ANCIEN TESTAMENT JOUR 20 DE 929

20/01/2019 00:04

ANCIEN TESTAMENT JOUR 20 DE 929

Genèse 20 de 50

 

GENÈSE 20 : 1 À 18

1 ¶  Abraham partit de là pour la contrée du midi ; il s’établit entre Kadès et Schur, et fit un séjour à Guérar.

Guérar. Une ville philistine à la frontière entre la région d’Israël et l’Egypte, à environ 16 km au sud de Gaza.

2  Abraham disait de Sara, sa femme : C’est ma sœur. Abimélec, roi de Guérar, fit enlever Sara.

C’est ma sœur. 25 ans après avoir dû quitter l’Egypte pour avoir menti au sujet de sa femme (#Ge 12:10-20), Abraham recourut au même stratagème.

Abimélec. Le roi qui emmena Sara dans son harem était probablement le père ou grand-père de l’Abimélec rencontré par Isaac.

3 ¶  Alors Dieu apparut en songe à Abimélec pendant la nuit, et lui dit : Voici, tu vas mourir à cause de la femme que tu as enlevée, car elle a un mari.

Dieu apparut en songe. Le Seigneur intervint à nouveau pour protéger Sara, qui s’était faite complice de son mari (v. #Ge 20:5) pour tromper le roi. Ce dernier défendit avec ferveur son innocence et son intégrité devant Dieu (vv. #Ge 20:4-6) et, en accord avec ses serviteurs, il eut une réaction appropriée de soumission à l’avertissement de Dieu (v. #Ge 20:8).

4  Abimélec, qui ne s’était point approché d’elle, répondit : Seigneur, ferais-tu périr même une nation juste ?

5  Ne m’a-t-il pas dit : C’est ma sœur ? et elle-même n’a-t-elle pas dit : C’est mon frère ? J’ai agi avec un cœur pur et avec des mains innocentes.

6  Dieu lui dit en songe : Je sais que tu as agi avec un cœur pur ; aussi t’ai-je empêché de pécher contre moi. C’est pourquoi je n’ai pas permis que tu la touchasses.

aussi t’ai-je empêché de pécher. Nonobstant les limitations que Dieu lui avait imposées, Abimélec devait encore rendre Sara pour détourner le jugement.

7  Maintenant, rends la femme de cet homme ; car il est prophète, il priera pour toi, et tu vivras. Mais, si tu ne la rends pas, sache que tu mourras, toi et tout ce qui t’appartient.

il est prophète. Abraham, malgré son mensonge, servit encore d’intermédiaire et d’intercesseur pour Abimélec (cf. vv. #Ge 20:17-18). C’est la première fois que le terme hébreu pour « prophète » est utilisé dans l’Ecriture. Il indique ici que Dieu reconnaissait Abraham comme apte à plaider en faveur d’Abimélec auprès de lui. En général cependant, le terme de « prophète » désigne non pas celui qui parle à Dieu au nom d’un homme, mais celui qui parle aux hommes au nom de Dieu.

8 ¶  Abimélec se leva de bon matin, il appela tous ses serviteurs, et leur rapporta toutes ces choses ; et ces gens furent saisis d’une grande frayeur.

9  Abimélec appela aussi Abraham, et lui dit : Qu’est-ce que tu nous as fait ? Et en quoi t’ai-je offensé, que tu aies fait venir sur moi et sur mon royaume un si grand péché ? Tu as commis à mon égard des actes qui ne doivent pas se commettre.

actes qui ne doivent pas se commettre. La confrontation entre Abraham et le roi confirmait la nature affligeante des actes du patriarche. Le prophète de Dieu dut se sentir profondément humilié de devoir être ainsi réprimandé par un roi païen.

10  Et Abimélec dit à Abraham : Quelle intention avais-tu pour agir de la sorte ?

11  Abraham répondit : Je me disais qu’il n’y avait sans doute aucune crainte de Dieu dans ce pays, et que l’on me tuerait à cause de ma femme.

20:11-13 Abraham donna trois raisons à son mensonge:

1° sa supposition, face aux vices horribles de Sodome, que toutes les autres villes, y compris Guérar, n’avaient aucune crainte de Dieu;

2° sa peur de la mort, qu’il considérait comme une circonstance atténuante pour ses actes;

3° le fait que sa femme était aussi sa demi-sœur, ce qui justifiait le mensonge et la dissimulation de leur statut conjugal.

En réalité, Abraham n’aurait pas eu besoin d’en arriver là: Dieu était capable de veiller sur sa sécurité.

12  De plus, il est vrai qu’elle est ma sœur, fille de mon père ; seulement, elle n’est pas fille de ma mère ; et elle est devenue ma femme.

13  Lorsque Dieu me fit errer loin de la maison de mon père, je dis à Sara : Voici la grâce que tu me feras ; dans tous les lieux où nous irons, dis de moi : C’est mon frère.

14 ¶  Abimélec prit des brebis et des bœufs, des serviteurs et des servantes, et les donna à Abraham ; et il lui rendit Sara, sa femme.

15  Abimélec dit : Voici, mon pays est devant toi ; demeure où il te plaira.

16  Et il dit à Sara : Voici, je donne à ton frère mille pièces d’argent ; cela te sera un voile sur les yeux pour tous ceux qui sont avec toi, et auprès de tous tu seras justifiée.

17  Abraham pria Dieu, et Dieu guérit Abimélec, sa femme et ses servantes ; et elles purent enfanter.

18  Car l’Eternel avait frappé de stérilité toute la maison d’Abimélec, à cause de Sara, femme d’Abraham.

 

 

REVENIR AU JOUR 19  www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-19-de-929/

Allez au jour 21  www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-21-de-929/

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/