ANCIEN TESTAMENT JOUR 21 DE 929

21/01/2019 00:16

ANCIEN TESTAMENT JOUR 21 DE 929

Genèse 21 de 50

 

GENÈSE 21 : 1 À 34

1 ¶  L’Eternel se souvint de ce qu’il avait dit à Sara, et l’Eternel accomplit pour Sara ce qu’il avait promis.

L’Eternel se souvint de …  Sara. Un fils naquit à ce couple âgé (vv. #Ge 21:2, #Ge 21:5, #Ge 21:7), exactement comme promis, et les 25 années d’incertitude furent enfin derrière; le rire de dérision se transforma en rire de joie (v. #Ge 21:6), et ce fut la fin de la stérilité de Sara (#Ge 11:30).

2  Sara devint enceinte, et elle enfanta un fils à Abraham dans sa vieillesse, au temps fixé dont Dieu lui avait parlé.

3  Abraham donna le nom d’Isaac au fils qui lui était né, que Sara lui avait enfanté.

4  Abraham circoncit son fils Isaac, âgé de huit jours, comme Dieu le lui avait ordonné.

5  Abraham était âgé de cent ans, à la naissance d’Isaac, son fils.

naissance d’Isaac, son fils. Vers 2065 av. J.-C., Dieu accomplit sa promesse à Abraham (#Ge 12:2 ; #Ge 15:4-5 ; #Ge 17:7).

6  Et Sara dit : Dieu m’a fait un sujet de rire ; quiconque l’apprendra rira de moi.

7  Elle ajouta : Qui aurait dit à Abraham: Sara allaitera des enfants ? Cependant je lui ai enfanté un fils dans sa vieillesse.

8  L’enfant grandit, et fut sevré ; et Abraham fit un grand festin le jour où Isaac fut sevré.

sevré. Cela se passait généralement au cours de la deuxième ou troisième année.

9 ¶  Sara vit rire le fils qu’Agar, l’Egyptienne, avait enfanté à Abraham ;

vit rire le fils qu’Agar. La cérémonie du passage de la petite enfance à l’enfance organisée en l’honneur d’Isaac fut le théâtre d’une attitude moqueuse qui offensa Sara, l’amenant à demander l’expulsion d’Ismaël et de sa mère du campement (v. #Ge 21:10).

10  et elle dit à Abraham : Chasse cette servante et son fils, car le fils de cette servante n’héritera pas avec mon fils, avec Isaac.

Chasse …  n’héritera pas. Les codes légaux de l’époque d’Abraham  par exemple, les tablettes de Nuzi et le code d’Hammourabi - interdisaient le renvoi du fils d’une esclave si un héritier légitime, naturel, était né. La demande de Sara violait donc les règles sociales, les sentiments d’Abraham et son affection pour Ismaël (v. #Ge 21:11). Abraham reçut cependant l’approbation divine et des promesses qui lui permirent de dépasser ses scrupules avant d’envoyer Agar et Ismaël dans le désert (vv. #Ge 21:12-15). Cf. #Ga 4:22-31.

11  Cette parole déplut fort aux yeux d’Abraham, à cause de son fils.

12  Mais Dieu dit à Abraham : Que cela ne déplaise pas à tes yeux, à cause de l’enfant et de ta servante. Accorde à Sara tout ce qu’elle te demandera ; car c’est d’Isaac que sortira une postérité qui te sera propre.

Cf. #Ro 9:7 ; #Hé 11:18

13  Je ferai aussi une nation du fils de ta servante ; car il est ta postérité.

Cf. v. #Ge 21:18 ; Ismaël avait environ 17 ans. Il avait donc l’âge requis pour quitter le foyer et commencer sa propre vie.

14 ¶  Abraham se leva de bon matin ; il prit du pain et une outre d’eau, qu’il donna à Agar et plaça sur son épaule ; il lui remit aussi l’enfant, et la renvoya. Elle s’en alla, et s’égara dans le désert de Beer-Schéba.

désert de Beer-Schéba. Un immense désert au sud de la région d’Israël.

15  Quand l’eau de l’outre fut épuisée, elle laissa l’enfant sous un des arbrisseaux,

16  et alla s’asseoir vis-à-vis, à une portée d’arc ; car elle disait : Que je ne voie pas mourir mon enfant ! Elle s’assit donc vis-à-vis de lui, éleva la voix et pleura.

17  Dieu entendit la voix de l’enfant ; et l’ange de Dieu appela du ciel Agar, et lui dit : Qu’as-tu, Agar ? Ne crains point, car Dieu a entendu la voix de l’enfant dans le lieu où il est.

Dieu entendit la voix de l’enfant. Lorsque le désespoir transforma le ton railleur de l’enfant en un cri d’angoisse, probablement provoqué par la soif (vv. #Ge 21:15-16), Dieu l’entendit, tout comme il avait entendu les cris d’Agar des années auparavant (#Ge 16:11). Agar dut se souvenir de la promesse faite à Abraham à propos de son fils (#Ge 17:20).

ange de Dieu. La même personne que l’ange de l’Eternel.

18  Lève-toi, prends l’enfant, saisis-le de ta main ; car je ferai de lui une grande nation.

19  Et Dieu lui ouvrit les yeux, et elle vit un puits d’eau ; elle alla remplir d’eau l’outre, et donna à boire à l’enfant.

20  Dieu fut avec l’enfant, qui grandit, habita dans le désert, et devint tireur d’arc.

21  Il habita dans le désert de Paran, et sa mère lui prit une femme du pays d’Egypte.

désert de Paran. Situé dans la partie nord-est de la péninsule du Sinaï, appelée l’Arabie.

22 ¶  En ce temps-là, Abimélec, accompagné de Picol, chef de son armée, parla ainsi à Abraham : Dieu est avec toi dans tout ce que tu fais.

21:22-34 Le traité officiellement conclu entre Abimélec et Abraham garantissait le contrôle et le partage des ressources en eau, qui étaient limitées, de la région et assurait aussi au roi un traitement juste et équitable de la part du patriarche dans les années à venir.

23  Jure-moi maintenant ici, par le nom de Dieu, que tu ne tromperas ni moi, ni mes enfants, ni mes petits-enfants, et que tu auras pour moi et le pays où tu séjournes la même bienveillance que j’ai eue pour toi.

24  Abraham dit : Je le jurerai.

25  Mais Abraham fit des reproches à Abimélec, au sujet d’un puits d’eau, dont s’étaient emparés de force les serviteurs d’Abimélec.

26  Abimélec répondit : J’ignore qui a fait cette chose-là ; tu ne m’en as point informé, et moi, je ne l’apprends qu’aujourd’hui.

27  Et Abraham prit des brebis et des bœufs, qu’il donna à Abimélec ; et ils firent tous deux alliance.

28  Abraham mit à part sept jeunes brebis.

29  Et Abimélec dit à Abraham : Qu’est-ce que ces sept jeunes brebis, que tu as mises à part ?

30  Il répondit : Tu accepteras de ma main ces sept brebis, afin que cela me serve de témoignage que j’ai creusé ce puits.

31  C’est pourquoi on appelle ce lieu Beer-Schéba ; car c’est là qu’ils jurèrent l’un et l’autre.

Beer-Schéba. Situé à environ 70 km au sud-ouest de Jérusalem.

32  Ils firent donc alliance à Beer-Schéba. Après quoi, Abimélec se leva, avec Picol, chef de son armée ; et ils retournèrent au pays des Philistins.

au pays des Philistins. Abraham entra en contact avec les premières migrations de commerçants égéens qui s’installèrent dans les régions côtières du sud-ouest de Canaan, avant l’afflux des Philistins, les futurs oppresseurs d’Israël, au XIIe siècle av. J.-C.

33 ¶  Abraham planta des tamariscs à Beer-Schéba ; et là il invoqua le nom de l’Eternel, Dieu de l’éternité.

tamaris. Cet arbre servait à rappeler le traité conclu entre deux contemporains bien connus et à indiquer l’un des lieux de culte d’Abraham.

l’Eternel, Dieu de l’éternité. Un nom divin approprié qui soulignait à Abraham la nature immuable et éternelle de l’alliance que Dieu avait conclue avec lui, en dépit du fait qu’il n’était encore qu’un résident étranger dans le pays (cf. #Ge 23:4).

34  Abraham séjourna longtemps dans le pays des Philistins.

 

 

REVENIR AU JOUR 20  www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-20-de-929/

Allez au jour 22  www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-22-de-929/

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/