ANCIEN TESTAMENT JOUR 35 DE 929

04/02/2019 00:07

ANCIEN TESTAMENT JOUR 35 DE 929

Genèse 35 de 50

 

GENÈSE 35 : 1 À 29

1 ¶  Dieu dit à Jacob : Lève-toi, monte à Béthel, et demeures-y ; là, tu dresseras un autel au Dieu qui t’apparut, lorsque tu fuyais Esaü, ton frère.

Béthel. C’est l’endroit où Dieu confirma à Jacob l’alliance conclue avec Abraham (#Ge 28:13-15).

2  Jacob dit à sa maison et à tous ceux qui étaient avec lui : Otez les dieux étrangers qui sont au milieu de vous, purifiez-vous, et changez de vêtements.

35:2-4

Otez les dieux étrangers. Partir pour Béthel nécessitait une préparation spirituelle bien plus pointue qu’un exercice de logistique. Les symboles idolâtriques tels que figurines, amulettes ou porte-bonheur (v. #Ge 35:4, « anneaux »), ainsi que les théraphim de Rachel (#Ge 31:19), ne pouvaient plus être tolérés. L’enterrement des idoles, la purification et le changement de vêtements servirent à décrire la purification de la souillure causée par l’idolâtrie et la consécration du cœur à l’Eternel. Huit à dix années s’étaient écoulées depuis le retour de Jacob en Canaan; il était temps d’effacer toute trace d’idolâtrie.

3  Nous nous lèverons, et nous monterons à Béthel ; là, je dresserai un autel au Dieu qui m’a exaucé dans le jour de ma détresse, et qui a été avec moi pendant le voyage que j’ai fait.

4  Ils donnèrent à Jacob tous les dieux étrangers qui étaient entre leurs mains, et les anneaux qui étaient à leurs oreilles. Jacob les enfouit sous le térébinthe qui est près de Sichem.

térébinthe …  Sichem. Il s’agissait peut-être du même arbre qu’à l’époque d’Abraham (#Ge 12:6).

5  Ensuite ils partirent. La terreur de Dieu se répandit sur les villes qui les entouraient, et l’on ne poursuivit point les fils de Jacob.

La terreur de Dieu. Une peur surnaturellement provoquée face à Israël rendit les villes environnantes réticentes et impuissantes pour intervenir, et la peur qu’avait Jacob de leurs représailles perdit ainsi de son importance (#Ge 34:30).

6 ¶  Jacob arriva, lui et tous ceux qui étaient avec lui, à Luz, qui est Béthel, dans le pays de Canaan.

7  Il bâtit là un autel, et il appela ce lieu El-Béthel ; car c’est là que Dieu s’était révélé à lui lorsqu’il fuyait son frère.

bâtit là un autel. Par cet acte d’adoration et l’accomplissement de son vœu (#Ge 28:20-22) ainsi que par l’attribution d’un nouveau nom à l’endroit, Jacob confirmait sa loyauté envers Dieu. Ce dernier affirma aussi son engagement envers le patriarche en lui apparaissant et en répétant son nouveau nom (v. #Ge 35:10 ; cf. #Ge 32:28) et les promesses faites à Abraham (vv. #Ge 35:11-12). En réponse, Jacob pratiqua le rituel accompli lorsqu’il avait rencontré Dieu pour la première fois à Béthel (v. #Ge 35:14) et confirma le nom de ce lieu (v. #Ge 35:15).

8  Débora, nourrice de Rebecca, mourut ; et elle fut enterrée au-dessous de Béthel, sous le chêne auquel on a donné le nom de chêne des pleurs.

9  Dieu apparut encore à Jacob, après son retour de Paddan-Aram, et il le bénit.

10  Dieu lui dit : Ton nom est Jacob ; tu ne seras plus appelé Jacob, mais ton nom sera Israël. Et il lui donna le nom d’Israël.

11  Dieu lui dit : Je suis le Dieu tout-puissant. Sois fécond, et multiplie : une nation et une multitude de nations naîtront de toi, et des rois sortiront de tes reins.

des rois sortiront de tes reins. Cette première reprise des paroles de Dieu depuis les promesses données à Abraham lors de l’épisode de la circoncision (#Ge 17:6, #Ge 17:16) servit à rappeler l’instauration à venir de la monarchie.

12  Je te donnerai le pays que j’ai donné à Abraham et à Isaac, et je donnerai ce pays à ta postérité après toi.

13  Dieu s’éleva au-dessus de lui, dans le lieu où il lui avait parlé.

s’éleva. La présence de Dieu se manifesta sous une forme visible.

14  Et Jacob dressa un monument dans le lieu où Dieu lui avait parlé, un monument de pierres, sur lequel il fit une libation et versa de l’huile.

Une manière courante de conclure une alliance.

15  Jacob donna le nom de Béthel au lieu où Dieu lui avait parlé.

16 ¶  Ils partirent de Béthel ; et il y avait encore une certaine distance jusqu’à Ephrata, lorsque Rachel accoucha. Elle eut un accouchement pénible ;

Ephrata. Un nom ancien de Bethléhem (v. #Ge 35:19 ; #Ge 48:7 ; cf. #Mi 5:1).

17  et pendant les douleurs de l’enfantement, la sage-femme lui dit : Ne crains point, car tu as encore un fils !

18  Et comme elle allait rendre l’âme, car elle était mourante, elle lui donna le nom de Ben-Oni ; mais le père l’appela Benjamin.

Ben-Oni …  Benjamin. La mère mourante nomma son nouveau-né « fils de ma douleur », mais le père affligé l’appela « fils de ma droite », lui accordant ainsi une place d’honneur dans sa famille. Il était la réponse à la prière de Rachel faite lors de la naissance de son premier-né (#Ge 30:24).

19  Rachel mourut, et elle fut enterrée sur le chemin d’Ephrata, qui est Bethléhem.

20  Jacob éleva un monument sur son sépulcre ; c’est le monument du sépulcre de Rachel, qui existe encore aujourd’hui.

Ce monument en l’honneur de Rachel existait encore à l’époque de Moïse, au nord de Bethléhem.

21 ¶  Israël partit ; et il dressa sa tente au delà de Migdal-Eder.

Migdal-Eder. Probablement une tour d’observation pour les bergers près de Bethléhem.

22  Pendant qu’Israël habitait cette contrée, Ruben alla coucher avec Bilha, concubine de son père. Et Israël l’apprit. Les fils de Jacob étaient au nombre de douze.

Les fils de Jacob. La naissance de Benjamin en Canaan (v. #Ge 35:18) fournit une raison pour dresser la liste des fils nés hors de Canaan. Une mauvaise note précède cette liste: le péché de Ruben, qui salit le qualificatif de « premier-né » (voir #Ge 49:3-4 ; #De 22:30 ; #1Ch 5:1-2).

23  Fils de Léa : Ruben, premier-né de Jacob, Siméon, Lévi, Juda, Issacar et Zabulon.

24  Fils de Rachel : Joseph et Benjamin.

25  Fils de Bilha, servante de Rachel : Dan et Nephthali.

26  Fils de Zilpa, servante de Léa : Gad et Aser. Ce sont là les fils de Jacob, qui lui naquirent à Paddan-Aram.

27  Jacob arriva auprès d’Isaac, son père, à Mamré, à Kirjath-Arba, qui est Hébron, où avaient séjourné Abraham et Isaac.

28  Les jours d’Isaac furent de cent quatre-vingts ans.

29  Il expira et mourut, et il fut recueilli auprès de son peuple, âgé et rassasié de jours, et Esaü et Jacob, ses fils, l’enterrèrent.

Esaü et Jacob, ses fils. Vers 1885 av. J.-C. Les funérailles d’Isaac réunirent ses deux fils, tout comme celles d’Abraham avaient réuni Isaac et Ismaël (#Ge 25:9). Jacob, de retour au pays avant la mort de son père, avait vu se réaliser une autre partie du vœu fait à Béthel (#Ge 28:20: « si je retourne en paix à la maison de mon père »).

 

REVENIR AU JOUR 34  www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-34-de-929/

Allez au jour 36  www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-36-de-929/

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/