ANCIEN TESTAMENT JOUR 271 DE 929

27/09/2019 00:20

ANCIEN TESTAMENT JOUR 271 DE 929

2 Samuel 4 de 24

 

2 Samuel 4 : 1 À 12

1 ¶  Lorsque le fils de Saül apprit qu’Abner était mort à Hébron, ses mains restèrent sans force, et tout Israël fut dans l’épouvante.

sans force …  épouvante. Cf. #2S 17:2 ; #2Ch 15:7. Isch-Boscheth et tout Israël étaient conscients que c’était Abner qui avait été la source de leur force et de leur stabilité. Les Israélites étaient effrayés car Isch-Boscheth n’avait plus de chef pour l’armée qui assurait son pouvoir.

2  Le fils de Saül avait deux chefs de bandes, dont l’un s’appelait Baana et l’autre Récab ; ils étaient fils de Rimmon de Beéroth, d’entre les fils de Benjamin. — Car Beéroth était regardée comme faisant partie de Benjamin,

fils de Benjamin. S’il est précisé que ces hommes étaient de la tribu de Benjamin (vv. #2S 4:2-3), c’est peut-être pour montrer la tension qui régnait à l’intérieur même de la maison de Saül et de son fils Isch-Boscheth. Les luttes de pouvoir commencèrent aussitôt après la mort d’Abner.

4:2-3

Beéroth …  Guitthaïm. Beéroth était une ville cananéenne qui appartenait à la tribu de Benjamin. Guitthaïm était un village qui faisait aussi partie de Benjamin.

3  et les Beérothiens s’étaient enfuis à Guitthaïm, où ils ont habité jusqu’à ce jour.

4  Jonathan, fils de Saül, avait un fils perclus des pieds ; et âgé de cinq ans lorsqu’arriva de Jizreel la nouvelle de la mort de Saül et de Jonathan ; sa nourrice le prit et s’enfuit, et, comme elle précipitait sa fuite, il tomba et resta boiteux ; son nom était Mephiboscheth.

Mephiboscheth. Sa mention ici vise peut-être à montrer que sa jeunesse et son handicap physique ne l’autorisaient pas à accéder au trône. Il devait avoir 12 ans à la mort d’Isch-Boscheth. A son propos, voir #2S 9:6-13 ; #2S 16:1-4 ; #2S 19:24-30 ; #2S 21:7.

5  Or les fils de Rimmon de Beéroth, Récab et Baana, se rendirent pendant la chaleur du jour à la maison d’Isch-Boscheth, qui était couché pour son repos de midi.

4:5-6

Il était de coutume de fournir des céréales ainsi qu’une solde aux soldats placés sous votre commandement (v. #2S 4:2). Ceux-ci allèrent le tuer sous couvert des usages.

6  Ils pénétrèrent jusqu’au milieu de la maison, comme pour prendre du froment, et ils le frappèrent au ventre ; puis Récab et Baana, son frère, se sauvèrent.

7  Ils entrèrent donc dans la maison pendant qu’il reposait sur son lit dans sa chambre à coucher, ils le frappèrent et le firent mourir, et ils lui coupèrent la tête. Ils prirent sa tête, et ils marchèrent toute la nuit au travers de la plaine.

la plaine. Pour éviter d’être découverts, ces hommes voyagèrent par le chemin de l’Araba (cf. #2S 2:29), c’est-à-dire la vallée du Jourdain. Cette plaine s’étendait sur environ 50 km de Mahanaïm à Hébron.

8  Ils apportèrent la tête d’Isch-Boscheth à David dans Hébron, et ils dirent au roi : Voici la tête d’Isch-Boscheth, fils de Saül, ton ennemi, qui en voulait à ta vie ; l’Eternel venge aujourd’hui le roi mon seigneur de Saül et de sa race.

l’Eternel venge. Les meurtriers d’Isch-Boscheth vinrent annoncer à David que l’Eternel l’avait vengé. Comme l’Amalécite (#2S 1:2-15), ils allaient être surpris par sa réaction: il ne considérait pas leur geste comme la vengeance du Seigneur, mais comme l’assassinat d’un innocent.

9 ¶  David répondit à Récab et à Baana, son frère, fils de Rimmon de Beéroth : L’Eternel qui m’a délivré de tout péril est vivant !

L’Eternel qui m’a délivré de tout péril. Le contraste entre David et les deux meurtriers qui affirmaient avoir accompli l’œuvre divine en tuant Isch-Boscheth est frappant. Le roi loua l’Eternel pour son œuvre providentielle au travers de la vie de son rival et proclama que la délivrance venait de lui; puis il condamna les meurtriers d’Isch-Boscheth à mort, tout comme il avait fait exécuter l’Amalécite qui prétendait avoir tué Saül (#2S 1:15-16).

10  celui qui est venu me dire : Voici, Saül est mort, et qui croyait m’annoncer une bonne nouvelle, je l’ai fait saisir et tuer à Tsiklag, pour lui donner le salaire de son message ;

11  et quand des méchants ont assassiné un homme juste dans sa maison et sur sa couche, combien plus ne redemanderai-je pas son sang de vos mains et ne vous exterminerai-je pas de la terre ?

12  Et David ordonna à ses gens de les tuer ; ils leur coupèrent les mains et les pieds, et les pendirent au bord de l’étang d’Hébron. Ils prirent ensuite la tête d’Isch-Boscheth, et l’enterrèrent dans le sépulcre d’Abner à Hébron.

 

REVENIR AU JOUR 270 www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-270-de-929/

Allez au jour 272     www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-272-de-929/

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/