aanak ; Thaanac, Taanac

06/11/2014 09:35
Taanak (Français Courant, JÉRUSALEM, T.O.B.) ; Thaanac, Taanac (SEGOND). Ville cananéenne, mentionnée vers 1600 avant Jésus-Christ, à propos de la marche de Thoutmès III contre Meguiddo. Josué vainquit le roi de Taanak et le passa au fil de l’épée (#Jos 12:21). La ville, qui se trouvait sur le territoire d’Issacar, fut attribuée à Manassé (#Jos 17:11 ; #1Ch 7:29), puis donnée aux Lévites de la famille de Qehath (#Jos 21:25). La tribu de Manassé ne chassa pas les Cananéens de Taanak, mais finit par leur imposer un tribut (#Jug 1:28). La grande bataille entre Baraq et Sisera eut lieu près de Taanak (5.19). Au temps de Salomon, c’était une ville importante (#1R 4:12). Tell Ta’annak, sur l’emplacement de l’ancienne cité, se trouve au milieu de collines peu élevées, à la lisière de la plaine de Jizreel, à 8 km au sud-est de l’antique Meguiddo. Cet endroit stratégique, marqué par les vestiges d’une ancienne forteresse, fut occupé périodiquement par les Égyptiens et les Babyloniens. Des fouilles y furent entreprises en 1901-1904 par des savants allemands et autrichiens. On découvrit une douzaine de tablettes cunéiformes du XVe siècle avant Jésus-Christ et recueillit beaucoup de renseignements concernant la fin de l’âge du bronze (environ 1500-1200 avant Jésus-Christ). 
 
Copyright Editions Emmaüs 
https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/