ANCIEN TESTAMENT JOUR 158 DE 929

06/06/2019 00:11

ANCIEN TESTAMENT JOUR 158 DE 929

Deutéronomes 05 de 34

 

DEUTÉRONOMES 05 : 1 À 33

1 ¶  Moïse convoqua tout Israël, et leur dit : Ecoute, Israël, les lois et les ordonnances que je vous fais entendre aujourd’hui. Apprenez-les, et mettez-les soigneusement en pratique.

Ecoute, Israël. Le verbe « écouter » contenait l’idée d’obéissance. C’était une attention suivie d’actes d’obéissance qui était demandée à tout le peuple (cf. #De 6:4 ; #De 9:1 ; #De 20:3 ; #De 27:9).

5:1-11:32

Dans son deuxième discours, Moïse commença par rappeler au peuple les événements et les commandements fondamentaux de Dieu sur lesquels reposait l’alliance du Sinaï (#De 5:1-33 ; voir #Ex 19:1-20:21). Puis, en #De 6:1-11:32, il expliqua et appliqua à l’expérience actuelle du peuple les trois premiers des dix commandements.

2  L’Eternel, notre Dieu, a traité avec nous une alliance à Horeb.

avec nous une alliance à Horeb. La deuxième génération d’Israël était présente, quoique, encore jeune, lors de la conclusion de l’alliance avec Dieu au Sinaï.

3  Ce n’est point avec nos pères que l’Eternel a traité cette alliance ; c’est avec nous, qui sommes ici aujourd’hui, tous vivants.

point avec nos pères. Le terme de « pères » ne désigne pas, ici, la génération précédente morte dans le désert, mais les ancêtres plus éloignés, les patriarches (cf. #De 4:31, #De 4:37 ; #De 7:8, #De 7:12 ; #De 8:18). L’alliance « mosaïque » ou « du Sinaï » s’ajoutait à l’alliance « abrahamique », conclue avec les patriarches, mais en restait distincte.

4  L’Eternel vous parla face à face sur la montagne, du milieu du feu.

5  Je me tins alors entre l’Eternel et vous, pour vous annoncer la parole de l’Eternel ; car vous aviez peur du feu, et vous ne montâtes point sur la montagne. Il dit:

6 ¶  Je suis l’Eternel, ton Dieu, qui t’ai fait sortir du pays d’Egypte, de la maison de servitude.

5:6-21

Les quatre premiers commandements traitent de la relation avec Dieu, et les six derniers des relations humaines; ensemble ils établissaient les bases de la vie d’Israël devant Dieu. Moïse les reprit comme il les avait reçus à l’origine au Sinaï. Les quelques différences, mineures, par rapport au texte de l’Exode sont dues au but visé par Moïse dans le Deutéronome: fournir des explications.

7  Tu n’auras point d’autres dieux devant ma face.

point d’autres dieux. Cf. #Ex 20:3. L’expression « autres dieux » désignait les dieux païens, dont l’existence réelle n’est pas reconnue, mais qui existaient sous la forme d’idoles sculptées d’après l’imagination de leurs adorateurs. L’Israélite devait se montrer entièrement fidèle au Dieu avec lequel il était lié par une alliance. Cf. #Mt 16:24-27 ; #Mr 8:34-38 ; #Lu 9:23-26 ; #Lu 14:26-33.

8  Tu ne te feras point d’image taillée, de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre.

image taillée. Cf. #Ex 20:4-5. L’idée de réduire le Dieu infini à un portrait physique, quel qu’il soit, était intolérable. Le peuple l’avait découvert lors de sa tentative de le représenter sous les traits d’un veau d’or (cf. #Ex 32).

9  Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point ; car moi, l’Eternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l’iniquité des pères sur les enfants jusqu’à la troisième et à la quatrième génération de ceux qui me haïssent,

5:9-10

troisième …  quatrième génération …  mille. Moïse dit clairement que les enfants ne sont pas punis pour les péchés de leurs parents (#De 24:16 ; voir #Ez 18:19-32); ils subissent néanmoins l’influence des infractions à la loi divine commises par ceux-ci, et ce par une conséquence naturelle de leur désobéissance, de leur haine envers Dieu. Les enfants éduqués dans un milieu idolâtre s’en imprègnent et suivent ensuite l’exemple de leurs parents, développant eux-mêmes de la haine envers Dieu. La différence de conséquences ainsi soulignée sert à la fois d’avertissement et de stimulant: l’influence d’une génération désobéissante entraînait un enracinement si profond de l’impiété qu’il fallait plusieurs générations pour changer du tout au tout.

ceux qui me haïssent …  m’aiment. La désobéissance est synonyme de haine envers Dieu, et l’amour d’obéissance (cf. #Mt 22:34-40 ; #Ro 13:8-10).

10  et qui fais miséricorde jusqu’en mille générations à ceux qui m’aiment et qui gardent mes commandements.

11  Tu ne prendras point le nom de l’Eternel, ton Dieu, en vain ; car l’Eternel ne laissera point impuni celui qui prendra son nom en vain.

prendras point le nom …  en vain. Cf. #Ex 20:7. Il est question d’associer le nom de Dieu à du vide. Cf. #Ps 111:9 ; #Mt 6:9 ; #Lu 1:49 ; #Jn 17:6, #Jn 17:26.

12  Observe le jour du repos, pour le sanctifier, comme l’Eternel, ton Dieu, te l’a ordonné.

comme l’Eternel, ton Dieu, te l’a ordonné. Cf. #Ex 20:8-10. Même s’ils manquent en #Ex 20:8, ces mots font allusion au commandement donné 40 ans plus tôt, au Sinaï, à Israël.

13  Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage.

14  Mais le septième jour est le jour du repos de l’Eternel, ton Dieu : tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bœuf, ni ton âne, ni aucune de tes bêtes, ni l’étranger qui est dans tes portes, afin que ton serviteur et ta servante se reposent comme toi.

15  Tu te souviendras que tu as été esclave au pays d’Egypte, et que l’Eternel, ton Dieu, t’en a fait sortir à main forte et à bras étendu : c’est pourquoi l’Eternel, ton Dieu, t’a ordonné d’observer le jour du repos.

t’en a fait sortir. Une raison supplémentaire est donnée au repos décidé par Dieu après la création (c’est-à-dire au respect du sabbat; voir #Ex 20:11): la délivrance de l’oppression égyptienne accordée par Dieu à son peuple. Lorsqu’ils étaient esclaves en Egypte, les Israélites n’avaient pas le droit de se reposer de leur dur et constant labeur. Ainsi, le jour de repos que devait être le sabbat les aiderait à se souvenir avec reconnaissance de leur libération et servirait de signe de leur rédemption et de leur sanctification continuelle (cf. #Ex 31:13-17 ; #Ez 20:12).

16  Honore ton père et ta mère, comme l’Eternel, ton Dieu, te l’a ordonné, afin que tes jours se prolongent et que tu sois heureux dans le pays que l’Eternel, ton Dieu, te donne.

afin que tes jours se prolongent. Cf. #Ex 20:12 ; #Mt 15:4 ; #Mr 7:10 ; #Ep 6:2-3. Paul soulignera que c’est le premier commandement accompagné d’une promesse (#Ep 6:2). Jésus mentionnera, lui aussi, l’honneur dû aux parents (voir #Mt 10:37 ; #Mt 19:29 ; #Lu 2:49-51 ; #Jn 19:26-27).

 

5:16-20

Cf. #Mt 19:18-19 ; #Mr 10:19 ; #Lu 18:20.

17  Tu ne tueras point.

tueras. Cf. #Ex 20:13 ; #Mt 5:21 ; #Ja 2:11.

18  Tu ne commettras point d’adultère.

adultère. Cf. #Ex 20:14 ; #Mt 5:27.

19  Tu ne déroberas point.

déroberas. Cf. #Ex 20:15 ; #Ep 4:28.

20  Tu ne porteras point de faux témoignage contre ton prochain.

point de faux témoignage. Cf. #Ex 20:16 ; #Col 3:9.

21  Tu ne convoiteras point la femme de ton prochain ; tu ne désireras point la maison de ton prochain, ni son champ, ni son serviteur, ni sa servante, ni son bœuf, ni son âne, ni aucune chose qui appartienne à ton prochain.

convoiteras …  désireras. Cf. #Ex 20:17. Ce dixième commandement traite aussi bien des désirs sexuels illégitimes que de l’envie liée à des biens matériels (cf. #Ro 7:7).

22  Telles sont les paroles que prononça l’Eternel à haute voix sur la montagne, du milieu du feu, des nuées et de l’obscurité, et qu’il adressa à toute votre assemblée, sans rien ajouter. Il les écrivit sur deux tables de pierre, qu’il me donna.

sans rien ajouter. Seuls les dix commandements sont signalés comme des citations directes de Dieu. Le reste des stipulations de l’alliance fut communiqué à Moïse, qui les transmit à son tour aux Israélites. Reflétant le caractère de Dieu, ces règles fondamentales représentent, aujourd’hui encore, un moyen par lequel il révèle les œuvres pécheresses de la chair (cf. #Ro 7:7-14 ; #Ga 3:19-24 ; #Ga 5:13-26). Elles fixent aussi la norme de conduite sainte que les rachetés s’efforcent de respecter par la puissance de l’Esprit, à l’exception du sabbat (cf. #Col 2:16-17).

deux tables de pierre. Elles étaient écrites des deux côtés (cf. #Ex 32:15).

5:22-27

Les impressionnantes manifestations de la présence de Dieu au Sinaï avaient tellement effrayé les Israélites qu’ils avaient demandé à Moïse d’écouter les paroles de Dieu pour eux et de les leur communiquer ensuite, tout en promettant d’obéir à tout ce que celui-ci dirait.

23 ¶  Lorsque vous eûtes entendu la voix du milieu des ténèbres, et tandis que la montagne était toute en feu, vos chefs de tribus et vos anciens s’approchèrent tous de moi,

24  et vous dîtes : Voici, l’Eternel, notre Dieu, nous a montré sa gloire et sa grandeur, et nous avons entendu sa voix du milieu du feu ; aujourd’hui, nous avons vu que Dieu a parlé à des hommes, et qu’ils sont demeurés vivants.

25  Et maintenant pourquoi mourrions-nous ? car ce grand feu nous dévorera ; si nous continuons à entendre la voix de l’Eternel, notre Dieu, nous mourrons.

26  Quel est l’homme, en effet, qui ait jamais entendu, comme nous, la voix du Dieu vivant parlant du milieu du feu, et qui soit demeuré vivant ?

27  Approche, toi, et écoute tout ce que dira l’Eternel, notre Dieu ; tu nous rapporteras toi-même tout ce que te dira l’Eternel, notre Dieu ; nous l’écouterons, et nous le ferons.

28  L’Eternel entendit les paroles que vous m’adressâtes. Et l’Eternel me dit : J’ai entendu les paroles que ce peuple t’a adressées : tout ce qu’ils ont dit est bien.

5:28-29

Dieu avait confirmé que l’engagement d’obéir à ses commandements constituait la réponse adéquate (v. #De 5:28) et avait exprimé son ardent désir de les voir tenir leur promesse afin qu’ils puissent prospérer, de même que leurs enfants.

29  Oh ! s’ils avaient toujours ce même cœur pour me craindre et pour observer tous mes commandements, afin qu’ils fussent heureux à jamais, eux et leurs enfants !

30  Va, dis-leur : Retournez dans vos tentes.

5:30-33

Puisqu’ils avaient demandé à disposer de toutes les paroles de Dieu (v. #De 5:27), celui-ci les avait congédiés et avait informé Moïse qu’il lui communiquerait la loi à enseigner au peuple (v. #De 5:31). C’étaient la vie et la prospérité dans le pays promis qui étaient en jeu.

31  Mais toi, reste ici avec moi, et je te dirai tous les commandements, les lois et les ordonnances, que tu leur enseigneras, afin qu’ils les mettent en pratique dans le pays dont je leur donne la possession.

32  Vous ferez avec soin ce que l’Eternel, votre Dieu, vous a ordonné ; vous ne vous en détournerez ni à droite, ni à gauche.

33  Vous suivrez entièrement la voie que l’Eternel, votre Dieu, vous a prescrite, afin que vous viviez et que vous soyez heureux, afin que vous prolongiez vos jours dans le pays dont vous aurez la possession.

 

REVENIR AU JOUR 157   www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-157-de-929/

Allez au jour 159    www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-159-de-929/

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/