ANCIEN TESTAMENT JOUR 244 DE 929

31/08/2019 00:20

ANCIEN TESTAMENT JOUR 244 DE 929

1 Samuel 8 de 36

 

1 Samuel 8 : 1 À 22

1 ¶  Lorsque Samuel devint vieux, il établit ses fils juges sur Israël.

8:1-15:35

Cette seconde partie se concentre sur l’interaction entre Israël, Samuel et Saül. Elle commence avec la venue des anciens d’Israël auprès de Samuel à Rama (#1S 8:4) et se termine avec le retour de Samuel à Rama, une fois qu’il a quitté Saül (#1S 15:34). Les ch. #1S 8:1-12:25 décrivent l’instauration du régime monarchique en Israël et l’avènement de Saül comme premier roi. Leur unité littéraire est soulignée par des allusions au grand âge de Samuel (#1S 8:1 ; #1S 12:2) et par l’emploi répété de l’expression « écouter la voix » (#1S 8:7, #1S 8:9, #1S 8:19, #1S 8:22 ; #1S 12:1, #1S 12:14-15). Les ch. #1S 13:1-15:35 rapportent les échecs de Saül comme roi d’Israël. Deux rencontres entre Saül et Samuel, toutes deux à Guilgal (#1S 13:4, #1S 13:7-8, #1S 13:12, #1S 13:15 ; #1S 15:12, #1S 15:21, #1S 15:33), encadrent le récit.

Samuel devint vieux. Samuel avait environ 60 ans (1043 av. J.-C.). Il désigna ses deux fils comme juges à Beer-Schéba, une ville à environ 90 km de Rama.

2  Son fils premier-né se nommait Joël, et le second Abija ; ils étaient juges à Beer-Schéba.

Joël. Littéralement « l’Eternel est Dieu ».

Abija. Littéralement « mon père est l’Eternel ».

3  Les fils de Samuel ne marchèrent point sur ses traces ; ils se livraient à la cupidité, recevaient des présents, et violaient la justice.

fils …  ne marchèrent point sur ses traces. La soif des richesses poussa les fils de Samuel à accepter des pots-de-vin, et donc à ne plus exercer la justice. Une telle attitude avait été strictement interdite aux juges en #De 16:19. Les péchés des fils de Samuel allaient servir de prétexte au peuple d’Israël pour demander un roi (vv. #1S 8:4-5).

4 ¶  Tous les anciens d’Israël s’assemblèrent, et vinrent auprès de Samuel à Rama.

5  Ils lui dirent : Voici, tu es vieux, et tes fils ne marchent point sur tes traces ; maintenant, établis sur nous un roi pour nous juger, comme il y en a chez toutes les nations.

établis sur nous un roi …  chez toutes les nations. A leur entrée en Canaan, les Israélites avaient découvert que les villes y étaient gouvernées par des rois (cf. #Jos 12:7-24). De plus, pendant la période des juges, Israël avait été asservi à des peuples au régime monarchique (#Jug 3:8, #Jug 3:12 ; #Jug 4:2 ; #Jug 8:5 ; #Jug 11:12). Cependant, à cette époque-là, il n’y avait aucun roi en Israël (#Jug 17:6 ; #Jug 18:1 ; #Jug 19:1 ; #Jug 21:25). Vivant dans un pays entouré de nations dirigées par des rois, ils voulurent les imiter. D’après #De 17:14, Dieu connaissait d’avance leur désir et le laissa prendre forme. Le v. 20 révèle toutefois que leurs motivations allaient à l’encontre de la volonté de l’Eternel.

6  Samuel vit avec déplaisir qu’ils disaient : Donne-nous un roi pour nous juger. Et Samuel pria l’Eternel.

7  L’Eternel dit à Samuel : Ecoute la voix du peuple dans tout ce qu’il te dira ; car ce n’est pas toi qu’ils rejettent, c’est moi qu’ils rejettent, afin que je ne règne plus sur eux.

Ecoute la voix du peuple. L’Eternel avait prédit qu’il y aurait des rois en Israël (#Ge 35:11 ; #Ge 36:31 ; #Ge 49:10 ; #No 24:7-9, #No 24:17 ; #De 17:14 ; #De 28:36), et il ordonna à Samuel d’accéder à la requête du peuple et de lui donner un roi.

ce n’est pas toi qu’ils rejettent, c’est moi. La nature de ce rejet de l’Eternel par Israël est expliquée aux vv. #1S 8:19-20.

8  Ils agissent à ton égard comme ils ont toujours agi depuis que je les ai fait monter d’Egypte jusqu’à ce jour ; ils m’ont abandonné, pour servir d’autres dieux.

9  Ecoute donc leur voix ; mais donne-leur des avertissements, et fais-leur connaître le droit du roi qui régnera sur eux.

donne-leur des avertissements. Samuel obéit à l’Eternel en décrivant aux Israélites le comportement d’un roi humain aux vv. #1S 8:10-18:

1° il prendrait leurs fils et leurs filles à son service (vv. #1S 8:11-13),

2° exigerait un impôt sur les récoltes et le bétail (vv. #1S 8:14-15, #1S 8:17a),

3° s’approprierait leurs meilleurs animaux et serviteurs (v. #1S 8:16) et

4° fixerait des limites à leur liberté personnelle (v. #1S 8:17b).

10  Samuel rapporta toutes les paroles de l’Eternel au peuple qui lui demandait un roi.

qui lui demandait un roi. Tout comme Anne avait demandé un fils (#1S 1:20), Israël demandait un roi.

11  Il dit : Voici quel sera le droit du roi qui régnera sur vous. Il prendra vos fils, et il les mettra sur ses chars et parmi ses cavaliers, afin qu’ils courent devant son char ;

12  il s’en fera des chefs de mille et des chefs de cinquante, et il les emploiera à labourer ses terres, à récolter ses moissons, à fabriquer ses armes de guerre et l’attirail de ses chars.

13  Il prendra vos filles, pour en faire des parfumeuses, des cuisinières et des boulangères.

14  Il prendra la meilleure partie de vos champs, de vos vignes et de vos oliviers, et la donnera à ses serviteurs.

15  Il prendra la dîme du produit de vos semences et de vos vignes, et la donnera à ses serviteurs.

16  Il prendra vos serviteurs et vos servantes, vos meilleurs bœufs et vos ânes, et s’en servira pour ses travaux.

17  Il prendra la dîme de vos troupeaux, et vous-mêmes serez ses esclaves.

18  Et alors vous crierez contre votre roi que vous vous serez choisi, mais l’Eternel ne vous exaucera point.

vous crierez contre votre roi que vous vous serez choisi. Samuel les avertit qu’ils allaient regretter leur décision et aspirer à être libérés de ce régime (#1R 12:4).

l’Eternel ne vous exaucera point. Contrairement à son attitude pendant la période des juges (#Jug 2:18), l’Eternel ne se laisserait pas émouvoir et refuserait par conséquent de délivrer le peuple du roi qui les opprimerait.

19  Le peuple refusa d’écouter la voix de Samuel. Non ! dirent-ils, mais il y aura un roi sur nous,

il y aura un roi sur nous. Malgré les avertissements de Samuel, le peuple persista à exiger un roi.

20  et nous aussi nous serons comme toutes les nations ; notre roi nous jugera il marchera à notre tête et conduira nos guerres.

conduira nos guerres. Jusque-là, c’était l’Eternel lui-même qui avait combattu pour eux et leur avait accordé la victoire (#Jos 10:14 ; #1S 7:10). Ils ne voulaient plus que Dieu soit leur guerrier et désiraient le remplacer par un roi humain. C’est ainsi qu’ils rejetèrent l’Eternel (v. #1S 8:7). Ce n’était pas le fait qu’ils demandaient un roi qui posait problème, mais plutôt la raison pour laquelle ils le faisaient. Ils supposaient stupidement qu’ils gagneraient en puissance si c’était un roi qui les menait au combat.

21  Samuel, après avoir entendu toutes les paroles du peuple, les redit aux oreilles de l’Eternel.

22  Et l’Eternel dit à Samuel : Ecoute leur voix, et établis un roi sur eux. Et Samuel dit aux hommes d’Israël : Allez-vous-en chacun dans sa ville.

 

REVENIR AU JOUR 243   www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-243-de-929/

Allez au jour 245     www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-245-de-929/

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/