ANCIEN TESTAMENT JOUR 24 DE 929

24/01/2019 00:45

ANCIEN TESTAMENT JOUR 24 DE 929

Genèse 24 de 50

 

GENÈSE 24 : 1 À 67

1 ¶  Abraham était vieux, avancé en âge ; et l’Eternel avait béni Abraham en toute chose.

2  Abraham dit à son serviteur, le plus ancien de sa maison, l’intendant de tous ses biens : Mets, je te prie, ta main sous ma cuisse ;

serviteur, le plus ancien …  intendant de tous ses biens. Eliézer, âgé de 85 ans, était devenu l’intendant ou le « chef du personnel », une position importante d’autorité (soulignée au v. 10). Il aurait reçu tous les biens d’Abraham en héritage si ce dernier n’avait pas eu de fils (voir #Ge 15:1-2). Ainsi, non seulement il servit son maître avec une entière loyauté alors même qu’il avait perdu sa position d’héritier (cf. #Ge 15:2-4), mais il servit aussi fidèlement cet héritier (v. #Ge 24:66).

24:2-4

Mets …  ta main sous ma cuisse; et je te ferai jurer. Le serment solennel mentionnant le nom de l’Eternel et officialisé par un geste coutumier indiquait à quel point Abraham prenait au sérieux cette entreprise. A son âge (v. #Ge 24:1), il était soucieux de perpétuer sa descendance conformément à la promesse de Dieu et fit jurer à son serviteur de retourner en Mésopotamie afin de ramener une femme pour Isaac.

3  et je te ferai jurer par l’Eternel, le Dieu du ciel et le Dieu de la terre, de ne pas prendre pour mon fils une femme parmi les filles des Cananéens au milieu desquels j’habite,

24:3-4

Les arrangements matrimoniaux étaient conclus par les parents, et les partenaires devaient provenir de la même tribu. C’était apparemment la coutume d’épouser un cousin germain. Mais la principale motivation d’Abraham était d’empêcher Isaac d’épouser une Cananéenne, une païenne, après sa mort, car cela aurait pu éloigner sa famille du vrai Dieu.

4  mais d’aller dans mon pays et dans ma patrie prendre une femme pour mon fils Isaac.

5  Le serviteur lui répondit : Peut-être la femme ne voudra-t-elle pas me suivre dans ce pays-ci ; devrai-je mener ton fils dans le pays d’où tu es sorti ?

6  Abraham lui dit : Garde-toi d’y mener mon fils !

24:6-7

Garde-toi d’y mener mon fils! Si le scénario prévu ne se concrétisait pas (v. #Ge 24:5), Eliézer serait libéré de son serment (v. #Ge 24:8), mais l’éventualité d’un départ d’Isaac fut sommairement rejetée car elle supposait une annulation de la promesse de Dieu par rapport au pays promis (v. #Ge 24:7).

7  L’Eternel, le Dieu du ciel, qui m’a fait sortir de la maison de mon père et de ma patrie, qui m’a parlé et qui m’a juré, en disant : Je donnerai ce pays à ta postérité, lui-même enverra son ange devant toi ; et c’est de là que tu prendras une femme pour mon fils.

lui-même enverra son ange devant toi. Il s’agit d’une déclaration de foi d’Abraham: l’expédition de plus de 700 km jusqu’en Mésopotamie serait sous la protection divine.

8  Si la femme ne veut pas te suivre, tu seras dégagé de ce serment que je te fais faire. Seulement, tu n’y mèneras pas mon fils.

9  Le serviteur mit sa main sous la cuisse d’Abraham, son seigneur, et lui jura d’observer ces choses.

sa main sous la cuisse. Une coutume antique du Proche-Orient selon laquelle un toucher intime confirmait un serment (cf. #Ge 47:29).

10 ¶  Le serviteur prit dix chameaux parmi les chameaux de son seigneur, et il partit, ayant à sa disposition tous les biens de son seigneur. Il se leva, et alla en Mésopotamie, à la ville de Nachor.

ville de Nachor. D’après le nom du frère d’Abraham (#Ge 22:20).

11  Il fit reposer les chameaux sur leurs genoux hors de la ville, près d’un puits, au temps du soir, au temps où sortent celles qui vont puiser de l’eau.

12  Et il dit : Eternel, Dieu de mon seigneur Abraham, fais-moi, je te prie, rencontrer aujourd’hui ce que je désire, et use de bonté envers mon seigneur Abraham !

24:12-14

La prière du serviteur témoigne non seulement de sa confiance en Dieu, mais aussi de l’altruisme avec lequel il servait Abraham. Sa patience après la prière (v. #Ge 24:21), son adoration après la réponse (v. #Ge 24:26) et sa reconnaissance vis-à-vis de la direction divine (v. #Ge 24:27) illustrent aussi sa foi.

13  Voici, je me tiens près de la source d’eau, et les filles des gens de la ville vont sortir pour puiser de l’eau.

14  Que la jeune fille à laquelle je dirai : Penche ta cruche, je te prie, pour que je boive, et qui répondra : Bois, et je donnerai aussi à boire à tes chameaux, soit celle que tu as destinée à ton serviteur Isaac ! Et par là je connaîtrai que tu uses de bonté envers mon seigneur.

boire à tes chameaux. L’hospitalité exigeait de donner de l’eau à un étranger assoiffé, mais pas aux animaux. La femme qui le ferait serait exceptionnellement bonne et assumerait plus que son devoir. L’attitude de service de Rebecca fut ainsi révélée (vv. #Ge 24:15-20), tout comme sa beauté et sa pureté (v. #Ge 24:16).

15  Il n’avait pas encore fini de parler que sortit, sa cruche sur l’épaule, Rebecca, née de Bethuel, fils de Milca, femme de Nachor, frère d’Abraham.

16  C’était une jeune fille très belle de figure ; elle était vierge, et aucun homme ne l’avait connue. Elle descendit à la source, remplit sa cruche, et remonta.

17  Le serviteur courut au-devant d’elle, et dit : Laisse-moi boire, je te prie, un peu d’eau de ta cruche.

18  Elle répondit : Bois, mon seigneur. Et elle s’empressa d’abaisser sa cruche sur sa main, et de lui donner à boire.

19  Quand elle eut achevé de lui donner à boire, elle dit : Je puiserai aussi pour tes chameaux, jusqu’à ce qu’ils aient assez bu.

20  Et elle s’empressa de vider sa cruche dans l’abreuvoir, et courut encore au puits pour puiser ; et elle puisa pour tous les chameaux.

tous les chameaux. Un seul chameau pouvait consommer jusqu’à 100 litres d’eau, et il y en avait 10. Ce fut un dur labeur que de les abreuver tous (v. #Ge 24:22).

21  L’homme la regardait avec étonnement et sans rien dire, pour voir si l’Eternel faisait réussir son voyage, ou non.

22  Quand les chameaux eurent fini de boire, l’homme prit un anneau d’or, du poids d’un demi-sicle, et deux bracelets, du poids de dix sicles d’or.

23  Et il dit : De qui es-tu fille ? dis-le moi, je te prie. Y a-t-il dans la maison de ton père de la place pour passer la nuit ?

24  Elle répondit : Je suis fille de Bethuel, fils de Milca et de Nachor.

Je suis fille de. Dans les introductions formelles, une généalogie abrégée fournissait l’identification précise (cf. #Ge 22:23). Elle était cousine d’Isaac.

25  Elle lui dit encore : Il y a chez nous de la paille et du fourrage en abondance, et aussi de la place pour passer la nuit.

26  Alors l’homme s’inclina et se prosterna devant l’Eternel,

27  en disant : Béni soit l’Eternel, le Dieu de mon seigneur Abraham, qui n’a pas renoncé à sa miséricorde et à sa fidélité envers mon seigneur ! Moi-même, l’Eternel m’a conduit à la maison des frères de mon seigneur.

28  La jeune fille courut raconter ces choses à la maison de sa mère.

29 ¶  Rebecca avait un frère, nommé Laban. Et Laban courut dehors vers l’homme, près de la source.

24:29-31

Laban. Sur la base de ce que le ch. #Ge 29 révèle à propos de son caractère, nous avons de bonnes raisons de croire que la vue de tous les présents et des chameaux motiva son accueil.

30  Il avait vu l’anneau et les bracelets aux mains de sa sœur, et il avait entendu les paroles de Rebecca, sa sœur, disant : Ainsi m’a parlé l’homme. Il vint donc à cet homme qui se tenait auprès des chameaux, vers la source,

31  et il dit : Viens, béni de l’Eternel ! Pourquoi resterais-tu dehors ? J’ai préparé la maison, et une place pour les chameaux.

32  L’homme arriva à la maison. Laban fit décharger les chameaux, et il donna de la paille et du fourrage aux chameaux, et de l’eau pour laver les pieds de l’homme et les pieds des gens qui étaient avec lui.

33  Puis, il lui servit à manger. Mais il dit : Je ne mangerai point, avant d’avoir dit ce que j’ai à dire. Parle ! dit Laban.

Je ne mangerai point, avant. Dans l’ordre des choses, le serviteur voulut faire connaître son maître et expliquer sa mission, non sans souligner les bénédictions de Dieu sur son maître et sur son voyage (vv. #Ge 24:34-48). Puis il s’empressa de chercher à mener à bien sa tâche pour rentrer à la maison (vv. #Ge 24:49, #Ge 24:54-56). C’est le portrait d’un serviteur engagé, fidèle et désintéressé!

34  Alors il dit : Je suis serviteur d’Abraham.

35  L’Eternel a comblé de bénédictions mon seigneur, qui est devenu puissant. Il lui a donné des brebis et des bœufs, de l’argent et de l’or, des serviteurs et des servantes, des chameaux et des ânes.

36  Sara, la femme de mon seigneur, a enfanté dans sa vieillesse un fils à mon seigneur ; et il lui a donné tout ce qu’il possède.

37  Mon seigneur m’a fait jurer, en disant : Tu ne prendras pas pour mon fils une femme parmi les filles des Cananéens, dans le pays desquels j’habite ;

38  mais tu iras dans la maison de mon père et de ma famille prendre une femme pour mon fils.

39  J’ai dit à mon seigneur : Peut-être la femme ne voudra-t-elle pas me suivre.

40  Et il m’a répondu : L’Eternel, devant qui j’ai marché, enverra son ange avec toi, et fera réussir ton voyage ; et tu prendras pour mon fils une femme de la famille et de la maison de mon père.

41  Tu seras dégagé du serment que tu me fais, quand tu auras été vers ma famille ; si on ne te l’accorde pas, tu seras dégagé du serment que tu me fais.

42  Je suis arrivé aujourd’hui à la source, et j’ai dit : Eternel, Dieu de mon seigneur Abraham, si tu daignes faire réussir le voyage que j’accomplis,

43  voici, je me tiens près de la source d’eau, et que la jeune fille qui sortira pour puiser, à qui je dirai : Laisse-moi boire, je te prie, un peu d’eau de ta cruche,

44  (24-43) et qui me répondra : (24-44) Bois toi-même, et je puiserai aussi pour tes chameaux, que cette jeune fille soit la femme que l’Eternel a destinée au fils de mon seigneur !

45  Avant que j’eusse fini de parler en mon cœur, voici, Rebecca est sortie, sa cruche sur l’épaule ; elle est descendue à la source, et a puisé. Je lui ai dit : Donne-moi à boire, je te prie.

46  Elle s’est empressée d’abaisser sa cruche de dessus son épaule, et elle a dit : Bois, et je donnerai aussi à boire à tes chameaux. J’ai bu, et elle a aussi donné à boire à mes chameaux.

47  Je l’ai interrogée, et j’ai dit : De qui es-tu fille ? Elle a répondu : Je suis fille de Bethuel, fils de Nachor et de Milca. J’ai mis l’anneau à son nez, et les bracelets à ses mains.

48  Puis je me suis incliné et prosterné devant l’Eternel, et j’ai béni l’Eternel, le Dieu de mon seigneur Abraham, qui m’a conduit fidèlement, afin que je prisse la fille du frère de mon seigneur pour son fils.

49  Maintenant, si vous voulez user de bienveillance et de fidélité envers mon seigneur, déclarez-le-moi ; sinon, déclarez-le-moi, et je me tournerai à droite ou à gauche.

à droite ou à gauche. Une expression indiquant le chemin à emprunter ensuite.

50  Laban et Bethuel répondirent, et dirent : C’est de l’Eternel que la chose vient ; nous ne pouvons te parler ni en mal ni en bien.

24:50-51

La conviction du serviteur était si évidente et si forte que le père et le frère de Rebecca furent bien obligés de reconnaître l’intervention divine et ne purent qu’acquiescer à sa demande.

51  Voici Rebecca devant toi ; prends et va, et qu’elle soit la femme du fils de ton seigneur, comme l’Eternel l’a dit.

52  Lorsque le serviteur d’Abraham eut entendu leurs paroles, il se prosterna en terre devant l’Eternel.

53  Et le serviteur sortit des objets d’argent, des objets d’or, et des vêtements, qu’il donna à Rebecca ; il fit aussi de riches présents à son frère et à sa mère.

Par cette dot, Rebecca fut fiancée à Isaac.

54 ¶  Après quoi, ils mangèrent et burent, lui et les gens qui étaient avec lui, et ils passèrent la nuit. Le matin, quand ils furent levés, le serviteur dit : Laissez-moi retourner vers mon seigneur.

Laissez-moi retourner vers mon seigneur. Le protocole et la courtoisie exigeaient qu’un messager soit congédié par ses destinataires.

55  Le frère et la mère dirent : Que la jeune fille reste avec nous quelque temps encore, une dizaine de jours ; ensuite, tu partiras.

56  Il leur répondit : Ne me retardez pas, puisque l’Eternel a fait réussir mon voyage ; laissez-moi partir, et que j’aille vers mon seigneur.

57  Alors ils répondirent : Appelons la jeune fille et consultons-la.

24:57-58

Veux-tu aller avec cet homme? Rebecca eut un comportement méritoire en acceptant de partir immédiatement et prouva sa confiance en ce que lui réservait la providence.

58  Ils appelèrent donc Rebecca, et lui dirent : Veux-tu aller avec cet homme ? Elle répondit : J’irai.

59  Et ils laissèrent partir Rebecca, leur sœur, et sa nourrice, avec le serviteur d’Abraham et ses gens.

sa nourrice. Voir #Ge 35:8.

60  Ils bénirent Rebecca, et lui dirent: O notre sœur, puisses-tu devenir des milliers de myriades, et que ta postérité possède la porte de ses ennemis !

Ils bénirent Rebecca, et lui dirent. Ils ne se rendirent certainement pas compte que leur prière  conventionnelle - souhaitant de nombreux descendants à Rebecca concordait avec les promesses de Dieu à Abraham. Leur souhait que sa postérité soit victorieuse sur ses ennemis (« possède leur porte ») faisait aussi écho aux promesses de Dieu par rapport au pays de Canaan que les descendants d’Abraham posséderaient (#Ge 13:17 ; #Ge 15:7, #Ge 15:16 ; #Ge 17:8).

61  Rebecca se leva, avec ses servantes ; elles montèrent sur les chameaux, et suivirent l’homme. Et le serviteur emmena Rebecca, et partit.

62 ¶  Cependant Isaac était revenu du puits de Lachaï-roï, et il habitait dans le pays du midi.

Lachaï-roï. Voir #Ge 16:14. Lieu situé à la frontière entre la région d’Israël et l’Egypte, à environ 40 km au nord-ouest de Kadès-Barnéa. Isaac vécut dans cette région après la mort de son père (#Ge 25:11).

63  Un soir qu’Isaac était sorti pour méditer dans les champs, il leva les yeux, et regarda ; et voici, des chameaux arrivaient.

pour méditer. Nous ignorons comment Dieu attira Isaac à l’endroit même où Agar avait rencontré l’ange de l’Eternel (cf. #Ge 16:14), mais il était au bon endroit pour accueillir la caravane qui arrivait avec sa fiancée. Pt-ê. réfléchissait-il aux événements de sa vie et au vide laissé par la mort de sa mère (v. #Ge 24:67). Il espérait sans doute que le serviteur ne reviendrait pas seul.

64  Rebecca leva aussi les yeux, vit Isaac, et descendit de son chameau.

65  Elle dit au serviteur : Qui est cet homme, qui vient dans les champs à notre rencontre ? Et le serviteur répondit: C’est mon seigneur. Alors elle prit son voile, et se couvrit.

elle prit son voile et se couvrit. L’usage voulait que la future mariée voile son visage en présence de son fiancé, et ce jusqu’au jour du mariage.

66  Le serviteur raconta à Isaac toutes les choses qu’il avait faites.

67  Isaac conduisit Rebecca dans la tente de Sara, sa mère ; il prit Rebecca, qui devint sa femme, et il l’aima. Ainsi fut consolé Isaac, après avoir perdu sa mère.

la tente de Sara, sa mère. Il confirmait ainsi qu’il l’acceptait comme épouse, avant même d’avoir vu sa beauté. Lorsqu’il la vit, il « l’aima ».

 

REVENIR AU JOUR 23  www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-23-de-929/

Allez au jour 25  www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-25-de-929/

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/