ANCIEN TESTAMENT JOUR 29 DE 929

29/01/2019 00:59

ANCIEN TESTAMENT JOUR 29 DE 929

Genèse 29 de 50

 

GENÈSE 29 : 1 À 35

1 ¶  Jacob se mit en marche, et s’en alla au pays des fils de l’Orient.

29:1-4

Comme par hasard, dès son arrivée, il rencontra des bergers qui connaissaient Laban et Rachel; cela reflétait bien la main directrice de Dieu sur sa vie, comme promis (#Ge 28:15).

2  Il regarda. Et voici, il y avait un puits dans les champs ; et voici, il y avait à côté trois troupeaux de brebis qui se reposaient, car c’était à ce puits qu’on abreuvait les troupeaux. Et la pierre sur l’ouverture du puits était grande.

29:2-3

la pierre …  grande. Ce puits avait été recouvert et son utilisation contrôlée (vv. #Ge 29:7-8), peut-être pour éviter l’évaporation de l’eau, si précieuse, ou pour éviter qu’il ne soit rempli de poussière ou utilisé sans discernement.

3  Tous les troupeaux se rassemblaient là ; on roulait la pierre de dessus l’ouverture du puits, on abreuvait les troupeaux, et l’on remettait la pierre à sa place sur l’ouverture du puits.

4  Jacob dit aux bergers : Mes frères, d’où êtes-vous ? Ils répondirent : Nous sommes de Charan.

5  Il leur dit : Connaissez-vous Laban, fils de Nachor ? Ils répondirent : Nous le connaissons.

Laban, fils de Nachor. Le terme de « fils » désigne ici un descendant mâle, car il était en fait le petit-fils de Nachor (cf. #Ge 22:20-23). Il y a parfois une certaine approximation dans les généalogies.

6  Il leur dit : Est-il en bonne santé ? Ils répondirent : Il est en bonne santé ; et voici Rachel, sa fille, qui vient avec le troupeau.

29:6-8

Il semble que Jacob ait essayé de pousser ces hommes à faire boire leurs troupeaux rapidement pour qu’ils repartent et qu’il puisse rester seul avec Rachel.

7  Il dit : Voici, il est encore grand jour, et il n’est pas temps de rassembler les troupeaux ; abreuvez les brebis, puis allez, et faites-les paître.

8  Ils répondirent : Nous ne le pouvons pas, jusqu’à ce que tous les troupeaux soient rassemblés ; c’est alors qu’on roule la pierre de dessus l’ouverture du puits, et qu’on abreuve les brebis.

9 ¶  Comme il leur parlait encore, survint Rachel avec le troupeau de son père ; car elle était bergère.

leur parlait encore. La langue de Charan était l’araméen ou le chaldéen et était connue d’Abraham et de ses fils. Nous ignorons comment les patriarches ont communiqué avec les Cananéens et les Egyptiens au cours de leurs voyages, mais il faut croire qu’ils étaient doués en langues, sachant plus que l’hébreu et l’araméen.

10  Lorsque Jacob vit Rachel, fille de Laban, frère de sa mère, et le troupeau de Laban, frère de sa mère, il s’approcha, roula la pierre de dessus l’ouverture du puits, et abreuva le troupeau de Laban, frère de sa mère.

29:10-14

Le neveu de Laban était accueilli à la maison, 97 ans après le départ de Rebecca.

11  Et Jacob baisa Rachel, il éleva la voix et pleura.

12  Jacob apprit à Rachel qu’il était parent de son père, qu’il était fils de Rebecca. Et elle courut l’annoncer à son père.

13  Dès que Laban eut entendu parler de Jacob, fils de sa sœur, il courut au-devant de lui, il l’embrassa et le baisa, et il le fit venir dans sa maison. Jacob raconta à Laban toutes ces choses.

14  Et Laban lui dit : Certainement, tu es mon os et ma chair. Jacob demeura un mois chez Laban.

un mois. Dans cette région, la tradition permettait à un étranger de séjourner trois jours chez son hôte. Le quatrième jour, il devait dire son nom et le but de sa venue. Après cela, il pouvait rester s’il travaillait, sur la base d’un accord (v. #Ge 29:15).

15 ¶  Puis Laban dit à Jacob : Parce que tu es mon parent, me serviras-tu pour rien ? Dis-moi quel sera ton salaire.

16  Or, Laban avait deux filles : l’aînée s’appelait Léa, et la cadette Rachel.

17  Léa avait les yeux délicats ; mais Rachel était belle de taille et belle de figure.

yeux délicats. Ils étaient probablement de couleur claire, contrairement à la couleur foncée plus courante. C’était considéré comme une tare.

18  Jacob aimait Rachel, et il dit : Je te servirai sept ans pour Rachel, ta fille cadette.

29:18-30

L’amour et le fait qu’il travaillait pour payer la dot (vv. #Ge 29:18-20) permirent à Jacob de vivre heureux pendant ses sept premières années chez Laban, plus comme un fils adoptif que comme un simple employé. Mais le trompeur qu’il était (#Ge 27:1-29) allait être trompé à son tour (vv. #Ge 29:22-25). Les coutumes locales quant au mariage (v. #Ge 29:26), son amour pour Rachel et l’envie de Laban d’obtenir une plus grosse dot (vv. #Ge 29:27-30), tout contribua à donner à Jacob, non seulement sept années de travail supplémentaire, mais aussi deux femmes jalouses qui tombèrent dans le piège de la course aux grossesses (#Ge 30:1-21).

19  Et Laban dit : J’aime mieux te la donner que de la donner à un autre homme. Reste chez moi !

20  Ainsi Jacob servit sept années pour Rachel : et elles furent à ses yeux comme quelques jours, parce qu’il l’aimait.

21  Ensuite Jacob dit à Laban : Donne-moi ma femme, car mon temps est accompli : et j’irai vers elle.

22  Laban réunit tous les gens du lieu, et fit un festin.

23  Le soir, il prit Léa, sa fille, et l’amena vers Jacob, qui s’approcha d’elle.

La supercherie fut possible grâce à l’obscurité et à la coutume de voiler la jeune épouse (#Ge 24:65).

29:23, 30

s’approcha …  alla aussi vers. Euphémismes pour parler de la consommation du mariage.

24  Et Laban donna pour servante à Léa, sa fille, Zilpa, sa servante.

25  Le lendemain matin, voilà que c’était Léa. Alors Jacob dit à Laban : Qu’est-ce que tu m’as fait ? N’est-ce pas pour Rachel que j’ai servi chez toi ? Pourquoi m’as-tu trompé ?

26  Laban dit : Ce n’est point la coutume dans ce lieu de donner la cadette avant l’aînée.

27  Achève la semaine avec celle-ci, et nous te donnerons aussi l’autre pour le service que tu feras encore chez moi pendant sept nouvelles années.

29:27, 30

Il semble que Laban ait accepté de donner Rachel à Jacob après une semaine d’union avec Léa et avant les sept nouvelles années de service.

28  Jacob fit ainsi, et il acheva la semaine avec Léa ; puis Laban lui donna pour femme Rachel, sa fille.

lui donna pour femme Rachel. Une telle consanguinité n’était pas conforme à la volonté de Dieu, et le code mosaïque l’interdit plus tard (#Lé 18:18). La polygamie engendre toujours du chagrin, comme ce fut le cas pour Jacob.

29  Et Laban donna pour servante à Rachel, sa fille, Bilha, sa servante.

30  Jacob alla aussi vers Rachel, qu’il aimait plus que Léa ; et il servit encore chez Laban pendant sept nouvelles années.

31 ¶  L’Eternel vit que Léa n’était pas aimée ; et il la rendit féconde, tandis que Rachel était stérile.

Léa n’était pas aimée …  Rachel était stérile. Quel contraste entre la bien-aimée (vv. #Ge 29:18, #Ge 29:20, #Ge 29:30) qui n’avait pas d’enfants et la rejetée qui en avait! Jacob aurait-il tenté de rabaisser Léa? Dans tous les cas, Dieu intervint en sa faveur. Léa avait fait du rejet de son mari un sujet de prière (v. #Ge 29:33) et en avait souffert, comme nous le voyons dans les noms donnés à ses quatre premiers fils (vv. #Ge 29:32-35).

32  Léa devint enceinte, et enfanta un fils, à qui elle donna le nom de Ruben ; car elle dit : L’Eternel a vu mon humiliation, et maintenant mon mari m’aimera.

33  Elle devint encore enceinte, et enfanta un fils, et elle dit : L’Eternel a entendu que je n’étais pas aimée, et il m’a aussi accordé celui-ci. Et elle lui donna le nom de Siméon.

34  Elle devint encore enceinte, et enfanta un fils, et elle dit : Pour cette fois, mon mari s’attachera à moi ; car je lui ai enfanté trois fils. C’est pourquoi on lui donna le nom de Lévi.

35  Elle devint encore enceinte, et enfanta un fils, et elle dit : Cette fois, je louerai l’Eternel. C’est pourquoi elle lui donna le nom de Juda. Et elle cessa d’enfanter.

 

REVENIR AU JOUR 28  www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-28-de-929/

Allez au jour 30  www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-30-de-929/

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/