ANCIEN TESTAMENT JOUR 278 DE 929

04/10/2019 00:51

ANCIEN TESTAMENT JOUR 278 DE 929

2 Samuel 11 de 24

 

2 Samuel 11 : 1 À 27

1 ¶  L’année suivante, au temps où les rois se mettaient en campagne, David envoya Joab, avec ses serviteurs et tout Israël, pour détruire les fils d’Ammon et pour assiéger Rabba. Mais David resta à Jérusalem.

au temps où les rois se mettaient en campagne. Dans le Proche-Orient ancien, les rois menaient leurs campagnes militaires au printemps, en raison du beau temps et de la nourriture qui était alors abondamment disponible le long du parcours.

David envoya Joab. David envoya le chef de son armée poursuivre, avec ses mercenaires et l’armée d’Israël, la bataille contre Ammon commencée l’année précédente (#2S 10:14).

Rabba. C’était la capitale des Ammonites, située à près de 40 km du Jourdain, à l’est, face à Jéricho. L’année précédente, Abischaï avait vaincu l’armée ammonite en pleine campagne, et le reste des Ammonites s’était réfugié derrière les murailles de Rabba (#2S 10:14). Joab repartit assiéger la ville un an plus tard.

David resta à Jérusalem. Ce n’était pas l’habitude de David de rester chez lui, à l’arrière, dans de tels cas (#2S 5:2 ; #2S 8:1-14 ; #2S 10:17 ; mais cf. #2S 18:3 ; #2S 21:17). Cette remarque a explicitement valeur de reproche, mais elle pose aussi le décor de son péché dévastateur.

2  Un soir, David se leva de sa couche ; et, comme il se promenait sur le toit de la maison royale, il aperçut de là une femme qui se baignait, et qui était très belle de figure.

se promenait sur le toit. L’endroit le plus élevé du palais permettait à David de voir ce qui se passait dans la cour des maisons toutes proches. Ce même toit serait témoin d’autres immoralités plus tard (voir #2S 16:22).

3  David fit demander qui était cette femme, et on lui dit : N’est-ce pas Bath-Schéba, fille d’Eliam, femme d’Urie, le Héthien ?

Bath-Schéba. Son nom n’est plus employé jusqu’en #2S 12:24. Au lieu de cela, pour bien souligner l’adultère, elle est appelée « femme d’Urie » (vv. #2S 11:3, #2S 11:26 ; #2S 12:10, #2S 12:15). Même le N.T. parle d’elle en employant cette expression (#Mt 1:6). Cf. #Ex 20:17.

Eliam. Le père de Bath-Schéba était l’un des hommes vaillants de David (#2S 23:34). Puisqu’il était le fils d’Achitophel, Bath-Schéba était la petite-fille de ce dernier (cf. #2S 15:12 ; #2S 16:15). Cela pourrait expliquer pourquoi Achitophel, bien qu’étant l’un des conseillers de David (#2S 15:12), se rallia à Absalom lors de sa révolte contre lui.

Urie. C’était un autre homme vaillant de David (#2S 23:39). Bien qu’étant hittite (cf. #Ge 15:20 ; #Ex 3:8, #Ex 3:17, #Ex 3:22), il portait un nom hébreu signifiant « lumière de l’Eternel » ou « l’Eternel est ma lumière ». Il était donc un adorateur du vrai Dieu.

4  Et David envoya des gens pour la chercher. Elle vint vers lui, et il coucha avec elle. Après s’être purifiée de sa souillure, elle retourna dans sa maison.

Elle vint …  il coucha. Euphémismes pour parler des rapports sexuels (cf. #Ge 19:34). Ils se rendirent ainsi tous deux coupables d’adultère.

sa souillure. La formulation hébraïque semble indiquer que Bath-Schéba venait d’avoir ses règles et de terminer la purification rituelle requise (#Lé 15:19-30) lorsqu’elle eut cette relation adultère. Cela montre clairement qu’elle n’était pas enceinte d’Urie au moment où elle coucha avec David.

5  Cette femme devint enceinte, et elle fit dire à David : Je suis enceinte.

Je suis enceinte. Les seules paroles de Bath-Schéba rapportées dans cet épisode sont pour reconnaître les conséquences de son péché. Révélé par sa grossesse, son adultère pouvait entraîner sa condamnation à mort (#Lé 20:10 ; #De 22:22).

6 ¶  Alors David expédia cet ordre à Joab: Envoie-moi Urie, le Héthien. Et Joab envoya Urie à David.

11:6-7

Cette conversation saugrenue était un stratagème pour qu’Urie rentre chez lui et couche avec son épouse. Ainsi, tout le monde croirait qu’il était le père de l’enfant, ce qui épargnerait un déshonneur public à David et une mort éventuelle à Bath-Schéba.

7  Urie se rendit auprès de David, qui l’interrogea sur l’état de Joab, sur l’état du peuple, et sur l’état de la guerre.

8  Puis David dit à Urie : Descends dans ta maison, et lave tes pieds. Urie sortit de la maison royale, et il fut suivi d’un présent du roi.

lave tes pieds. Puisqu’on se lavait les pieds avant d’aller au lit, l’expression est équivalente de: « Va au lit. » Pour un soldat de retour du champ de bataille, elle signifiait plus particulièrement: « Prends du plaisir avec ta femme. » David espérait que son rendez-vous amoureux avec Bath-Schéba passerait inaperçu grâce au retour d’Urie.

présent du roi. C’était certainement de la nourriture, destinée à contribuer à l’agrément de la soirée pour Urie et Bath-Schéba.

9  Mais Urie se coucha à la porte de la maison royale, avec tous les serviteurs de son maître, et il ne descendit point dans sa maison.

Urie se coucha. Voulant donner l’exemple et faire preuve de loyauté envers ses soldats qui, eux, dormaient dans les champs, Urie ne profita pas de l’offre du roi (v. #2S 11:11).

10  On en informa David, et on lui dit: Urie n’est pas descendu dans sa maison. Et David dit à Urie : N’arrives-tu pas de voyage ? Pourquoi n’es-tu pas descendu dans ta maison ?

11  Urie répondit à David : L’arche et Israël et Juda habitent sous des tentes, mon seigneur Joab et les serviteurs de mon seigneur campent en rase campagne, et moi j’entrerais dans ma maison pour manger et boire et pour coucher avec ma femme ! Aussi vrai que tu es vivant et que ton âme est vivante, je ne ferai point cela.

L’arche. L’arche de l’alliance se trouvait sous une tente, soit à Jérusalem (#2S 6:17), soit avec l’armée d’Israël sur le champ de bataille (#1S 4:6 ; #1S 14:18).

12  David dit à Urie : Reste ici encore aujourd’hui, et demain je te renverrai. Et Urie resta à Jérusalem ce jour-là et le lendemain.

13  David l’invita à manger et à boire en sa présence, et il l’enivra ; et le soir, Urie sortit pour se mettre sur sa couche, avec les serviteurs de son maître, mais il ne descendit point dans sa maison.

il l’enivra. Vu l’échec de sa première tentative de couvrir son péché, David chercha, en enivrant Urie, à lui faire oublier ses résolutions et son sens de la discipline pour qu’il retourne chez lui et couche avec sa femme.

14 ¶  Le lendemain matin, David écrivit une lettre à Joab, et l’envoya par la main d’Urie.

15  Il écrivit dans cette lettre : Placez Urie au plus fort du combat, et retirez-vous de lui, afin qu’il soit frappé et qu’il meure.

qu’il meure. Après son deuxième échec de couvrir son péché, David se montra agacé et paniqua, si bien qu’il complota le meurtre d’Urie. Il profita de la loyauté de cet homme envers lui et lui fit même remettre son propre arrêt de mort à Joab. Ainsi, il s’impliqua dans un autre crime passible de la peine capitale (#Lé 24:17). Il y a là une démonstration des extrémités auxquelles on peut arriver lorsqu’on est pris dans l’engrenage du péché en l’absence des manifestations de la grâce.

16  Joab, en assiégeant la ville, plaça Urie à l’endroit qu’il savait défendu par de vaillants soldats.

17  Les hommes de la ville firent une sortie et se battirent contre Joab ; plusieurs tombèrent parmi le peuple, parmi les serviteurs de David, et Urie, le Héthien, fut aussi tué.

18  Joab envoya un messager pour faire rapport à David de tout ce qui s’était passé dans le combat.

11:18-24

Joab envoya …  Urie …  est mort. Joab envoya un message voilé à David pour l’informer que son désir avait été exaucé. Il devait connaître la raison qui avait motivé cette manœuvre militaire pour le moins stupide.

19  Il donna cet ordre au messager: Quand tu auras achevé de raconter au roi tous les détails du combat,

20  peut-être se mettra-t-il en fureur et te dira-t-il : Pourquoi vous êtes vous approchés de la ville pour combattre ? Ne savez-vous pas qu’on lance des traits du haut de la muraille ?

21  Qui a tué Abimélec, fils de Jerubbéscheth ? n’est-ce pas une femme qui lança sur lui du haut de la muraille un morceau de meule de moulin, et n’en est-il pas mort à Thébets ? Pourquoi vous êtes-vous approchés de la muraille ? Alors tu diras : Ton serviteur Urie, le Héthien, est mort aussi.

22  Le messager partit : et, à son arrivée, il fit rapport à David de tout ce que Joab lui avait ordonné.

23  Le messager dit à David : Ces gens ont eu sur nous l’avantage ; ils avaient fait une sortie contre nous dans les champs, et nous les avons repoussés jusqu’à l’entrée de la porte ;

24  les archers ont tiré du haut de la muraille sur tes serviteurs, et plusieurs des serviteurs du roi ont été tués, et ton serviteur Urie, le Héthien, est mort aussi.

25  David dit au messager : Voici ce que tu diras à Joab : Ne sois point peiné de cette affaire, car l’épée dévore tantôt l’un, tantôt l’autre ; attaque vigoureusement la ville, et renverse-la. Et toi, encourage-le !

Et toi, encourage-le! Dans son hypocrisie, David se montra indifférent à l’égard de ceux qui étaient morts et consola Joab en l’autorisant à poursuivre son attaque contre Rabba.

26  La femme d’Urie apprit que son mari était mort, et elle pleura son mari.

11:26-27

le deuil fut passé. La période habituelle de deuil durait en général sept jours (#Ge 50:10 ; #1S 31:13). Il est significatif que le texte ne mentionne aucune manifestation de deuil de la part de David.

27  Quand le deuil fut passé, David l’envoya chercher et la recueillit dans sa maison. Elle devint sa femme, et lui enfanta un fils. Ce que David avait fait déplut à l’Eternel.

déplut à l’Eternel. Littéralement « fut mauvais aux yeux de l’Eternel ». Cet acte de David aurait de douloureuses conséquences.

 

REVENIR AU JOUR 277   www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-277-de-929/

Allez au jour 279     www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-279-de-929/

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/