1 SAMUEL 13 : 1 à 23 *** + 1 SAMUEL 13 : 1 to 23 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

26/07/2016 13:57

1 SAMUEL 13 : 1 à 23 *** +
 

1 ¶  Saül était âgé de …  ans, lorsqu’il devint roi, et il avait déjà régné deux ans sur Israël.

 

Les chiffres originaux ont été perdus au cours de la transmission du texte, de sorte qu’il se traduirait actuellement « Saül était âgé d’un an … ». #Ac 13: 21 précise que Saül régna 40 ans sur Israël, mais son âge lors de son accession au trône n’est rapporté nulle part dans l’Écriture. Une reconstruction possible du v. 1 serait « Saül était âgé de trente et un ans ».

 

2  Saül choisit trois mille hommes d’Israël : deux mille étaient avec lui à Micmasch et sur la montagne de Béthel, et mille étaient avec Jonathan à Guibea de Benjamin. Il renvoya le reste du peuple, chacun à sa tente.

 

Micmasch. Région située à environ 11 km au nord de Jérusalem.

 

Jonathan. Littéralement « l’Éternel a donné ». Le fils aîné de Saül, héritier présomptif du trône, était de toute évidence suffisamment âgé pour servir comme chef de l’armée, comme David lorsqu’il tua Goliath (#1S 17:32-37).

 

Guibea de Benjamin. Située à environ 5 km au nord de Jérusalem, cette ville est aussi appelée Guibea de Saül en #1S 11:4.

 

3  Jonathan battit le poste des Philistins qui était à Guéba, et les Philistins l’apprirent. Saül fit sonner de la trompette dans tout le pays, en disant : Que les Hébreux écoutent !

 

Guéba. Ce poste avancé se trouvait à environ 8 km au nord-est de Jérusalem et à environ 2 km au sud-ouest de Micmasch.

 

sonner de la trompette. Saül utilisa la trompette afin de convoquer des troupes supplémentaires pour la bataille.

 

4  Tout Israël entendit que l’on disait: Saül a battu le poste des Philistins, et Israël se rend odieux aux Philistins. Et le peuple fut convoqué auprès de Saül à Guilgal.

 

odieux. Israël s’attendait à des représailles de la part des Philistins, suite à l’attaque de Jonathan.

 

Guilgal. Ville où Saül avait été intronisé par Samuel et par le peuple (#1S 11:14-15). Saül la choisit à cause de la parole de Samuel en #1S 10:8.

 

5  Les Philistins s’assemblèrent pour combattre Israël. Ils avaient mille chars et six mille cavaliers, et ce peuple était innombrable comme le sable qui est sur le bord de la mer. Ils vinrent camper à Micmasch, à l’orient de Beth-Aven.

 

mille chars. Nombre incertain. Le texte massorétique porte « trente mille », probablement par une erreur de copie car ce chiffre est trop élevé par rapport au nombre de cavaliers; certaines versions anciennes portent « trois mille », chiffre qui semble plus approprié.

 

Micmasch. Région située à environ 11 km au nord de Jérusalem.

 

Beth-Aven. Littéralement « maison du néant ». Ville située à moins de 2 km au sud-ouest de Micmasch.

 

6  Les hommes d’Israël se virent à l’extrémité, car ils étaient serrés de près, et ils se cachèrent dans les cavernes, dans les buissons, dans les rochers, dans les tours et dans les citernes.

7  Il y eut aussi des Hébreux qui passèrent le Jourdain, pour aller au pays de Gad et de Galaad. Saül était encore à Guilgal, et tout le peuple qui se trouvait auprès de lui tremblait.

 

Gad …  Galaad. Les territoires à l’est du Jourdain.

 

tout le peuple …  tremblait. Le peuple craignait les représailles des Philistins.

 

8 ¶  Il attendit sept jours, selon le terme fixé par Samuel. Mais Samuel n’arrivait pas à Guilgal, et le peuple se dispersait loin de Saül.

 

sept jours …  le terme fixé par Samuel. Allusion directe aux instructions données par Samuel en #1S 10:8. Saül avait reçu l’ordre d’attendre sept jours, jusqu’à son arrivée à Guilgal.

 

le peuple se dispersait. Les hommes de Saül désertaient parce qu’ils prenaient peur à l’approche de la bataille.

 

9  Alors Saül dit : Amenez-moi l’holocauste et les sacrifices d’actions de grâces. Et il offrit l’holocauste.

 

il offrit l’holocauste. Le péché de Saül ne consista pas dans le fait qu’il offrit un sacrifice (cf. #2S 24: 25 ; #1R 8:62-64), mais dans son refus d’attendre, pour cela, de bénéficier de l’assistance d’un sacrificateur, en l’occurrence Samuel. Voir #1S 10:8. Son geste révéla son désir de régner en autocrate, en monarque au pouvoir absolu, aussi bien pour les affaires civiles que sacrées. Samuel avait prévu ce délai de sept jours pour tester le caractère du nouveau roi et son obéissance à Dieu, mais Saül échoua en préférant s’auto-investir de la fonction sacerdotale.

 

10  Comme il achevait d’offrir l’holocauste, voici, Samuel arriva, et Saül sortit au-devant de lui pour le saluer.

11  Samuel dit : Qu’as-tu fait ? Saül répondit : Lorsque j’ai vu que le peuple se dispersait loin de moi, que tu n’arrivais pas au terme fixé, et que les Philistins étaient assemblés à Micmasch,

 

Lorsque j’ai vu. Saül réagit en se basant sur ce qu’il voyait, et non pas sur la foi. Il eut peur de perdre ses hommes et ne chercha pas à tenir compte de la volonté divine pour lui.

 

12  je me suis dit : Les Philistins vont descendre contre moi à Guilgal, et je n’ai pas imploré l’Éternel ! C’est alors que je me suis fait violence et que j’ai offert l’holocauste.

13  Samuel dit à Saül : Tu as agi en insensé, tu n’as pas observé le commandement que l’Éternel, ton Dieu, t’avait donné. L’Éternel aurait affermi pour toujours ton règne sur Israël ;

 

tu n’as pas observé le commandement. La désobéissance de Saül constituait une violation directe du commandement de Samuel en #1S 10:8.

 

pour toujours ton règne. En réalité, cela ne pouvait se passer ainsi, du fait de la promesse de Dieu à Juda (#Ge 49:10). La désobéissance de Saül corrigea donc la contradiction potentielle provoquée par le fait qu’il venait de Benjamin, et non de Juda.

 

14  et maintenant ton règne ne durera point. L’Éternel s’est choisi un homme selon son cœur, et l’Éternel l’a destiné à être le chef de son peuple, parce que tu n’as pas observé ce que l’Éternel t’avait commandé.

 

un homme selon son cœur. Pour remplacer Saül, Dieu allait choisir un homme dont le cœur ressemblait au sien, c’est-à-dire un homme qui avait la volonté de lui obéir. Paul applique ce passage à David en #Ac 13: 22 (cf. #1S 16: 7).

 

chef. Quelqu’un d’autre, à savoir David, avait déjà été choisi pour être le chef du peuple de Dieu.

 

15 ¶  Puis Samuel se leva, et monta de Guilgal à Guibea de Benjamin. Saül fit la revue du peuple qui se trouvait avec lui : il y avait environ six cents hommes.

 

de Guilgal à Guibea. C’était un voyage d’environ 16 km en direction de l’ouest. Samuel quitta Saül lorsqu’il prit conscience qu’il était condamné à perdre la royauté.

 

six cents hommes. Ce petit nombre indique qu’il y avait eu une désertion massive des Israélites (v. #1S 13: 6) et précise ce que Saül avait pu constater (v. #1S 13: 5).

 

16  Saül, son fils Jonathan, et le peuple qui se trouvait avec eux, avaient pris position à Guéba de Benjamin, et les Philistins campaient à Micmasch.

17  Il sortit du camp des Philistins trois corps pour ravager : l’un prit le chemin d’Ophra, vers le pays de Schual ;

 

trois corps pour ravager. Il s’agissait littéralement des « destructeurs » de l’armée des Philistins, divisés en trois groupes.

 

18  l’autre prit le chemin de Beth-Horon ; et le troisième prit le chemin de la frontière qui regarde la vallée de Tseboïm, du côté du désert.

19  On ne trouvait point de forgeron dans tout le pays d’Israël ; car les Philistins avaient dit : Empêchons les Hébreux de fabriquer des épées ou des lances.

 

point de forgeron. Les Philistins disposèrent de fer d’une qualité supérieure et d’artisans capables de travailler le métal jusqu’à l’époque de David (cf. #1Ch 22:3), ce qui expliquait leur force militaire redoutable.

 

20  Et chaque homme en Israël descendait chez les Philistins pour aiguiser son soc, son hoyau, sa hache et sa bêche,

 

hoyau. Une houe avec une lame aplatie pour travailler manuellement la terre.

 

21  quand le tranchant des bêches, des hoyaux, des tridents et des haches, était émoussé, et pour redresser les aiguillons.

 

La traduction de ce v. est incertaine. On peut aussi comprendre que les Philistins exigeaient un prix élevé pour aiguiser des outils qui pourraient, un jour, être utilisés contre eux.

 

22  Il arriva qu’au jour du combat il ne se trouvait ni épée ni lance entre les mains de tout le peuple qui était avec Saül et Jonathan ; il ne s’en trouvait qu’auprès de Saül et de Jonathan, son fils.

 

ni épée ni lance. Les Philistins bénéficiaient d’un net avantage militaire sur Israël, puisqu’ils possédaient le monopole du fer.

 

23  Un poste de Philistins vint s’établir au passage de Micmasch.

 

au passage de Micmasch. Certains Philistins s’étaient déplacés jusqu’à un défilé qui conduisait à Micmasch.

 

 

1 SAMUEL 13 : 1 to 23 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

 

1 ¶ Saul was ... years old when he became king, and he had reigned two years over Israel.

 

The original figures were lost during the transmission of the text, so that currently result is "Saul was a year old ...". #AC 13: 21 states that Saul reigned 40 years over Israel, but his age when he ascended the throne is reported nowhere in Scripture. A possible reconstruction v. 1 would be "Saul was thirty-one years."

 

2 Saul chose three thousand men of Israel; two thousand were with him in Michmash and in mount Bethel, and a thousand were with Jonathan in Gibeah of Benjamin. He sent the rest of the people, each to his tent.

 

Michmash. Area about 11 km north of Jerusalem.

 

Jonathan. Literally "the Lord has given." The eldest son of Saul, heir apparent to the throne, was any evidence old enough to serve as chief of the army, like David when he killed Goliath (# 1S 17: 32-37).

 

Gibeah of Benjamin. Located about 5 km north of Jerusalem, the city is also called Saul in Gibeah # 1S 11: 4.

 

3 Jonathan smote the garrison of the Philistines that was in Geba, and the Philistines heard. Saul blew the trumpet throughout the land, saying: Let the Hebrews hear!

 

Geba. This outpost was located about 8 km northeast of Jerusalem and about 2 km southwest of Michmash.

 

the trumpet. Saul used the trumpet to summon additional troops for battle.

 

4 And all Israel heard it said that Saul had smitten the garrison of the Philistines, and Israel abomination with the Philistines. And the people were summoned to Saul at Gilgal.

 

odious. Israel was expecting retaliation from the Philistines, following the attack of Jonathan.

 

Gilgal. City where Saul was enthroned by Samuel and by the people (# 1S 11: 14-15). Saul chose it because of the word of Samuel # 1S 10: 8.

 

5 The Philistines assembled to fight Israel. Thirty thousand chariots and six thousand horsemen, and the people were as the sand which is on the edge of the sea. They encamped in Michmash, to the east of Beth Aven.

 

thousand chariots. uncertain number. The Masoretic text has "thirty thousand," probably by a copy error because this figure is too high compared to the number of riders; some older versions are "three thousand," a figure that seems more appropriate.

 

Michmash. Area about 11 km north of Jerusalem.

 

Aven. Literally "house of nothingness." Town located less than 2 km southwest of Michmash.

 

6 And the men found themselves at the end, because they were closely pressed, and they hid themselves in caves, in thickets, in rocks, and in the towers, and in pits.

7 There was also the Hebrews went over Jordan to the land of Gad and Gilead. Saul was still at Gilgal, and all the people that stood him trembling.

 

Gad ... Gilead. The territories east of the Jordan.

 

... all the people trembled. The people feared reprisals from the Philistines.

 

8 ¶ He waited seven days, according to the set by Samuel. But Samuel did not come to Gilgal, and the people were scattered from him.

 

seven days ... the term set by Samuel. direct reference to instructions given by Samuel # 1S 10: 8. Saul was told to wait seven days, until he came to Gilgal.

 

the people were scattered. Saul's men deserting because they took fright at the approach of battle.

 

9 Then Saul said: Bring me the holocaust and the peace offerings. And he offered the holocaust.

 

he offered the holocaust. Saul's sin consisted not in the fact that it offered a sacrifice (cf. 2S # 24: 25; # 1R 8: 62-64), but in its refusal to wait for it to benefit from the assistance of a priest, Samuel occurrence. See # 1S 10: 8. His gesture revealed his desire to rule as an autocrat, monarch absolute power, both in civil cases as sacred. Samuel had predicted that within seven days to test the character of the new king and his obedience to God, but Saul failed preferring to self-invest in the priestly.

 

10 As he finished offering the holocaust, behold, Samuel came, and Saul went out to meet him and greet him.

11 Samuel said, What hast thou done? Saul said, I saw that the people were scattered from me, that you did not come at the appointed time, and that the Philistines were assembled at Michmash,

 

When I saw. Saul reacts based on what he saw, not on faith. He was afraid of losing his men and did not seek to reflect God's will for him.

 

12 I thought, The Philistines will come down against me at Gilgal, and I have not entreated the Lord! That's when I forced myself and I offered the holocaust.

13 Samuel said to Saul: Thou hast done foolishly; thou hast not kept the commandment of the LORD your God commanded you. The Lord would have established your kingdom over Israel forever;

 

thou hast not kept the commandment. Saul's disobedience was in direct violation of the commandment Samuel # 1S in 10: 8.

 

Thy kingdom forever. In reality, this could not be so, because of God's promise to Judah (#Ge 49:10). Saul's disobedience therefore corrected the potential contradiction caused by the fact that he had Benjamin, not Judah.

 

14 But now your kingdom shall not continue. The LORD is a man after his heart, and the Lord has destined to be the leader of his people, because thou hast not kept what the LORD commanded you.

 

a man after his own heart. To replace Saul, God would choose a man whose heart like hers, that is to say a man who was willing to obey him. Paul applies this passage to David #AC 13: 22 (see # 1S 16: 7).

 

chief. Someone else, namely David, had been chosen to be the leader of God's people.

 

15 ¶ And Samuel arose and went up from Gilgal to Gibeah of Benjamin. Saul numbered the people that were with him: there were about six hundred men.

 

Gilgal to Gibeah. It was a journey of about 16 km towards the west. Samuel left Saul when he realized he was doomed to lose the kingdom.

 

six hundred. This number indicates that there had been a mass desertion of the Israelites (v # 1S. 13: 6) and says that Saul had seen (v # 1S. 13: 5).

 

16 Saul, his son Jonathan, and the people that were with them, took position in Geba of Benjamin, and the Philistines encamped in Michmash.

17 He left the camp of the Philistines in three to ravage: one took the road to Ophrah, to the land of Shual;

 

three bodies to ravage. It was literally the "destructive" of the Philistine army, divided into three groups.

 

18 the other took the road to Beth Horon; and the third took the road of the border that looks the Zeboim Valley toward the desert.

19 One smith found throughout the land of Israel; for the Philistines said, Lest the Hebrews make swords or spears.

 

point blacksmith. The Philistines disposèrent iron of superior quality and capable craftsmen work the metal until the time of David (see # 1Ch 22: 3), which explained their formidable military force.

 

20 And every man in Israel went down to the Philistines to sharpen his plowshare, his mattock, his ax and spade,

 

mattock. A hoe with a flattened blade to manually work the land.

 

21 when the sharp spades, mattocks, tridents and axes, were blunt, and to set the goads.

 

The translation of this v. is uncertain. We can also understand that the Philistines demanded a high price for sharpening tools that could one day be used against them.

 

22 It happened the day of battle there was neither sword nor spear in the hands of all the people that were with Saul and Jonathan; it is found in only from Saul and Jonathan his son.

 

swords or spears. The Philistines had a clear military advantage over Israel, because they had iron monopoly.

 

23 garrison of the Philistines went out to the passage of Michmash.

 

the passage of Michmash. Some Philistines were moved to a parade leading to Michmash.

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/