ANCIEN TESTAMENT JOUR 144 DE 929

23/05/2019 00:12

ANCIEN TESTAMENT JOUR 144 DE 929

Nombres 27 de 36

 

NOMBRES 27 : 1 À 23

1 ¶  Les filles de Tselophchad, fils de Hépher, fils de Galaad, fils de Makir, fils de Manassé, des familles de Manassé, fils de Joseph, et dont les noms étaient Machla, Noa, Hogla, Milca et Thirtsa,

27:1-11

Le partage du pays de Canaan était source de dilemme pour la famille de Tselophchad, puisqu’il n’avait aucun fils. Ses cinq filles osèrent réclamer le droit d’hériter du nom et du patrimoine de leur père (vv. #No 27:1-4). La réponse positive donnée à leur revendication par l’Eternel fournit les bases de la réglementation de l’héritage en Israël (vv. #No 27:5-11).

2  s’approchèrent et se présentèrent devant Moïse, devant le sacrificateur Eléazar, et devant les princes et toute l’assemblée, à l’entrée de la tente d’assignation. Elles dirent:

3  Notre père est mort dans le désert ; il n’était pas au milieu de l’assemblée de ceux qui se révoltèrent contre l’Eternel, de l’assemblée de Koré, mais il est mort pour son péché, et il n’avait point de fils.

il est mort pour son péché. Tselophchad n’avait pas participé à la rébellion de Koré, mais il avait subi le jugement de Dieu comme le reste de la génération infidèle.

4  Pourquoi le nom de notre père serait-il retranché du milieu de sa famille, parce qu’il n’avait point eu de fils ? Donne-nous une possession parmi les frères de notre père.

5  Moïse porta la cause devant l’Eternel.

6  Et l’Eternel dit à Moïse:

7  Les filles de Tselophchad ont raison. Tu leur donneras en héritage une possession parmi les frères de leur père, et c’est à elles que tu feras passer l’héritage de leur père.

8  Tu parleras aux enfants d’Israël, et tu diras : Lorsqu’un homme mourra sans laisser de fils, vous ferez passer son héritage à sa fille.

27:8-11

L’ordre d’attribution de l’héritage fut défini: fils, fille, frère, oncle paternel, parent le plus proche. Le même ordre (à l’exception de la fille) était prescrit en #Lé 25:48-49 pour le droit de rachat lors de l’année du jubilé.

9  S’il n’a point de fille, vous donnerez son héritage à ses frères.

10  S’il n’a point de frères, vous donnerez son héritage aux frères de son père.

11  S’il n’y a point de frères de son père, vous donnerez son héritage au plus proche parent dans sa famille, et c’est lui qui le possédera. Ce sera pour les enfants d’Israël une loi et un droit, comme l’Eternel l’a ordonné à Moïse.

12 ¶  L’Eternel dit à Moïse : Monte sur cette montagne d’Abarim, et regarde le pays que je donne aux enfants d’Israël.

27:12-14

Dieu confirma à Moïse qu’il ne pourrait pas entrer en Canaan, mais il lui permit de voir le pays depuis le mont Nebo, vis-à-vis de Jéricho (cf. #De 32:49).

13  Tu le regarderas ; mais toi aussi, tu seras recueilli auprès de ton peuple, comme Aaron, ton frère, a été recueilli ;

14  parce que vous avez été rebelles à mon ordre, dans le désert de Tsin, lors de la contestation de l’assemblée, et que vous ne m’avez point sanctifié à leurs yeux à l’occasion des eaux. Ce sont les eaux de contestation, à Kadès, dans le désert de Tsin.

15 ¶  Moïse parla à l’Eternel, et dit:

27:15-17

Le plus grand souci de Moïse, c’était qu’Israël ait un bon chef, apte à jouer le rôle de berger. L’Eternel accéda à sa requête en lui présentant Josué.

16  Que l’Eternel, le Dieu des esprits de toute chair, établisse sur l’assemblée un homme

17  qui sorte devant eux et qui entre devant eux, qui les fasse sortir et qui les fasse entrer, afin que l’assemblée de l’Eternel ne soit pas comme des brebis qui n’ont point de berger.

18  L’Eternel dit à Moïse : Prends Josué, fils de Nun, homme en qui réside l’esprit ; et tu poseras ta main sur lui.

poseras ta main sur lui. Josué avait déjà le don de diriger et était rempli du Saint-Esprit. Il fallait confirmer ces capacités intérieures par une cérémonie officielle. En posant publiquement ses mains sur Josué, Moïse signalait la passation d’autorité. L’imposition des mains peut accompagner une consécration à un service (voir #No 8:10).

19  Tu le placeras devant le sacrificateur Eléazar et devant toute l’assemblée, et tu lui donneras des ordres sous leurs yeux.

20  Tu le rendras participant de ta dignité, afin que toute l’assemblée des enfants d’Israël l’écoute.

participant de ta dignité. Moïse transmit une partie de l’honneur ou du respect dont il bénéficiait à Josué. Voir #Jos 3:7.

21  Il se présentera devant le sacrificateur Eléazar, qui consultera pour lui le jugement de l’urim devant l’Eternel ; et Josué, tous les enfants d’Israël avec lui, et toute l’assemblée, sortiront sur l’ordre d’Eléazar et entreront sur son ordre.

Eléazar, qui consultera pour lui …  devant l’Eternel. Moïse avait pu communiquer directement avec Dieu (#No 12:8), mais Josué recevrait la parole de l’Eternel par l’intermédiaire du sacrificateur.

l’urim. C’était un moyen de rechercher la volonté de Dieu (cf. #De 33:8 ; #1S 28:6).

22  Moïse fit ce que l’Eternel lui avait ordonné. Il prit Josué, et il le plaça devant le sacrificateur Eléazar et devant toute l’assemblée.

23  Il posa ses mains sur lui, et lui donna des ordres, comme l’Eternel l’avait dit par Moïse.

 

REVENIR AU JOUR 143   www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-143-de-929/

Allez au jour 145    www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-145-de-929/

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/