ANCIEN TESTAMENT JOUR 227 DE 929

14/08/2019 00:06

ANCIEN TESTAMENT JOUR 227 DE 929

Juges 16 de 21

 

Juges 16 : 1 À 31

1 ¶  Samson partit pour Gaza ; il y vit une femme prostituée, et il entra chez elle.

16:1-3

Dieu fit preuve de miséricorde en permettant à Samson d’échapper aux conséquences de ce péché, mais le châtiment n’était que reporté. Le péché nous aveugle et finit par nous broyer (v. #Jug 16:21).

2  On dit aux gens de Gaza : Samson est arrivé ici. Et ils l’environnèrent, et se tinrent en embuscade toute la nuit à la porte de la ville. Ils restèrent tranquilles toute la nuit, disant : Au point du jour, nous le tuerons.

montagne qui est en face d’Hébron. A environ 60 km de Gaza.

3  Samson demeura couché jusqu’à minuit. Vers minuit, il se leva ; et il saisit les battants de la porte de la ville et les deux poteaux, les arracha avec la barre, les mit sur ses épaules, et les porta sur le sommet de la montagne qui est en face d’Hébron.

4 ¶  Après cela, il aima une femme dans la vallée de Sorek. Elle se nommait Delila.

aima …  Delila. Son attirance pour les femmes peu recommandables et loyales aux Philistins se réveilla (cf. #Pr 6:27-28). En rendant visite chaque jour à celle-ci (v. #Jug 16:16), il finit par se laisser prendre au piège de ses ruses.

5  Les princes des Philistins montèrent vers elle, et lui dirent : Flatte-le, pour savoir d’où lui vient sa grande force et comment nous pourrions nous rendre maîtres de lui ; nous le lierons pour le dompter, et nous te donnerons chacun mille et cent sicles d’argent.

mille cent sicles d’argent. Puisqu’il y avait cinq princes, cela faisait une somme importante pour Delila.

6  Delila dit à Samson : Dis-moi, je te prie, d’où vient ta grande force, et avec quoi il faudrait te lier pour te dompter.

7  Samson lui dit : Si on me liait avec sept cordes fraîches, qui ne fussent pas encore sèches, je deviendrais faible et je serais comme un autre homme.

Samson lui dit. En se lançant dans une sorte de poker menteur, Samson perdit petit à petit sa virilité. Il mit son secret en péril et finit par le révéler (« il lui ouvrit tout son cœur », v. 17). Il était possible de l’acheter, et Delila y parvint. Comparer avec la vente par Esaü de son droit d’aînesse (#Ge 25:29-33) et la trahison de Judas (#Mt 26:14-16).

8  Les princes des Philistins apportèrent à Delila sept cordes fraîches, qui n’étaient pas encore sèches. Et elle le lia avec ces cordes.

9  Or des gens se tenaient en embuscade chez elle, dans une chambre. Elle lui dit : Les Philistins sont sur toi, Samson ! Et il rompit les cordes, comme se rompt un cordon d’étoupe quand il sent le feu. Et l’on ne connut point d’où venait sa force.

10  Delila dit à Samson : Voici, tu t’es joué de moi, tu m’as dit des mensonges. Maintenant, je te prie, indique-moi avec quoi il faut te lier.

11  Il lui dit : Si on me liait avec des cordes neuves, dont on ne se fût jamais servi, je deviendrais faible et je serais comme un autre homme.

cordes neuves. Cf. #Jug 15:13.

12  Delila prit des cordes neuves, avec lesquelles elle le lia. Puis elle lui dit : Les Philistins sont sur toi, Samson ! Or des gens se tenaient en embuscade dans une chambre. Et il rompit comme un fil les cordes qu’il avait aux bras.

13  Delila dit à Samson : Jusqu’à présent tu t’es joué de moi, tu m’as dit des mensonges. Déclare-moi avec quoi il faut te lier. Il lui dit : Tu n’as qu’à tisser les sept tresses de ma tête avec la chaîne du tissu.

14  Et elle les fixa par la cheville. Puis elle lui dit : Les Philistins sont sur toi, Samson ! Et il se réveilla de son sommeil, et il arracha la cheville du tissu et le tissu.

15  Elle lui dit : Comment peux-tu dire: Je t’aime ! puisque ton cœur n’est pas avec moi ? Voilà trois fois que tu t’es joué de moi, et tu ne m’as pas déclaré d’où vient ta grande force.

16  Comme elle était chaque jour à le tourmenter et à l’importuner par ses instances, son âme s’impatienta à la mort,

17  il lui ouvrit tout son cœur, et lui dit : Le rasoir n’a point passé sur ma tête, parce que je suis consacré à Dieu dès le ventre de ma mère. Si j’étais rasé, ma force m’abandonnerait, je deviendrais faible, et je serais comme tout autre homme.

Si j’étais rasé. La force de Samson lui venait de sa relation unique avec Dieu, qui reposait elle-même sur son naziréat, dont les longs cheveux n’étaient qu’un signe. Lorsque Delila devint plus importante que Dieu à ses yeux, sa force disparut.

18 ¶  Delila, voyant qu’il lui avait ouvert tout son cœur, envoya appeler les princes des Philistins, et leur fit dire : Montez cette fois, car il m’a ouvert tout son cœur. Et les princes des Philistins montèrent vers elle, et apportèrent l’argent dans leurs mains.

19  Elle l’endormit sur ses genoux. Et ayant appelé un homme, elle rasa les sept tresses de la tête de Samson, et commença ainsi à le dompter. Il perdit sa force.

20  Elle dit alors : Les Philistins sont sur toi, Samson ! Et il se réveilla de son sommeil, et dit : Je m’en tirerai comme les autres fois, et je me dégagerai. Il ne savait pas que l’Eternel s’était retiré de lui.

l’Eternel s’était retiré de lui. C’était une manifestation tragique de la colère divine « d’abandon »: le péché de Samson lui avait valu de perdre la puissance que procurait la présence divine. Le même principe apparaît en #Ge 6:3 ; #Pr 1:24-31 ; #Mt 15:14 ; #Ro 1:24-32.

21  Les Philistins le saisirent, et lui crevèrent les yeux ; ils le firent descendre à Gaza, et le lièrent avec des chaînes d’airain. Il tournait la meule dans la prison.

Gaza. C’était la dernière ville côtière qu’un voyageur traversait, au sud-ouest de la région d’Israël, en se rendant de Jérusalem en Egypte. Samson connut l’humiliation à près de 65 km de Tsorea, son lieu de naissance.

22 ¶  Cependant les cheveux de sa tête recommençaient à croître, depuis qu’il avait été rasé.

ses cheveux recommençaient à croître. Ses cheveux se développaient parallèlement à sa repentance, et sa force parallèlement à ses cheveux.

23  Or les princes des Philistins s’assemblèrent pour offrir un grand sacrifice à Dagon, leur dieu, et pour se réjouir. Ils disaient : Notre dieu a livré entre nos mains Samson, notre ennemi.

Dagon. Dieu de la mer, représenté avec une tête d’homme et un corps de poisson.

24  Et quand le peuple le vit, ils célébrèrent leur dieu, en disant : Notre dieu a livré entre nos mains notre ennemi, celui qui ravageait notre pays, et qui multipliait nos morts.

ils célébrèrent leur dieu. La situation était particulièrement triste: le péché d’une personne amenait des incroyants à chanter les louanges d’un faux dieu, alors que l’Eternel seul est digne de louange.

25  Dans la joie de leur cœur, ils dirent: Qu’on appelle Samson, et qu’il nous divertisse ! Ils firent sortir Samson de la prison, et il joua devant eux. Ils le placèrent entre les colonnes.

26  Et Samson dit au jeune homme qui le tenait par la main : Laisse-moi, afin que je puisse toucher les colonnes sur lesquelles repose la maison et m’appuyer contre elles.

27  La maison était remplie d’hommes et de femmes ; tous les princes des Philistins étaient là, et il y avait sur le toit environ trois mille personnes, hommes et femmes, qui regardaient Samson jouer.

28  Alors Samson invoqua l’Eternel, et dit : Seigneur Eternel ! souviens-toi de moi, je te prie ; ô Dieu ! donne-moi de la force seulement cette fois, et que d’un seul coup je tire vengeance des Philistins pour mes deux yeux !

souviens-toi de moi, je te prie. C’était une prière exprimant à la fois la repentance et la confiance qui jaillissait ainsi de Samson.

29  Et Samson embrassa les deux colonnes du milieu sur lesquelles reposait la maison, et il s’appuya contre elles ; l’une était à sa droite, et l’autre à sa gauche.

16:29-30

Certains temples philistins avaient un toit qui surplombait une cour, soutenu par des colonnes de bois dont le socle était en pierre. Les piliers centraux étaient rapprochés pour assurer un soutien supplémentaire au toit. La célébration de la victoire et les tourments infligés au prisonnier avaient attiré une grande foule. Ayant retrouvé sa force grâce au renouvellement accordé par Dieu, Samson parvint à renverser les colonnes, et avec elles le toit, si bien que la victoire se situa désormais du côté d’Israël, et non de celui des Philistins. Il mourut au nom de son pays et de l’Eternel. Il ne s’agissait pas d’un suicide, mais plutôt de l’exercice du jugement de Dieu sur ses ennemis et du désir de Samson de lui abandonner sa vie. A la fois le plus grand champion d’Israël et un homme prisonnier de ses passions, capable des pires péchés, ce juge fait partie de la liste des héros de la foi (cf. #Hé 11:32).

30  Samson dit : Que je meure avec les Philistins ! Il se pencha fortement, et la maison tomba sur les princes et sur tout le peuple qui y était. Ceux qu’il fit périr à sa mort furent plus nombreux que ceux qu’il avait tués pendant sa vie.

31  Ses frères et toute la maison de son père descendirent, et l’emportèrent. Lorsqu’ils furent remontés, ils l’enterrèrent entre Tsorea et Eschthaol dans le sépulcre de Manoach, son père. Il avait été juge en Israël pendant vingt ans.

 

REVENIR AU JOUR 226   www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-226-de-929/

Allez au jour 228     www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-228-de-929/

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/