ANCIEN TESTAMENT JOUR 25 DE 929

25/01/2019 00:58

ANCIEN TESTAMENT JOUR 25 DE 929

Genèse 25 de 50

 

GENÈSE 25 : 1 À 34

1 ¶  Abraham prit encore une femme, nommée Ketura.

25:1-4

Les fils d’Abraham et de Ketura (une concubine, #Ge 25:6 ; #1Ch 1:32), une épouse d’un statut inférieur à celui de Sara, devinrent les ancêtres de plusieurs tribus arabes vivant à l’est de Canaan.

2  Elle lui enfanta Zimran, Jokschan, Medan, Madian, Jischbak et Schuach.

3  Jokschan engendra Séba et Dedan. Les fils de Dedan furent les Aschurim, les Letuschim et les Leummim.

4  Les fils de Madian furent Epha, Epher, Hénoc, Abida et Eldaa. — Ce sont là tous les fils de Ketura.

5  Abraham donna tous ses biens à Isaac.

25:5-6

Abraham s’assura qu’Isaac serait considéré comme l’héritier légitime, sans concurrence ni menace de la part de ses demi-frères, en lui conférant tous ses biens, en accordant des dons à ses autres fils et en les séparant de lui. Le serviteur Eliézer avait informé les parents de Rebecca que tous les biens d’Abraham appartenaient à Isaac (cf. #Ge 24:36).

6  Il fit des dons aux fils de ses concubines ; et, tandis qu’il vivait encore, il les envoya loin de son fils Isaac du côté de l’orient, dans le pays d’Orient.

7  Voici les jours des années de la vie d’Abraham : il vécut cent soixante quinze ans.

8  Abraham expira et mourut, après une heureuse vieillesse, âgé et rassasié de jours, et il fut recueilli auprès de son peuple.

recueilli auprès de son peuple. Un euphémisme pour la mort, mais aussi une expression de la continuation personnelle au-delà de la mort, qui indiquait qu’il retrouvait les personnes décédées avant lui (vers 1990 av. J.-C.). Cf. #Mt 8:11 ; #Lu 16:22-23.

9  Isaac et Ismaël, ses fils, l’enterrèrent dans la caverne de Macpéla, dans le champ d’Ephron, fils de Tsochar, le Héthien, vis-à-vis de Mamré.

25:9-10

 

ses fils, l’enterrèrent. Les funérailles d’Abraham rassemblèrent deux fils qui seraient, autrement, restés des étrangers l’un pour l’autre (cf. #Ge 35:29). Il fut enterré dans la caverne qu’il avait achetée à Hébron (ch. #Ge 23).

10  C’est le champ qu’Abraham avait acquis des fils de Heth. Là furent enterrés Abraham et Sara, sa femme.

11 ¶  Après la mort d’Abraham, Dieu bénit Isaac, son fils. Il habitait près du puits de Lachaï-roï.

12  Voici la postérité d’Ismaël, fils d’Abraham, qu’Agar, l’Egyptienne, servante de Sara, avait enfanté à Abraham.

25:12-18

postérité d’Ismaël. Avec la mort d’Abraham, le récit se concentre désormais sur Isaac mais confirme aussi l’accomplissement de la promesse de Dieu à Ismaël au sujet des douze princes (cf. #Ge 17:20-21).

13  Voici les noms des fils d’Ismaël, par leurs noms, selon leurs générations : Nebajoth, premier-né d’Ismaël, Kédar, Adbeel, Mibsam,

25:13-16

Dans leur tradition, les Arabes les considèrent comme leurs premiers ancêtres.

14  Mischma, Duma, Massa,

15  Hadad, Théma, Jethur, Naphisch et Kedma.

16  Ce sont là les fils d’Ismaël ; ce sont là leurs noms, selon leurs parcs et leurs enclos. Ils furent les douze chefs de leurs peuples.

selon leurs parcs et leurs enclos. En plus de servir de témoignage aux promesses divines (#Ge 17:20), les informations contenues dans ce genre de généalogie aidaient Israël à comprendre les origines de ses voisins du centre et du nord de l’Arabie.

17  Et voici les années de la vie d’Ismaël : cent trente-sept ans. Il expira et mourut, et il fut recueilli auprès de son peuple.

18  Ses fils habitèrent depuis Havila jusqu’à Schur, qui est en face de l’Egypte, en allant vers l’Assyrie. Il s’établit en présence de tous ses frères.

19 ¶  Voici la postérité d’Isaac, fils d’Abraham. (25-20) Abraham engendra Isaac.

25:19-35:29

La descendance d’Isaac.

 

20  Isaac était âgé de quarante ans, quand il prit pour femme Rebecca, fille de Bethuel, l’Araméen, de Paddan-Aram, et sœur de Laban, l’Araméen.

Paddan-Aram. Littéralement la « plaine d’Aram », en haute Mésopotamie près de Charan, au nord-est de Canaan.

21  Isaac implora l’Eternel pour sa femme, car elle était stérile, et l’Eternel l’exauça : Rebecca, sa femme, devint enceinte.

elle était stérile. Ayant vécu 20 ans avec Rebecca sans avoir d’enfants (vv. #Ge 25:20, #Ge 25:26), Isaac réussit le test: il se tourna sincèrement vers Dieu dans la prière, en reconnaissant de toute évidence l’engagement et l’agenda de Dieu quant à la promesse d’une postérité.

22  Les enfants se heurtaient dans son sein ; et elle dit : S’il en est ainsi, pourquoi suis-je enceinte ? Elle alla consulter l’Eternel.

se heurtaient dans son sein. La grossesse difficile de Rebecca (« pourquoi suis-je enceinte? ») la poussa à suivre l’exemple de son mari et à se tourner vers Dieu. Elle apprit directement du Seigneur que les coups dans son ventre annonçaient l’antagonisme qui régnerait entre les deux nations issues de ses jumeaux (v. #Ge 25:23).

23  Et l’Eternel lui dit : Deux nations sont dans ton ventre, et deux peuples se sépareront au sortir de tes entrailles ; un de ces peuples sera plus fort que l’autre, et le plus grand sera assujetti au plus petit.

le plus grand sera assujetti au plus petit. A l’époque patriarcale, c’était contraire à la coutume. Le premier-né jouissait de la préséance dans la famille et, à la mort du père, il recevait une double portion de l’héritage et devenait chef de la famille (cf. #Ex 22:29 ; #No 8:14-17 ; #De 21:17). Des offenses graves pouvaient faire perdre ce droit d’aînesse (cf. #Ge 35:22 ; #Ge 49:3-4 ; #1Ch 5:1); il pouvait aussi être sacrifié ou transféré légalement à un autre membre de la famille (vv. #Ge 25:29-34). Dans ce cas-là, Dieu en décida autrement puisque les buts de son élection souveraine ne devaient pas nécessairement suivre la coutume (cf. #Ro 9:10-14, surtout le v. 12).

24  Les jours où elle devait accoucher s’accomplirent ; et voici, il y avait deux jumeaux dans son ventre.

Les jours …  s’accomplirent. Esaü et Jacob naquirent vers 2005 av. J.-C.

25  Le premier sortit entièrement roux, comme un manteau de poil ; et on lui donna le nom d’Esaü.

roux. Une assonance en hébreu servira de base linguistique pour appeler le pays d’Esaü « Edom » (cf. v. #Ge 25:30).

26  Ensuite sortit son frère, dont la main tenait le talon d’Esaü ; et on lui donna le nom de Jacob. Isaac était âgé de soixante ans, lorsqu’ils naquirent.

27  Ces enfants grandirent. Esaü devint un habile chasseur, un homme des champs ; mais Jacob fut un homme tranquille, qui restait sous les tentes.

25:27-28

La différence entre les deux fils se manifestait dans plusieurs domaines:

1° dans leur progéniture, Esaü étant l’ancêtre d’Edom et Jacob celui d’Israël;

2° dans leur nature, Esaü étant un chasseur rude et entêté qui préférait la vie au grand air et Jacob un homme simple et aimable qui préférait le confort de la maison;

3° dans le favoritisme parental, Esaü étant le préféré de son père et Jacob celui de sa mère.

Il y avait là tous les ingrédients pour susciter des conflits et causer du chagrin!

28  Isaac aimait Esaü, parce qu’il mangeait du gibier ; et Rebecca aimait Jacob.

29 ¶  Comme Jacob faisait cuire un potage, Esaü revint des champs, accablé de fatigue.

30  Et Esaü dit à Jacob : Laisse-moi, je te prie, manger de ce roux, de ce roux-là, car je suis fatigué. C’est pour cela qu’on a donné à Esaü le nom d’Edom.

Edom. C’est-à-dire « roux ». Ce jeu de mots rappellerait qu’Esaü était né roux et poilu (v. #Ge 25:25) et qu’il avait vendu son droit d’aînesse pour du roux.

31  Jacob dit : Vends-moi aujourd’hui ton droit d’aînesse.

droit d’aînesse. Cela donnait droit à une double portion de l’héritage (#De 21:17) ainsi qu’au titre de chef de famille et de sacrificateur (#Ex 4:22).

32  Esaü répondit : Voici, je m’en vais mourir ; à quoi me sert ce droit d’aînesse ?

33  Et Jacob dit : Jure-le moi d’abord. Il le lui jura, et il vendit son droit d’aînesse à Jacob.

34  Alors Jacob donna à Esaü du pain et du potage de lentilles. Il mangea et but, puis se leva et s’en alla. C’est ainsi qu’Esaü méprisa le droit d’aînesse.

méprisa le droit d’aînesse. Les discussions et débats antérieurs avaient permis à Jacob de juger du peu de valeur qu’Esaü accordait à son droit d’aînesse. L’échange verbal et le troc entre les jumeaux en sont révélateurs. Esaü fut désormais connu comme irréligieux, c’est-à-dire « profane » (#Hé 12:16).

 

REVENIR AU JOUR 24  www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-24-de-929/

Allez au jour 26  www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-26-de-929/

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/