ANCIEN TESTAMENT JOUR 333 DE 929

28/11/2019 00:26

ANCIEN TESTAMENT JOUR 333 DE 929

2 Rois 20 de 25

 

2 Rois 20 : 1 À 21

1 ¶  En ce temps-là, Ezéchias fut malade à la mort. Le prophète Esaïe, fils d’Amots, vint auprès de lui, et lui dit : Ainsi parle l’Eternel : Donne tes ordres à ta maison, car tu vas mourir, et tu ne vivras plus.

 

En ce temps-là …  malade. Il y a trois datations possibles de cette maladie d’Ezéchias:

1° puisque Ezéchias eut droit à 15 années de vie supplémentaires et fut délivré des Assyriens (v. #2R 20:6), elle doit dater de 701 av. J.-C.;

2° puisque Berodac-Baladan (v. #2R 20:12) mourut en 703 av. J.-C., elle dut survenir juste avant et être suivie de l’arrivée des messagers babyloniens (vv. #2R 20:12-19);

3° puisque Berodac-Baladan fut au sommet de sa puissance de 721 à 710 av. J.-C. environ, elle doit être située dans cette période.

Les première et deuxième possibilités semblent les plus vraisemblables.

Donne tes ordres à ta maison. Esaïe recommanda au roi de faire connaître ses dernières volontés à sa famille (cf. #2S 17:23).

tu vas mourir, et tu ne vivras plus. Même si cette prédiction avait une tonalité définitive, Ezéchias savait que Dieu était disposé à entendre sa supplication (cf. #Ex 32:7-14).

 

2  Ezéchias tourna son visage contre le mur, et fit cette prière à l’Eternel:

 

20:2-3

prière …  abondantes larmes. Dans sa prière, Ezéchias rappela à l’Eternel sa piété et sa consécration, sans demander précisément la guérison. Selon la date retenue pour le v. 1, Ezéchias pleura parce qu’il pensait que sa mort donnerait l’occasion à Sanchérib de se vanter ou parce que son fils Manassé était trop jeune pour devenir roi.

 

3  O Eternel ! souviens-toi que j’ai marché devant ta face avec fidélité et intégrité de cœur, et que j’ai fait ce qui est bien à tes yeux ! Et Ezéchias répandit d’abondantes larmes.

4  Esaïe, qui était sorti, n’était pas encore dans la cour du milieu, lorsque la parole de l’Eternel lui fut adressée en ces termes:

5  Retourne, et dis à Ezéchias, chef de mon peuple : Ainsi parle l’Eternel, le Dieu de David, ton père : J’ai entendu ta prière, j’ai vu tes larmes. Voici, je te guérirai ; le troisième jour, tu monteras à la maison de l’Eternel.

6  J’ajouterai à tes jours quinze années. Je te délivrerai, toi et cette ville, de la main du roi d’Assyrie ; je protégerai cette ville, à cause de moi, et à cause de David, mon serviteur.

 

quinze années. L’Eternel accorda immédiatement (v. #2R 20:4) une réponse positive. La nécessité de revenir si rapidement en arrière par rapport à une prophétie ne posa aucun problème à Esaïe, contrairement à Jonas plus tard (#Jon 4:2-3). A cet égard, Esaïe ressemblait à Nathan (#2S 7:3-6).

 

7  Esaïe dit : Prenez une masse de figues. On la prit, et on l’appliqua sur l’ulcère. Et Ezéchias guérit.

8  Ezéchias avait dit à Esaïe : A quel signe connaîtrai-je que l’Eternel me guérira, et que je monterai le troisième jour à la maison de l’Eternel ?

 

20:8-11

signe …  recule de dix degrés. C’est la première mention biblique d’un moyen d’indiquer le temps. Ezéchias demanda ce signe en guise de confirmation de la promesse de guérison que lui avait faite l’Eternel.

 

9  Et Esaïe dit : Voici, de la part de l’Eternel, le signe auquel tu connaîtras que l’Eternel accomplira la parole qu’il a prononcée: L’ombre avancera-t-elle de dix degrés, ou reculera-t-elle de dix degrés ?

10  Ezéchias répondit : C’est peu de chose que l’ombre avance de dix degrés ; mais plutôt qu’elle recule de dix degrés.

11  Alors Esaïe, le prophète, invoqua l’Eternel, qui fit reculer l’ombre de dix degrés sur les degrés d’Achaz, où elle était descendue.

12 ¶  En ce même temps, Berodac-Baladan, fils de Baladan, roi de Babylone, envoya une lettre et un présent à Ezéchias, car il avait appris la maladie d’Ezéchias.

 

En ce même temps. C’est-à-dire juste après la maladie et la guérison d’Ezéchias.

Berodac-Baladan. Ou Merodac-Baladan (#Esa 39:1). Ce gouverneur de la ville de Babylone lança de nombreux défis à l’Assyrie entre 721 et 710 av. J.-C. Il rencontra apparemment Ezéchias (vers 703 av. J.-C.) pour solliciter son aide contre Sargon II, roi d’Assyrie, même si sa curiosité face au recul du cadran solaire (#2Ch 32:31) et à la guérison d’Ezéchias put motiver, en partie, son déplacement.

 

13  Ezéchias donna audience aux envoyés, et il leur montra le lieu où étaient ses choses de prix, l’argent et l’or, les aromates et l’huile précieuse, son arsenal, et tout ce qui se trouvait dans ses trésors : il n’y eut rien qu’Ezéchias ne leur fît voir dans sa maison et dans tous ses domaines.

 

Ezéchias donna audience. Le texte ne précise pas s’il agit ainsi en raison des flatteries qui lui furent prodiguées ou par désir de trouver de l’aide face à la menace assyrienne. Cf. « en eut de la joie » en #Esa 39:2.

 

14  Esaïe, le prophète, vint ensuite auprès du roi Ezéchias, et lui dit : Qu’ont dit ces gens-là, et d’où sont-ils venus vers toi ? Ezéchias répondit : Ils sont venus d’un pays éloigné, de Babylone.

15  Esaïe dit encore : Qu’ont-ils vu dans ta maison ? Ezéchias répondit : Ils ont vu tout ce qui est dans ma maison : il n’y a rien dans mes trésors que je ne leur aie fait voir.

16  Alors Esaïe dit à Ezéchias : Ecoute la parole de l’Eternel !

 

20:16-17

la parole de l’Eternel …  emportera à Babylone. Esaïe annonçait ainsi l’exil à Babylone, qui surviendrait un siècle plus tard (586 av. J.-C.). C’est une prophétie qui, comme beaucoup d’autres, se réalisa historiquement dans les moindres détails.

 

17  Voici, les temps viendront où l’on emportera à Babylone tout ce qui est dans ta maison et ce que tes pères ont amassé jusqu’à ce jour ; il n’en restera rien, dit l’Eternel.

 

il n’en restera rien. Ezéchias avait péché en faisant étalage de ses richesses, et cela aurait des répercussions, même si son comportement était seulement symptomatique de ce qui provoquerait, en fin de compte, l’exil. La cause principale en serait le règne corrompu de son fils Manassé (#2R 21:11-15).

 

18  Et l’on prendra de tes fils, qui seront sortis de toi, que tu auras engendrés, pour en faire des eunuques dans le palais du roi de Babylone.

 

fils …  sortis de toi. Les descendants d’Ezéchias seraient emmenés en captivité. Voir #2R 24:12-16 ; #2Ch 33:11 ; #Da 1:3-4, #Da 1:6 pour l’accomplissement de cette prophétie.

 

19  Ezéchias répondit à Esaïe : La parole de l’Eternel, que tu as prononcée, est bonne. Et il ajouta : N’y aura-t-il pas paix et sécurité pendant ma vie ?

 

parole de l’Eternel …  bonne. Cette réaction est surprenante, au vu de la prophétie négative des vv. 16-18. Ezéchias discernait en Esaïe le fidèle messager de l’Eternel, et il reconnaissait la bonté dont Dieu faisait preuve en ne détruisant pas Jérusalem pendant sa vie.

paix et sécurité pendant ma vie. On peut supposer soit une réaction égoïste d’Ezéchias, soit une volonté de mettre en lumière une réalité positive, face au sombre avenir promis à ses descendants.

 

20  Le reste des actions d’Ezéchias, tous ses exploits, et comment il fit l’étang et l’aqueduc, et amena les eaux dans la ville, cela n’est-il pas écrit dans le livre des Chroniques des rois de Juda ?

 

en paix. Le cœur de Josias fut en paix avec Dieu, et il mourut au combat, sans devoir assister à la ruine de Jérusalem (#2Ch 35:23).

 

21  Ezéchias se coucha avec ses pères. Et Manassé, son fils, régna à sa place.

 

REVENIR AU JOUR 332   www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-332-de-929/

Allez au jour 334    www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-334-de-929/

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/