ANCIEN TESTAMENT JOUR 251 DE 929

07/09/2019 00:12

ANCIEN TESTAMENT JOUR 251 DE 929

1 Samuel 15 de 36

 

1 Samuel 15 : 1 À 35

1 ¶  Samuel dit à Saül : C’est moi que l’Eternel a envoyé pour t’oindre roi sur son peuple, sur Israël : écoute donc ce que dit l’Eternel.

2  Ainsi parle l’Eternel des armées : Je me souviens de ce qu’Amalek fit à Israël, lorsqu’il lui ferma le chemin à sa sortie d’Egypte.

Amalek. Les Amalécites, une tribu nomade du désert issue d’Esaü (#Ge 36:12), s’étaient attiré la condamnation divine en attaquant Israël dans le désert après la sortie d’Egypte ;  cf. #No 24:20 ; #De 25:17-19 ; #Jug 6:3-5).

3  Va maintenant, frappe Amalek, et dévouez par interdit tout ce qui lui appartient ; tu ne l’épargneras point, et tu feras mourir hommes et femmes, enfants et nourrissons, bœufs et brebis, chameaux et ânes.

dévouez par interdit. Dieu donna l’occasion à Saül de se racheter en faisant preuve d’obéissance. La condamnation des Amalécites devait amener à l’extermination complète et totale de tout ce qui respirait. Dieu jugeait avec sévérité ceux qui cherchaient à détruire son peuple, mais aussi ceux qui lui désobéissaient (cf. Acan en #Jos 7:10-26).

4  Saül convoqua le peuple, et en fit la revue à Thelaïm : il y avait deux cent mille hommes de pied, et dix mille hommes de Juda.

Thelaïm. Emplacement inconnu, peut-être équivalent de Thélem en #Jos 15:24.

5  Saül marcha jusqu’à la ville d’Amalek, et mit une embuscade dans la vallée.

ville d’Amalek. Il peut s’agir de la ville moderne de Tel Masos, située à environ 11 km au sud-est de Beer-Schéba.

6  Il dit aux Kéniens : Allez, retirez-vous, sortez du milieu d’Amalek, afin que je ne vous fasse pas périr avec lui ; car vous avez eu de la bonté pour tous les enfants d’Israël, lorsqu’ils montèrent d’Egypte. Et les Kéniens se retirèrent du milieu d’Amalek.

Kéniens. Le beau-père de Moïse était un Kénien (cf. #Jug 1:16); c’était un peuple qui se montrait aimable envers les Israélites.

7  Saül battit Amalek depuis Havila jusqu’à Schur, qui est en face de l’Egypte.

depuis Havila jusqu’à Schur. Saül remporta une importante victoire, envahissant une grande partie du territoire des Amalécites. Pourtant, ceux-ci ne furent pas complètement détruits (cf. #1S 27:8 ; #1S 30:1).

8  Il prit vivant Agag, roi d’Amalek, et il dévoua par interdit tout le peuple en le passant au fil de l’épée.

Agag. Ce nouvel exemple d’obéissance incomplète de Saül est rapporté en raison de ses implications à long terme. Cinq siècles plus tard, ce serait un Agaguite, Haman, qui chercherait à exterminer le peuple juif depuis sa position d’autorité en Perse (cf. #Est 3:1ss).

tout le peuple. Les Israélites tuèrent tous ceux qu’ils trouvèrent, à l’exception du roi.

9  Mais Saül et le peuple épargnèrent Agag, et les meilleures brebis, les meilleurs bœufs, les meilleures bêtes de la seconde portée, les agneaux gras, et tout ce qu’il y avait de bon ; ils ne voulurent pas le dévouer par interdit, et ils dévouèrent seulement tout ce qui était méprisable et chétif.

Saül et le peuple épargnèrent. C’est mus par la convoitise qu’ils épargnèrent le meilleur butin du pays. Ils désobéirent ainsi à la parole de Dieu et témoignèrent de leur infidélité.

10 ¶  L’Eternel adressa la parole à Samuel, et lui dit:

11  Je me repens d’avoir établi Saül pour roi, car il se détourne de moi et il n’observe point mes paroles. Samuel fut irrité, et il cria à l’Eternel toute la nuit.

Samuel fut irrité. Le rôle de sacrificateur de Samuel lui donnait bien des soucis, compte tenu du mauvais comportement du roi: il se comportait comme les monarques des autres nations (#1S 6:19-20) en se montrant égocentrique et obstiné et en désobéissant régulièrement aux instructions divines.

12  Il se leva de bon matin, pour aller au-devant de Saül. Et on vint lui dire : Saül est allé à Carmel, et voici, il s’est érigé un monument ; puis il s’en est retourné, et, passant plus loin, il est descendu à Guilgal.

Carmel. Il ne s’agit pas du mont Carmel dont il est question dans l’histoire d’Elie (#1R 18:20ss), mais d’une ville située à environ 11 km au sud d’Hébron.

s’est érigé un monument. Saül, s’arrogeant apparemment le mérite de la victoire, éleva un monument en son propre honneur (cf. Absalom en #2S 18:18). Par cet acte stupide et méprisable d’orgueil, il montra qu’il accordait plus d’importance au culte de sa personne qu’à l’adoration du vrai Dieu et prouva une fois de plus sa faiblesse spirituelle.

Guilgal. Samuel prononça ce jugement à l’endroit même où avait eu lieu sa première confrontation avec Saül (#1S 13:7b-15).

13  Samuel se rendit auprès de Saül, et Saül lui dit : Sois béni de l’Eternel ! J’ai observé la parole de l’Eternel.

J’ai observé la parole de l’Eternel. Saül soutint, que ce soit par ignorance ou par fourberie, avoir obéi aux instructions (v. #1S 15:20).

14  Samuel dit : Qu’est-ce donc que ce bêlement de brebis qui parvient à mes oreilles, et ce mugissement de bœufs que j’entends ?

15  Saül répondit : Ils les ont amenés de chez les Amalécites, parce que le peuple a épargné les meilleures brebis et les meilleurs bœufs, afin de les sacrifier à l’Eternel, ton Dieu ; et le reste, nous l’avons dévoué par interdit.

le peuple a épargné les meilleures …  sacrifier. Tout comme il l’avait fait plus tôt (cf. #1S 13:11-12), Saül commença par accuser les autres, ce qui lui permettait de justifier son propre comportement. Puis il essaya d’amoindrir son péché en prétendant que les animaux seraient sacrifiés au Dieu de Samuel. Sa conscience réagissait néanmoins un minimum à sa désobéissance flagrante, puisqu’il ne put affirmer que l’Eternel était son Dieu.

16  Samuel dit à Saül : Arrête, et je te déclarerai ce que l’Eternel m’a dit cette nuit. Et Saül lui dit : Parle !

17  Samuel dit : Lorsque tu étais petit à tes yeux, n’es-tu pas devenu le chef des tribus d’Israël, et l’Eternel ne t’a-t-il pas oint pour que tu sois roi sur Israël ?

petit à tes yeux. Avant de devenir roi, Saül était un Benjamite humble et modeste (cf. #1S 9:21).

18  L’Eternel t’avait fait partir, en disant : Va, et dévoue par interdit ces pécheurs, les Amalécites ; tu leur feras la guerre jusqu’à ce que tu les aies exterminés.

19  Pourquoi n’as-tu pas écouté la voix de l’Eternel ? pourquoi t’es-tu jeté sur le butin, et as-tu fait ce qui est mal aux yeux de l’Eternel ?

jeté sur le butin. Saül et le peuple s’était avidement emparés du butin, pareils à un oiseau de proie qui plonge sur sa victime.

20  Saül répondit à Samuel : J’ai bien écouté la voix de l’Eternel, et j’ai suivi le chemin par lequel m’envoyait l’Eternel. J’ai amené Agag, roi d’Amalek, et j’ai dévoué par interdit les Amalécites ;

15:20-21

J’ai bien écouté la voix de l’Eternel. Au lieu de confesser son péché et de se repentir, Saül continua à essayer de se justifier.

21  mais le peuple a pris sur le butin des brebis et des bœufs, comme prémices de ce qui devait être dévoué, afin de les sacrifier à l’Eternel, ton Dieu, à Guilgal.

22  Samuel dit : L’Eternel trouve-t-il du plaisir dans les holocaustes et les sacrifices, comme dans l’obéissance à la voix de l’Eternel ? Voici, l’obéissance vaut mieux que les sacrifices, et l’observation de sa parole vaut mieux que la graisse des béliers.

l’obéissance vaut mieux que les sacrifices. C’est une vérité essentielle de l’A.T. Samuel affirma que Dieu désirait l’obéissance du cœur plus que les sacrifices rituels des animaux (cf. #Ps 51:18-19 ; #Esa 1:10-17). Le système sacrificiel n’a jamais été destiné à remplacer une vie d’obéissance; il devait plutôt en être l’expression (cf. #Os 6:6 ; #Am 5:21-27 ; #Mi 6:6-8).

23  Car la désobéissance est aussi coupable que la divination, et la résistance ne l’est pas moins que l’idolâtrie et les théraphim. Puisque tu as rejeté la parole de l’Eternel, il te rejette aussi comme roi.

désobéissance …  résistance. Saül devait comprendre que la véritable adoration se manifestait au travers du comportement et non des sacrifices. Il se révéla comme un idolâtre adorateur de sa propre personne. Il n’avait pas respecté les conditions (#1S 12:13-15) qui auraient permis à Dieu de bénir le peuple. La désobéissance dont il venait de faire preuve était aussi grave que la divination et l’idolâtrie. C’était un péché qui devait entraîner la mort.

Puisque tu as rejeté …  il te rejette aussi. Ce principe est universel: ceux qui rejettent continuellement Dieu seront un jour rejetés par lui. Les péchés de Saül amenèrent l’Eternel à lui retirer immédiatement et pour toujours le trône, à lui et à ses descendants.

24 ¶  Alors Saül dit à Samuel : J’ai péché, car j’ai transgressé l’ordre de l’Eternel, et je n’ai pas obéi à tes paroles ; je craignais le peuple, et j’ai écouté sa voix.

J’ai péché. Cette confession tardive semble avoir été générée par la peur des conséquences de ses actes (regret) plus que par la tristesse d’avoir offensé le Dieu saint (repentance). Saül continua à éluder ses responsabilités personnelles en rejetant la faute sur le peuple.

25  Maintenant, je te prie, pardonne mon péché, reviens avec moi, et je me prosternerai devant l’Eternel.

reviens avec moi. Saül souhaitait avoir Samuel à ses côtés pour donner l’impression au peuple qu’il jouissait de son soutien (cf. v. #1S 15:30).

26  Samuel dit à Saül : Je ne retournerai point avec toi ; car tu as rejeté la parole de l’Eternel, et l’Eternel te rejette, afin que tu ne sois plus roi sur Israël.

27  Et comme Samuel se tournait pour s’en aller, Saül le saisit par le pan de son manteau, qui se déchira.

28  Samuel lui dit : L’Eternel déchire aujourd’hui de dessus toi la royauté d’Israël, et il la donne à un autre, qui est meilleur que toi.

déchire …  la royauté. La condamnation de Saül fut définitive lorsqu’il désobéit dans l’affaire des Amalécites. Samuel utilisa l’image de son manteau, déchiré par Saül, pour décrire de manière vivante la façon dont Dieu lui arracherait le royaume.

à un autre. Allusion à David (cf. #1S 28:17).

29  Celui qui est la force d’Israël ne ment point et ne se repent point, car il n’est pas un homme pour se repentir.

la force d’Israël. Titre unique de Dieu qui peut aussi être traduit par « la gloire d’Israël » (comme l’expression de #Mi 1:15).

ne ment point et ne se repent point. Samuel insista sur le caractère immuable de Dieu pour souligner la nature du jugement de Saül.

30  Saül dit encore : J’ai péché ! Maintenant, je te prie, honore-moi en présence des anciens de mon peuple et en présence d’Israël ; reviens avec moi, et je me prosternerai devant l’Eternel, ton Dieu.

honore-moi. Saül était encore préoccupé par lui-même et cherchait à sauver la face.

31  Samuel retourna et suivit Saül, et Saül se prosterna devant l’Eternel.

Samuel retourna. Samuel accepta de suivre Saül, pensant peut-être que c’était la ligne de conduite la plus sage pour la nation dans ces circonstances.

32 ¶  Puis Samuel dit : Amenez-moi Agag, roi d’Amalek. Et Agag s’avança vers lui d’un air joyeux ; il disait: Certainement, l’amertume de la mort est passée.

33  Samuel dit : De même que ton épée a privé des femmes de leurs enfants, ainsi ta mère entre les femmes sera privée d’un fils. Et Samuel mit Agag en pièces devant l’Eternel, à Guilgal.

mit Agag en pièces. Ce fut un acte de jugement divin destiné à montrer la sainte colère de Dieu contre les péchés commis de façon gratuite. Malheureusement, du fait que les Israélites n’exterminèrent pas les Amalécites, ceux-ci reviendraient plus tard attaquer le territoire par le sud et enlever les femmes et les enfants, y compris la famille de David (voir le ch. #1S 30).

34  Samuel partit pour Rama, et Saül monta dans sa maison à Guibea de Saül.

35  Samuel n’alla plus voir Saül jusqu’au jour de sa mort ; car Samuel pleurait sur Saül, parce que l’Eternel se repentait d’avoir établi Saül roi d’Israël.

n’alla plus …  pleurait. Samuel ne retourna plus rendre visite au roi rejeté (cf. #1S 28:11-19). Quant à Saül, il chercherait à revoir le prophète (cf. #1S 19:24).

 

REVENIR AU JOUR 250   www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-250-de-929/

Allez au jour 252     www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-252-de-929/

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/