ANCIEN TESTAMENT JOUR 19 DE 929

19/01/2019 00:45

ANCIEN TESTAMENT JOUR 19 DE 929

Genèse 19 de 50

 

GENÈSE 19 : 1 À 38

1 ¶  Les deux anges arrivèrent à Sodome sur le soir ; et Lot était assis à la porte de Sodome. Quand Lot les vit, il se leva pour aller au-devant d’eux, et se prosterna la face contre terre.

deux anges. Ceux qui avaient rendu visite à Abraham avec Dieu (#Ge 18:22). Ils avaient pris une forme humaine (au v. 10 ils sont appelés « hommes »).

Lot était assis à la porte. Comme les fonctionnaires de la ville et autres citoyens importants géraient les affaires de la communauté à la porte, Lot y participait en tant que juge (v. #Ge 19:9).

2  Puis il dit : Voici, mes seigneurs, entrez, je vous prie, dans la maison de votre serviteur, et passez-y la nuit ; lavez-vous les pieds ; vous vous lèverez de bon matin, et vous poursuivrez votre route. Non, répondirent-ils, nous passerons la nuit dans la rue.

entrez …  dans la maison de votre serviteur. Lot invita les anges (vv. #Ge 19:1-3) à accepter son hospitalité non par pure courtoisie, mais pour les protéger de la perversité connue des Sodomites (cf. v. #Ge 19:8: « puisqu’ils sont venus »).

3  Mais Lot les pressa tellement qu’ils vinrent chez lui et entrèrent dans sa maison. Il leur donna un festin, et fit cuire des pains sans levain. Et ils mangèrent.

Lot les pressa tellement. Le souci de Lot pour ces étrangers était tel qu’il ne pouvait tolérer qu’ils passent la nuit dans la rue.

4 ¶  Ils n’étaient pas encore couchés que les gens de la ville, les gens de Sodome, entourèrent la maison, depuis les enfants jusqu’aux vieillards ; toute la population était accourue.

les gens de la ville …  toute la population. Le nombre impressionnant d’hommes lascifs entourant bruyamment la maison de Lot et l’étendue de la perversion morale à Sodome sont mis en évidence par les termes utilisés (« enfants jusqu’aux vieillards; toute la population ») et le but de la demande (v. #Ge 19:5 « que nous les connaissions »). Tout en admettant une possible exagération légitime dans cet emploi de « toute », il nous faut reconnaître que c’était effectivement une ville caractérisée par la méchanceté!

5  Ils appelèrent Lot, et lui dirent: Où sont les hommes qui sont entrés chez toi cette nuit ? Fais-les sortir vers nous, pour que nous les connaissions.

les connaissions. Ils voulaient avoir des relations homosexuelles avec les visiteurs. L’opinion de Dieu quant à ce comportement devint claire lorsqu’il détruisit la ville (vv. #Ge 19:23-29). Cf. #Lé 18:22, #Lé 18:29 ; #Lé 20:13 ; #Ro 1:27 ; #1Co 6:10 ; #1Ti 1:10 où les pratiques homosexuelles sont interdites et condamnées par Dieu.

6  Lot sortit vers eux à l’entrée de la maison, et ferma la porte derrière lui.

19:6-8 La réponse de Lot trahit la tension qui existait dans son éthique; son offre de satisfaire leur désir sexuel contredit son appel à ne pas faire le mal. Son attitude met en évidence la contradiction dans laquelle il vivait à Sodome (cf. #2P 2:6-8).

7  Et il dit : Mes frères, je vous prie, ne faites pas le mal !

8  Voici, j’ai deux filles qui n’ont point connu d’homme ; je vous les amènerai dehors, et vous leur ferez ce qu’il vous plaira. Seulement, ne faites rien à ces hommes puisqu’ils sont venus à l’ombre de mon toit.

vous leur ferez ce qu’il vous plaira. Les contraintes de l’hospitalité orientale et l’objectif même de son invitation (vv. #Ge 19:2-3) obligèrent Lot à leur offrir ses filles pour permettre un comportement moins déviant, même s’il était aussi mauvais, et pour protéger ses invités. Cette tentative insensée montre que, tout en étant juste aux yeux de Dieu (#2P 2:7-8), Lot avait préféré s’accommoder de certains péchés et d’une vie de foi peu solide au lieu de quitter Sodome. Mais Dieu lui manifesta sa grâce car, par la foi, il était juste à ses yeux.

9  Ils dirent : Retire-toi ! Ils dirent encore : Celui-ci est venu comme étranger, et il veut faire le juge ! Eh bien, nous te ferons pis qu’à eux. Et, pressant Lot avec violence, ils s’avancèrent pour briser la porte.

il veut faire le juge. Leur accusation laisse entendre que Lot avait déjà tenté de leur faire la morale auparavant, mais ses remarques n’étaient plus tolérées.

pressant Lot avec violence. L’homosexualité est porteuse de pulsions irrésistibles qui défient toute restriction. Même aveuglés, ils essayèrent encore de satisfaire leurs désirs (v. #Ge 19:11).

10  Les hommes étendirent la main, firent rentrer Lot vers eux dans la maison, et fermèrent la porte.

19:10-11 Lot était désormais protégé par ceux qu’il avait précédemment cherché à protéger!

11  Et ils frappèrent d’aveuglement les gens qui étaient à l’entrée de la maison, depuis le plus petit jusqu’au plus grand, de sorte qu’ils se donnèrent une peine inutile pour trouver la porte.

12 ¶  Les hommes dirent à Lot : Qui as-tu encore ici ? Gendres, fils et filles, et tout ce qui t’appartient dans la ville, fais-les sortir de ce lieu.

13  Car nous allons détruire ce lieu, parce que le cri contre ses habitants est grand devant l’Eternel. L’Eternel nous a envoyés pour le détruire.

L’Eternel nous a envoyés pour le détruire. La méchanceté de la ville ayant été confirmée de façon saisissante (vv. #Ge 19:4-11), le jugement divin était la seule issue, mais la famille de Lot put y échapper (vv. #Ge 19:12-13). Cf. #Jude 7.

14  Lot sortit, et parla à ses gendres qui avaient pris ses filles : Levez-vous, dit-il, sortez de ce lieu ; car l’Eternel va détruire la ville. Mais, aux yeux de ses gendres, il parut plaisanter.

il parut plaisanter. L’avertissement donné par Lot quant au jugement à venir tombait dans la catégorie des plaisanteries aux yeux de ses beaux-fils (ou peut-être simples fiancés de ses filles).

15 ¶  Dès l’aube du jour, les anges insistèrent auprès de Lot, en disant: Lève-toi, prends ta femme et tes deux filles qui se trouvent ici, de peur que tu ne périsses dans la ruine de la ville.

16  Et comme il tardait, les hommes le saisirent par la main, lui, sa femme et ses deux filles, car l’Eternel voulait l’épargner ; ils l’emmenèrent, et le laissèrent hors de la ville.

l’Eternel voulait l’épargner. C’est la raison pour laquelle les anges, face à l’hésitation apparente de Lot (« il tardait »), le forcèrent à partir et l’escortèrent personnellement jusqu’à l’extérieur de la ville. Ailleurs, cette raison est mise en relation avec le fait que Dieu se souvint d’Abraham (v. #Ge 19:29).

17  Après les avoir fait sortir, l’un d’eux dit : Sauve-toi, pour ta vie ; ne regarde pas derrière toi, et ne t’arrête pas dans toute la plaine ; sauve-toi vers la montagne, de peur que tu ne périsses.

19:17-21 Un style de vie en milieu urbain était apparemment préférable à une vie solitaire dans les montagnes, et c’est ce qui amena Lot, profitant de la grâce qui lui avait déjà été manifestée, à négocier un lieu de refuge alternatif: une autre ville! La réponse de l’ange (v. #Ge 19:21) indique que cette ville était incluse dans le plan de jugement originel mais fut épargnée par égard pour Lot.

18  Lot leur dit : Oh ! non, Seigneur !

19  Voici, j’ai trouvé grâce à tes yeux, et tu as montré la grandeur de ta miséricorde à mon égard, en me conservant la vie ; mais je ne puis me sauver à la montagne, avant que le désastre m’atteigne, et je périrai.

20  Voici, cette ville est assez proche pour que je m’y réfugie, et elle est petite. Oh ! que je puisse m’y sauver, …  n’est-elle pas petite ? …  et que mon âme vive !

21  Et il lui dit : Voici, je t’accorde encore cette grâce, et je ne détruirai pas la ville dont tu parles.

22  Hâte-toi de t’y réfugier, car je ne puis rien faire jusqu’à ce que tu y sois arrivé. C’est pour cela que l’on a donné à cette ville le nom de Tsoar.

23  Le soleil se levait sur la terre, lorsque Lot entra dans Tsoar.

24 ¶  Alors l’Eternel fit pleuvoir du ciel sur Sodome et sur Gomorrhe du soufre et du feu, de par l’Eternel.

du soufre …  de par l’Eternel. A l’aube (v. #Ge 19:23), le jugement tomba. Toute tentative d’explication naturelle cherchant notamment à montrer comment le Seigneur utilisa des matériaux volcaniques pour détruire ce lieu - doit tenir compte de cette indication d’un jugement miraculeux. Le « soufre » pouvait décrire toute substance inflammable; une éruption volcanique et un tremblement de terre accompagnés d’un violent orage détruisirent (v. #Ge 19:25) peut-être la région. On suppose que ces villes se situaient à l’extrémité méridionale de la mer Morte. Du gaz brûlant, du soufre et de la lave projetés dans les airs par une violente explosion retombèrent sur la plaine et l’enfouirent.

25  Il détruisit ces villes, toute la plaine et tous les habitants des villes, et les plantes de la terre.

26 ¶  La femme de Lot regarda en arrière, et elle devint une statue de sel.

La femme de Lot regarda en arrière. Elle paya le prix pour n’avoir pas écouté l’avertissement de l’ange qui les appelait à fuir sans regarder derrière eux (v. #Ge 19:17). Ce faisant, non seulement elle fut enfermée dans du sel, mais elle devint l’exemple poignant d’une désobéissance aux conséquences non désirées le jour du jugement (cf. #Lu 17:29-32). Le châtiment de ces villes devint proverbial pour parler du jugement porté contre le péché par Dieu (cf. #Esa 1:9 ; #Ro 9:29 ; #2P 2:5-6).

27 ¶  Abraham se leva de bon matin, pour aller au lieu où il s’était tenu en présence de l’Eternel.

28  Il porta ses regards du côté de Sodome et de Gomorrhe, et sur tout le territoire de la plaine ; et voici, il vit s’élever de la terre une fumée, comme la fumée d’une fournaise.

29  Lorsque Dieu détruisit les villes de la plaine, il se souvint d’Abraham ; et il fit échapper Lot du milieu du désastre, par lequel il bouleversa les villes où Lot avait établi sa demeure.

les villes de la plaine. Les indices archéologiques les plus probants situent Sodome et Gomorrhe au sud de la mer Morte, c’est-à-dire au sud de la péninsule appelée Lisan qui avance à l’est.

il se souvint d’Abraham. Cf. #Ge 18:23-33.

30 ¶  Lot quitta Tsoar pour la hauteur, et se fixa sur la montagne, avec ses deux filles, car il craignait de rester à Tsoar. Il habita dans une caverne, lui et ses deux filles.

craignait de rester à Tsoar. Peut-être, parce que les habitants le rendaient responsable de la destruction des autres villes ou parce qu’il craignait un jugement supplémentaire sur la région (vv. #Ge 19:17-23).

31  L’aînée dit à la plus jeune : Notre père est vieux ; et il n’y a point d’homme dans la contrée, pour venir vers nous, selon l’usage de tous les pays.

19:31-36 L’immoralité de Sodome et Gomorrhe avait tellement corrompu la pensée des filles de Lot qu’elles imaginèrent sans hésitation pouvoir être fécondées par leur propre père! Elles étaient vierges (v. #Ge 19:8), leurs sœurs mariées étaient mortes (v. #Ge 19:14), et il n’y avait plus d’hommes à épouser (v. #Ge 19:25). Leur crainte de rester sans enfants les poussa à commettre une faute grave.

32  Viens, faisons boire du vin à notre père, et couchons avec lui, afin que nous conservions la race de notre père.

33  Elles firent donc boire du vin à leur père cette nuit-là ; et l’aînée alla coucher avec son père : il ne s’aperçut ni quand elle se coucha, ni quand elle se leva.

34  Le lendemain, l’aînée dit à la plus jeune : Voici, j’ai couché la nuit dernière avec mon père ; faisons-lui boire du vin encore cette nuit, et va coucher avec lui, afin que nous conservions la race de notre père.

35  Elles firent boire du vin à leur père encore cette nuit-là ; et la cadette alla coucher avec lui : il ne s’aperçut ni quand elle se coucha, ni quand elle se leva.

36  Les deux filles de Lot devinrent enceintes de leur père.

37  L’aînée enfanta un fils, qu’elle appela du nom de Moab : c’est le père des Moabites, jusqu’à ce jour.

19:37-38 Les deux enfants nés de cet inceste devinrent les ancêtres des Moabites ( en violet sur la carte ) et des Ammonites ( en orange sur la carte ), ennemis constants d’Israël.

38  La plus jeune enfanta aussi un fils, qu’elle appela du nom de Ben-Ammi : c’est le père des Ammonites, jusqu’à ce jour.

 

 

REVENIR AU JOUR 18  cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/news/ancien-testament-jour-18-de-929/

Allez au jour 20  www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-20-de-929/

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/