ANCIEN TESTAMENT JOUR 328 DE 929

23/11/2019 00:39

ANCIEN TESTAMENT JOUR 328 DE 929

2 Rois 15 de 25

 

2 Rois 15 : 1 À 38

1 ¶  La vingt-septième année de Jéroboam, roi d’Israël, Azaria, fils d’Amatsia, roi de Juda, régna.

 

vingt-septième année. En 767 av. J.-C. Cette numérotation inclut les 11 ans de corégence de Jéroboam II avec Joas.

Azaria. Littéralement « l’Eternel a secouru » (vv. #2R 15:6-8, #2R 15:17, #2R 15:23, #2R 15:27 ; #2R 14:21 ; #1Ch 3:12). On l’appelait aussi Ozias, littéralement « l’Eternel est ma force » (vv. #2R 15:13, #2R 15:30, #2R 15:32, #2R 15:34 ; #2Ch 26:1-23 ; #Esa 1:1 ; #Esa 6:1 ; #Os 1:1 ; #Am 1:1 ; #Za 14:5). Le prophète Esaïe débuta son ministère public pendant son règne (#Esa 1:1).

 

2  Il avait seize ans lorsqu’il devint roi, et il régna cinquante-deux ans à Jérusalem. Sa mère s’appelait Jecolia, de Jérusalem.

 

cinquante-deux ans. De 790 à 739 av. J.-C. Azaria avait 16 ans lorsqu’il commença sa corégence avec son père Amatsia, et son règne effectif commença en 767 av. J.-C.

 

3  Il fit ce qui est droit aux yeux de l’Eternel, entièrement comme avait fait Amatsia, son père.

4  Seulement, les hauts lieux ne disparurent point ; le peuple offrait encore des sacrifices et des parfums sur les hauts lieux.

 

Cf. #2R 12:3 ; #2R 14:4.

 

5  L’Eternel frappa le roi, qui fut lépreux jusqu’au jour de sa mort et demeura dans une maison écartée. Et Jotham, fils du roi, était à la tête de la maison et jugeait le peuple du pays.

 

lépreux. La lèpre fut la punition infligée à Azaria pour avoir usurpé la fonction sacerdotale en brûlant des parfums sur l’autel dans le temple. La maladie finit par le tuer.

maison écartée. Littéralement « maison de liberté ». Azaria fut démis de toutes ses responsabilités royales, et son fils devint corégent, jusqu’à sa mort (de 750 à 739 av. J.-C. En tant que corégent, Jotham veilla en particulier au bon fonctionnement du palais et gouverna la nation.

 

6  Le reste des actions d’Azaria, et tout ce qu’il a fait, cela n’est-il pas écrit dans le livre des Chroniques des rois de Juda ?

7  Azaria se coucha avec ses pères, et on l’enterra avec ses pères dans la ville de David. Et Jotham, son fils, régna à sa place.

8 ¶  La trente-huitième année d’Azaria, roi de Juda, Zacharie, fils de Jéroboam, régna sur Israël à Samarie. Il régna six mois.

 

trente-huitième année. En 753 av. J.-C. La corégence d’Azaria avec son père Amatsia commença vers 792/791 av. J.-C. (si l’on inclut l’année d’accession au trône) ou 790 av. J.-C. (sans l’année d’accession au trône).

Zacharie. Zacharie faisait partie de la quatrième et dernière génération de la dynastie de Jéhu (753/752 av. J.-C.). Sa mort accomplit la prophétie donnée par l’Eternel (cf. v. #2R 15:12 ; #2R 10:30).

 

9  Il fit ce qui est mal aux yeux de l’Eternel, comme avaient fait ses pères ; il ne se détourna point des péchés de Jéroboam, fils de Nebath, qui avait fait pécher Israël.

10  Schallum, fils de Jabesch, conspira contre lui, le frappa devant le peuple, et le fit mourir ; et il régna à sa place.

 

Schallum. Schallum tua le roi Zacharie et le remplaça à la tête d’Israël. Les récits assyriens le nomment « fils de personne », expression indiquant qu’il ne faisait pas partie de la famille royale.

 

11  Le reste des actions de Zacharie, cela est écrit dans le livre des Chroniques des rois d’Israël.

12  Ainsi s’accomplit ce que l’Eternel avait déclaré à Jéhu, en disant : Tes fils jusqu’à la quatrième génération seront assis sur le trône d’Israël.

13  Schallum, fils de Jabesch, régna la trente-neuvième année d’Ozias, roi de Juda. Il régna pendant un mois à Samarie.

 

trente-neuvième année. En 752 av. J.-C. Le règne de Zacharie couvrit les derniers mois de la trente-huitième année du règne d’Azaria (v. #2R 15:8) et les premiers mois de l’année suivante.

 

14  Menahem, fils de Gadi, monta de Thirtsa et vint à Samarie, frappa dans Samarie Schallum, fils de Jabesch, et le fit mourir ; et il régna à sa place.

 

Menahem. Menahem avait probablement été un chef militaire sous le règne de Zacharie.

Thirtsa. Ancienne capitale du royaume du nord (#1R 14:17 ; #1R 15:21, #1R 15:33), située à environ 15 km à l’est de Samarie. Menahem y était probablement stationné avec ses troupes.

 

15  Le reste des actions de Schallum, et la conspiration qu’il forma, cela est écrit dans le livre des Chroniques des rois d’Israël.

16  Alors Menahem frappa Thiphsach et tous ceux qui y étaient, avec son territoire depuis Thirtsa ; il la frappa parce qu’elle n’avait pas ouvert ses portes, et il fendit le ventre de toutes les femmes enceintes.

 

Thiphsach. Puisque Thiphsach se trouvait le long de l’Euphrate, à environ 520 km au nord de Samarie (#1R 4:24), la majorité des commentateurs l’identifient à Tappuach, ville située à environ 23 km au sud-ouest de Thirtsa (#Jos 17:8).

fendit le ventre. Ailleurs, cette pratique barbare n’est attribuée qu’à des armées étrangères (#2R 8:12 ; #Os 13:16 ; #Am 1:13). Menahem commit probablement cet acte pour rappeler aux habitants de la ville ce qu’il en coûtait de refuser de satisfaire ses exigences.

 

17  La trente-neuvième année d’Azaria, roi de Juda, Menahem, fils de Gadi, régna sur Israël. Il régna dix ans à Samarie.

 

trente-neuvième année. En 752 av. J.-C.

dix ans. De 752 à 742 av. J.-C. Avec Menahem, le royaume du nord changea le système de calcul des règnes: on tint dorénavant compte de l’année d’accession au trône.

18  Il fit ce qui est mal aux yeux de l’Eternel ; il ne se détourna point, tant qu’il vécut, des péchés de Jéroboam, fils de Nebath, qui avait fait pécher Israël.

19  Pul, roi d’Assyrie, vint dans le pays ; et Menahem donna à Pul mille talents d’argent, pour qu’il l’aidât à affermir la royauté entre ses mains.

 

Pul. Les rois assyriens avaient fréquemment deux noms de trône, un pour l’Assyrie et un autre pour Babylone. « Pul » était le nom babylonien du roi assyrien Tiglath-Piléser III (cf. #1Ch 5:26) qui régna de 745 à 727 av. J.-C. environ.

 

15:19-20

Tiglath-Piléser III envahit Israël en 743 av. J.-C. Menahem lui paya un tribut d’environ 37 tonnes d’argent, financé par les 60 000 hommes les plus riches d’Israël. Le roi assyrien accepta ainsi de soutenir ses revendications au trône et retira son armée, mais en lui payant un tribut, Menahem devint son vassal.

 

20  Menahem leva cet argent sur tous ceux d’Israël qui avaient de la richesse, afin de le donner au roi d’Assyrie ; il les taxa chacun à cinquante sicles d’argent. Le roi d’Assyrie s’en retourna, et ne s’arrêta pas alors dans le pays.

21  Le reste des actions de Menahem, et tout ce qu’il a fait, cela n’est-il pas écrit dans le livre des Chroniques des rois d’Israël ?

22  Menahem se coucha avec ses pères. Et Pekachia, son fils, régna à sa place.

23  La cinquantième année d’Azaria, roi de Juda, Pekachia, fils de Menahem, régna sur Israël à Samarie. Il régna deux ans.

 

cinquantième année. En 742 av. J.-C.

deux ans. De 742 à 740 av. J.-C.

 

24  Il fit ce qui est mal aux yeux de l’Eternel ; il ne se détourna point des péchés de Jéroboam, fils de Nebath, qui avait fait pécher Israël.

25  Pékach, fils de Remalia, son officier, conspira contre lui ; il le frappa à Samarie, dans le palais de la maison du roi, de même qu’Argob et Arié ; il avait avec lui cinquante hommes d’entre les fils des Galaadites. Il fit ainsi mourir Pekachia, et il régna à sa place.

 

Pékach. Pékach était l’un des officiers militaires de Pekachia, vraisemblablement stationné en Galaad, puisque 50 Galaadites l’accompagnèrent lorsqu’il assassina ce dernier. Argob et Arié devaient être des fils du roi ou des officiers qui lui étaient restés loyaux. Pékach représentait probablement la faction antiassyrienne en Israël (cf. #2R 16:5).

 

26  Le reste des actions de Pekachia, et tout ce qu’il a fait, cela est écrit dans le livre des Chroniques des rois d’Israël.

27  La cinquante-deuxième année d’Azaria, roi de Juda, Pékach, fils de Remalia, régna sur Israël à Samarie. Il régna vingt ans.

 

cinquante-deuxième année. En 740 av. J.-C.

vingt ans. Sur la base des textes assyriens, on peut préciser que Tiglath-Piléser III détrôna Pékach en 732 av. J.-C. en se servant d’Osée. Pékach régna donc de 752 à 732 av. J.-C. environ, et la durée de son règne prend en compte l’année de son accession au trône. A propos du système de calcul des règnes, voir l’introduction à 1 Rois {==> "1R 1:1"}, questions d’interprétation {==> "1R 1:1"}. Pékach régna en Galaad de 752 à 740 av. J.-C., alors que Menahem (vv. #2R 15:17-22) puis Pekachia (vv. #2R 15:23-26) régnaient en Samarie (le Jourdain faisant frontière entre les deux royaumes). Le v. 25 semble indiquer l’existence d’une alliance entre eux, Pékach gouvernant Galaad pour les autres.

 

28  Il fit ce qui est mal aux yeux de l’Eternel ; il ne se détourna point des péchés de Jéroboam, fils de Nebath, qui avait fait pécher Israël.

29  Du temps de Pékach, roi d’Israël, Tiglath-Piléser, roi d’Assyrie, vint et prit Ijjon, Abel-Beth-Maaca, Janoach, Kédesch, Hatsor, Galaad et la Galilée, tout le pays de Nephthali, et il emmena captifs les habitants en Assyrie.

 

Ijjon …  Nephthali. Les divers noms de la liste correspondent à la Galilée et à Galaad. En invitant Juda à se joindre à leur coalition antiassyrienne, Pékach et Retsin, le roi de Syrie, provoquèrent une nouvelle invasion assyrienne (cf. #2R 16:5-9) en 733/732 av. J.-C. Tiglath-Piléser III s’empara alors de la Galilée et de Galaad, et il en fit trois provinces assyriennes, dont il désigna les gouverneurs. Il nomma aussi Osée roi sur le reste d’Israël, à la place de Pékach.

 

30  Osée, fils d’Ela, forma une conspiration contre Pékach, fils de Remalia, le frappa et le fit mourir ; et il régna à sa place, la vingtième année de Jotham, fils d’Ozias.

 

vingtième année. Jotham commença à régner sur Juda en 750 av. J.-C. Il vécut sa « vingtième année » de règne en 732 av. J.-C., si l’on ne tient pas compte de l’année d’accession au trône. Les textes assyriens confirment qu’Osée commença à gouverner Israël en 732 av. J.-C.

 

31  Le reste des actions de Pékach, et tout ce qu’il a fait, cela est écrit dans le livre des Chroniques des rois d’Israël.

32 ¶  La seconde année de Pékach, fils de Remalia, roi d’Israël, Jotham, fils d’Ozias, roi de Juda, régna.

 

seconde année. La deuxième année du règne de Pékach en Galaad correspond à 750 av. J.-C., en comptant l’année d’accession au trône.

 

33  Il avait vingt-cinq ans lorsqu’il devint roi, et il régna seize ans à Jérusalem. Sa mère s’appelait Jeruscha, fille de Tsadok.

 

seize ans. De 750 à 735 av. J.-C. Selon le v. 30, Jotham régna jusqu’en 731 av. J.-C. sur Juda. Il fut probablement destitué par une faction proassyrienne et remplacé par Achaz, tout en gardant le titre purement honorifique de corégent. Les prophètes Esaïe (#Esa 1:1) et Michée (#Mi 1:1) exercèrent leur ministère en Juda durant son règne.

 

34  Il fit ce qui est droit aux yeux de l’Eternel ; il agit entièrement comme avait agi Ozias, son père.

35  Seulement, les hauts lieux ne disparurent point ; le peuple offrait encore des sacrifices et des parfums sur les hauts lieux. Jotham bâtit la porte supérieure de la maison de l’Eternel.

 

la porte supérieure. Probablement la porte de Benjamin, située au nord du temple, face au territoire de Benjamin (cf. #Jér 20:2 ; #Ez 9:2 ; #Za 14:10). D’autres exploits de Jotham sont rapportés en #2Ch 27:3-6.

 

36  Le reste des actions de Jotham, et tout ce qu’il a fait, cela n’est-il pas écrit dans le livre des Chroniques des rois de Juda ?

37  Dans ce temps-là, l’Eternel commença à envoyer contre Juda Retsin, roi de Syrie, et Pékach, fils de Remalia.

38  Jotham se coucha avec ses pères, et il fut enterré avec ses pères dans la ville de David, son père. Et Achaz, son fils, régna à sa place.

 

REVENIR AU JOUR 327   www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-327-de-929/

Allez au jour 329    www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-329-de-929/

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/