1 ROIS 12 : 1 à 33 *** + 1 KINGS 12 : 1 to 33 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

18/01/2017 15:28

1 ROIS  12 : 1 à 33 *** +
 

1 ¶  Roboam se rendit à Sichem, car tout Israël était venu à Sichem pour le faire roi.

 

Sichem. Ville située dans les collines du nord d’Éphraïm, à environ 50 km au nord de Jérusalem, qui jouissait d’une longue et importante histoire en tant que centre religieux et politique (cf. #Ge 12:6 ; #Jos 8:30-35 ; #Jos 24:1-28, #Jos 24: 32).

tout Israël. Les représentants des dix tribus du nord s’étaient rassemblés pour couronner Roboam (cf. #2S 5:3).

 

2  Lorsque Jéroboam, fils de Nebath, eut des nouvelles, il était encore en Égypte, où il s’était enfui loin du roi Salomon, et c’était en Égypte qu’il demeurait.

 

eut des nouvelles. En Égypte, Jéroboam (#1R 11:40) apprit la mort de Salomon (#1R 11:43).

 

3  On l’envoya appeler. Alors Jéroboam et toute l’assemblée d’Israël vinrent à Roboam et lui parlèrent ainsi:

 

Jéroboam …  parlèrent. Les dix tribus du nord firent revenir Jéroboam d’Égypte afin qu’il soit leur représentant et porte-parole dans les négociations avec Roboam.

 

4  Ton père a rendu notre joug dur ; toi maintenant, allège cette rude servitude et le joug pesant que nous a imposé ton père. Et nous te servirons.

 

joug. La politique de Salomon  enrôlement de main-d’œuvre forcée (cf. #1R 5:13 ; #1R 9:22 ; #1R 11:28) et imposition excessive (cf. #1R 4:7) - était due au fait que la splendeur de sa cour, l’importance de ses richesses et les bénéfices de ses entreprises ne suffisaient pas à satisfaire ses exigences, et elle avait entraîné son lot de souffrances pour le peuple.

 

5  Il leur dit : Allez, et revenez vers moi dans trois jours. Et le peuple s’en alla.

6  Le roi Roboam consulta les vieillards qui avaient été auprès de Salomon, son père, pendant sa vie, et il dit : Que conseillez-vous de répondre à ce peuple ?

 

12:6-7

les vieillards. Il s’agissait des conseillers et administrateurs, âgés et expérimentés, qui avaient servi sous Salomon. Ils conseillèrent à Roboam de faire des concessions aux dix tribus.

 

7  Et voici ce qu’ils lui dirent : Si aujourd’hui tu rends service à ce peuple, si tu leur cèdes, et si tu leur réponds par des paroles bienveillantes, ils seront pour toujours tes serviteurs.

8  Mais Roboam laissa le conseil que lui donnaient les vieillards, et il consulta les jeunes gens qui avaient grandi avec lui et qui l’entouraient.

 

12:8-10

les jeunes gens. Ces contemporains de Roboam avaient environ 40 ans (cf. #1R 14: 21). Ils ne connaissaient que la vie à la cour de Salomon, et ils recommandèrent à Roboam de se montrer encore plus dur que Salomon envers le peuple.

 

9  Il leur dit : Que conseillez-vous de répondre à ce peuple qui me tient ce langage : Allège le joug que nous a imposé ton père ?

10  Et voici ce que lui dirent les jeunes gens qui avaient grandi avec lui : Tu parleras ainsi à ce peuple qui t’a tenu ce langage : Ton père a rendu notre joug pesant, et toi, allège-le-nous ! tu leur parleras ainsi : Mon petit doigt est plus gros que les reins de mon père.

 

Mon petit doigt …  les reins de mon père. C’était une façon proverbiale de dire qu’il allait les traiter plus durement et avec plus de force encore que Salomon (vv. #1R 12:11-14).

 

11  Maintenant, mon père vous a chargés d’un joug pesant, et moi je vous le rendrai plus pesant ; mon père vous a châtiés avec des fouets, et moi je vous châtierai avec des scorpions.

12  Jéroboam et tout le peuple vinrent à Roboam le troisième jour, suivant ce qu’avait dit le roi : Revenez vers moi dans trois jours.

13  Le roi répondit durement au peuple. Il laissa le conseil que lui avaient donné les vieillards,

14  et il leur parla ainsi d’après le conseil des jeunes gens : Mon père a rendu votre joug pesant, et moi je vous le rendrai plus pesant ; mon père vous a châtiés avec des fouets, et moi je vous châtierai avec des scorpions.

15  Ainsi le roi n’écouta point le peuple ; car cela fut dirigé par l’Éternel, en vue de l’accomplissement de la parole que l’Éternel avait dite par Achija de Silo à Jéroboam, fils de Nebath.

 

par l’Éternel. Dans sa souveraineté, Dieu utilisa la stupidité de Roboam pour accomplir la prophétie d’Achija (#1R 11:29-39).

 

16 ¶  Lorsque tout Israël vit que le roi ne l’écoutait pas, le peuple répondit au roi : Quelle part avons-nous avec David ? Nous n’avons point d’héritage avec le fils d’Isaï ! À tes tentes, Israël ! Maintenant, pourvois à ta maison, David ! Et Israël s’en alla dans ses tentes.

 

David. Ces paroles exprimaient une rébellion délibérée, volontaire, contre la dynastie davidique (cf. v. #1R 12:19). Dans une attitude provocatrice, les Israélites lancèrent le même cri de ralliement que Schéba lors de sa rébellion avortée contre David (#2S 20: 1). Les tribus du nord déclarèrent qu’elles n’avaient aucun lien légal avec David et firent désormais bande à part.

 

17  Les enfants d’Israël qui habitaient les villes de Juda furent les seuls sur qui régna Roboam.

 

Les enfants d’Israël. Il s’agissait de membres des tribus du nord qui avaient émigré au sud et s’étaient installés en Juda.

 

18  Alors le roi Roboam envoya Adoram, qui était préposé aux impôts. Mais Adoram fut lapidé par tout Israël, et il mourut. Et le roi Roboam se hâta de monter sur un char, pour s’enfuir à Jérusalem.

 

Adoram. L’idée d’envoyer le préposé aux impôts et aux travaux forcés (Adoniram en #1R 4:6 ; #1R 5:14) pour négocier avec les tribus du nord était particulièrement stupide (cf. v. #1R 12:4).

 

19  C’est ainsi qu’Israël s’est détaché de la maison de David jusqu’à ce jour.

20  Tout Israël ayant appris que Jéroboam était de retour, ils l’envoyèrent appeler dans l’assemblée, et ils le firent roi sur tout Israël. La tribu de Juda fut la seule qui suivit la maison de David.

 

12:20-24

Le royaume fut dès lors divisé, et Israël (les dix tribus du nord) eut son propre roi.

 

21  Roboam, arrivé à Jérusalem, rassembla toute la maison de Juda et la tribu de Benjamin, cent quatre-vingt mille hommes d’élite propres à la guerre, pour qu’ils combattissent contre la maison d’Israël afin de la ramener sous la domination de Roboam, fils de Salomon.

 

la tribu de Benjamin. La tribu de Benjamin partagea sa loyauté et ses terres entre les deux royaumes. Selon le v. 20, seule la tribu de Juda resta entièrement fidèle à la maison de David, mais, aux vv. 21, 23, il est dit que Benjamin était associé « à toute la maison de Juda », l’accent étant mis sur la tribu de Juda. Certaines villes du nord de Benjamin, notamment Béthel (v. #1R 12:29), se rattachèrent au royaume du nord. Siméon, qui vivait à l’origine dans le sud du territoire de Juda (#Jos 19:1-9), avait apparemment émigré au nord et faisait partie des dix tribus (cf. #1Ch 12:23-25 ; #2Ch 15: 9 ; #2Ch 34:6). Ainsi, les tribus du nord étaient Ruben, Siméon, Zabulon, Issacar, Dan, Gad, Aser, Nephthali, Manassé et Éphraïm. Le royaume du sud comptait la seule tribu de Juda. La douzième tribu, Benjamin, était partagée entre les deux royaumes. Quant à la tribu de Lévi, à l’origine dispersée dans tout le pays (#Jos 21:1-42), elle se regroupa en Juda au moment du schisme (voir #2Ch 11:13-16).

 

22  Mais la parole de Dieu fut ainsi adressée à Schemaeja, homme de Dieu:

 

homme de Dieu. Cf. #1R 17: 24. Expression courante, dans l’A.T., pour désigner un homme porteur d’un message de Dieu et parlant avec autorité au nom de l’Éternel (cf. #De 33:1 ; #2Ti 3:17).

 

23  Parle à Roboam, fils de Salomon, roi de Juda, et à toute la maison de Juda et de Benjamin, et au reste du peuple. Et dis-leur:

24  Ainsi parle l’Éternel : Ne montez point, et ne faites pas la guerre à vos frères, les enfants d’Israël ! Que chacun de vous retourne dans sa maison, car c’est de par moi que cette chose est arrivée. Ils obéirent à la parole de l’Éternel, et ils s’en retournèrent, selon la parole de l’Éternel.

 

par moi que cette chose est arrivée. Par l’intermédiaire du prophète Schemaeja, l’Éternel interdit à Roboam et à son armée de chercher à envahir Israël. Cette séparation faisait partie du jugement qu’il avait prévu (v. #1R 12:15 ; #1R 11:29-39). Ainsi, attaquer Israël, ce serait s’opposer à Dieu lui-même.

 

25 ¶  Jéroboam bâtit Sichem sur la montagne d’Éphraïm, et il y demeura ; puis il en sortit, et bâtit Penuel.

 

Sichem. Cf. v. #1R 12:1. Jéroboam fortifia la ville de Sichem et en fit sa résidence royale. Cf. #Jug 9:1-47.

Penuel. Jéroboam fortifia aussi Penuel, une ville située à environ 16 km à l’est du Jourdain, le long du torrent de Jabbok. Il imposa ainsi son autorité aux Israélites établis sur la rive orientale du Jourdain.

 

26  Jéroboam dit en son cœur : Le royaume pourrait bien maintenant retourner à la maison de David.

 

retourner à la maison de David. Le Seigneur avait décrété une division politique, non religieuse, du royaume de Salomon. Il avait promis un contrôle politique des dix tribus du nord à Jéroboam (#1R 11:31, #1R 11:35, #1R 11:37), avec l’ordre d’obéir à la loi mosaïque. Or, cette contrainte religieuse impliquait qu’il respecte le système sacrificiel en vigueur au temple de Jérusalem (#1R 11:38). Ayant reçu le royaume de la part de Dieu, il aurait dû rechercher toute protection auprès de lui, mais ce n’est pas ce qu’il fit. Il voulut protéger par lui-même ses sujets de l’influence que Roboam pourrait exercer sur eux lorsqu’ils iraient adorer à Jérusalem, et il érigea donc un centre cultuel au nord (vv. #1R 12:27-28).

 

27  Si ce peuple monte à Jérusalem pour faire des sacrifices dans la maison de l’Éternel, le cœur de ce peuple retournera à son seigneur, à Roboam, roi de Juda, et ils me tueront et retourneront à Roboam, roi de Juda.

28  Après s’être consulté, le roi fit deux veaux d’or, et il dit au peuple : Assez longtemps vous êtes montés à Jérusalem ; Israël ! voici ton Dieu, qui t’a fait sortir du pays d’Égypte.

 

deux veaux d’or. Ces deux veaux, probablement faits de bois recouvert d’or, furent présentés à Israël comme un piédestal sur lequel l’Éternel était supposé s’asseoir ou se tenir. Lors de leur présentation officielle, Jéroboam utilisa les mots mêmes que l’idolâtre Israël avait prononcés en accueillant le veau d’or d’Aaron. Il répéta le péché dévastateur d’Aaron en essayant de faire une représentation terrestre de Dieu.

 

29  Il plaça l’un de ces veaux à Béthel, et il mit l’autre à Dan.

 

Béthel …  Dan. Béthel se situait à environ 17 km au nord de Jérusalem, sur le territoire de Benjamin (#Jos 18:11-13, #Jos 18: 22). Cette ville se trouvait à l’extrême sud du royaume de Jéroboam, sur la route principale nord-sud qui menait à Jérusalem. Les Israélites avaient longtemps considéré Béthel comme un lieu sacré, parce que Jacob avait adoré l’Éternel à cet endroit (#Ge 28:10-22 ; #Ge 35:1-15). Dan se trouvait à l’extrême nord du royaume de Jéroboam, à environ 40 km au nord de la mer de Galilée. Un culte de l’Éternel, d’inspiration païenne, y avait eu cours pendant la période des juges (#Jug 18:30-31).

 

30  Ce fut là une occasion de péché. Le peuple alla devant l’un des veaux jusqu’à Dan.

 

une occasion de péché. La politique de Jéroboam encouragea une violation énorme et flagrante du deuxième commandement (#Ex 20:4-6) et entraîna, par elle-même, une violation du premier (#Ex 20: 3).

 

31  Jéroboam fit une maison de hauts lieux, et il créa des sacrificateurs pris parmi tout le peuple et n’appartenant point aux fils de Lévi.

 

hauts lieux. Jéroboam construisit de petits sanctuaires sur les hauts lieux, dans tout le pays d’Israël. Au cours des siècles, ces hauts lieux contribuèrent à l’apostasie et l’idolâtrie d’Israël (cf. #Os 5:1).

sacrificateurs. Jéroboam désigna des sacrificateurs issus de toutes les tribus pour qu’ils s’occupent des sanctuaires. Il viola ainsi de manière flagrante la règle qui voulait que seuls les descendants d’Aaron puissent assumer cette fonction en Israël (#No 3:10).

 

32  Il établit une fête au huitième mois, le quinzième jour du mois, comme la fête qui se célébrait en Juda, et il offrit des sacrifices sur l’autel. Voici ce qu’il fit à Béthel afin que l’on sacrifiât aux veaux qu’il avait faits. Il plaça à Béthel les prêtres des hauts lieux qu’il avait élevés.

 

établit une fête. Jéroboam institua une fête religieuse pour concurrencer la fête des tabernacles, qui se tenait au temple de Jérusalem. Il la programma pour le quinzième jour du huitième mois (octobre/novembre), soit exactement un mois après celle de Juda qui, elle, avait été ordonnée par Dieu (#Ex 34:22-23 ; #Lé 23:33-36, #Lé 23:39-40).

 

33  Et il monta sur l’autel qu’il avait fait à Béthel, le quinzième jour du huitième mois, mois qu’il avait choisi de son gré. Il fit une fête pour les enfants d’Israël, et il monta sur l’autel pour brûler des parfums.

                          

1 KINGS  12 : 1 to 33 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

 

1 ¶ And Rehoboam went to Shechem: for all Israel had come to Shechem to make him king.

 

Sichem. City located in the hills north of Ephraim, about 50 km north of Jerusalem, which had a long and important history as a religious and political center (see #Ge 12: 6; #Jos 8:30 -35, #Jos 24: 1-28, #Jos 24:32).

All of Israel. The representatives of the ten northern tribes had gathered to crown Roboam (see # 2S 5: 3).

 

2 When Jeroboam the son of Nebat heard news, he was still in Egypt, where he had fled from King Solomon, and it was in Egypt that he lived.

 

Had news. In Egypt, Jeroboam (# 1R 11:40) learned of the death of Solomon (# 1R 11:43).

 

3 He was sent for. Then Jeroboam and all the congregation of Israel came to Rehoboam, and said to him,

 

Jeroboam ... spoke. The ten tribes of the north brought Jeroboam from Egypt back to be their representative and spokesman in the negotiations with Roboam.

 

4 Thy father made our yoke hard; You now alleviate this rude servitude and the heavy yoke imposed upon us by your father. And we will serve you.

 

yoke. Solomon's enrollment policy of forced labor (see # 1R 5:13; # 1R 9:22; # 1R 11:28) and excessive taxation (see # 1R 4: 7) - was due to the fact That the splendor of her court, the importance of her wealth, and the profits of her enterprises, were not sufficient to satisfy her demands, and had caused her sufferings for the people.

 

5 He said to them, "Go and return to me in three days." And the people went away.

6 And king Rehoboam consulted the old men that were with Solomon his father during his lifetime, and said, What counsel do you that you should answer this people?

 

12: 6-7

old persons. These were the elderly and experienced counselors and administrators who had served under Salomon. They advised Roboam to make concessions to the ten tribes.

 

7 And this is what they said unto him, If ye serve this people this day, and give them to them, and answer them with benevolent words, they shall be your servants for ever.

8 But Rehoboam left the advice of the old men, and he consulted the young men who had grown up with him and surrounded him.

 

12: 8-10

young people. These contemporaries of Roboam were about 40 years old (cf # 1R 14:21). They only knew the life at Solomon's court, and they recommended to Roboam to be even harder than Solomon to the people.

 

9 He said to them, "What advice do you offer to answer this people who speak to me like this: Reduces the yoke imposed on us by your father?

10 And this is what the young men, who had grown up with him, said unto him, Speak thus unto this people, who have spoken to thee, saying, Thy father made our yoke heavy, and thou lighten it. You will speak to them thus: My little finger is bigger than the back of my father.

 

My little finger ... the back of my father. It was a proverbial way of saying that he would treat them more harshly and with even greater force than Solomon (vv. # 1R 12: 11-14).

 

11 Now my father has charged you with a heavy yoke, and I will make you more heavy. My father chastised you with whips, and I will chastise you with scorpions.

12 And Jeroboam and all the people came to Rehoboam on the third day, according to what the king had said: Come back to me in three days.

13 The king answered the people harshly. He left the advice given him by the old men,

14 And he spake unto them according to the counsel of the young men, saying, My father has made your yoke heavy, and I will make it heavier for you; My father chastised you with whips, and I will chastise you with scorpions.

15 So the king did not listen to the people; For it was directed by the LORD, for the fulfillment of the word which the LORD spake by Ahijah the Shilon to Jeroboam the son of Nebat.

 

By the LORD. In his sovereignty, God used the stupidity of Roboam to fulfill the prophecy of Achija (# 1R 11: 29-39).

 

16 ¶ When all Israel saw that the king was not listening, the people answered the king, "What part have we with David? We have no inheritance with the son of Jesse. To your tents, Israel! Now, come to your house, David! And Israel went into his tents.

 

David. These words expressed a deliberate, deliberate rebellion against the Davidic dynasty (cf. # 1R 12:19). In a provocative attitude, the Israelites uttered the same rallying cry as Sheba in his abortive rebellion against David (# 2S 20: 1). The tribes of the north declared that they had no legal connection with David and were now a separate band.

 

17 The children of Israel that dwelt in the cities of Judah were the only ones over whom Roboam reigned.

 

The children of Israel. They were members of the northern tribes who had emigrated to the south and had settled in Judah.

18 Then king Rehoboam sent Adoram, who was in charge of taxes. But Adoram was stoned by all Israel, and he died. And king Rehoboam hastened up into a chariot, to flee to Jerusalem.

 

Adoram. The idea of ​​sending the tax and labor agent (Adoniram # 1R 4: 6; # 1R 5:14) to negotiate with the tribes of the north was particularly stupid (cf. # 1R 12: 4) .

 

19 Thus Israel separated from the house of David unto this day.

20 And when all Israel heard that Jeroboam was returning, they sent him to the assembly, and made him king over all Israel. The tribe of Judah was the only one that followed the house of David.

 

12: 20-24

The kingdom was then divided, and Israel (the ten tribes of the north) had its own king.

 

21 And Rehoboam came to Jerusalem and gathered all the house of Judah and the tribe of Benjamin, one hundred and eighty thousand chosen men of war, to fight against the house of Israel, The dominion of Rehoboam the son of Solomon.

 

The tribe of Benjamin. The tribe of Benjamin shared his loyalty and his lands between the two kingdoms. According to v. 20 Only the tribe of Judah remained entirely faithful to the house of David, but in vv. 21, 23, it is said that Benjamin was associated with "all the house of Judah," with an emphasis on the tribe of Judah. Some towns north of Benjamin, including Bethel (see # 1R 12:29), were attached to the northern kingdom. Simeon, who originally lived in the southern territory of Judah (# 19: 1-9), apparently emigrated to the north and was one of the ten tribes (see # 1Ch 12: 23-25; # 2Ch 15 : 9; # 2Ch 34: 6). Thus the tribes of the north were Reuben, Simeon, Zebulun, Issachar, Dan, Gad, Aser, Naphtali, Manasseh, and Ephraim. The kingdom of the south counted the only tribe of Judah. The twelfth tribe, Benjamin, was divided between the two kingdoms. As for the tribe of Levi, originally scattered throughout the land (#Jos 21: 1-42), it gathered in Judah at the time of the schism (see # 2Ch 11: 13-16).

 

22 But the word of God was thus addressed to Shemaiah, the man of God:

 

Man of God. Cf. # 1R 17:24. Current expression in the OT to designate a man who bears a message of God and speaks with authority in the name of the Lord (cf. # 33: 1; # 2Ti 3: 17).

 

23 Speak unto Rehoboam the son of Solomon king of Judah, and to all the house of Judah and Benjamin, and to the rest of the people. And tell them:

24 Thus saith the LORD, Neither go up, nor fight against your brethren, the children of Israel. Let every one of you return to his house, for it is from me that this thing has come. They obeyed the word of the LORD, and they returned, according to the word of the LORD.

 

By me that this thing has happened. Through the intermediary of the prophet Shemaiah, the Lord forbade Rehoboam and his army to seek to invade Israel. This separation was part of the judgment he had foreseen (see # 1R 12:15; # 1R 11: 29-39). Thus, to attack Israel would be to oppose God himself.

 

25 And Jeroboam built Shechem in mount Ephraim, and dwelt there. Then he went out, and built Penuel.

 

Sichem. Cf. # 1R 12: 1. Jeroboam strengthened the city of Shechem and made it his royal residence. Cf. #Jug 9: 1-47.

Penuel. Jeroboam also fortified Penuel, a town about 16 km east of the Jordan River, along the Jabbok river. He thus imposed his authority on the Israelites established on the eastern bank of the Jordan.

 

26 Jeroboam said in his heart, The kingdom may now return to the house of David.

 

Return to the house of David. The Lord had decreed a political, non-religious division of the kingdom of Solomon. He had promised political control of the ten northern tribes to Jeroboam (# 1R 11:31, # 1R 11:35, # 1R 11:37), with the order to obey the Mosaic law. This religious constraint implied that he respected the sacrificial system in force at the temple of Jerusalem (# 1R 11:38). Having received the kingdom from God, he should have sought protection from him, but that is not what he did. He wanted to protect his subjects from the influence that Roboam could exert on them when they went to worship in Jerusalem, and so he erected a worship center to the north (vv # 1R 12: 27-28).

 

27 If this people go up to Jerusalem to make sacrifices in the house of the LORD, the heart of this people will return to their lord, to Rehoboam king of Judah, and they will kill me and return to Rehoboam king of Judah.

28 After he had consulted the king, he made two calves of gold, and said to the people, "You have come up to Jerusalem a long time; Israel! Behold, thy God hath brought thee out of the land of Egypt.

Two golden calves. These two calves, probably made of wood covered with gold, were presented to Israel as a pedestal on which the Lord was supposed to sit or stand. At their official presentation, Jeroboam used the very words that the idolater Israel had uttered by welcoming the golden calf of Aaron. He repeated the devastating sin of Aaron in trying to make a terrestrial representation of God.

 

29 And he put one of these calves at Bethel, and put the other to Dan.

 

Bethel ... Dan. Bethel was located about 17 km north of Jerusalem, in the territory of Benjamin (# 18: 11-13, # 18: 22). This city was in the extreme south of the kingdom of Jeroboam on the main north-south road leading to Jerusalem. The Israelites had long regarded Bethel as a sacred place, because Jacob had worshiped the Lord there (# 28: 10-22; # 35: 1-15). Dan was in the far north of the kingdom of Jeroboam, about 40 km north of the Sea of ​​Galilee. A worship of the Lord, of pagan inspiration, had taken place during the period of the judges (# 18: 30-31).

 

30 This was an occasion of sin. The people went before one of the calves to Dan.

 

An opportunity of sin. Jeroboam's policy encouraged an enormous and flagrant violation of the Second Commandment (#Ex 20: 4-6) and caused, by itself, a violation of the first commandment (#Ex 20: 3).

 

31 And Jeroboam made a house of high places, and created priests among all the people, and not of the sons of Levi.

 

High places. Jeroboam built small sanctuaries in the high places throughout the land of Israel. Over the centuries, these high places contributed to Israel's apostasy and idolatry (see # 5: 1).

Sacrificers. Jeroboam appointed priests from all tribes to take care of the sanctuaries. He blatantly violated the rule that only the descendants of Aaron could assume this function in Israel (# 3:10).

 

32 And he made a feast in the eighth month, the fifteenth day of the month, as the feast that was celebrated in Judah, and he offered sacrifices on the altar. This he did at Bethel to sacrifice to the calves he had made. He placed at Bethel the priests of the high places which he had erected.

 

Establishes a feast. Jeroboam instituted a religious festival to compete with the feast of tabernacles, which was held at the temple of Jerusalem. He programmed it for the fifteenth day of the eighth month (October / November), exactly one month after that of Judah, which had been ordained by God (#Ex 34: 22-23; # Le 23: 33-36, Leah 23: 39-40).

 

33 And he went up to the altar which he had made at Bethel on the fifteenth day of the eighth month, which he had chosen with his own will. He made a feast for the children of Israel, and went up to the altar to burn incense.

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/