ANCIEN TESTAMENT JOUR 263 DE 929

19/09/2019 00:21

ANCIEN TESTAMENT JOUR 263 DE 929

1 Samuel 27 de 36

 

1 Samuel 27 : 1 À 12

1 ¶  David dit en lui-même : je périrai un jour par la main de Saül ; il n’y a rien de mieux pour moi que de me réfugier au pays des Philistins, afin que Saül renonce à me chercher encore dans tout le territoire d’Israël ; ainsi j’échapperai à sa main.

par la main de Saül. Malgré les paroles encourageantes du roi (#1S 26:25), David pensait que Saül finirait par le tuer. Cette pensée angoissante et la peur qui le dominait expliquent sa manière d’agir dans ce ch. Dieu lui avait ordonné de rester en Juda (#1S 22:5), mais il eut peur et chercha à nouveau la protection auprès des ennemis d’Israël, les Philistins (cf. #1S 21:10-15).

2  Et David se leva, lui et les six cents hommes qui étaient avec lui, et ils passèrent chez Akisch, fils de Maoc, roi de Gath.

3  David et ses gens restèrent à Gath auprès d’Akisch ; ils avaient chacun leur famille, et David avait ses deux femmes, Achinoam de Jizreel, et Abigaïl de Carmel, femme de Nabal.

deux femmes. Sa troisième femme, Mical, avait été temporairement donnée à un autre homme par Saül (cf. #1S 25:44).

4  Saül, informé que David s’était enfui à Gath, cessa de le chercher.

cessa de le chercher. Saül ne pouvait plus poursuivre David, puisque ce dernier avait quitté le pays.

5  David dit à Akisch : Si j’ai trouvé grâce à tes yeux, qu’on me donne dans l’une des villes du pays un lieu où je puisse demeurer ; car pourquoi ton serviteur habiterait-il avec toi dans la ville royale ?

la ville royale. C’est-à-dire Gath. David demanda à habiter à part pour éviter, d’une part, la surveillance dont il aurait fait l’objet à Gath et, d’autre part, l’influence païenne des Philistins.

6  Et ce même jour Akisch lui donna Tsiklag. C’est pourquoi Tsiklag a appartenu aux rois de Juda jusqu’à ce jour.

Tsiklag. Cette ville, située à environ 20 km au nord-ouest de Beer-Schéba, avait appartenu aux Israélites (#Jos 15:31 ; #Jos 19:5), puis avait passé aux mains des Philistins.

jusqu’à ce jour. Tsiklag fit désormais partie de Juda, et c’était encore le cas lors de la rédaction de Samuel, soit après le règne de Salomon et le schisme qui s’ensuivit.

7  Le temps que David demeura dans le pays des Philistins fut d’un an et quatre mois.

un an et quatre mois. Pendant 16 mois, David réussit à tromper Akisch sur la nature de ses actes. Il resta là jusqu’après la mort de Saül, puis il repartit pour Hébron (#2S 1:1 ; #2S 2:1-2).

8 ¶  David et ses gens montaient et faisaient des incursions chez les Gueschuriens, les Guirziens et les Amalécites ; car ces nations habitaient dès les temps anciens la contrée, du côté de Schur et jusqu’au pays d’Egypte.

Gueschuriens …  Guirziens …  Amalécites. Ces peuples vivaient au sud de Canaan et au nord du Sinaï.

9  David ravageait cette contrée ; il ne laissait en vie ni homme ni femme, et il enlevait les brebis, les bœufs, les ânes, les chameaux, les vêtements, puis s’en retournait et allait chez Akisch.

ne laissait en vie ni homme ni femme. David ne laissait aucun survivant afin qu’Akisch ne puisse pas apprendre quelle était la véritable nature de ses exploits (voir v. 11).

10  Akisch disait : Où avez-vous fait aujourd’hui vos courses ? Et David répondait : Vers le midi de Juda, vers le midi des Jerachmeélites et vers le midi des Kéniens.

Juda …  Jerachmeélites …  Kéniens. C’étaient les régions situées au sud des collines environnant Beer-Schéba. Comme elles étaient assez éloignées de Gath, Akisch ignorait tout des campagnes de David. Ce dernier lui laissait entendre que l’hostilité des Judéens envers lui augmentait, alors qu’en fait il gagnait de plus en plus leur reconnaissance et leur loyauté en s’attaquant à leurs voisins dans le désert. Akisch s’imaginait que David deviendrait son serviteur, puisque son propre peuple se tournait contre lui (vv. #1S 27:2-4), alors que c’était exactement le contraire qui se produisait.

11  David ne laissait en vie ni homme ni femme, pour les amener à Gath ; car, pensait-il, ils pourraient parler contre nous et dire : Ainsi a fait David. Et ce fut là sa manière d’agir tout le temps qu’il demeura dans le pays des Philistins.

12  Akisch se fiait à David, et il disait : Il se rend odieux à Israël, son peuple, et il sera mon serviteur à jamais.

REVENIR AU JOUR 262   www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-262-de-929/

Allez au jour 264     

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/