2 SAMUEL 11 : 1 à 27*** + 2 SAMUEL 11 : 1 to 27 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

03/09/2016 10:05

2 SAMUEL 11 : 1 à 27*** +
 

1 ¶  L’année suivante, au temps où les rois se mettaient en campagne, David envoya Joab, avec ses serviteurs et tout Israël, pour détruire les fils d’Ammon et pour assiéger Rabba. Mais David resta à Jérusalem.

 

au temps où les rois se mettaient en campagne. Dans le Proche-Orient ancien, les rois menaient leurs campagnes militaires au printemps, en raison du beau temps et de la nourriture qui était alors abondamment disponible le long du parcours.

David envoya Joab. David envoya le chef de son armée poursuivre, avec ses mercenaires et l’armée d’Israël, la bataille contre Ammon commencée l’année précédente (#2S 10:14).

Rabba. C’était la capitale des Ammonites, située à près de 40 km du Jourdain, à l’est, face à Jéricho. L’année précédente, Abischaï avait vaincu l’armée ammonite en pleine campagne, et le reste des Ammonites s’était réfugié derrière les murailles de Rabba (#2S 10:14). Joab repartit assiéger la ville un an plus tard.

David resta à Jérusalem. Ce n’était pas l’habitude de David de rester chez lui, à l’arrière, dans de tels cas (#2S 5:2 ; #2S 8:1-14 ; #2S 10:17 ; mais cf. #2S 18: 3 ; #2S 21: 17). Cette remarque a explicitement valeur de reproche, mais elle pose aussi le décor de son péché dévastateur.

 

2  Un soir, David se leva de sa couche ; et, comme il se promenait sur le toit de la maison royale, il aperçut de là une femme qui se baignait, et qui était très belle de figure.

 

se promenait sur le toit. L’endroit le plus élevé du palais permettait à David de voir ce qui se passait dans la cour des maisons toutes proches. Ce même toit serait témoin d’autres immoralités plus tard (voir #2S 16: 22).

 

3  David fit demander qui était cette femme, et on lui dit : N’est-ce pas Bath-Schéba, fille d’Éliam, femme d’Urie, le Héthien ?

 

Bath-Schéba. Son nom n’est plus employé jusqu’en #2S 12:24. Au lieu de cela, pour bien souligner l’adultère, elle est appelée « femme d’Urie » (vv. #2S 11:3, #2S 11:26 ; #2S 12:10, #2S 12:15). Même le N.T. parle d’elle en employant cette expression (#Mt 1:6). Cf. #Ex 20: 17.

Éliam. Le père de Bath-Schéba était l’un des hommes vaillants de David (#2S 23: 34). Puisqu’il était le fils d’Achitophel, Bath-Schéba était la petite-fille de ce dernier (cf. #2S 15: 12 ; #2S 16: 15). Cela pourrait expliquer pourquoi Achitophel, bien qu’étant l’un des conseillers de David (#2S 15: 12), se rallia à Absalom lors de sa révolte contre lui.

Urie. C’était un autre homme vaillant de David (#2S 23: 39). Bien qu’étant hittite (cf. #Ge 15: 20 ; #Ex 3:8, #Ex 3:17, #Ex 3:22), il portait un nom hébreu signifiant « lumière de l’Éternel » ou « l’Éternel est ma lumière ». Il était donc un adorateur du vrai Dieu.

 

4  Et David envoya des gens pour la chercher. Elle vint vers lui, et il coucha avec elle. Après s’être purifiée de sa souillure, elle retourna dans sa maison.

 

Elle vint …  il coucha. Euphémismes pour parler des rapports sexuels (cf. #Ge 19: 34). Ils se rendirent ainsi tous deux coupables d’adultère.

sa souillure. La formulation hébraïque semble indiquer que Bath-Schéba venait d’avoir ses règles et de terminer la purification rituelle requise (#Lé 15:19-30) lorsqu’elle eut cette relation adultère. Cela montre clairement qu’elle n’était pas enceinte d’Urie au moment où elle coucha avec David.

 

5  Cette femme devint enceinte, et elle fit dire à David : Je suis enceinte.

 

Je suis enceinte. Les seules paroles de Bath-Schéba rapportées dans cet épisode sont pour reconnaître les conséquences de son péché. Révélé par sa grossesse, son adultère pouvait entraîner sa condamnation à mort (#Lé 20: 10 ; #De 22: 22).

 

6 ¶  Alors David expédia cet ordre à Joab: Envoie-moi Urie, le Héthien. Et Joab envoya Urie à David.

 

11:6-7 Cette conversation saugrenue était un stratagème pour qu’Urie rentre chez lui et couche avec son épouse. Ainsi, tout le monde croirait qu’il était le père de l’enfant, ce qui épargnerait un déshonneur public à David et une mort éventuelle à Bath-Schéba.

 

7  Urie se rendit auprès de David, qui l’interrogea sur l’état de Joab, sur l’état du peuple, et sur l’état de la guerre.

8  Puis David dit à Urie : Descends dans ta maison, et lave tes pieds. Urie sortit de la maison royale, et il fut suivi d’un présent du roi.

 

lave tes pieds. Puisqu’on se lavait les pieds avant d’aller au lit, l’expression est équivalente de: « Va au lit. » Pour un soldat de retour du champ de bataille, elle signifiait plus particulièrement: « Prends du plaisir avec ta femme. » David espérait que son rendez-vous amoureux avec Bath-Schéba passerait inaperçu grâce au retour d’Urie.

présent du roi. C’était certainement de la nourriture, destinée à contribuer à l’agrément de la soirée pour Urie et Bath-Schéba.

 

9  Mais Urie se coucha à la porte de la maison royale, avec tous les serviteurs de son maître, et il ne descendit point dans sa maison.

 

Urie se coucha. Voulant donner l’exemple et faire preuve de loyauté envers ses soldats qui, eux, dormaient dans les champs, Urie ne profita pas de l’offre du roi (v. #2S 11:11).

 

10  On en informa David, et on lui dit: Urie n’est pas descendu dans sa maison. Et David dit à Urie : N’arrives-tu pas de voyage ? Pourquoi n’es-tu pas descendu dans ta maison ?

11  Urie répondit à David : L’arche et Israël et Juda habitent sous des tentes, mon seigneur Joab et les serviteurs de mon seigneur campent en rase campagne, et moi j’entrerais dans ma maison pour manger et boire et pour coucher avec ma femme ! Aussi vrai que tu es vivant et que ton âme est vivante, je ne ferai point cela.

 

L’arche. L’arche de l’alliance se trouvait sous une tente, soit à Jérusalem (#2S 6:17), soit avec l’armée d’Israël sur le champ de bataille (#1S 4:6 ; #1S 14: 18).

 

12  David dit à Urie : Reste ici encore aujourd’hui, et demain je te renverrai. Et Urie resta à Jérusalem ce jour-là et le lendemain.

13  David l’invita à manger et à boire en sa présence, et il l’enivra ; et le soir, Urie sortit pour se mettre sur sa couche, avec les serviteurs de son maître, mais il ne descendit point dans sa maison.

 

il l’enivra. Vu l’échec de sa première tentative de couvrir son péché, David chercha, en enivrant Urie, à lui faire oublier ses résolutions et son sens de la discipline pour qu’il retourne chez lui et couche avec sa femme.

 

14 ¶  Le lendemain matin, David écrivit une lettre à Joab, et l’envoya par la main d’Urie.

15  Il écrivit dans cette lettre : Placez Urie au plus fort du combat, et retirez-vous de lui, afin qu’il soit frappé et qu’il meure.

 

qu’il meure. Après son deuxième échec de couvrir son péché, David se montra agacé et paniqua, si bien qu’il complota le meurtre d’Urie. Il profita de la loyauté de cet homme envers lui et lui fit même remettre son propre arrêt de mort à Joab. Ainsi, il s’impliqua dans un autre crime passible de la peine capitale (#Lé 24: 17). Il y a là une démonstration des extrémités auxquelles on peut arriver lorsqu’on est pris dans l’engrenage du péché en l’absence des manifestations de la grâce.

 

16  Joab, en assiégeant la ville, plaça Urie à l’endroit qu’il savait défendu par de vaillants soldats.

17  Les hommes de la ville firent une sortie et se battirent contre Joab ; plusieurs tombèrent parmi le peuple, parmi les serviteurs de David, et Urie, le Héthien, fut aussi tué.

18  Joab envoya un messager pour faire rapport à David de tout ce qui s’était passé dans le combat.

 

11:18-24

Joab envoya …  Urie …  est mort. Joab envoya un message voilé à David pour l’informer que son désir avait été exaucé. Il devait connaître la raison qui avait motivé cette manœuvre militaire pour le moins stupide.

 

19  Il donna cet ordre au messager: Quand tu auras achevé de raconter au roi tous les détails du combat,

20  peut-être se mettra-t-il en fureur et te dira-t-il : Pourquoi vous êtes-vous approchés de la ville pour combattre ? Ne savez-vous pas qu’on lance des traits du haut de la muraille ?

21  Qui a tué Abimélec, fils de Jerubbéscheth ? n’est-ce pas une femme qui lança sur lui du haut de la muraille un morceau de meule de moulin, et n’en est-il pas mort à Thébets ? Pourquoi vous êtes-vous approchés de la muraille ? Alors tu diras : Ton serviteur Urie, le Héthien, est mort aussi.

22  Le messager partit : et, à son arrivée, il fit rapport à David de tout ce que Joab lui avait ordonné.

23  Le messager dit à David : Ces gens ont eu sur nous l’avantage ; ils avaient fait une sortie contre nous dans les champs, et nous les avons repoussés jusqu’à l’entrée de la porte ;

24  les archers ont tiré du haut de la muraille sur tes serviteurs, et plusieurs des serviteurs du roi ont été tués, et ton serviteur Urie, le Héthien, est mort aussi.

25  David dit au messager : Voici ce que tu diras à Joab : Ne sois point peiné de cette affaire, car l’épée dévore tantôt l’un, tantôt l’autre ; attaque vigoureusement la ville, et renverse-la. Et toi, encourage-le !

 

Et toi, encourage-le! Dans son hypocrisie, David se montra indifférent à l’égard de ceux qui étaient morts et consola Joab en l’autorisant à poursuivre son attaque contre Rabba.

 

26  La femme d’Urie apprit que son mari était mort, et elle pleura son mari.

 

11:26-27

le deuil fut passé. La période habituelle de deuil durait en général sept jours (#Ge 50:10 ; #1S 31:13). Il est significatif que le texte ne mentionne aucune manifestation de deuil de la part de David.

 

27  Quand le deuil fut passé, David l’envoya chercher et la recueillit dans sa maison. Elle devint sa femme, et lui enfanta un fils. Ce que David avait fait déplut à l’Éternel.

 

déplut à l’Éternel. Littéralement « fut mauvais aux yeux de l’Éternel ». Cet acte de David aurait de douloureuses conséquences.

 

2 SAMUEL 11 : 1 to 27 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

 

1 ¶ The following year, the time when kings go out to battle, David sent Joab with his servants and all Israel, to destroy the son of Ammon and besieged Rabbah. But David remained in Jerusalem.

 

at the time when kings go out to battle. In the ancient Near East, kings led their military campaigns in the spring, due to the good weather and the food that was so abundantly available along the route.

David sent Joab. David sent the head of his army continue, with his mercenaries and the army of Israel, the battle against Ammon begun the previous year (# 2S 10:14).

Rabbah. It was the capital of the Ammonites, located about 40 km from the Jordan to the east, facing Jericho. The previous year, Abishai had defeated the army ammonite in the countryside, and the rest of the Ammonites took refuge behind the walls of Rabbah (10:14 # 2S). Joab returned to besiege the town a year later.

David remained in Jerusalem. It was not used by David to stay with him in the back, in such cases (2S # 5: 2; 2S # 8: 1-14; 10:17 # 2S, but see # 2S 18: 3; # 2S 21: 17). This remark explicitly criticizes value, but it also sets the scene of his devastating sin.

 

2 One evening David got up from his bed and as he was walking on the roof of the royal house, he saw from there a woman bathing, who was very beautiful to look.

 

was walking on the roof. The highest point of the palace allowed David to see what was happening in the courtyard of the nearby houses. This roof would witness other immoralities later (see # 2S 16: 22).

 

3 David sent and inquired after the woman, and said: Is not this Bathsheba, daughter of Eliam, wife of Uriah the Hittite?

 

Bathsheba. His name is no longer used until 12:24 # 2S. Instead, to emphasize adultery, she is called "wife of Uriah" (vv 2S # 11: 3, 11:26 # 2S; # 2S 24:10, 24:15 # 2S.). Even N.T. speak for using this expression (#Mt 1: 6). See #Ex 20: 17.

Eliam. The father of Bathsheba was one of the mighty men of David (2S # 23: 34). Since he was the son of Ahithophel, Bathsheba was the granddaughter of the latter (see # 2S 15: 12; 2S # 16: 15). This could explain why Ahithophel, despite being one of David's advisors (2S # 15: 12), rallied to Absalom in his rebellion against him.

Uriah. It was another valiant man of David (2S # 23: 39). Although being Hittite (cf. #Ge 15: 20; #Ex 3: 8, 3:17 #Ex, #Ex 3:22), he was a Hebrew name meaning "light of the Lord" or "the Lord is my light. " So it was a worshiper of the true God.

 

4 And David sent messengers to get her. She came to him, and he lay with her. She was purified from her uncleanness, she returned to her house.

 

She came ... he slept. Euphemisms to talk about sex (cf. #Ge 19: 34). They went well both adulterers.

their filthiness. The Hebrew wording suggests that Bathsheba had just had her period and finish the ritual purification required (# Lev 15: 19-30) that when she adultery relationship. This clearly shows that she was not pregnant Uriah when she slept with David.

 

5 The woman conceived, and she sent word to David, I'm pregnant.

 

I am pregnant. Words alone Bathsheba reported in this episode are to recognize the consequences of his sin. Revealed through her pregnancy, her adultery could lead to a death sentence (# Lev 20: 10; # of 22: 22).

 

6 ¶ And David sent to Joab: Send me Uriah the Hittite. And Joab sent Uriah to David.

 

11: 6-7 This preposterous conversation was a ploy to Uriah goes home and sleeps with his wife. So everyone would think he was the father of the child, which would spare a public disgrace to David and eventual death at Bathsheba.

 

7 Uriah went to David, who questioned him about Joab, how the people did, and how the state of war.

8 Then David said to Uriah, Go down to your house and wash your feet. Uriah left the royal house, and there followed him a present from the king.

 

wash your feet. Since washed his feet before going to bed, the expression is equivalent to "Go to bed "For a soldier returning from the battlefield, it meant more particularly" Take fun with your wife. "David hoped his tryst with Bathsheba go unnoticed thanks to the return of Uriah.

from the king. It was definitely the food, intended to contribute to the approval of the evening to Uriah and Bathsheba.

 

9 But Uriah slept at the door of the king's house with all the servants of his lord, and went not down to his house.

 

Uriah slept. Wanting to set an example and show loyalty to his soldiers who themselves were sleeping in fields, Uriah did not profit by the king's offer (v. # 2S 11:11).

 

10 they told David, and said: Urias went not down to his house. And David said to Uriah arrived Do not you travel? Why did you not go down to your house?

11 Uriah said to David, The ark and Israel and Judah dwell in tents, and my lord Joab and the servants of my lord are camping in the open field, and I go into my house to eat and drink and to lie with my wife ! As surely as you live, and as thy soul liveth, I will not do that.

 

The arch. The ark of the covenant was under a tent or in Jerusalem (# 2S 6:17) or with the Israeli army on the battlefield (# 1S 4: 6; # 1S 14: 18) .

 

12 David said to Urias: Tarry here today, and tomorrow I will let you. Uriah remained in Jerusalem that day and the next day.

13 David invited him to eat and drink in his presence, and he made him drunk; and in the evening he went out to lie on his couch with the servants of his lord, but went not down to his house.

 

him drunk. Given the failure of his first attempt to cover his sin, David sought in intoxicating Uriah to make him forget his resolutions and his sense of discipline that he returned home and sleep with his wife.

 

14 ¶ The next morning David wrote a letter to Joab and sent it by the hand of Uriah.

15 He wrote in the letter, Put Uriah in the hottest battle, and retreat from him, that he may be smitten and die.

 

die. After the second failure to cover his sin, David appeared annoyed and panicked, so he plotted the murder of Uriah. He took advantage of the loyalty of the man towards him and even made him surrender his own death warrant Joab. Thus, he became involved in another crime punishable by death (Lev # 24: 17). There is a demonstration of the lengths to which one can arrive when you are caught up in sin in the absence of the manifestations of grace.

 

16 Joab besieging the city, he assigned Uriah to the place where he knew that valiant soldiers.

17 The men of the city went out and fought against Joab; there fell some of the people of the servants of David and Uriah the Hittite died also.

18 Joab sent and told David everything that had happened in combat.

 

11: 18-24

Joab sent Uriah ... ... died. Joab sent a message to David veiled to inform him that his wish had been granted. He must know the reason that motivated this military maneuver the least stupid.

 

19 And he commanded the messenger, When you have finished telling the king all the details of the fight,

20 might be furious and he will tell you he will: Why do you have come to the city to fight? Do you not know that they would shoot from the top of the wall?

21 Who killed Abimelech the son of Jerubbesheth? is it not a woman cast on him from the top of the wall a piece of a millstone, and did he not die in Thebez? Why did you go near the wall? Then you will say, Thy servant Uriah the Hittite is dead also.

22 The messenger went, and when he arrived he told David everything Joab had sent him.

23 The messenger said to David: They have the advantage over us; they had made a sortie against us in the field, and we pushed them back to the entrance of the gate;

24 archers shot from off the wall upon thy servants, and some of the king's servants are dead, and thy servant Uriah the Hittite is dead also.

25 David said to the messenger: Thus shalt thou say unto Joab, Be not grieved in this case, for the sword devours now one and now another; strong against the city, and overthrow it. And you encourage him!

 

And you encourage him! In his hypocrisy, David showed himself indifferent to those who were dead and Joab consoled by allowing it to continue its attack against Rabbah.

 

26 The wife of Uriah heard that her husband was dead, she mourned for her husband.

 

11: 26-27

the mourning was over. The usual mourning period usually lasted seven days (#Ge 50:10; # 1S 31:13). It is significant that the text mentions no mourning event from David.

 

27 When the mourning was over, David sent and brought her to his house. She became his wife and bore him a son. What David had done displeased the Lord.

 

displeased the LORD. Literally "was evil in the sight of the Lord." This act of David would have painful consequences.

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/