ANCIEN TESTAMENT JOUR 118 DE 929

27/04/2019 00:16

ANCIEN TESTAMENT JOUR 118 DE 929

INTRODUCTION ET Nombres 1 de 36

 

INTRODUCTION

Le quatrième livre de Moïse

Les Nombres

       Le titre français « Nombres » provient des versions grecque (LXX) et latine (Vulgate). Il reflète l’accent porté sur les questions de recensement dans les chapitres 1-4 et 26. Le titre hébreu le plus courant est tiré du cinquième mot de 1:1 (dans l’original) qui signifie « dans le désert ». Il renvoie bien mieux au contenu global du livre, puisque celui-ci relate les 39 années de pérégrinations d’Israël dans le désert. Un autre titre hébreu, prisé de certains Pères de l’Eglise, reprend le premier mot hébreu de 1:1: « et il dit ». L’accent est ainsi mis sur le fait que ce livre transcrit la parole de Dieu pour Israël.

 

Auteur et date

       Les cinq premiers livres de la Bible, appelés « la loi », sont attribués à Moïse tout au long de l’Ecriture (#Jos 8:31 ; #2R 14:6 ; #Né 8:1 ; #Mr 12:26 ; #Jn 7:19). Quatrième d’entre eux, le livre des Nombres renvoie lui-même à l’activité rédactionnelle de Moïse en #No 33:2 et #No 36:13.

       Le texte a été rédigé lors de la dernière année de la vie de Moïse. Dès 20:1, on se situe dans la quarantième année après l’exode et, à la fin du récit, Israël se trouve sur la rive est du Jourdain, face à Jéricho (#No 36:13), où la conquête de Canaan débutera (#Jos 3:1-6:2). Le livre peut être daté d’environ 1405 av. J.-C., puisqu’il pose les fondations du Deutéronome, lui-même rédigé le 11e mois de la quarantième année après l’exode (#De 1:3).

 

Contexte et arrière-plan

       La plupart des événements du livre se déroulent « dans le désert ». Le mot « désert » y est du reste utilisé 48 fois. Il désigne une terre stérile, où la végétation est rare et qui ne peut être cultivée en raison des faibles précipitations, mais qui se prête à l’élevage des troupeaux. En #No 1:1-10:10, Israël campe « dans le désert du Sinaï ». C’est là que le Seigneur a conclu avec lui l’alliance mosaïque (#Ex 19:1-24:2). #No 10:11-12:16 relate le voyage d’Israël de Sinaï à Kadès. En #No 13:1-20:13, les événements prennent place à Kadès et dans les environs, lieu situé dans le « désert de Paran » (#No 12:16 ; #No 13:3, #No 13:26), « le désert de Tsin » (#No 13:21 ; #No 20:1). En #No 20:14-22:1, Israël se déplace de Kadès jusqu’aux « plaines de Moab ». En #No 22:2-36:13, il campe dans les plaines au nord de Moab, une région fertile et plane au milieu du désert (#No 21:20 ; #No 23:28 ; #No 24:1).

     Le livre des Nombres concentre son attention sur les événements survenus la deuxième et la quarantième années après l’exode. Tous les événements de 1:1 à 14:45 prennent place en 1444 av. J.-C., un an après l’exode. Tout ce qui suit 20:1 a lieu autour de 1406/1405 av. J.-C., la quarantième année après l’exode. Les lois et les événements de 15:1-19:22 ne sont pas datés mais correspondent probablement à la période de 1443 à 1407 av. J.-C. Si l’on compare le faible nombre d’informations données sur cette période d’environ 37 ans avec toutes celles dont nous disposons à propos des autres années du voyage d’Egypte vers le pays de Canaan, cela donne un aperçu de la stérilité de ces années, conséquence directe de la rébellion d’Israël contre le Seigneur.

 

Thèmes historiques et théologiques

       Les Nombres retracent la vie de deux générations de la nation d’Israël. La première avait participé à la sortie d’Egypte. Son histoire commence en #Ex 2:23, se poursuit dans le Lévitique et continue avec les 14 premiers chapitres des Nombres. Elle est recensée en prévision de la guerre et de la conquête de Canaan (#No 1:1-46). Cependant, arrivée à la frontière sud de Canaan, elle refuse d’y pénétrer (#No 14:1-10). En raison de leur rébellion, tous les adultes de plus de 20 ans (à l’exception de Caleb et Josué) sont condamnés à mourir dans le désert (#No 14:26-38). Dans les chapitres 15 à 25 intervient un croisement de générations: l’une atteint l’âge adulte pendant que l’autre s’éteint. Un deuxième recensement inaugure l’histoire de la nouvelle génération (#No 26:1-56). Les Israélites s’engagent dans le combat (#No 26:2) et héritent du pays (#No 26:52-56). L’histoire de cette génération débute en #No 26:1 et se poursuit dans le Deutéronome et Josué.

       Trois thèmes théologiques parcourent le livre des Nombres.

1° Le Seigneur lui-même parle au peuple au travers de Moïse (#No 1:1 ; #No 7:89 ; #No 12:6-8), de sorte que les mots que celui-ci prononce sont revêtus de l’autorité divine. La manière dont Israël répond à Moïse reflète son obéissance ou non au Seigneur. Les Nombres se divisent en trois parties distinctes qui correspondent à autant de réponses d’Israël à la parole du Seigneur: obéissance (ch. #No 1:1-10:2), désobéissance (ch. #No 11:1-25:2), obéissance renouvelée (ch. #No 26:1-36:2).

2° Le Seigneur est le Dieu du jugement. Tout au long des Nombres, la « colère » du Seigneur s’élève en réaction au péché d’Israël (#No 11:1, #No 11:10, #No 11:33 ; #No 12:9 ; #No 14:18 ; #No 25:3-4 ; #No 32:10, #No 32:13-14).

3° Le Seigneur est fidèle à sa promesse de donner le pays de Canaan à la descendance d’Abraham (#No 15:2 ; #No 26:52-56 ; #No 27:12 ; #No 33:50-56 ; #No 34:1-29).

 

Questions d’interprétation

       Le lecteur des Nombres est confronté à quatre défis majeurs en matière d’interprétation.

1° Ce livre doit-il être considéré isolément ou fait-il partie d’un ensemble littéraire plus large, à savoir le Pentateuque? En fait, les livres bibliques de la Genèse, de l’Exode, du Lévitique, des Nombres et du Deutéronome forment la Torah, et le reste de l’Ecriture les considère toujours comme un ensemble. Il ne peut donc y avoir de rupture, du point de vue du sens, entre les Nombres et leur cadre, le Pentateuque. Le premier verset du livre parle de l’Eternel, de Moïse, du tabernacle et de la sortie d’Egypte. Cela présuppose une certaine connaissance, par le lecteur, des trois livres qui précèdent. Néanmoins, tous les manuscrits hébreux disponibles divisent le Pentateuque exactement comme le fait le texte moderne. Les Nombres y sont présentés comme une unité bien définie, avec une structure qui leur est spécifique. Ils possèdent une introduction, un développement et une conclusion qui leur sont propres, même s’ils assument par ailleurs une fonction au sein d’un corpus littéraire plus large. Ainsi, ce livre possède une identité qui lui est propre.

2° Peut-on vraiment parler de cohérence dans le livre? Il est manifeste que les Nombres contiennent une grande variété de récits et de formes littéraires. Des listes de recensement, des généalogies, des lois, des récits historiques, de la poésie, des prophéties et des itinéraires s’y côtoient. Cependant, chaque élément s’unit à l’autre pour retracer le voyage d’Israël du mont Sinaï aux plaines de Moab. La cohérence des Nombres apparaît dans le plan présenté ci-après.

3° Que penser des chiffres élevés cités pour les tribus d’Israël en #No 1:46 et #No 26:51? Ces deux dénombrements des hommes aptes au service, effectués à 39 ans d’intervalle, dépassent les 600 000, ce qui impliquerait un total de 2,5 millions d’Israélites en mouvement dans le désert. Il paraît peu raisonnable d’admettre la présence d’une population si importante, au vu de la difficulté des conditions de vie dans le désert. Mais si l’on reconnaît que le Seigneur a pu, pendant 40 ans, prendre soin d’Israël de façon surnaturelle (#De 8:1-5), les chiffres avancés doivent être acceptés littéralement.

4° Quels étaient les rapports du prophète païen Balaam  dont l’histoire figure en #No 22:2-24:25 - avec l’Eternel? Lui-même affirmait connaître le Seigneur (#No 22:18), mais l’Ecriture le décrit comme un faux prophète (#2P 2:15-16 ; #Jude 11). En fait, le Seigneur a utilisé Balaam comme son porte-parole afin qu’il prononce les paroles vraies que lui-même mettait dans sa bouche.

 

Plan

I. La première génération d’Israélites dans le désert (1:1-25:18)

A. L’obéissance d’Israël (1:1-10:36)

1. Organisation d’Israël autour du tabernacle (1:1-6:27)

2. Attitude d’Israël envers le tabernacle (7:1-10:36)

B. La désobéissance d’Israël (11:1-25:18)

1. Plaintes d’Israël pendant le voyage (11:1-12:16)

2. Rébellion d’Israël et de ses responsables à Kadès (13:1-20:29)

a. La rébellion d’Israël et ses conséquences (13:1-19:22)

b. La rébellion de Moïse et d’Aaron et ses conséquences (20:1-29)

3. Nouvelles plaintes d’Israël pendant le voyage (21:1-22:1)

4. Bénédiction d’Israël par Balaam (22:2-24:25)

5. Ultime rébellion d’Israël avec Baal-Peor (25:1-18)

II. La seconde génération d’Israélites dans les plaines de Moab: l’obéissance renouvelée d’Israël (26:1-36:13)

A. Les préparatifs pour la conquête du pays promis (26:1-32:42)

B. Le rappel du voyage dans le désert (33:1-49)

C. L’anticipation de la conquête du pays promis (33:50-36:13)

 

NOMBRES 1 : 1 À 54

¶  L’Eternel parla à Moïse dans le désert de Sinaï, dans la tente d’assignation, le premier jour du second mois, la seconde année après leur sortie du pays d’Egypte. Il dit:

L’Eternel parla à Moïse. Cette révélation de l’Eternel rejoint celles d’#Ex 25:1 et de #Lé 1:1. La parole de Dieu dirigeait toute la vie en Israël.

le désert du Sinaï. Israël y campa pendant 11 mois. Voir #Ex 19:1.

tente d’assignation. Le tabernacle, où la gloire de l’Eternel résidait dans la nuée, avait été érigé un mois plus tôt (#Ex 40:17). Dieu y habitait au milieu de son peuple. Dans #No 1:1 6:27, il apparaît que toute la vie d’Israël était organisée autour du tabernacle.

la seconde année. Les Nombres commencent 14 mois (377 jours) après l’exode.

1:1-6:27

Ces 6 ch. suivent, d’un point de vue chronologique, les événements rapportés En #No 7:1-10:10. La disposition d’Israël autour du tabernacle (#No 1:1-4:49) et la pureté de son camp (#No 5:1-6:27) résultent des commandements de l’Eternel transmis dès #Ex 25:1. L’obéissance aux instructions divines avait transformé une nation corrompue (#Ex 32:7-8) et livrée au désordre (#Ex 32:25) en un peuple prêt à entrer en Canaan.

2  Faites le dénombrement de toute l’assemblée des enfants d’Israël, selon leurs familles, selon les maisons de leurs pères, en comptant par tête les noms de tous les mâles,

le dénombrement. En #Ex 30:11-16, l’Eternel avait ordonné le dénombrement des hommes de plus de 20 ans (à l’exception des Lévites) dans le but de déterminer le prix du rachat pour le service du tabernacle. Le résultat de ce recensement est rapporté en #Ex 38:25-28 ; le total de 603 550 (#Ex 38:26) y correspond à celui de #No 1:46.

3  depuis l’âge de vingt ans et au-dessus, tous ceux d’Israël en état de porter les armes ; vous en ferez le dénombrement selon leurs divisions, toi et Aaron.

porter les armes. Le but de ce dénombrement était de former une liste des combattants. Le livre des Nombres prépare la conquête du pays promis à Abraham (cf. #Ge 12:1-3).

4  Il y aura avec vous un homme par tribu, chef de la maison de ses pères.

un homme. Un chef de chacune des douze tribus assista Moïse et Aaron dans ce dénombrement. Ils sont mentionnés en #No 2:1-34 et #No 10:14-28 comme chefs de tribus, et en #No 7:1-88 ils apportent les offrandes au tabernacle.

5  Voici les noms des hommes qui se tiendront avec vous. Pour Ruben : Elitsur, fils de Schedéur ;

6  pour Siméon : Schelumiel, fils de Tsurischaddaï ;

7  pour Juda : Nachschon, fils d’Amminadab ;

8  pour Issacar : Nethaneel, fils de Tsuar ;

9  pour Zabulon : Eliab, fils de Hélon ;

10  pour les fils de Joseph, — pour Ephraïm : Elischama, fils d’Ammihud ;  — pour Manassé : Gamliel, fils de Pedahtsur ;

11  pour Benjamin : Abidan, fils de Guideoni ;

12  pour Dan : Ahiézer, fils d’Ammischaddaï ;

13  pour Aser : Paguiel, fils d’Ocran ;

14  pour Gad : Eliasaph, fils de Déuel ;

15  pour Nephthali : Ahira, fils d’Enan.

16  Tels sont ceux qui furent convoqués à l’assemblée, princes des tribus de leurs pères, chefs des milliers d’Israël.

17 ¶  Moïse et Aaron prirent ces hommes, qui avaient été désignés par leurs noms,

1:17-46

Nombre d’hommes par tribu:

Ruben 46 500 (v. #No 1:21)

Siméon 59 300 (v. #No 1:23)

Gad 45 650 (v. #No 1:25)

Juda 74 600 (v. #No 1:27)

Issacar 54 400 (v. #No 1:29)

Zabulon 57 400 (v. #No 1:31)

Ephraïm 40 500 (v. #No 1:33)

Manassé 32 200 (v. #No 1:35)

Benjamin 35 400 (v. #No 1:37)

Dan 62 700 (v. #No 1:39)

Aser 41 500 (v. #No 1:41)

Nephthali 53 400 (v. #No 1:43)

Total 603 550 (v. #No 1:46)

 

       Les tribus sont classées en fonction des épouses de Jacob:

1° les fils de Léa;

2° les fils de Rachel;

3° les fils des servantes; Gad (né de la servante de Léa) fait exception car il remplace Lévi à la troisième place (cf. #Ge 29:31-30:24; #Ge 35:16-20).

18  et ils convoquèrent toute l’assemblée, le premier jour du second mois. On les enregistra selon leurs familles, selon les maisons de leurs pères, en comptant par tête les noms depuis l’âge de vingt ans et au-dessus.

19  Moïse en fit le dénombrement dans le désert de Sinaï, comme l’Eternel le lui avait ordonné.

20  On enregistra les fils de Ruben, premier-né d’Israël, selon leurs familles, selon les maisons de leurs pères, en comptant par tête les noms de tous les mâles, depuis l’âge de vingt ans et au-dessus, tous ceux en état de porter les armes:

21  les hommes de la tribu de Ruben dont on fit le dénombrement furent quarante-six mille cinq cents.

22  On enregistra les fils de Siméon, selon leurs familles, selon les maisons de leurs pères ; on en fit le dénombrement, en comptant par tête les noms de tous les mâles depuis l’âge de vingt ans et au-dessus, tous ceux en état de porter les armes:

23  les hommes de la tribu de Siméon dont on fit le dénombrement furent cinquante-neuf mille trois cents.

24  On enregistra les fils de Gad, selon leurs familles, selon les maisons de leurs pères, en comptant les noms depuis l’âge de vingt ans et au-dessus, tous ceux en état de porter les armes:

25  les hommes de la tribu de Gad dont on fit le dénombrement furent quarante-cinq mille six cent cinquante.

26  On enregistra les fils de Juda, selon leurs familles, selon les maisons de leurs pères, en comptant les noms depuis l’âge de vingt ans et au-dessus, tous ceux en état de porter les armes:

27  les hommes de la tribu de Juda dont on fit le dénombrement furent soixante-quatorze mille six cents.

28  On enregistra les fils d’Issacar, selon leurs familles, selon les maisons de leurs pères, en comptant les noms depuis l’âge de vingt ans et au-dessus, tous ceux en état de porter les armes:

29  les hommes de la tribu d’Issacar dont on fit le dénombrement furent cinquante-quatre mille quatre cents.

30  On enregistra les fils de Zabulon, selon leurs familles, selon les maisons de leurs pères, en comptant les noms depuis l’âge de vingt ans et au-dessus, tous ceux en état de porter les armes:

31  les hommes de la tribu de Zabulon dont on fit le dénombrement furent cinquante-sept mille quatre cents.

32  On enregistra, d’entre les fils de Joseph, les fils d’Ephraïm, selon leurs familles, selon les maisons de leurs pères, en comptant les noms depuis l’âge de vingt ans et au-dessus, tous ceux en état de porter les armes:

33  les hommes de la tribu d’Ephraïm dont on fit le dénombrement furent quarante mille cinq cents.

34  On enregistra les fils de Manassé, selon leurs familles, selon les maisons de leurs pères, en comptant les noms depuis l’âge de vingt ans et au-dessus, tous ceux en état de porter les armes:

35  les hommes de la tribu de Manassé dont on fit le dénombrement furent trente-deux mille deux cents.

36  On enregistra les fils de Benjamin, selon leurs familles, selon les maisons de leurs pères, en comptant les noms depuis l’âge de vingt ans et au-dessus, tous ceux en état de porter les armes:

37  les hommes de la tribu de Benjamin dont on fit le dénombrement furent trente-cinq mille quatre cents.

38  On enregistra les fils de Dan, selon leurs familles, selon les maisons de leurs pères, en comptant les noms depuis l’âge de vingt ans et au-dessus, tous ceux en état de porter les armes:

39  les hommes de la tribu de Dan dont on fit le dénombrement furent soixante-deux mille sept cents.

40  On enregistra les fils d’Aser, selon leurs familles, selon les maisons de leurs pères, en comptant les noms depuis l’âge de vingt ans et au-dessus, tous ceux en état de porter les armes:

41  les hommes de la tribu d’Aser dont on fit le dénombrement furent quarante et un mille cinq cents.

42  On enregistra les fils de Nephthali, selon leurs familles, selon les maisons de leurs pères, en comptant les noms depuis l’âge de vingt ans et au-dessus, tous ceux en état de porter les armes:

43  les hommes de la tribu de Nephthali dont on fit le dénombrement furent cinquante-trois mille quatre cents.

44 ¶  Tels sont ceux dont le dénombrement fut fait par Moïse et Aaron, et par les douze hommes, princes d’Israël ; il y avait un homme pour chacune des maisons de leurs pères.

45  Tous ceux des enfants d’Israël dont on fit le dénombrement, selon les maisons de leurs pères, depuis l’âge de vingt ans et au-dessus, tous ceux d’Israël en état de porter les armes,

46  tous ceux dont on fit le dénombrement furent six cent trois mille cinq cent cinquante.

six cent trois mille cinq cent cinquante. Ce chiffre, ajouté aux 22 000 Lévites mâles âgés d’un mois et plus (#No 3:39), permet d’évaluer le peuple à de plus de 2 millions de personnes. Comme il semble trop élevé pour les conditions de vie au désert et compte tenu du nombre relativement faible de fils premiers-nés (#No 3:43), diverses suppositions ont été avancées:

1° « mille » désignerait un « clan » ou un « chef » dans ce passage;

2° les chiffres seraient symboliques.

Cependant, si « mille » n’est pas pris dans son sens littéral, cela signifie que le v. 46 parle de 598 « clans » ou « chefs » pour seulement 5500 individus. Il doit donc s’agir de « mille ». De plus, rien n’indique, dans le texte, que ces chiffres soient à considérer comme symboliques. Il nous faut reconnaître que Dieu a pris soin de plus de 2 millions de personnes dans le désert pendant 40 ans (cf. #De 8:3-4). Altérer ces nombres, c’est altérer l’objectif de Dieu en les livrant: montrer sa puissance, déployée en faveur d’Israël.

47 ¶  Les Lévites, selon la tribu de leurs pères, ne firent point partie de ce dénombrement.

48  L’Eternel parla à Moïse, et dit:

49  Tu ne feras point le dénombrement de la tribu de Lévi, et tu n’en compteras point les têtes au milieu des enfants d’Israël.

50  Remets aux soins des Lévites le tabernacle du témoignage, tous ses ustensiles et tout ce qui lui appartient. Ils porteront le tabernacle et tous ses ustensiles, ils en feront le service, et ils camperont autour du tabernacle.

aux soins des Lévites. La tribu de Lévi, y compris Moïse et Aaron, n’était pas comprise dans ce dénombrement parce qu’elle était exemptée du service militaire. Les Lévites servaient l’Eternel en prenant soin du tabernacle et en le transportant (cf. #No 3:5-13 ; #No 4:1-33, #No 1:46).

51  Quand le tabernacle partira, les Lévites le démonteront ; quand le tabernacle campera, les Lévites le dresseront ; et l’étranger qui en approchera sera puni de mort.

l’étranger. Ce mot désigne généralement les non-Israélites. L’Israélite qui n’était pas un Lévite avait le même statut qu’un « étranger » pour ce qui concernait le transport du tabernacle, et il devait s’en tenir éloigné pour ne pas risquer de mourir.

52  Les enfants d’Israël camperont chacun dans son camp, chacun près de sa bannière, selon leurs divisions.

53  Mais les Lévites camperont autour du tabernacle du témoignage, afin que ma colère n’éclate point sur l’assemblée des enfants d’Israël ; et les Lévites auront la garde du tabernacle du témoignage.

ma colère. Dieu mit à part les Lévites et les installa autour du tabernacle afin d’empêcher sa colère de consumer Israël (cf. #Ex 32:10, #Ex 32:25-29).

54  Les enfants d’Israël se conformèrent à tous les ordres que l’Eternel avait donnés à Moïse ; ils firent ainsi.

 

REVENIR AU JOUR 117   www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-117-de-929/

Allez au jour 119    www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-119-de-929/

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/