ANCIEN TESTAMENT JOUR 213 DE 929

31/07/2019 00:58

ANCIEN TESTAMENT JOUR 213 DE 929

Juges 02 de 21

 

Juges 02 : 1 À 23

1 ¶  Un envoyé de l’Eternel monta de Guilgal à Bokim, et dit : Je vous ai fait monter hors d’Egypte, et je vous ai amenés dans le pays que j’ai juré à vos pères de vous donner. J’ai dit : Jamais je ne romprai mon alliance avec vous ;

Un envoyé de l’Eternel. C’est l’une des trois théophanies du Seigneur Jésus-Christ avant son incarnation mentionnées dans ce livre (cf. #Jug 6:11-18 ; #Jug 13:3-23). C’était le même messager divin qui avait conduit Israël hors d’Egypte (cf. #Ex 14:19).

Jamais je ne romprai mon alliance avec vous. Dieu resterait fidèle jusqu’à la fin, mais le peuple laisserait échapper la bénédiction et connaîtrait le trouble à cause de sa désobéissance (cf. v. #Jug 2:3).

2  et vous, vous ne traiterez point alliance avec les habitants de ce pays, vous renverserez leurs autels. Mais vous n’avez point obéi à ma voix. Pourquoi avez-vous fait cela ?

3  J’ai dit alors : Je ne les chasserai point devant vous ; mais ils seront à vos côtés, et leurs dieux vous seront un piège.

4  Lorsque l’envoyé de l’Eternel eut dit ces paroles à tous les enfants d’Israël, le peuple éleva la voix et pleura.

5  Ils donnèrent à ce lieu le nom de Bokim, et ils y offrirent des sacrifices à l’Eternel.

6 ¶  Josué renvoya le peuple, et les enfants d’Israël allèrent chacun dans son héritage pour prendre possession du pays.

7  Le peuple servit l’Eternel pendant toute la vie de Josué, et pendant toute la vie des anciens qui survécurent à Josué et qui avaient vu toutes les grandes choses que l’Eternel avait faites en faveur d’Israël.

8  Josué, fils de Nun, serviteur de l’Eternel, mourut âgé de cent dix ans.

9  On l’ensevelit dans le territoire qu’il avait eu en partage, à Thimnath-Hérès, dans la montagne d’Ephraïm, au nord de la montagne de Gaasch.

10  Toute cette génération fut recueillie auprès de ses pères, et il s’éleva après elle une autre génération, qui ne connaissait point l’Eternel, ni ce qu’il avait fait en faveur d’Israël.

une autre génération, qui ne connaissait point. La première génération d’Israélites à s’établir dans le pays gardait le souvenir des miracles et jugements divins et faisait preuve d’un certain engagement envers la foi, les devoirs et la pureté. La nouvelle génération n’avait pas vécu les mêmes expériences et s’adonna plus facilement à la corruption. En règle générale, ses membres n’étaient pas des croyants authentiques et ne vivaient pas en accord avec le Dieu des miracles et de la victoire. Néanmoins, plusieurs juges connaissaient véritablement l’Eternel, et certains de ceux qui ne vivaient pas en conformité avec la foi finirent par s’en remettre à la grâce de Dieu durant les temps d’oppression.

11  Les enfants d’Israël firent alors ce qui déplaît à l’Eternel, et ils servirent les Baals.

12  Ils abandonnèrent l’Eternel, le Dieu de leurs pères, qui les avait fait sortir du pays d’Egypte, et ils allèrent après d’autres dieux d’entre les dieux des peuples qui les entouraient ; ils se prosternèrent devant eux, et ils irritèrent l’Eternel.

ils allèrent après d’autres dieux. Le culte des idoles ressurgit, comme lors de l’épisode du veau d’or dans le désert (#Ex 32). Les faux dieux étaient nombreux en Canaan. El, le dieu suprême, était le dieu des désirs effrénés et un tyran sanguinaire, comme le révèlent les écrits découverts à Ras Schamra, au nord de la Syrie. Son nom signifie « fort, puissant ». Baal, fils et successeur d’El, était considéré comme le seigneur des cieux, le maître de la foudre; son nom signifie « maître, propriétaire ». En Phénicie, son culte incluait le sacrifice d’animaux, des repas rituels et des danses licencieuses. Des chambres étaient à disposition des hommes et des femmes pour la prostitution sacrée (cf. #1R 14:23-24 ; #2R 23:7). Anath, à la fois sœur et épouse de Baal, aussi appelée Ashtoreth (Astarté), déesse de la fécondité et de la guerre, était appelée « vierge » et « sainte » mais était en fait une prostituée sacrée. De nombreux autres dieux étaient adorés en Canaan.

13  Ils abandonnèrent l’Eternel, et ils servirent Baal et les Astartés.

14  La colère de l’Eternel s’enflamma contre Israël. Il les livra entre les mains de pillards qui les pillèrent, il les vendit entre les mains de leurs ennemis d’alentour, et ils ne purent plus résister à leurs ennemis.

La colère de l’Eternel s’enflamma. L’envoi de calamités visait à corriger le peuple et à l’amener à la repentance.

15  Partout où ils allaient, la main de l’Eternel était contre eux pour leur faire du mal, comme l’Eternel l’avait dit, comme l’Eternel le leur avait juré. Ils furent ainsi dans une grande détresse.

16  L’Eternel suscita des juges, afin qu’ils les délivrassent de la main de ceux qui les pillaient.

L’Eternel suscita des juges. Le titre de « juge » ne correspond pas exactement au sens qu’il a pour nous en français. Ces juges prenaient la tête des expéditions militaires menées contre les ennemis, en plus de trancher dans les affaires judiciaires (cf. #Jug 4:5). Il n’y avait pas de succession établie ni de règlement national. C’étaient des libérateurs locaux, suscités par Dieu pour intervenir lorsque la situation déplorable du peuple dans la région nécessitait une délivrance divine.

17  Mais ils n’écoutèrent pas même leurs juges, car ils se prostituèrent à d’autres dieux, se prosternèrent devant eux. Ils se détournèrent promptement de la voie qu’avaient suivie leurs pères, et ils n’obéirent point comme eux aux commandements de l’Eternel.

18  Lorsque l’Eternel leur suscitait des juges, l’Eternel était avec le juge, et il les délivrait de la main de leurs ennemis pendant toute la vie du juge ; car l’Eternel avait pitié de leurs gémissements contre ceux qui les opprimaient et les tourmentaient.

19  Mais, à la mort du juge, ils se corrompaient de nouveau plus que leurs pères, en allant après d’autres dieux pour les servir et se prosterner devant eux, et ils persévéraient dans la même conduite et le même endurcissement.

20  Alors la colère de l’Eternel s’enflamma contre Israël, et il dit : Puisque cette nation a transgressé mon alliance que j’avais prescrite à ses pères, et puisqu’ils n’ont point obéi à ma voix,

21  je ne chasserai plus devant eux aucune des nations que Josué laissa quand il mourut.

22  C’est ainsi que je mettrai par elles Israël à l’épreuve, pour savoir s’ils prendront garde ou non de suivre la voie de l’Eternel, comme leurs pères y ont pris garde.

23  Et l’Eternel laissa en repos ces nations qu’il n’avait pas livrées entre les mains de Josué, et il ne se hâta point de les chasser.

 

REVENIR AU JOUR 212    www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-212-de-929/

Allez au jour 214     www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-214-de-929/

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/