AGGÉE 02: 1 à 23** + AGGAI 02: 1 to 23 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

31/08/2016 02:33

AGGÉE 02: 1 à 23** +
 

1 ¶  Le vingt et unième jour du septième mois, la parole de l’Éternel se révéla par Aggée, le prophète, en ces mots:

 

Le vingt et unième jour du septième mois. Ce jour du mois de Tisri correspond au 17 octobre 520 av. J.-C. D’après #Lé 23:39-44, c’était le dernier jour de la fête des tabernacles, destinée à célébrer les faveurs de Dieu envers Israël pendant les quarante années dans le désert et à exprimer la reconnaissance du peuple pour une récolte fructueuse. C’est à cette occasion qu’Aggée reçut du Seigneur son troisième message.

2:1-9 Comme les opérations de reconstruction battaient leur plein, l’Éternel délivra un puissant message d’encouragement, surtout aux plus âgés parmi le peuple, qui avaient vu le temple de Salomon. Certes, la splendeur de ce temple-là avait été encore plus remarquable, mais le Seigneur exhorta le peuple à prendre courage en l’assurant de sa présence (v. #Ag 2:4) et de sa fidélité aux promesses de l’alliance (v. #Ag 2:5), mais aussi en promettant un futur temple encore plus grand et plus glorieux (vv. #Ag 2:6-9).

 

2  Parle à Zorobabel, fils de Schealthiel, gouverneur de Juda, à Josué, fils de Jotsadak, le souverain sacrificateur, et au reste du peuple, et dis-leur:

 

Le premier message était destiné aux chefs, Zorobabel et Josué (voir la note sur 1:1 {==> "Ag 1:1"}). Là, le prophète s’adressa aussi au reste des exilés revenus de Babylone.

 

3  Quel est parmi vous le survivant Qui ait vu cette maison dans sa gloire première ? Et comment la voyez-vous maintenant ? Telle qu’elle est, ne paraît-elle pas comme rien à vos yeux ?

 

Il restait encore quelques personnes, y compris peut-être Aggée lui-même, qui avaient vu le temple de Salomon avant sa destruction (cf. #Esd 3:12-13). En posant trois questions rhétoriques par la bouche de son prophète Aggée, l’Éternel attira l’attention sur le fait que le nouveau temple était inférieur à celui de Salomon (cf. #Esd 3:8-13) et que cela poussait certains au découragement.

 

4  Maintenant fortifie-toi, Zorobabel ! dit l’Éternel. Fortifie-toi, Josué, fils de Jotsadak, souverain sacrificateur ! Fortifie-toi, peuple entier du pays ! dit l’Éternel. Et travaillez ! Car je suis avec vous, Dit l’Éternel des armées.

 

fortifie-toi. Pour dissiper tout découragement, le Seigneur réitéra son ordre de « se fortifier » et de « travailler », en assurant les Juifs de sa présence à leurs côtés. C’était le deuxième « Je suis avec vous » de l’Éternel (cf. #Ag 1:13).

 

5  Je reste fidèle à l’alliance que j’ai faite avec vous Quand vous sortîtes de l’Égypte, Et mon esprit est au milieu de vous ; Ne craignez pas !

 

Puisqu’il s’exprimait à la fin d’une fête commémorant les faveurs qu’il avait accordées aux Israélites pendant l’errance dans le désert, Dieu s’engagea à respecter son alliance et promit que son Esprit resterait avec eux comme lors de la sortie d’Égypte (vers 1445 av. J.-C.), ce qui ne pouvait manquer de les réconforter. Il ne les avait jamais oubliés, au cours des neuf siècles passés (#Ex 33:14).

 

mon Esprit. La troisième personne de la Trinité (cf. #No 11:16-17).

 

6  Car ainsi parle l’Éternel des armées : Encore un peu de temps, Et j’ébranlerai les cieux et la terre, La mer et le sec ;

 

2:6-7

j’ébranlerai. Il ne s’agit pas seulement du bouleversement, survenu historiquement, des diverses dominations (par exemple, la défaite de la Perse face à la Grèce, #Da 7). Le texte évoque aussi le cataclysme universel décrit en #Ap 6:1-19:2, la soumission des nations au Messie et l’établissement de son royaume, qui ne sera jamais détruit (cf. #Da 2:44 ; #Da 7:27 ; #Za 14:16-21 ; #Mt 25:32 ; #Lu 21: 26 ; #Hé 12:26 ; #Ap 19:19-21).

 

7  J’ébranlerai toutes les nations ; Les trésors de toutes les nations viendront, Et je remplirai de gloire cette maison, Dit l’Éternel des armées.

 

Les trésors …  viendront. Voir l’introduction, questions d’interprétation. Si certains voient dans cette phrase une description de l’afflux de trésors à Jérusalem (p. ex. #Esd 6:3-9), il semble préférable de traduire « elles viendront vers l’objet du désir des nations » et de considérer qu’il s’agit d’une allusion au Messie, le libérateur après lequel aspirent, en fin de compte, tous les peuples.

je remplirai de gloire cette maison. Aucun texte des Écritures n’indique que la gloire de Dieu vint sur le temple de Zorobabel, alors que le premier temple en fut rempli (cf. #1R 8:10-11 ; #2Ch 5:13-14). En revanche, elle remplira le temple du millénium (#Ez 43:5). En outre, cette affirmation ne peut renvoyer à la présence physique de Christ dans le temple d’Hérode, car les vv. #Ag 2:6-9 ne correspondent pas à la réalité historique de l’époque. Le contexte évoque l’établissement du royaume terrestre, davidique, millénaire de Dieu et sa présence dans le temple à ce moment-là.

 

8  L’argent est à moi, et l’or est à moi, Dit l’Éternel des armées.

 

L’argent …  et l’or. Étant donné les difficultés économiques qui prévalaient, il était réconfortant pour le peuple de se rappeler que Dieu était le propriétaire de toute chose (#Ps 50:12).

 

9  La gloire de cette dernière maison sera plus grande Que celle de la première, Dit l’Éternel des armées ; Et c’est dans ce lieu que je donnerai la paix, Dit l’Éternel des armées.

 

cette dernière maison. Les Juifs considéraient le temple de Jérusalem comme le même temple, qui prenait des formes différentes aux diverses époques. Ainsi, ils voyaient le temple reconstruit comme une continuation de celui de Salomon (cf. v. #Ag 2:3). En revanche, la gloire eschatologique du temple du millénium (la « dernière maison ») dépassera, et de loin, même la splendeur du temple de Salomon (la « première »). Cf. #Ez 40:1-48:2 pour une description plus détaillée de ce temple.

je donnerai la paix. Cette paix-là ne se limite pas à celle que le Seigneur donne aux croyants (p. ex. #Ro 5:1): il s’agit de celle qui accompagnera le retour du « Prince de la paix » sur le trône de David à Jérusalem (#Esa 9:5-6 ; #Za 6:13 ; #Ac 2:30).

 

10 ¶  le vingt-quatrième jour du neuvième mois, la seconde année de Darius, la parole de l’Éternel se révéla par Aggée, le prophète, en ces mots:

 

2:10-19 Le quatrième message d’Aggée fut donné deux mois après le troisième, le 24e jour du mois de Kisleu, qui correspond au 18 décembre 520 av. J.-C. À peine un mois plus tôt, Zacharie avait commencé à exercer son ministère prophétique (#Za 1:1). Dans ce message, le prophète s’attacha à démontrer que, si la désobéissance des Juifs leur valait d’être privés des bénédictions divines, leur obéissance leur permettrait de bénéficier en abondance de ces bénédictions.

 

11  Ainsi parle l’Éternel des armées : Propose aux sacrificateurs cette question sur la loi:

 

2:11-14 Afin de fournir une analogie ou une illustration concrète au peuple, deux questions furent posées aux sacrificateurs concernant la loi cérémoniale. La première visait à montrer que la pureté rituelle ne pouvait être transmise (v. #Ag 2:12), la seconde que l’impureté rituelle pouvait l’être (v. #Ag 2:13). Aggée passa ensuite à l’application (v. #Ag 2:14): comme le peuple avait présenté des offrandes tout en négligeant la reconstruction du temple, ces offrandes n’avaient pas été agréées par Dieu; le péché les avait souillées et rendues inutiles. Quant à leurs bonnes œuvres (leurs offrandes), elles n’avaient pas été en mesure de leur conférer la moindre pureté. En d’autres termes, si le péché est contagieux, la pureté ne l’est pas (cf. #1S 15: 22 ; #Os 6:6).

 

12  Si quelqu’un porte dans le pan de son vêtement de la chair consacrée, et qu’il touche avec son vêtement du pain, des mets, du vin, de l’huile, ou un aliment quelconque, ces choses seront-elles sanctifiées ? Les sacrificateurs répondirent : Non !

13  Et Aggée dit : Si quelqu’un souillé par le contact d’un cadavre touche toutes ces choses, seront-elles souillées ? Les sacrificateurs répondirent : Elles seront souillées.

14  Alors Aggée, reprenant la parole, dit : Tel est ce peuple, telle est cette nation devant moi, dit l’Éternel, Telles sont toutes les œuvres de leurs mains ; Ce qu’ils m’offrent là est souillé.

15  Considérez donc attentivement Ce qui s’est passé jusqu’à ce jour, Avant qu’on eût mis pierre sur pierre au temple de l’Éternel !

 

2:15-18 Le Seigneur appela de nouveau le peuple à considérer quelle était sa situation avant la reprise des travaux de reconstruction du temple: à cette époque-là, les récoltes étaient en dessous des attentes des agriculteurs (cf. #Ag 1:6, #Ag 1:9-11).

 

16  Alors, quand on venait à un tas de vingt mesures, Il n’y en avait que dix ; Quand on venait à la cuve pour puiser cinquante mesures, Il n’y en avait que vingt.

 

vingt mesures …  que dix. La moitié au moins des récoltes était perdue.

 

17  Je vous ai frappés par la rouille et par la nielle, et par la grêle ; J’ai frappé tout le travail de vos mains. Malgré cela, vous n’êtes pas revenus à moi, dit l’Éternel.

18  Considérez attentivement Ce qui s’est passé jusqu’à ce jour, Jusqu’au vingt-quatrième jour du neuvième mois, Depuis le jour où le temple de l’Éternel a été fondé, Considérez-le attentivement !

19  Y avait-il encore de la semence dans les greniers ? Même la vigne, le figuier, le grenadier et l’olivier, N’ont rien rapporté. Mais dès ce jour je répandrai ma bénédiction.

 

dès ce jour. Pour récompenser l’obéissance du peuple, Dieu promit de le bénir désormais (cf. v. #Ag 2:10).

 

20 ¶  La parole de l’Éternel fut adressée pour la seconde fois à Aggée, le vingt-quatrième jour du mois, en ces mots:

 

2:20-23 Le cinquième message d’Aggée, adressé à Zorobabel, gouverneur de Juda (v. #Ag 2:20), fut prononcé le même jour que le quatrième. Le prophète revint au thème des vv. 6-9 et au règne millénaire du Messie. Il décrivit à nouveau le renversement des royaumes du monde et l’établissement du royaume messianique (cf. #Da 2:44 ; #Da 7:27). Étant donné que les événements prédits ne se sont pas réalisés dans l’histoire, cette promesse concernait la lignée royale d’où le Messie serait issu. Elle anticipait le jour où le Messie régnerait sur la terre (cf. #Ps 2 ; #Ap 19:1-20: 2).

 

21  Parle à Zorobabel, gouverneur de Juda, et dis : J’ébranlerai les cieux et la terre ;

22  Je renverserai le trône des royaumes, Je détruirai la force des royaumes des nations, Je renverserai les chars et ceux qui les montent ; Les chevaux et leurs cavaliers seront abattus, L’un par l’épée de l’autre.

23  En ce jour-là, dit l’Éternel des armées, Je te prendrai, Zorobabel, fils de Schealthiel, Mon serviteur, dit l’Éternel, Et je te garderai comme un sceau ; Car je t’ai choisi, dit l’Éternel des armées.

 

En ce jour-là. C’est-à-dire le jour du triomphe du Messie (cf. #Za 12:1-14: 2).

 

mon serviteur. Titre spécifiquement davidique et messianique (cf. #2S 3:18 ; #1R 11:34 ; #Esa 42:1-9 ; #Ez 37:24-25).

 

un sceau. C’était un symbole d’honneur, d’autorité et de puissance (cf. #Ca 8:6). Il correspondait au sceptre du roi et était utilisé pour officialiser les lettres et décrets (cf. #1R 21: 8 ; #Est 8:8 ; #Da 6:17). En tant que sceau de Dieu, Zorobabel représentait officiellement la dynastie davidique et la reprise de la lignée messianique, interrompue par l’exil. Le Pharaon avait donné son sceau à Joseph pour lui conférer le second rang après lui dans son royaume (#Ge 41:41-43); Dieu agirait de même pour la lignée royale davidique. Le sceau de Jojakin lui fut retiré par Dieu avant l’exil (#Jér 22: 24). Il est ici renouvelé en faveur de son petit-fils, Zorobabel, qui rétablit la lignée royale davidique. Celle-ci culminera dans le règne millénaire de Christ.  

 

HAGGAI 02: 1 to 23 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

 

1 ¶ The twenty-first day of the seventh month the Lord's word by Haggai the prophet, saying:

 

The twenty-first day of the seventh month. This day of Tisri corresponds to October 17, 520 BC. According AD # Lev 23: 39-44, it was the last day of the Feast of Tabernacles, to celebrate the favor of God towards Israel during the forty years in the desert and to express the gratitude of people for a successful harvest. It is on this occasion that Haggai received from the Lord the third message.

2: 1-9 As reconstruction operations were in full swing, the LORD delivered a powerful message of encouragement, especially to older among the people who had seen the temple of Solomon. Certainly, the splendor of this temple-there was even more remarkable, but the Lord exhorted the people to take courage, assuring his presence (v #Ag. 2: 4) and his faithfulness to the covenant promises (v. #Ag 2: 5), but also promising a future temple even greater and more glorious (vv #Ag. 2: 6-9).

 

2 Speak to Zorobabel the son of Salathiel, governor of Judah, to Joshua son of Jehozadak, the high priest, and the rest of the people, and say to them:

 

The first message was intended for leaders, Zerubbabel and Joshua (see note on 1: 1 {==> "Ag 1: 1"}). There, the Prophet also sent the rest of the exiles returned from Babylon.

 

3 Who is left among you that saw this house in its former glory? And how do you see it now? As it is, she does not seem like anything to you?

 

There were still a few people, including perhaps Haggai himself, who had seen Solomon's Temple before its destruction (cf. #Esd 3: 12-13). By asking three rhetorical questions by his prophet Haggai, Jehovah drew attention to the fact that the new temple was lower than that of Solomon (cf. #Esd 3: 8-13) and that pushed some to discouragement.

 

4 Now be strong, Zerubbabel says the Lord. Be strong, Joshua, son of Josedech, the high priest; Be strong, all you people of the country! says the Lord. And work! For I am with you, says the Lord of hosts.

 

be strong. To dispel any discouragement, the Lord repeated his order to "strengthen" and "work", assuring the Jews of his presence with them. It was the second "I am with you" to the Lord (cf. #Ag 1:13).

 

5 I remain faithful to the covenant I made with you when you came out of Egypt, and my spirit is in your midst; Fear not!

 

Since he was speaking at the end of a holiday commemorating the favors he granted the Israelites while wandering in the wilderness, God promised to respect its alliance and promised that His Spirit would remain with them as when the Exodus from Egypt (1445 BC.), which could not fail to comfort them. He had never forgotten, in the nine centuries (#Ex 33:14).

 

my spirit. The third person of the Trinity (cf. #No 11: 16-17).

 

6 For thus saith the Lord of hosts: Yet a little while, I will shake the heavens and the earth, the sea and the dry land;

 

2: 6-7

I shake. It is not only the upheaval that occurred historically, the various dominations (for example, the defeat of Persia against Greece, #Da 7). The text also refers to the universal cataclysm described in #Ap 6: 1-19: 2, submission of nations to the Messiah and the establishment of his kingdom, which shall never be destroyed (see #Da 2:44; 7 #Da : 27; #Za 14: 16-21; 25:32 #Mt; #Lu 21: 26; # Heb 24:26; #Ap 19: 19-21).

 

7 I will shake all nations; The treasures of all nations shall come, and I will fill this house with glory, saith the LORD of hosts.

 

The treasures will come .... See the introduction, questions of interpretation. If some see this phrase a description of the influx of treasures in Jerusalem (eg #Esd 6:.. 3-9), it seems best to translate "they will come to the object of desire of nations" and to consider it is an allusion to the Messiah, the deliverer aspire after which, ultimately, all people.

I will fill this house with glory. No text of Scripture indicates that the glory of God came upon the temple of Zerubbabel while the first temple was filled (see # 1R 8: 10-11; 2Ch # 5: 13-14). Instead, it will fill the temple of the millennium (#Ez 43: 5). In addition, this statement may refer to the physical presence of Christ in the Temple of Herod, because vv. #Ag 2: 6-9 do not correspond to the historical reality of the time. The context suggests the establishment of the earthly kingdom Davidic millennium of God and his presence in the temple at that time.

 

8 The silver is mine and the gold is mine, saith the Lord of hosts.

 

The silver ... and gold. Given the economic difficulties that existed, it was comforting for people to remember that God was the owner of everything (#PS 50:12).

 

9 The glory of this latter house shall be greater than that of the former, saith the LORD of hosts; And it is in this place will I give peace, saith the LORD of hosts.

 

this latter house. The Jews considered the Jerusalem temple as the temple itself, which took different forms at different times. Thus, they saw the rebuilt temple as a continuation of that of Solomon (cf. v #Ag. 2: 3). However, the eschatological glory of the temple of the millennium (the "last house") exceeds by far even the splendor of the temple of Solomon ( "first"). #Ez Cf. 40: 1-48: 2 for a more detailed description of this temple.

I give peace. This peace is not limited to that which the Lord gives believers (eg #Ro 5:.. 1): it is one that will accompany the return of the "Prince of Peace" on the throne of David Jerusalem (#Esa 9: 5-6; 6:13 #Za; #AC 2:30).

 

¶ 10 The twenty-fourth day of the ninth month of the second year of Darius, Yahweh's word by Haggai the prophet, saying:

 

2: 10-19 The fourth message of Haggai was given two months after the third, the 24th day of the month of Kislev, which corresponds to December 18, 520 BC. BC Just a month earlier, Zechariah began to exercise its prophetic ministry (#Za 1: 1). In this message, the prophet endeavored to demonstrate that if the disobedience of the Jews was worth them to be deprived of the blessings of God, their obedience would allow them to benefit in abundance of blessings.

 

11 Thus saith the LORD of hosts: Ask the priests concerning the law:

 

2: 11-14 To provide an analogy or a concrete illustration to the people, two questions were put to the priests concerning the ceremonial law. The first was to show that the ritual purity could not be sent (v. #Ag 2:12), the second that the ritual impurity could be (v. #Ag 2:13). Haggai then passed to the application (v #Ag 2:14.): As the people had made offerings while neglecting the rebuilding of the temple, the offerings were not approved by God; sin had defiled them and rendered useless. As for their good works (offerings), they had not been able to give them any purity. In other words, if the sin is contagious, purity is not (see # 1S 15: 22; #Os 6: 6).

 

12 If one bear in the skirt of him holy flesh, and touches with his skirt bread, stew, wine, oil, or any meat, shall it be holy ? The priests answered, No!

13 Then said Haggai, If one unclean by contact with a corpse touches any of these, shall it be unclean? The priests answered: They will be soiled.

14 Then Haggai answered and said, So is this people, and so is this nation before me, saith Jehovah, and so is every work of their hands; They offer me there is unclean.

15 Consider carefully so it happened to date, before a stone was laid upon a stone in the temple of Jehovah!

 

2: 15-18 The Lord called again the people to consider what his situation before the resumption of the temple reconstruction: at that time, the crops were below the expectations of farmers (see #Ag 1: 6 #Ag 1: 9-11).

 

16 So when we came to a heap of twenty measures, there were but ten; When one came to the vat to draw fifty measures, there were but twenty.

 

twenty ... ten steps. At least half of the harvest was lost.

 

17 I have smitten you with blight and mildew and hail; I struck all the work of your hands. Yet you have not returned unto me, saith the LORD.

18 Consider what happened to this day, from the twenty-fourth day of the ninth month, from the day that the LORD's temple was laid, consider it carefully!

19 Was there the seed yet in the barn? Even the vine, fig, pomegranate, and the olive tree have not brought forth. From this day will I bless you.

 

from that day. To reward the obedience of the people, God promised to bless him now (v. #Ag 2:10).

 

20 ¶ The word of the LORD came a second time to Haggai on the twenty-fourth day of the month, saying:

 

2: 20-23 The fifth message of Haggai addressed to Zerubbabel, governor of Judah (v. #Ag 2:20), was delivered on the same day that the fourth. The Prophet returned to the theme of vv. 6-9 and the millennial reign of the Messiah. He described again the overthrow of the kingdoms of the world and the establishment of the Messianic kingdom (cf. #Da 2:44; #Da 7:27). Since the events predicted did not materialize in history, this promise concerned the royal line from which the Messiah would come. She anticipated the day when the Messiah would rule over the earth (cf. #PS 2; #Ap 19: 1-20: 2).

 

21 Speak to Zerubbabel, governor of Judah, saying, I will shake the heavens and the earth;

22 I will overthrow the throne of kingdoms; I will destroy the strength of the kingdoms of the nations, I will overthrow the chariots and their riders; The horses and their riders shall come down, every one by the sword of another.

23 In that day, saith the LORD of hosts, I take thee, O Zorobabel the son of Salathiel, my servant, saith the LORD, and will make thee as a seal; For I have chosen thee, saith the Lord of hosts.

 

In that day. That is to say, the day of the triumph of the Messiah (cf. #Za 12: 1-14: 2).

 

my servant. specifically Davidic and messianic title (see # 2S 3:18; 11:34 # 1R; #Esa 42: 1-9; #Ez 37: 24-25).

 

a bucket. It was a symbol of honor, authority and power (cf. #Ca 8: 6). It corresponded to the scepter of King and was used to formalize the letters and decrees (see # 1R 21: 8; #Est 8: 8; #Da 6:17). As the seal of God, Zorobabel officially represented the Davidic dynasty and the resumption of the messianic line interrupted by exile. Pharaoh gave his seal to Joseph to give it second place after him in his kingdom (#Ge 41: 41-43); God would do the same for the Davidic royal line. The seal of Jehoiachin was withdrawn by God before the exile (# Jer 22: 24). Here it is renewed for his little son, Zorobabel, who restored the Davidic royal line. This will culminate in the millennial reign of Christ.

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/