ANCIEN TESTAMENT JOUR 303 DE 929

29/10/2019 00:17

ANCIEN TESTAMENT JOUR 303 DE 929

1 Rois 12 de 22

 

1 Rois 12 : 1 À 33

1 ¶  Roboam se rendit à Sichem, car tout Israël était venu à Sichem pour le faire roi.

Sichem. Ville située dans les collines du nord d’Ephraïm, à environ 50 km au nord de Jérusalem, qui jouissait d’une longue et importante histoire en tant que centre religieux et politique (cf. #Ge 12:6 ; #Jos 8:30-35 ; #Jos 24:1-28, #Jos 24:32).

tout Israël. Les représentants des dix tribus du nord s’étaient rassemblés pour couronner Roboam (cf. #2S 5:3).

2  Lorsque Jéroboam, fils de Nebath, eut des nouvelles, il était encore en Egypte, où il s’était enfui loin du roi Salomon, et c’était en Egypte qu’il demeurait.

eut des nouvelles. En Egypte, Jéroboam (#1R 11:40) apprit la mort de Salomon (#1R 11:43).

3  On l’envoya appeler. Alors Jéroboam et toute l’assemblée d’Israël vinrent à Roboam et lui parlèrent ainsi:

Jéroboam …  parlèrent. Les dix tribus du nord firent revenir Jéroboam d’Egypte afin qu’il soit leur représentant et porte-parole dans les négociations avec Roboam.

4  Ton père a rendu notre joug dur ; toi maintenant, allège cette rude servitude et le joug pesant que nous a imposé ton père. Et nous te servirons.

joug. La politique de Salomon  enrôlement de main-d’œuvre forcée (cf. #1R 5:13 ; #1R 9:22 ; #1R 11:28) et imposition excessive (cf. #1R 4:7) - était due au fait que la splendeur de sa cour, l’importance de ses richesses et les bénéfices de ses entreprises ne suffisaient pas à satisfaire ses exigences, et elle avait entraîné son lot de souffrances pour le peuple.

5  Il leur dit : Allez, et revenez vers moi dans trois jours. Et le peuple s’en alla.

6  Le roi Roboam consulta les vieillards qui avaient été auprès de Salomon, son père, pendant sa vie, et il dit : Que conseillez-vous de répondre à ce peuple ?

12:6-7

les vieillards. Il s’agissait des conseillers et administrateurs, âgés et expérimentés, qui avaient servi sous Salomon. Ils conseillèrent à Roboam de faire des concessions aux dix tribus.

7  Et voici ce qu’ils lui dirent : Si aujourd’hui tu rends service à ce peuple, si tu leur cèdes, et si tu leur réponds par des paroles bienveillantes, ils seront pour toujours tes serviteurs.

8  Mais Roboam laissa le conseil que lui donnaient les vieillards, et il consulta les jeunes gens qui avaient grandi avec lui et qui l’entouraient.

12:8-10

les jeunes gens. Ces contemporains de Roboam avaient environ 40 ans (cf. #1R 14:21). Ils ne connaissaient que la vie à la cour de Salomon, et ils recommandèrent à Roboam de se montrer encore plus dur que Salomon envers le peuple.

9  Il leur dit : Que conseillez-vous de répondre à ce peuple qui me tient ce langage : Allège le joug que nous a imposé ton père ?

10  Et voici ce que lui dirent les jeunes gens qui avaient grandi avec lui : Tu parleras ainsi à ce peuple qui t’a tenu ce langage : Ton père a rendu notre joug pesant, et toi, allège-le-nous ! tu leur parleras ainsi : Mon petit doigt est plus gros que les reins de mon père.

Mon petit doigt …  les reins de mon père. C’était une façon proverbiale de dire qu’il allait les traiter plus durement et avec plus de force encore que Salomon (vv. #1R 12:11-14).

11  Maintenant, mon père vous a chargés d’un joug pesant, et moi je vous le rendrai plus pesant ; mon père vous a châtiés avec des fouets, et moi je vous châtierai avec des scorpions.

12  Jéroboam et tout le peuple vinrent à Roboam le troisième jour, suivant ce qu’avait dit le roi : Revenez vers moi dans trois jours.

13  Le roi répondit durement au peuple. Il laissa le conseil que lui avaient donné les vieillards,

14  et il leur parla ainsi d’après le conseil des jeunes gens : Mon père a rendu votre joug pesant, et moi je vous le rendrai plus pesant ; mon père vous a châtiés avec des fouets, et moi je vous châtierai avec des scorpions.

15  Ainsi le roi n’écouta point le peuple ; car cela fut dirigé par l’Eternel, en vue de l’accomplissement de la parole que l’Eternel avait dite par Achija de Silo à Jéroboam, fils de Nebath.

par l’Eternel. Dans sa souveraineté, Dieu utilisa la stupidité de Roboam pour accomplir la prophétie d’Achija (#1R 11:29-39).

16 ¶  Lorsque tout Israël vit que le roi ne l’écoutait pas, le peuple répondit au roi : Quelle part avons-nous avec David ? Nous n’avons point d’héritage avec le fils d’Isaï ! A tes tentes, Israël ! Maintenant, pourvois à ta maison, David ! Et Israël s’en alla dans ses tentes.

David. Ces paroles exprimaient une rébellion délibérée, volontaire, contre la dynastie davidique (cf. v. #1R 12:19). Dans une attitude provocatrice, les Israélites lancèrent le même cri de ralliement que Schéba lors de sa rébellion avortée contre David (#2S 20:1). Les tribus du nord déclarèrent qu’elles n’avaient aucun lien légal avec David et firent désormais bande à part.

17  Les enfants d’Israël qui habitaient les villes de Juda furent les seuls sur qui régna Roboam.

Les enfants d’Israël. Il s’agissait de membres des tribus du nord qui avaient émigré au sud et s’étaient installés en Juda.

18  Alors le roi Roboam envoya Adoram, qui était préposé aux impôts. Mais Adoram fut lapidé par tout Israël, et il mourut. Et le roi Roboam se hâta de monter sur un char, pour s’enfuir à Jérusalem.

Adoram. L’idée d’envoyer le préposé aux impôts et aux travaux forcés (Adoniram en #1R 4:6 ; #1R 5:14) pour négocier avec les tribus du nord était particulièrement stupide (cf. v. #1R 12:4).

19  C’est ainsi qu’Israël s’est détaché de la maison de David jusqu’à ce jour.

20  Tout Israël ayant appris que Jéroboam était de retour, ils l’envoyèrent appeler dans l’assemblée, et ils le firent roi sur tout Israël. La tribu de Juda fut la seule qui suivit la maison de David.

12:20-24

Le royaume fut dès lors divisé, et Israël (les dix tribus du nord) eut son propre roi.

21  Roboam, arrivé à Jérusalem, rassembla toute la maison de Juda et la tribu de Benjamin, cent quatre-vingt mille hommes d’élite propres à la guerre, pour qu’ils combattissent contre la maison d’Israël afin de la ramener sous la domination de Roboam, fils de Salomon.

la tribu de Benjamin. La tribu de Benjamin partagea sa loyauté et ses terres entre les deux royaumes. Selon le v. 20, seule la tribu de Juda resta entièrement fidèle à la maison de David, mais, aux vv. 21, 23, il est dit que Benjamin était associé « à toute la maison de Juda », l’accent étant mis sur la tribu de Juda. Certaines villes du nord de Benjamin, notamment Béthel (v. #1R 12:29), se rattachèrent au royaume du nord. Siméon, qui vivait à l’origine dans le sud du territoire de Juda (#Jos 19:1-9), avait apparemment émigré au nord et faisait partie des dix tribus (cf. #1Ch 12:23-25 ; #2Ch 15:9 ; #2Ch 34:6). Ainsi, les tribus du nord étaient Ruben, Siméon, Zabulon, Issacar, Dan, Gad, Aser, Nephthali, Manassé et Ephraïm. Le royaume du sud comptait la seule tribu de Juda. La douzième tribu, Benjamin, était partagée entre les deux royaumes. Quant à la tribu de Lévi, à l’origine dispersée dans tout le pays (#Jos 21:1-42), elle se regroupa en Juda au moment du schisme (voir #2Ch 11:13-16).

22  Mais la parole de Dieu fut ainsi adressée à Schemaeja, homme de Dieu:

homme de Dieu. Cf. #1R 17:24. Expression courante, dans l’A.T., pour désigner un homme porteur d’un message de Dieu et parlant avec autorité au nom de l’Eternel (cf. #De 33:1 ; #2Ti 3:17).

23  Parle à Roboam, fils de Salomon, roi de Juda, et à toute la maison de Juda et de Benjamin, et au reste du peuple. Et dis-leur:

24  Ainsi parle l’Eternel : Ne montez point, et ne faites pas la guerre à vos frères, les enfants d’Israël ! Que chacun de vous retourne dans sa maison, car c’est de par moi que cette chose est arrivée. Ils obéirent à la parole de l’Eternel, et ils s’en retournèrent, selon la parole de l’Eternel.

par moi que cette chose est arrivée. Par l’intermédiaire du prophète Schemaeja, l’Eternel interdit à Roboam et à son armée de chercher à envahir Israël. Cette séparation faisait partie du jugement qu’il avait prévu (v. #1R 12:15 ; #1R 11:29-39). Ainsi, attaquer Israël, ce serait s’opposer à Dieu lui-même.

25 ¶  Jéroboam bâtit Sichem sur la montagne d’Ephraïm, et il y demeura ; puis il en sortit, et bâtit Penuel.

Sichem. Cf. v. #1R 12:1. Jéroboam fortifia la ville de Sichem et en fit sa résidence royale. Cf. #Jug 9:1-47.

Penuel. Jéroboam fortifia aussi Penuel, une ville située à environ 16 km à l’est du Jourdain, le long du torrent de Jabbok. Il imposa ainsi son autorité aux Israélites établis sur la rive orientale du Jourdain.

26  Jéroboam dit en son cœur : Le royaume pourrait bien maintenant retourner à la maison de David.

retourner à la maison de David. Le Seigneur avait décrété une division politique, non religieuse, du royaume de Salomon. Il avait promis un contrôle politique des dix tribus du nord à Jéroboam (#1R 11:31, #1R 11:35, #1R 11:37), avec l’ordre d’obéir à la loi mosaïque. Or, cette contrainte religieuse impliquait qu’il respecte le système sacrificiel en vigueur au temple de Jérusalem (#1R 11:38). Ayant reçu le royaume de la part de Dieu, il aurait dû rechercher toute protection auprès de lui, mais ce n’est pas ce qu’il fit. Il voulut protéger par lui-même ses sujets de l’influence que Roboam pourrait exercer sur eux lorsqu’ils iraient adorer à Jérusalem, et il érigea donc un centre cultuel au nord (vv. #1R 12:27-28).

27  Si ce peuple monte à Jérusalem pour faire des sacrifices dans la maison de l’Eternel, le cœur de ce peuple retournera à son seigneur, à Roboam, roi de Juda, et ils me tueront et retourneront à Roboam, roi de Juda.

28  Après s’être consulté, le roi fit deux veaux d’or, et il dit au peuple : Assez longtemps vous êtes montés à Jérusalem ; Israël ! voici ton Dieu, qui t’a fait sortir du pays d’Egypte.

deux veaux d’or. Ces deux veaux, probablement faits de bois recouvert d’or, furent présentés à Israël comme un piédestal sur lequel l’Eternel était supposé s’asseoir ou se tenir. Lors de leur présentation officielle, Jéroboam utilisa les mots mêmes que l’idolâtre Israël avait prononcés en accueillant le veau d’or d’Aaron. Il répéta le péché dévastateur d’Aaron en essayant de faire une représentation terrestre de Dieu.

29  Il plaça l’un de ces veaux à Béthel, et il mit l’autre à Dan.

Béthel …  Dan. Béthel se situait à environ 17 km au nord de Jérusalem, sur le territoire de Benjamin (#Jos 18:11-13, #Jos 18:22). Cette ville se trouvait à l’extrême sud du royaume de Jéroboam, sur la route principale nord-sud qui menait à Jérusalem. Les Israélites avaient longtemps considéré Béthel comme un lieu sacré, parce que Jacob avait adoré l’Eternel à cet endroit (#Ge 28:10-22 ; #Ge 35:1-15). Dan se trouvait à l’extrême nord du royaume de Jéroboam, à environ 40 km au nord de la mer de Galilée. Un culte de l’Eternel, d’inspiration païenne, y avait eu cours pendant la période des juges (#Jug 18:30-31).

30  Ce fut là une occasion de péché. Le peuple alla devant l’un des veaux jusqu’à Dan.

une occasion de péché. La politique de Jéroboam encouragea une violation énorme et flagrante du deuxième commandement (#Ex 20:4-6) et entraîna, par elle-même, une violation du premier (#Ex 20:3).

31  Jéroboam fit une maison de hauts lieux, et il créa des sacrificateurs pris parmi tout le peuple et n’appartenant point aux fils de Lévi.

hauts lieux. Jéroboam construisit de petits sanctuaires sur les hauts lieux, dans tout le pays d’Israël. Au cours des siècles, ces hauts lieux contribuèrent à l’apostasie et l’idolâtrie d’Israël (cf. #Os 5:1).

sacrificateurs. Jéroboam désigna des sacrificateurs issus de toutes les tribus pour qu’ils s’occupent des sanctuaires. Il viola ainsi de manière flagrante la règle qui voulait que seuls les descendants d’Aaron puissent assumer cette fonction en Israël (#No 3:10).

32  Il établit une fête au huitième mois, le quinzième jour du mois, comme la fête qui se célébrait en Juda, et il offrit des sacrifices sur l’autel. Voici ce qu’il fit à Béthel afin que l’on sacrifiât aux veaux qu’il avait faits. Il plaça à Béthel les prêtres des hauts lieux qu’il avait élevés.

établit une fête. Jéroboam institua une fête religieuse pour concurrencer la fête des tabernacles, qui se tenait au temple de Jérusalem. Il la programma pour le quinzième jour du huitième mois (octobre/novembre), soit exactement un mois après celle de Juda qui, elle, avait été ordonnée par Dieu (#Ex 34:22-23 ; #Lé 23:33-36, #Lé 23:39-40).

33  Et il monta sur l’autel qu’il avait fait à Béthel, le quinzième jour du huitième mois, mois qu’il avait choisi de son gré. Il fit une fête pour les enfants d’Israël, et il monta sur l’autel pour brûler des parfums.

 

REVENIR AU JOUR 302   www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-302-de-929/

Allez au jour 304     www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-304-de-929/

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/