ANCIEN TESTAMENT JOUR 337 DE 929

02/12/2019 00:41

ANCIEN TESTAMENT JOUR 337 DE 929

2 Rois 24 de 25

 

2 Rois 24 : 1 À 20

1 ¶  De son temps, Nébucadnetsar, roi de Babylone, se mit en campagne. Jojakim lui fut assujetti pendant trois ans ; mais il se révolta de nouveau contre lui.

 

Nébucadnetsar. Nébucadnetsar II était le fils de Nabopolassar, roi de Babylone de 626 à 605 av. J.-C. En tant que prince héritier, il avait pris la tête de l’armée de son père contre le Pharaon Néco II et ses troupes à Carkemisch, sur l’Euphrate, dans la Syrie du nord (605 av. J.-C.). Grâce à ce triomphe sur les Egyptiens, Babylone avait assis sa domination sur le Proche-Orient. L’Egypte et les nations qui étaient ses vassales, y compris Juda, lui étaient soumises. Nébucadnetsar poursuivit sur sa lancée en envahissant Juda. En 605 av. J.-C., il emmena des prisonniers parmi lesquels Daniel et ses amis (cf. #Da 1:1-3) - à Babylone. Vers la fin de l’année, Nabopolassar mourut, et Nébucadnetsar lui succéda, trois ans après l’accession au trône de Jojakim (#Jér 25:1). Il régna sur Babylone de 605 à 562 av. J.-C.

trois ans. Nébucadnetsar reprit la direction de l’ouest en 604 av. J.-C., et il exigea un tribut de tous les rois occidentaux, y compris de Jojakim. Le roi de Juda se soumit au pouvoir babylonien de 604 à 602 av. J.-C., mais en 602, ignorant les conseils du prophète Jérémie (#Jér 27:9-11), il fit acte de rébellion.

 

2  Alors l’Eternel envoya contre Jojakim des troupes de Chaldéens, des troupes de Syriens, des troupes de Moabites et des troupes d’Ammonites ; il les envoya contre Juda pour le détruire, selon la parole que l’Eternel avait prononcée par ses serviteurs les prophètes.

 

l’Eternel envoya …  des troupes. L’Eternel punit Jojakim pour avoir désobéi au prophète Jérémie, alors qu’il parlait en son nom, et il envoya des troupes babyloniennes, accompagnées de nations loyales à Babylone, pour infliger des défaites militaires à Juda.

 

3  Cela arriva uniquement sur l’ordre de l’Eternel, qui voulait ôter Juda de devant sa face, à cause de tous les péchés commis par Manassé,

4  et à cause du sang innocent qu’avait répandu Manassé et dont il avait rempli Jérusalem. Aussi l’Eternel ne voulut-il point pardonner.

5  Le reste des actions de Jojakim, et tout ce qu’il a fait, cela n’est-il pas écrit dans le livre des Chroniques des rois de Juda ?

6  Jojakim se coucha avec ses pères. Et Jojakin, son fils, régna à sa place.

7  Le roi d’Egypte ne sortit plus de son pays, car le roi de Babylone avait pris tout ce qui était au roi d’Egypte depuis le torrent d’Egypte jusqu’au fleuve de l’Euphrate.

 

roi d’Egypte. En 601 av. J.-C., Nebucadnetsar prit à nouveau la direction de l’ouest pour attaquer l’Egypte, mais il fut repoussé. Même si elle s’était montrée capable de défendre son propre territoire, l’Egypte ne parvint pas à récupérer les terres qu’elle avait perdues ni à soutenir ses alliés (dont faisait partie Juda).

 

8 ¶  Jojakin avait dix-huit ans lorsqu’il devint roi, et il régna trois mois à Jérusalem. Sa mère s’appelait Nehuschtha, fille d’Elnathan, de Jérusalem.

 

dix-huit. Chiffre plus probable que le « huit » de #2Ch 36:9.

trois mois. Ayant rassemblé ses forces, Nebucadnetsar envahit une nouvelle fois Juda au printemps 597 av. J.-C. Avant même son arrivée à Jérusalem, Jojakim mourut, et il fut remplacé par son fils Jojakin. Ce dernier eut un règne très court, en 597 av. J.-C.

 

9  Il fit ce qui est mal aux yeux de l’Eternel, entièrement comme avait fait son père.

10  En ce temps-là, les serviteurs de Nebucadnetsar, roi de Babylone, montèrent contre Jérusalem, et la ville fut assiégée.

 

24:10-12

Le siège babylonien fut l’œuvre des troupes de Nebucadnetsar. Plus tard, le roi de Babylone vint en personne à Jérusalem, et ce fut à lui que Jojakin se rendit (v. #2R 24:12).

 

11  Nebucadnetsar, roi de Babylone, arriva devant la ville pendant que ses serviteurs l’assiégeaient.

12  Alors Jojakin, roi de Juda, se rendit auprès du roi de Babylone, avec sa mère, ses serviteurs, ses chefs et ses eunuques. Et le roi de Babylone le fit prisonnier, la huitième année de son règne.

 

huitième année. En 597 av. J.-C. Pour la première fois, les Rois datent un événement de l’histoire d’Israël d’après le règne d’un non-Israélite. Cela souligne l’imminence de l’exil de Juda et de la chute du pays aux mains des païens.

 

13  Il tira de là tous les trésors de la maison de l’Eternel et les trésors de la maison du roi ; et il brisa tous les ustensiles d’or que Salomon, roi d’Israël, avait faits dans le temple de l’Eternel, comme l’Eternel l’avait prononcé.

 

Nebucadnetsar pilla les trésors du temple et du palais, tout comme l’Eternel l’avait annoncé (cf. #2R 20:16-18).

 

14  Il emmena en captivité tout Jérusalem, tous les chefs et tous les hommes vaillants, au nombre de dix mille exilés, avec tous les charpentiers et les serruriers : il ne resta que le peuple pauvre du pays.

 

24:14-16

En 597 av. J.-C., Nebucadnetsar emmena 10 000 captifs supplémentaires à Babylone, surtout les chefs de la nation, les responsables militaires et ceux dont les compétences pouvaient être utiles à l’armée. Le prophète Ezéchiel se trouvait parmi les déportés. Seules les classes les plus pauvres restèrent à Jérusalem. La politique de déportation babylonienne différait de celle des Assyriens. Alors que ces derniers avaient emmené presque tout le peuple d’Israël en exil et installé des étrangers à sa place (#2R 17:24), les Babyloniens ne prirent avec eux que les chefs et les forts, laissant sur place les pauvres et les faibles. Ils leur confièrent des responsabilités, gagnant ainsi leur loyauté. Quant aux exilés, ils eurent le droit de travailler et vivre au sein de la société babylonienne. Cela permit aux captifs judéens de rester ensemble et, plus tard, de retourner chez eux, selon le récit d’Esdras.

 

15  Il transporta Jojakin à Babylone ; et il emmena captifs de Jérusalem à Babylone la mère du roi, les femmes du roi et ses eunuques, et les grands du pays,

16  tous les guerriers au nombre de sept mille, et les charpentiers et les serruriers au nombre de mille, tous hommes vaillants et propres à la guerre. Le roi de Babylone les emmena captifs à Babylone.

17  Et le roi de Babylone établit roi, à la place de Jojakin, Matthania, son oncle, dont il changea le nom en celui de Sédécias.

 

Matthania …  Sédécias. Matthania était un fils de Josias et un oncle de Jojakin (cf. #1Ch 3:15 ; #Jér 1:3). Son nom, littéralement « don de l’Eternel », fut changé en celui de Sédécias, « justice de l’Eternel ». Nebucadnetsar démontra ainsi son autorité sur lui.

 

18  Sédécias avait vingt et un ans lorsqu’il devint roi, et il régna onze ans à Jérusalem. Sa mère s’appelait Hamuthal, fille de Jérémie, de Libna.

 

onze ans. Sédécias régna à Jérusalem, sous contrôle babylonien, de 597 à 586 av. J.-C.

 

19  Il fit ce qui est mal aux yeux de l’Eternel, entièrement comme avait fait Jojakim.

20  Et cela arriva à cause de la colère de l’Eternel contre Jérusalem et contre Juda, qu’il voulait rejeter de devant sa face. Et Sédécias se révolta contre le roi de Babylone.

 

Sédécias se révolta. En 588 av. J.-C., Hophra, petit-fils de Néco II, devint roi d’Egypte. Il semble avoir poussé Sédécias à se révolter contre Babylone (cf. #Ez 17:15-18).

 

REVENIR AU JOUR 336   www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-336-de-929/

Allez au jour 338    www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-338-de-929/

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/