ANCIEN TESTAMENT JOUR 167 DE 929

15/06/2019 00:41

ANCIEN TESTAMENT JOUR 167 DE 929

Deutéronomes14 de 34

 

DEUTÉRONOMES 14 : 1 À 29

1 ¶  Vous êtes les enfants de l’Eternel, votre Dieu. Vous ne vous ferez point d’incisions et vous ne vous ferez point de place chauve entre les yeux pour un mort.

incisions …  raserez. Ces deux pratiques faisaient partie du rituel funèbre dans d’autres religions. Bien que pouvant paraître innocentes en elles-mêmes, elles étaient liées à des pratiques et croyances que l’Eternel condamnait. Cf. #Lé 19:27-28 ; #Lé 21:5 ; #1R 18:28 ; #1Co 3:17.

2  Car tu es un peuple saint pour l’Eternel, ton Dieu ; et l’Eternel, ton Dieu, t’a choisi, pour que tu fusses un peuple qui lui appartînt entre tous les peuples qui sont sur la face de la terre.

tu es un peuple saint pour l’Eternel, ton Dieu. Nouveau rappel de la relation particulière des Israélites avec Dieu. Plus de 250 fois, Moïse présente l’Eternel comme le Dieu d’Israël.

3  Tu ne mangeras aucune chose abominable.

14:3-21

Ce résumé des animaux purs et impurs est tiré de la liste de #Lé 11:2-23. Ces lois alimentaires furent prescrites parce qu’Israël devait rester saint devant l’Eternel (vv. #De 14:2, #De 14:21). Elles visaient à préserver les Israélites de contacts sociaux qui les mêleraient aux populations païennes et les exposeraient à tomber dans le piège de l’idolâtrie.

4  Voici les animaux que vous mangerez : le bœuf, la brebis et la chèvre ;

5  le cerf, la gazelle et le daim ; le bouquetin, le chevreuil, la chèvre sauvage et la girafe.

6  Vous mangerez de tout animal qui a la corne fendue, le pied fourchu, et qui rumine.

7  Mais vous ne mangerez pas de ceux qui ruminent seulement, ou qui ont la corne fendue et le pied fourchu seulement. Ainsi, vous ne mangerez pas le chameau, le lièvre et le daman, qui ruminent, mais qui n’ont pas la corne fendue : vous les regarderez comme impurs.

8  Vous ne mangerez pas le porc, qui a la corne fendue, mais qui ne rumine pas : vous le regarderez comme impur. Vous ne mangerez pas de leur chair, et vous ne toucherez pas leurs corps morts.

9  Voici les animaux dont vous mangerez parmi tous ceux qui sont dans les eaux : vous mangerez de tous ceux qui ont des nageoires et des écailles.

10  Mais vous ne mangerez d’aucun de ceux qui n’ont pas des nageoires et des écailles : vous les regarderez comme impurs.

11  Vous mangerez tout oiseau pur.

12  Mais voici ceux dont vous ne mangerez pas : l’aigle, l’orfraie et l’aigle de mer ;

13  le milan, l’autour, le vautour et ce qui est de son espèce ;

14  le corbeau et toutes ses espèces ;

15  l’autruche, le hibou, la mouette, l’épervier et ce qui est de son espèce ;

16  le chat-huant, la chouette et le cygne ;

17  le pélican, le cormoran et le plongeon ;

18  la cigogne, le héron et ce qui est de son espèce, la huppe et la chauve-souris.

19  Vous regarderez comme impur tout reptile qui vole: on n’en mangera point.

20  Vous mangerez tout oiseau pur.

21  Vous ne mangerez d’aucune bête morte ; tu la donneras à l’étranger qui sera dans tes portes, afin qu’il la mange, ou tu la vendras à un étranger ; car tu es un peuple saint pour l’Eternel, ton Dieu. Tu ne feras point cuire un chevreau dans le lait de sa mère.

bête morte. Manger la viande d’un animal mort de mort naturelle était interdit parce que l’animal n’avait pas été tué ni saigné de la bonne manière. Les Israélites pouvaient cependant en offrir à l’étranger présent dans leur ville.  

un chevreau dans le lait de sa mère. Cette interdiction a sans doute trait à une pratique qui était courante dans la religion cananéenne, motivée par la superstition et l’espoir de voir une augmentation de la fertilité et de la productivité (cf. #Ex 23:19 ; #Ex 34:26).

22 ¶  Tu lèveras la dîme de tout ce que produira ta semence, de ce que rapportera ton champ chaque année.

la dîme. C’est-à-dire un dixième. La dîme dont il est question dans ces vv. ne concernait que les produits agricoles. Il s’agissait de la deuxième dîme utilisée pour les fêtes et le culte au sanctuaire (vv. #De 14:23-26); elle s’ajoutait à la première dîme, donnée aux Lévites et aux sacrificateurs afin de les soutenir dans leur service pour le peuple. Cf. #Lé 27:30-33 et #No 18:21-32. Tous les trois ans, l’Israélite donnait une troisième dîme.

23  Et tu mangeras devant l’Eternel, ton Dieu, dans le lieu qu’il choisira pour y faire résider son nom, la dîme de ton blé, de ton moût et de ton huile, et les premiers-nés de ton gros et de ton menu bétail, afin que tu apprennes à craindre toujours l’Eternel, ton Dieu.

mangeras devant l’Eternel. La dîme devait être amenée au sanctuaire central où l’adorateur devait en manger une partie, en communion avec l’Eternel.

24  Peut-être lorsque l’Eternel, ton Dieu, t’aura béni, le chemin sera-t-il trop long pour que tu puisses transporter ta dîme, à cause de ton éloignement du lieu qu’aura choisi l’Eternel, ton Dieu, pour y faire résider son nom.

le chemin sera-t-il trop long. Si certains Israélites vivaient trop loin du sanctuaire pour pouvoir y transporter leurs produits agricoles, ils pouvaient échanger chez eux la dîme contre de l’argent et acheter le nécessaire au sanctuaire.

25  Alors, tu échangeras ta dîme contre de l’argent, tu serreras cet argent dans ta main, et tu iras au lieu que l’Eternel, ton Dieu, aura choisi.

26  Là, tu achèteras avec l’argent tout ce que tu désireras, des bœufs, des brebis, du vin et des liqueurs fortes, tout ce qui te fera plaisir, tu mangeras devant l’Eternel, ton Dieu, et tu te réjouiras, toi et ta famille.

27  Tu ne délaisseras point le Lévite qui sera dans tes portes, car il n’a ni part ni héritage avec toi.

28  Au bout de trois ans, tu sortiras toute la dîme de tes produits pendant la troisième année, et tu la déposeras dans tes portes.

Au bout de trois ans. Au cours des troisième et sixième années du cycle sabbatique de sept ans, au lieu d’apporter cette dîme au sanctuaire, il fallait la stocker dans les différentes villes du pays. Elle servirait à nourrir les Lévites, les orphelins, les veuves et les étrangers vivant parmi eux. Cf. #De 26:12 ; #No 18:26-32.

29  Alors viendront le Lévite, qui n’a ni part ni héritage avec toi, l’étranger, l’orphelin et la veuve, qui seront dans tes portes, et ils mangeront et se rassasieront, afin que l’Eternel, ton Dieu, te bénisse dans tous les travaux que tu entreprendras de tes mains.

 

REVENIR AU JOUR 166   www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-166-de-929/

Allez au jour 168    www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-168-de-929/

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/