ANCIEN TESTAMENT JOUR 334 DE 929

29/11/2019 00:37

ANCIEN TESTAMENT JOUR 334 DE 929

2 Rois 21 de 25

 

2 Rois 21 : 1 À 26

1 ¶  Manassé avait douze ans lorsqu’il devint roi, et il régna cinquante-cinq ans à Jérusalem. Sa mère s’appelait Hephtsiba.

 

douze ans. Manassé commença à régner avec son père Ezéchias en tant que corégent en 695 av. J.-C. Puisque en additionnant les durées des règnes suivants on obtient un total supérieur de 10 ans à la période effective, et puisque les dates des rois ultérieurs correspondent bien aux données historiques, il faut supposer que cette corégence dura 10 ans. Ezéchias prépara très tôt son fils à lui succéder, mais cela ne l’empêcha pas de devenir le pire roi de toute l’histoire de Juda.

cinquante-cinq ans. De 695 à 642 av. J.-C.

 

2  Il fit ce qui est mal aux yeux de l’Eternel, selon les abominations des nations que l’Eternel avait chassées devant les enfants d’Israël.

 

les abominations des nations. Les pratiques abominables des Cananéens sont énumérées en #De 18:9-12. Les Israélites avaient reçu l’interdiction (cf. #De 12:29-31) d’imiter les nations qui les avaient précédés dans le pays. L’idolâtrie de Manassé est détaillée aux vv. #2R 21:3-9 (cf. #2R 17:7-12 , #2R 17:15-17).

 

3  Il rebâtit les hauts lieux qu’Ezéchias, son père, avait détruits, il éleva des autels à Baal, il fit une idole d’Astarté, comme avait fait Achab, roi d’Israël, et il se prosterna devant toute l’armée des cieux et la servit.

 

hauts lieux …  autels …  idole. Manassé annula les réformes d’Ezéchias (cf. #2R 18:4) et restaura le culte de Baal en tant que religion officielle, tout comme Achab l’avait fait en Israël (cf. #1R 16:30-33).

armée des cieux. L’adoration du soleil, de la lune et des étoiles avait été interdite par #De 4:19 ; #De 17:2-5.

 

4  Il bâtit des autels dans la maison de l’Eternel, quoique l’Eternel eût dit: C’est dans Jérusalem que je placerai mon nom.

 

autels dans la maison de l’Eternel. Ces autels furent dédiés à « l’armée des cieux » (v. #2R 21:5).

 

5  Il bâtit des autels à toute l’armée des cieux dans les deux parvis de la maison de l’Eternel.

6  Il fit passer son fils par le feu ; il observait les nuages et les serpents pour en tirer des pronostics, et il établit des gens qui évoquaient les esprits et qui prédisaient l’avenir. Il fit de plus en plus ce qui est mal aux yeux de l’Eternel, afin de l’irriter.

 

observait …  invoquaient …  prédisaient. Le roi s’engagea dans toutes sortes de pratiques occultes, y compris la magie noire, la divination, les contacts avec les démons et la sorcellerie. Tout cela violait de façon flagrante la loi de Dieu (#Lé 19:31 ; #De 18:9-12).

 

7  Il mit l’idole d’Astarté, qu’il avait faite, dans la maison de laquelle l’Eternel avait dit à David et à Salomon, son fils : C’est dans cette maison, et c’est dans Jérusalem, que j’ai choisie parmi toutes les tribus d’Israël, que je veux à toujours placer mon nom.

 

mit …  placer. Manassé provoqua l’Eternel en installant l’idole d’une déesse cananéenne dans le temple où il avait fait résider son nom (voir #1R 8:29 ; #1R 9:3 ; #2Ch 7:12, #2Ch 7:16). Astarté (cf. #2R 23:4 ; #2Ch 15:16) était considérée comme la mère de 70 divinités, Baal y compris.

 

8  Je ne ferai plus errer le pied d’Israël hors du pays que j’ai donné à ses pères, pourvu seulement qu’ils aient soin de mettre en pratique tout ce que je leur ai commandé et toute la loi que leur a prescrite mon serviteur Moïse.

 

21:8-9

Allusion à la promesse de #2S 7:10. Dès son arrivée en Canaan, Israël avait été invité à faire preuve d’obéissance à la loi, mais comme ils ne suivaient pas de tout leur cœur les prescriptions mosaïques, les Judéens se laissèrent à nouveau entraîner dans l’idolâtrie par Manassé. Leur impiété dépassa même celle des Cananéens qui occupaient le pays avant eux.

 

9  Mais ils n’obéirent point ; et Manassé fut cause qu’ils s’égarèrent et firent le mal plus que les nations que l’Eternel avait détruites devant les enfants d’Israël.

10 ¶  Alors l’Eternel parla en ces termes par ses serviteurs les prophètes:

 

les prophètes. Par ses porte-parole, l’Eternel annonça le jugement de Juda. Les vv. #2R 21:11-15 résument le message prophétique adressé au peuple.

 

11  Parce que Manassé, roi de Juda, a commis ces abominations, parce qu’il a fait pis que tout ce qu’avaient fait avant lui les Amoréens, et parce qu’il a aussi fait pécher Juda par ses idoles,

 

Amoréens. Manière de désigner les premiers habitants de Canaan en général (cf. #Ge 15:16 ; #Jos 24:8).

 

12  voici ce que dit l’Eternel, le Dieu d’Israël : Je vais faire venir sur Jérusalem et sur Juda des malheurs qui étourdiront les oreilles de quiconque en entendra parler.

13  J’étendrai sur Jérusalem le cordeau de Samarie et le niveau de la maison d’Achab ; et je nettoierai Jérusalem comme un plat qu’on nettoie, et qu’on renverse sens dessus dessous après l’avoir nettoyé.

 

le niveau. Il s’agissait d’un fil à plomb permettant de vérifier si les murs étaient bien verticaux (cf. #Esa 28:17 ; #Am 7:7-8). Ceux qui n’étaient pas droits étaient démolis. L’Eternel avait mesuré Jérusalem (Juda) d’après la norme de sa parole, et il avait décidé qu’elle devait connaître le même sort que Samarie (Israël).

nettoierai Jérusalem. Tout comme on enlève les restes de nourriture d’un plat, l’Eternel voulait éliminer Jérusalem de la surface de la terre. Cela signifiait qu’il la détruirait et la laisserait en ruine, toute vide et inutile.

 

14  J’abandonnerai le reste de mon héritage, et je les livrerai entre les mains de leurs ennemis ; et ils deviendront le butin et la proie de tous leurs ennemis,

 

J’abandonnerai. L’Eternel allait abandonner les Judéens aux mains de leurs ennemis, et ceux-ci ne se priveraient pas de les piller (cf. #Jér 12:7).

le reste. C’est-à-dire Juda, la seule partie restante du peuple élu.

 

15  parce qu’ils ont fait ce qui est mal à mes yeux et qu’ils m’ont irrité depuis le jour où leurs pères sont sortis d’Egypte jusqu’à ce jour.

 

m’ont irrité. L’histoire du peuple de Dieu avait été marquée par la désobéissance, mais avec le règne de Manassé, le péché atteignit son apogée. La patience divine étant à bout, l’application du jugement de l’exil devenait inévitable (cf. #2R 24:1-4).

 

16  Manassé répandit aussi beaucoup de sang innocent, jusqu’à en remplir Jérusalem d’un bout à l’autre, outre les péchés qu’il commit et qu’il fit commettre à Juda en faisant ce qui est mal aux yeux de l’Eternel.

 

beaucoup de sang innocent. Cette expression peut renvoyer:

1° à des sacrifices d’enfants (cf. v. #2R 21:6),

2° à l’oppression et la persécution des plus faibles (#Jér 7:6 ; #Jér 22:3, #Jér 22:17 ; #Ez 22:6-31) ou

3° à la mise à mort des prophètes de Dieu (cf. v. #2R 21:10).

Un mélange des trois est même plus que probable. D’après la tradition juive et la tradition chrétienne, Manassé fit scier Esaïe dans un tronc creux (cf. #Hé 11:37).

 

17  Le reste des actions de Manassé, tout ce qu’il a fait, et les péchés auxquels il se livra, cela n’est-il pas écrit dans le livre des Chroniques des rois de Juda ?

18  Manassé se coucha avec ses pères, et il fut enterré dans le jardin de sa maison, dans le jardin d’Uzza. Et Amon, son fils, régna à sa place.

19 ¶  Amon avait vingt-deux ans lorsqu’il devint roi, et il régna deux ans à Jérusalem. Sa mère s’appelait Meschullémeth, fille de Haruts, de Jotba.

 

deux ans. De 642 à 640 av. J.-C. Amon suivit les pratiques idolâtriques de son père et abandonna complètement l’Eternel (vv. #2R 21:20-22).

 

20  Il fit ce qui est mal aux yeux de l’Eternel, comme avait fait Manassé, son père ;

21  il marcha dans toute la voie où avait marché son père, il servit les idoles qu’avait servies son père, et il se prosterna devant elles ;

22  il abandonna l’Eternel, le Dieu de ses pères, et il ne marcha point dans la voie de l’Eternel.

23  Les serviteurs d’Amon conspirèrent contre lui, et firent mourir le roi dans sa maison.

24  Mais le peuple du pays frappa tous ceux qui avaient conspiré contre le roi Amon ; et le peuple du pays établit roi Josias, son fils, à sa place.

 

le peuple du pays. Il s’agit peut-être d’un groupe de chefs de Juda. Apparemment désireux de préserver la dynastie davidique (cf. #2R 11:14-18), ils tuèrent les assassins d’Amon et installèrent son fils Josias sur le trône.

 

25  Le reste des actions d’Amon, et ce qu’il a fait, cela n’est-il pas écrit dans le livre des Chroniques des rois de Juda ?

26  On l’enterra dans son sépulcre, dans le jardin d’Uzza. Et Josias, son fils, régna à sa place.

 

REVENIR AU JOUR 333   www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-333-de-929/

Allez au jour 335    www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-335-de-929/

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/