ANCIEN TESTAMENT JOUR 329 DE 929

24/11/2019 00:55

ANCIEN TESTAMENT JOUR 329 DE 929

2 Rois 16 de 25

 

2 Rois 16 : 1 À 20

1 ¶  La dix-septième année de Pékach, fils de Remalia, Achaz, fils de Jotham, roi de Juda, régna.

 

dix-septième année. En 735 av. J.-C., puisque le règne de Pékach commença en 752 av. J.-C. Même si son père Jotham était encore en vie, Achaz exerça l’autorité souveraine en Israël de 735 av. J.-C. jusqu’à la mort de Jotham, vers 731 av. J.-C. Les prophètes Esaïe (#Esa 1:1-7:1) et Michée (#Mi 1:1) continuèrent à exercer leur ministère en Juda durant son règne.

 

16:1-17:41

Le narrateur à l’inspiration prophétique s’intéresse désormais à la défaite et à l’exil d’Israël en Assyrie. En #2R 17:7-23, il expose les raisons du châtiment infligé à Israël par l’Eternel, la principale résidant dans la fausse religion instaurée par Jéroboam Ier (#2R 17:21-23) et pratiquée par chacun de ses successeurs. Le début de ce passage ne présage rien de bon, car il décrit Achaz, le roi de Juda, comme « marchant dans la voie des rois d’Israël » (#2R 16:3). La punition subie par Israël serait infligée plus tard à Juda, et ce pour les mêmes motifs (#2R 17:19-20).

 

2  Achaz avait vingt ans lorsqu’il devint roi, et il régna seize ans à Jérusalem. Il ne fit point ce qui est droit aux yeux de l’Eternel, son Dieu, comme avait fait David, son père.

 

seize ans. De 731 à 715 av. J.-C. Le principe de la double datation est utilisé ici. En #2R 16:1 et #2R 17:1, Achaz est mentionné comme roi dès l’année de son accession à la corégence, mais l’année de son accession officielle au trône est celle où il a commencé à régner seul. Achaz partagea le pouvoir royal avec Azaria (jusqu’en 739 av. J.-C.) et Jotham (de 744 à 735 av. J.-C.; il exerça une autorité totale en tant que corégent de Jotham de 735 à 731 av. J.-C. ; puis il régna seul de 731 à 729 av. J.-C.; enfin, il exerça la corégence avec son fils Ezéchias de 729 à 715 av. J.-C.

 

3  Il marcha dans la voie des rois d’Israël ; et même il fit passer son fils par le feu, suivant les abominations des nations que l’Eternel avait chassées devant les enfants d’Israël.

 

marcha dans la voie des rois d’Israël. Cela ne signifie pas nécessairement qu’Achaz prit part au culte du veau d’or introduit par Jéroboam Ier à Béthel et à Dan, mais plutôt qu’il introduisit de plus en plus de pratiques païennes et idolâtriques dans le culte de l’Eternel à Jérusalem. Elles sont précisées aux vv. #2R 16:10-16 et sont semblables à celles de Jéroboam Ier dans le royaume du nord. Il fabriqua notamment des idoles pour Baal (#2Ch 28:2).

fit passer son fils par le feu. Le sacrifice des enfants faisait partie du culte rendu à Moloc, le dieu des Moabites (cf. #2R 3:27). Cette pratique abominable était condamnée dans l’A.T. (#Lé 18:21 ; #Lé 20:2-5 ; #De 18:10 ; #Jér 7:31 ; #Jér 19:5 ; #Jér 32:35).

 

4  Il offrait des sacrifices et des parfums sur les hauts lieux, sur les collines et sous tout arbre vert.

 

les hauts lieux. Achaz fut le premier roi de la lignée de David, depuis Salomon, à adorer personnellement sur les hauts lieux, des endroits élevés avec de grands arbres (cf. #Os 4:13). Alors que tous les autres rois de Juda avaient simplement toléré ces centres cultuels, il participa activement, quant à lui, aux pratiques cananéennes immorales qui s’y accomplissaient.

 

5 ¶  Alors Retsin, roi de Syrie, et Pékach, fils de Remalia, roi d’Israël, montèrent contre Jérusalem pour l’attaquer. Ils assiégèrent Achaz ; mais ils ne purent pas le vaincre.

 

Retsin …  Pékach. Les rois de Syrie et d’Israël voulaient renverser Achaz afin de forcer Juda à rejoindre la coalition antiassyrienne. Ils assiégèrent donc Jérusalem avec leurs troupes, cherchant à remplacer Achaz par leur propre roi (cf. #Esa 7:1-6). L’Eternel délivra Juda et Achaz de cette menace, à cause de sa promesse à David (cf. #Esa 7:7-16).

 

6  Dans ce même temps, Retsin, roi de Syrie, fit rentrer Elath au pouvoir des Syriens ; il expulsa d’Elath les Juifs, et les Syriens vinrent à Elath, où ils ont habité jusqu’à ce jour.

 

Elath. Les Syriens chassèrent Juda d’Elath. Cette importante ville portuaire sur le golfe d’Akaba serait prise, plus tard, par les Edomites.

 

7  Achaz envoya des messagers à Tiglath-Piléser, roi d’Assyrie, pour lui dire : Je suis ton serviteur et ton fils ; monte, et délivre-moi de la main du roi de Syrie et de la main du roi d’Israël, qui s’élèvent contre moi.

 

ton serviteur et ton fils. Achaz devint volontairement un vassal du roi assyrien, en échange de son intervention militaire. Il promit que Juda servirait l’Assyrie à partir de ce jour et, afin de sceller ce serment, il envoya à Tiglath-Piléser III l’argent et l’or du temple et du palais (v. #2R 16:8). De toute évidence, les règnes prospères d’Azaria et de Jotham avaient permis de réapprovisionner les trésors pillés par Joas, roi d’Israël, 50 ans plus tôt, sous le règne d’Amatsia (#2R 14:14).

 

8  Et Achaz prit l’argent et l’or qui se trouvaient dans la maison de l’Eternel et dans les trésors de la maison du roi, et il l’envoya en présent au roi d’Assyrie.

9  Le roi d’Assyrie l’écouta ; il monta contre Damas, la prit, emmena les habitants en captivité à Kir, et fit mourir Retsin.

 

Le roi d’Assyrie l’écouta. Selon les textes assyriens, en 733 av. J.-C., l’armée de Tiglath-Piléser III marcha sur Damas, capitale de la Syrie, l’assiégea pendant deux ans et finit par la prendre. Le roi assyrien victorieux exécuta Retsin et déporta ses sujets à Kir (lieu dont l’emplacement est inconnu).

 

10 ¶  Le roi Achaz se rendit à Damas au-devant de Tiglath-Piléser, roi d’Assyrie. Et ayant vu l’autel qui était à Damas, le roi Achaz envoya au sacrificateur Urie le modèle et la forme exacte de cet autel.

 

l’autel. Lorsque Achaz se rendit à Damas pour rencontrer Tiglath-Piléser III, il vit un grand autel assyrien (v. #2R 16:15). Il en envoya le plan au sacrificateur Urie à Jérusalem, et ce dernier construisit le même autel. La faute d’Achaz consista à modifier le mobilier du temple pour l’adapter à ses goûts personnels, alors que Dieu en avait donné le modèle (#Ex 25:40 ; #Ex 26:30 ; #Ex 27:1-8 ; #1Ch 28:19). Cela revenait à ériger une idole dans le temple, et c’était un geste qui visait à plaire au roi assyrien païen en le servant, lui, plutôt que Dieu.

 

11  Le sacrificateur Urie construisit un autel entièrement d’après le modèle envoyé de Damas par le roi Achaz, et le sacrificateur Urie le fit avant que le roi Achaz fût de retour de Damas.

12  A son arrivée de Damas, le roi vit l’autel, s’en approcha et y monta:

 

16:12-13

offrande. Tout comme Salomon et Jéroboam Ier avant lui (#1R 8:63 ; #1R 12:32), Achaz dédicaça le nouvel autel en y offrant des sacrifices.

 

13  il fit brûler son holocauste et son offrande, versa ses libations, et répandit sur l’autel le sang de ses sacrifices d’actions de grâces.

14  Il éloigna de la face de la maison l’autel d’airain qui était devant l’Eternel, afin qu’il ne fût pas entre le nouvel autel et la maison de l’Eternel ; et il le plaça à côté du nouvel autel, vers le nord.

 

16:14-16

l’autel d’airain. Plein de confiance face aux changements effectués dans le temple, Achaz déplaça l’ancien autel d’airain dédicacé par Salomon (#1R 8:22, #1R 8:54, #1R 8:64), qui se trouvait devant le temple entre le nouvel autel et le temple lui-même (v. #2R 16:14). Il le mit dans un coin, au nord du nouvel autel, le reléguant ainsi dans un endroit d’importance secondaire. Toutes les offrandes devaient dorénavant être offertes sur l’autel qu’il avait consacré, alors qu’il réservait l’autel d’airain pour son usage personnel, pour la recherche d’oracles (v. #2R 16:15).

je m’en occuperai. Littéralement « il sera pour moi, pour chercher ». Achaz avait probablement l’intention de pratiquer la divination païenne à travers des rites religieux, ce qui était formellement interdit à Israël par #De 18:9-14.

 

15  Et le roi Achaz donna cet ordre au sacrificateur Urie : Fais brûler sur le grand autel l’holocauste du matin et l’offrande du soir, l’holocauste du roi et son offrande, les holocaustes de tout le peuple du pays et leurs offrandes, verses-y leurs libations, et répands-y tout le sang des holocaustes et tout le sang des sacrifices ; pour ce qui concerne l’autel d’airain, je m’en occuperai.

16  Le sacrificateur Urie se conforma à tout ce que le roi Achaz avait ordonné.

17 ¶  Et le roi Achaz brisa les panneaux des bases, et en ôta les bassins qui étaient dessus. Il descendit la mer de dessus les bœufs d’airain qui étaient sous elle, et il la posa sur un pavé de pierres.

 

16:17-18

Achaz entreprit d’autres changements dans le temple de Jérusalem:

1° il retira les « panneaux » et les « bassins » des bases mobiles (cf. #1R 7:27-29, #1R 7:38-39);

2° il enleva le grand réservoir sculpté appelé « mer » de dessus les bœufs d’airain, pour le déposer sur des pierres (cf. #1R 7:23-26);

3° il déplaça le « portique du sabbat », c’est-à-dire le dais au-dessus du trône ou du siège utilisé par le roi le jour du sabbat;

4° il déplaça « l’entrée extérieure du roi », probablement une entrée spéciale que le roi utilisait le jour du sabbat ou pendant les fêtes pour accéder au temple (cf. #1R 10:5).

 

18  Il changea dans la maison de l’Eternel, à cause du roi d’Assyrie, le portique du sabbat qu’on y avait bâti et l’entrée extérieure du roi.

 

à cause du roi d’Assyrie. Il effectua ces deux derniers changements parce qu’il espérait pouvoir protéger l’entrée du temple, au cas où le roi d’Assyrie assiégerait Jérusalem.

 

19  Le reste des actions d’Achaz, et tout ce qu’il a fait, cela n’est-il pas écrit dans le livre des Chroniques des rois de Juda ?

20  Achaz se coucha avec ses pères, et il fut enterré avec ses pères dans la ville de David. Et Ezéchias, son fils, régna à sa place.

 

Ezéchias. Pour son règne, voir #2R 18-1:20-21.

 

REVENIR AU JOUR 328   www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-328-de-929/

Allez au jour 330    www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-330-de-929/

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/