ANCIEN TESTAMENT JOUR 232 DE 929

19/08/2019 00:53

ANCIEN TESTAMENT JOUR 232 DE 929

Juges 21 de 21

 

Juges 21 : 1 À 25

1 ¶  Les hommes d’Israël avaient juré à Mitspa, en disant : Aucun de nous ne donnera sa fille pour femme à un Benjamite.

juré à Mitspa. Les Israélites firent le serment de ne pas « donner » leurs filles aux 600 survivants benjamites (#Jug 20:47) avant de se rendre compte que cela signifiait la disparition de cette tribu, faute de descendants (cf. #Jug 21:6-7). En effet, les femmes benjamites avaient trouvé la mort dans l’incendie de Guibea (#Jug 20:37). #Jug 21:9.

2  Le peuple vint à Béthel, et il y resta devant Dieu jusqu’au soir. Ils élevèrent la voix, ils versèrent d’abondantes larmes,

3  et ils dirent : O Eternel, Dieu d’Israël, pourquoi est-il arrivé en Israël qu’il manque aujourd’hui une tribu d’Israël ?

4  Le lendemain, le peuple se leva de bon matin ; ils bâtirent là un autel, et ils offrirent des holocaustes et des sacrifices d’actions de grâces.

5  Les enfants d’Israël dirent : Quel est celui d’entre toutes les tribus d’Israël qui n’est pas monté à l’assemblée devant l’Eternel ? Car on avait fait un serment solennel contre quiconque ne monterait pas vers l’Eternel à Mitspa, on avait dit : Il sera puni de mort.

6  Les enfants d’Israël éprouvaient du repentir au sujet de Benjamin, leur frère, et ils disaient : Aujourd’hui une tribu a été retranchée d’Israël.

7  Que ferons-nous pour procurer des femmes à ceux qui ont survécu, puisque nous avons juré par l’Eternel de ne pas leur donner de nos filles pour femmes ?

8  Ils dirent donc : Y a-t-il quelqu’un d’entre les tribus d’Israël qui ne soit pas monté vers l’Eternel à Mitspa ? Et voici, personne de Jabès en Galaad n’était venu au camp, à l’assemblée.

21:8-16

Jabès en Galaad. Les Israélites accordaient tellement d’importance à l’unité de leurs tribus qu’ils considérèrent ce refus de coopérer comme méritant la mort. Le massacre de cette population tout entière (vv. #Jug 21:10-11) n’est pas marqué du sceau de l’approbation divine dans le texte. C’était encore un de ces actes étranges que les hommes commettent lorsqu’ils font ce qui leur semble bon. La dernière  et sombre section - du livre se termine donc comme elle avait commencé (#Jug 17:6 ; #Jug 21:25).

Comme personne de Jabès en Galaad n’était venu combattre les Benjamites, les Israélites attaquèrent cette ville et donnèrent 400 vierges prises là-bas à Benjamin (vv. #Jug 21:12-14).

9  On fit le dénombrement du peuple, et il n’y avait là aucun des habitants de Jabès en Galaad.

10  Alors l’assemblée envoya contre eux douze mille soldats, en leur donnant cet ordre : Allez, et frappez du tranchant de l’épée les habitants de Jabès en Galaad, avec les femmes et les enfants.

11  Voici ce que vous ferez : vous dévouerez par interdit tout mâle et toute femme qui a connu la couche d’un homme.

12  Ils trouvèrent parmi les habitants de Jabès en Galaad quatre cents jeunes filles vierges qui n’avaient point connu d’homme en couchant avec lui, et ils les amenèrent dans le camp à Silo, qui est au pays de Canaan.

13  Toute l’assemblée envoya des messagers pour parler aux fils de Benjamin qui étaient au rocher de Rimmon, et pour leur annoncer la paix.

14  En ce temps-là, les Benjamites revinrent, et on leur donna les femmes à qui l’on avait laissé la vie parmi les femmes de Jabès en Galaad. Mais il n’y en avait pas assez pour eux.

15  Le peuple éprouvait du repentir au sujet de Benjamin, car l’Eternel avait fait une brèche dans les tribus d’Israël.

16 ¶  Les anciens de l’assemblée dirent : Que ferons-nous pour procurer des femmes à ceux qui restent, puisque les femmes de Benjamin ont été détruites ?

des femmes à ceux qui restent. Reconnaissant le nombre insuffisant d’épouses fournies (vv. #Jug 21:17-18), ils décidèrent de permettre aux Benjamites d’enlever des jeunes filles lors d’une fête à Silo (vv. #Jug 21:16-22). En ne leur « donnant » pas directement leurs filles, ils croyaient respecter leur serment.

17  Et ils dirent : Que les réchappés de Benjamin conservent leur héritage, afin qu’une tribu ne soit pas effacée d’Israël.

18  Mais nous ne pouvons pas leur donner de nos filles pour femmes, car les enfants d’Israël ont juré, en disant : Maudit soit celui qui donnera une femme à un Benjamite !

19  Et ils dirent : Voici, il y a chaque année une fête de l’Eternel à Silo, qui est au nord de Béthel, à l’orient de la route qui monte de Béthel, à Sichem, et au midi de Lebona.

20  Puis ils donnèrent cet ordre aux fils de Benjamin : Allez, et placez-vous en embuscade dans les vignes.

21  Vous regarderez, et voici, lorsque les filles de Silo sortiront pour danser, vous sortirez des vignes, vous enlèverez chacun une des filles de Silo pour en faire votre femme, et vous vous en irez dans le pays de Benjamin.

22  Si leurs pères ou leurs frères viennent se plaindre auprès de nous, nous leur dirons: Accordez-les-nous, car nous n’avons pas pris une femme pour chacun dans la guerre. Ce n’est pas vous qui les leur avez données ; en ce cas, vous seriez coupables.

23  Ainsi firent les fils de Benjamin ; ils prirent des femmes selon leur nombre parmi les danseuses qu’ils enlevèrent, puis ils partirent et retournèrent dans leur héritage ; ils rebâtirent les villes, et y habitèrent.

24  Et dans le même temps les enfants d’Israël s’en allèrent de là chacun dans sa tribu et dans sa famille, ils retournèrent chacun dans son héritage.

25  En ce temps-là, il n’y avait point de roi en Israël. Chacun faisait ce qui lui semblait bon.

#Jug 17:1-21:2 démontre clairement quelles conséquences douloureuses, et parfois étranges, le péché peut entraîner lorsque les hommes rejettent l’autorité de Dieu, qui peut s’exercer au travers d’un roi (cf. #Jug 17:6). Telle était la conclusion appropriée, aussi tragique soit-elle, pour cette période sombre de l’histoire d’Israël (cf. #De 12:8).

 

REVENIR AU JOUR 231   www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-231-de-929/

Allez au jour 233     www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-233-de-929/

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/