians must offload all discontent, all discouragement, despair and suffering all on the Lord and trust him because he knows what he is doing in their lives (see # 1S 1: 9-18). In addition to the submission (verse # 1P 5: 5) and humility (# 1P 5: 5-6), trust in God is necessary to live a victorious Christian life.

 

¶ 8 Be sober, be vigilant. Your adversary the devil prowls around like a roaring lion, seeking whom he may devour.

 

Be sober. A sober mind is characterized by steadfastness, self-control, clarity of thought and the ability to moral decisions. The sober Christian correctly sets priorities and does not let intoxicated by the various attractions of the world.

 

sure. A firm confidence in the sovereign care of God does not mean that the believer should live in heedlessness. The bad external forces that attack the Christian require vigilance.

 

Your opponent. Greek term for an opponent in a lawsuit.

 

... Devil roaring lion. In Greek, "devil" means "slanderer"; So this is a cunning enemy that defames believers. He and his forces are still active, seeking opportunities to crush believer in trying it, in persecuting and discouraging (cf. 22:14  #PS; #PS 104: 21; #Ez 22: 25). Satan sows discord, accuses God before men, men and men to God before men. He will do everything possible to break the communion of the Christian with Christ and snatch his service (cf. #Job 1; #Lu 22: 3; #Jn 13: 27; # 2 Corinthians 4: 3-4; 12 #Ap ). He constantly accuses believers before the throne of God, trying to convince God to abandon them (#Job 1: 6-12; #Ap 12:10).

 

9 Resist him, steadfast in faith, knowing that the same afflictions are accomplished in your brethren in the world.

 

Resist him, steadfast in the faith. #Ja Cf. 4: 7. "Resisting" means "to rise up against." We can not resist the devil by using special formulas or words addressed to him and his demons, but by standing firm in the Christian faith. This implies to continue to live according to the truth of God's Word. To the extent that the believer knows the sound doctrine and obeys God's truth, Satan is pushed (see #EP 6:17).

 

the same sufferings. The Christian community as a whole still going through similar trials, raised by the roaring lion who never stops trying to devour believers (cf. # 1 Cor 10:13).

 

¶ 10 The God of all grace, who called you in Christ Jesus to his eternal glory, after you have suffered a little while, you will Himself perfect, establish you, strengthen you, make you steadfast.

 

that called you. As always in the epistles of N.T., it is an effective call to salvation.

 

after you have suffered a little while. Christians must live knowing that God will accomplish in the future requires some suffering in the present. While he is personally attacked by the enemy, the believer is personally perfected by the Lord, as evidenced by the rest of the sentence (see # 1P 1: 6; also # 2 Corinthians 1: 3-7).

 

you will strengthen perfected ... ... ... will strengthen unshakable. These four verbs all speak of strength and firmness. God works through the struggles of the Christian to produce strength of character. In verses # 1P 5: 5-14, Peter described briefly, but with rich words, attitudes to the believer in Christ grow and reach maturity. These attitudes are submitting (# 1P 5: 5), humility (# 1P 5: 5-6), trust (# 1P 5: 7), sobriety (# 1P 5: 8), the doubled resistance vigilance (# 1P 5: 8-9.), hope (# 1P 5:10), worship (# 1P 5:11), fidelity (# 1P 5:12) and affection (# 1P 5: 13-14).

 

11 To him be the power for ever and ever! Amen!

12 By Silvanus, who is in my eyes a faithful brother, as I write these few words, exhorting, and testifying that the grace of God to which you are attached is true.

 

Silvain. This is Silas, Paul's companion, often mentioned in his letters. He was a prophet (#AC 15: 32) and a Roman citizen (#AC 16: 37); apparently he transcribed the words of Peter and brought the letter to its recipients.

 

13 The Church of the elect who is in Babylon salutes you, and Mark, my son.

 

... The church that is at Babylon. "Babylon" is a church in Rome (cf. #Ap 17: 1-18: 2).

 

Mark, my son. Also called John, was the spiritual son of Peter, who, according to tradition, helped him to write the Gospel of Mark (cf. #AC 24: 12). This is the same Mark who left Paul in his missionary work (#AC 13: 13; #AC 15: 38-39; #Col 4:10), but eventually it became useful again for the Department (# 2Ti 4:11).

 

14 Greet one another with a kiss of affection. Peace be with you all who are in Christ!

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/