1 SAMUEL 31 : 1 à 13 *** + 1 SAMUEL 31 : 1 to 13 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

22/08/2016 13:41

1 SAMUEL 31 : 1 à 13 *** +
 

1 ¶  Les Philistins livrèrent bataille à Israël, et les hommes d’Israël prirent la fuite devant les Philistins et tombèrent morts sur la montagne de Guilboa.

 

montagne de Guilboa. Cet emplacement, autrefois le lieu de camp des Israélites, devint le site de leur massacre. Saül et ses fils perdirent la vie sur cette montagne.

31:1-13 Voir #2S 1:4-12 ; #1Ch 10:1-12.

 

2  Les Philistins poursuivirent Saül et ses fils, et tuèrent Jonathan, Abinadab et Malkischua, fils de Saül.

 

Jonathan, Abinadab et Malkischua. Trois des quatre fils de Saül furent tués le même jour dans la bataille. Le quatrième, Eschbaal, serait par la suite appelé Isch-Boscheth, littéralement « homme de honte », un nom approprié au vu de son absence présumée du champ de bataille (cf. #2S 2:8). Jonathan, Jischvi et Malkischua étant les noms des fils de Saül en #1S 14: 49 et Jonathan, Abinadab et Malkischua étant cités ici, il faut conclure que Jischvi et Abinadab étaient une seule et même personne. Les versets de #1Ch 8:33 et #1Ch 9:39 sont les seuls à nommer les quatre fils de Saül.

 

3  L’effort du combat porta sur Saül ; les archers l’atteignirent, et le blessèrent grièvement.

4  Saül dit alors à celui qui portait ses armes : Tire ton épée, et m’en transperce, de peur que ces incirconcis ne viennent me percer et me faire subir leurs outrages. Celui qui portait ses armes ne voulut pas, car il était saisi de crainte. Et Saül prit son épée, et se jeta dessus.

 

ces incirconcis. C’était un terme de dérision couramment utilisé par les Israélites pour désigner les non-Israélites. La circoncision avait été instituée comme le signe de l’alliance de Dieu avec Abraham en #Ge 17:10-14.

 

subir leurs outrages. Ayant mené plusieurs guerres contre les Philistins, Saül avait réussi à provoquer leur haine et leur colère. En tant que roi, il aurait certainement été torturé par ses ennemis avant d’être mis à mort.

 

Saül prit son épée, et se jeta dessus. Bien que son suicide soit perçu par certains comme un acte d’héroïsme, Saül aurait dû trouver en Dieu, comme David en #1S 23: 16 et #1S 30: 6, la force et le courage de lutter jusqu’à la fin ou de se rendre. Ce suicide était l’ultime manifestation de son infidélité envers Dieu.

 

5  Celui qui portait les armes de Saül, le voyant mort, se jeta aussi sur son épée, et mourut avec lui.

6  Ainsi périrent en même temps, dans cette journée, Saül et ses trois fils, celui qui portait ses armes, et tous ses gens.

 

tous ses gens. Le terme « tous » est-il utilisé dans un sens absolu? Au vu du contexte, un sens relatif est plus probable. Il n’est pas nécessaire de conclure à la mort de chacun des 3000 hommes de Saül ce jour-là. Si tel avait été le cas, le rédacteur aurait montré plus d’insistance, comme dans #Jos 8:22 où il est précisé: « Israël les battit, sans leur laisser un survivant ni un fuyard. » En fait, Abner, le général de l’armée de Saül, survécut (#2S 2:8). « Tous » désigne ici ceux qui assuraient la garde personnelle de Saül (cf. v. #1S 31:7).

 

7  Ceux d’Israël qui étaient de ce côté de la vallée et de ce côté du Jourdain, ayant vu que les hommes d’Israël s’enfuyaient et que Saül et ses fils étaient morts, abandonnèrent leurs villes pour prendre aussi la fuite. Et les Philistins allèrent s’y établir.

8 ¶  Le lendemain, les Philistins vinrent pour dépouiller les morts, et ils trouvèrent Saül et ses trois fils tombés sur la montagne de Guilboa.

9  Ils coupèrent la tête de Saül, et enlevèrent ses armes. Puis ils firent annoncer ces bonnes nouvelles par tout le pays des Philistins dans les maisons de leurs idoles et parmi le peuple.

 

coupèrent la tête. Un parallèle est établi ici entre la mort de Saül et celle de Goliath. Le géant des Philistins avait eu la tête coupée par David, et les Philistins avaient pris la fuite (#1S 17: 51). Les Philistins se vengèrent et firent de même au géant d’Israël, le roi Saül qui « les dépassait tous de la tête » (#1S 10:23).

 

10  Ils mirent les armes de Saül dans la maison des Astartés, et ils attachèrent son cadavre sur les murs de Beth-Schan.

 

des Astartés. Déesses de la fertilité chez les Cananéens. Les Philistins leur rendaient hommage en plaçant les armes de leur ennemi vaincu dans leur temple. De même que l’épée de Goliath avait été déposée dans la maison de l’Éternel derrière l’éphod (#1S 21: 9), de même les armes de Saül furent placées dans le temple des Astartés. La victoire militaire était attribuée aux dieux, puisqu’on considérait les guerres comme des batailles entre les divinités des nations rivales.

 

Beth-Schan. Ville située dans la vallée du Jourdain, à environ 26 km de la mer de Galilée.

 

11  Lorsque les habitants de Jabès en Galaad apprirent comment les Philistins avaient traité Saül,

 

Jabès en Galaad. Les habitants de cette ville, située à l’est du Jourdain, n’avaient pas pris part à la guerre menée contre Benjamin et en avaient subi les graves conséquences (#Jug 21). Ils témoignèrent de la bonté et du respect à Saül, un Benjaminite, en retirant son corps du mur de Beth-Schan, car il avait sauvé leur ville des Ammonites (#1S 11:9-12) juste après avoir été choisi comme roi d’Israël. Par cet acte, ils l’honorèrent pour la fidélité dont il avait fait preuve envers eux.

 

12  tous les vaillants hommes se levèrent, et, après avoir marché toute la nuit, ils arrachèrent des murs de Beth-Schan le cadavre de Saül et ceux de ses fils. Puis ils revinrent à Jabès, où ils les brûlèrent ;

 

cadavre …  brûlèrent. Saül ayant été décapité et mutilé, les citoyens de Jabès en Galaad semblent avoir brûlé son corps afin de dissimuler les préjudices qu’il avait subis.

 

13  ils prirent leurs os, et les enterrèrent sous le tamarisc à Jabès. Et ils jeûnèrent sept jours.

 

os …  enterrèrent. Ne pas enterrer les morts était considéré comme un manque de respect à leur égard. Abraham se donna beaucoup de mal pour enterrer Sara (#Ge 23:4-15), et Jacob fit jurer à Joseph qu’il ne l’enterrerait pas en Égypte (#Ge 47:29-30).

 

jeûnèrent sept jours. Le jeûne était souvent associé au deuil dans la culture hébraïque. C’était un signe de respect, de gravité et de chagrin. Le livre de 1 Samuel commençait avec la prise de l’arche de l’alliance par les Philistins (#1S 4:11) et se termine avec la mort du roi d’Israël entre les mains des mêmes Philistins. 2 Samuel racontera la vengeance et le rétablissement de l’honneur de l’Éternel grâce à la victoire de David sur les Philistins (#2S 5:17-25), à l’instauration d’une dynastie incontestée (#1R 2:12) et à l’installation de l’arche à Jérusalem, la ville de Dieu (#2S 6:16-19).

 

 

1 SAMUEL 31 : 1 to 13 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

 

1 ¶ Now the Philistines fought against Israel, and the men of Israel fled before the Philistines and fell slain on Mount Gilboa.

 

Mount Gilboa. This location used to be the camp of the Israelites, became the site of their massacre. Saul and his son lost their lives on this mountain.

31: 1-13 See # 2S 1: 4-12; # 1Ch 10: 1-12.

 

2 The Philistines pursued Saul and his son, and killed Jonathan, Abinadab and Malchishua, Saul's son.

 

Jonathan, Abinadab and Malchishua. Three of the four son of Saul were killed the same day in battle. The fourth Eschbaal, would subsequently called Ishbosheth, literally "man of shame", an appropriate name given its alleged lack of the battlefield (see # 2S 2: 8). Jonathan, Ishvi and Malchishua being the names of the son of Saul # 1S 14: 49 and Jonathan, Abinadab and Malchishua being cited here, we must conclude that Ishvi and Abinadab were one and the same person. Verses # 1Ch 8:33 ET # 1Ch 9:39 are the only name the four son of Saul.

 

3 And the battle went sore against Saul; the archers hit, and seriously wounded.

4 Saul said to the bearer of his weapons, Draw your sword and run me through, lest these uncircumcised come and pierce me through and abuse me. But his armor bearer would not, for he was sore afraid. Saul took his sword and fell on it.

 

these uncircumcised. It was a term of derision commonly used by Israel to describe non-Jews. Circumcision was instituted as a sign of God's covenant with Abraham #Ge 17: 10-14.

 

through and abuse. Having conducted several wars against the Philistines, Saul had managed to provoke their hatred and anger. As king, he would certainly have been tortured by his enemies before being killed.

 

Saul took his sword and fell on it. Although suicide is seen by some as an act of heroism, Saul should have found in God as David # 1S 23: 16 # 1S and 30: 6, the strength and the courage to fight to the end or to go. This suicide was the ultimate manifestation of his unfaithfulness to God.

 

5 He who was wearing his armor, seeing the dead, he also fell on his sword and died with him.

6 Thus perished together in this day, Saul and his three son, the one who bore his armor, and all his people.

 

all its people. The term "all" is it used in an absolute sense? Given the context, a relative sense is more likely. It is not necessary to conclude that the death of each of the 3,000 men of Saul on that day. If that were the case, the editor would have shown more insistently, as in #Jos 8:22 which states: "Israel smote them, so let them remain or escape. "In fact, Abner, the general of Saul's army, survived (# 2S 2: 8). "All" here refers to those who provided the bodyguard of Saul (cf. v # 1S. 31: 7).

 

7 Those of Israel who were on this side of the valley and beyond the Jordan saw that the men of Israel fled, and that Saul and his son were dead, they forsook their cities and fled. And the Philistines came and occupied them.

¶ 8 The next day, the Philistines came to strip the slain, they found Saul and his three son fallen on Mount Gilboa.

9 They cut off Saul's head and stripped off his weapons. Then sent into good news throughout the land of the Philistines in the house of their idols and among the people.

 

cut off the head. A parallel is drawn here between the death of Saul and that of Goliath. The giant of the Philistines had been beheaded by David and the Philistines had fled (# 1S 17: 51). The Philistines retaliated and did the same to the Israeli giant, King Saul that "higher than any of the head" (# 1S 10:23).

 

10 And they put his armor in the house of Ashtaroth, and they fastened his body to the wall of Bethshan.

 

the Ashtoreths. Fertility goddesses among the Canaanites. The Philistines worshiped by placing their weapons of their defeated enemy in their temple. As Goliath's sword was lodged in the house of the Lord behind the ephod (# 1S 21: 9), and his armor were placed in the temple of Ashtaroth. The military victory was attributed to the gods, since they considered the war as battles between the gods of rival nations.

 

Bethshan. City located in the Jordan Valley, about 26 km from the Sea of ​​Galilee.

 

11 When the inhabitants of Jabesh Gilead heard what the Philistines had done to Saul,

 

Jabeshgilead. The people of this city, located east of the Jordan, had not taken part in the war against Benjamin and had suffered serious consequences (#Jug 21). They testified to the kindness and respect to Saul, a Benjaminite, removing his body Bethshan wall because he had saved their city of the Ammonites (# 1S 11: 9-12) just after being chosen as king 'Israel. By this act, they honored him for the loyalty he had shown towards them.

 

12 all the valiant men arose, and went all night, they from the wall of Bethshan the corpse of Saul and his son. Then they came to Jabesh, and burnt them;

 

... burned corpse. Saul had been beheaded and mutilated, the citizens of Jabesh Gilead seem to have burned his body to cover up the damage he had suffered.

 

13 They took their bones and buried them under a tree at Jabesh. And fasted seven days.

 

... bones buried. Do not bury the dead was considered a lack of respect for them. Abraham took great pains to bury Sara (#Ge 23: 4-15), and Jacob Joseph swear that he did not bury him in Egypt (#Ge 47: 29-30).

 

fasted seven days. Fasting was often associated with mourning in the Jewish culture. It was a sign of respect, seriousness and grief. The book of 1 Samuel began with the taking of the ark of the covenant by the Philistines (# 1S 4:11) and ends with the death of the king of Israel in the hands of the same Philistines. 2 Samuel tell revenge and restoring the honor of the Lord through David's victory over the Philistines (# 2S 5: 17-25), to the establishment of an undisputed dynasty (# 1R 2:12 ) and installation of the ark to Jerusalem, the city of God (# 2S 6: 16-19).

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/