ANCIEN TESTAMENT JOUR 392 DE 929

26/01/2020 00:37

ANCIEN TESTAMENT JOUR 392 DE 929

2 Chroniques 25 de 36

 

2 Chroniques 25 : 1 À 28

1 ¶  Amatsia devint roi à l’âge de vingt-cinq ans, et il régna vingt-neuf ans à Jérusalem. Sa mère s’appelait Joaddan, de Jérusalem.

 

25:1-28

Description du règne d’Amatsia (av. J.-C.). Cf. #2R 14:1-20.

 

2  Il fit ce qui est droit aux yeux de l’Eternel, mais avec un cœur qui n’était pas entièrement dévoué.

3  Lorsque la royauté fut affermie entre ses mains, il fit périr ses serviteurs qui avaient tué le roi son père.

4  Mais il ne fit pas mourir leurs fils, car il agit selon ce qui est écrit dans la loi, dans le livre de Moïse, où l’Eternel donne ce commandement : On ne fera point mourir les pères pour les enfants, et l’on ne fera point mourir les enfants pour les pères ; mais on fera mourir chacun pour son péché.

 

Cf. #Ez 18

 

5  Amatsia rassembla les hommes de Juda et les plaça d’après les maisons paternelles, les chefs de milliers et les chefs de centaines, pour tout Juda et Benjamin ; il en fit le dénombrement depuis l’âge de vingt ans et au-dessus, et il trouva trois cent mille hommes d’élite, en état de porter les armes, maniant la lance et le bouclier.

 

25:5-16

Cette section développe #2R 14:7.

25:5-13

Amatsia rassembla une armée de petite taille, comparée à celle de Josaphat, qui était composée de plus d’un million d’hommes (cf. #2Ch 17:14-19). Cela montrait à quel point le royaume du sud avait décliné en seulement 80 ans.

 

6  Il prit encore à sa solde dans Israël cent mille vaillants hommes pour cent talents d’argent.

 

cent talents. On peut évaluer ce poids à environ 3,5 tonnes. Cette somme fut versée au roi d’Israël, Joachaz, qui ordonna à ses mercenaires de porter secours à Amatsia contre les Edomites.

 

7  Un homme de Dieu vint auprès de lui, et dit : O roi, qu’une armée d’Israël ne marche point avec toi, car l’Eternel n’est pas avec Israël, avec tous ces fils d’Ephraïm.

 

homme de Dieu. Terme technique utilisé environ 70 fois dans l’A.T., toujours pour désigner un porte-parole de Dieu. Celui-ci mit en garde Amatsia contre le risque de s’allier à « Ephraïm », c’est-à-dire Israël. L’Eternel n’était pas avec le royaume du nord, en raison de son idolâtrie.

 

8  Si tu vas avec eux, quand même tu ferais au combat des actes de vaillance, Dieu te fera tomber devant l’ennemi, car Dieu a le pouvoir d’aider et de faire tomber.

 

Dieu a le pouvoir. D’un ton quelque peu sarcastique, l’homme de Dieu rappela au roi qu’il devrait se montrer très fort, puisque Dieu ne l’aiderait pas.

 

9  Amatsia dit à l’homme de Dieu : Et comment agir à l’égard des cent talents que j’ai donnés à la troupe d’Israël ? L’homme de Dieu répondit : L’Eternel peut te donner bien plus que cela.

 

25:9-10

L’homme de Dieu appela Amatsia à faire la part des choses et à se confier en l’Eternel. Le roi obéit et renvoya les mercenaires israélites, suscitant ainsi leur colère.

 

10  Alors Amatsia sépara la troupe qui lui était venue d’Ephraïm, afin que ces gens retournassent chez eux. Mais ils furent très irrités contre Juda, et ils s’en allèrent chez eux avec une ardente colère.

11  Amatsia prit courage, et conduisit son peuple. Il alla dans la vallée du sel, et il battit dix mille hommes des fils de Séir.

 

vallée du sel. Vallée probablement située à l’extrême sud de la mer Morte, où David avait remporté une victoire (cf. #1Ch 18:12-13).

Séir. Autre nom pour Edom.

 

12  Et les fils de Juda en saisirent dix mille vivants, qu’ils menèrent au sommet d’un rocher, d’où ils les précipitèrent ; et tous furent écrasés.

 

rocher. Ce mode d’exécution était courant parmi les nations païennes (cf. #Ps 137:9).

 

13  Cependant, les gens de la troupe qu’Amatsia avait renvoyés pour qu’ils n’allassent pas à la guerre avec lui firent une invasion dans les villes de Juda depuis Samarie jusqu’à Beth-Horon, y tuèrent trois mille personnes, et enlevèrent de nombreuses dépouilles.

 

Samarie. Ce fut de cette ville bien connue d’Israël que les mercenaires lancèrent leurs attaques.

 

14 ¶  Lorsqu’Amatsia fut de retour après la défaite des Edomites, il fit venir les dieux des fils de Séir, et se les établit pour dieux ; il se prosterna devant eux, et leur offrit des parfums.

 

25:14-16

Amatsia commit l’inimaginable, à la fois d’un point de vue spirituel et politique: il adopta les faux dieux des peuples qu’il venait de vaincre. Peut-être, agit-il ainsi parce qu’il était attiré par les mauvais plaisirs de l’idolâtrie et parce qu’il pensait que cela le protégerait de toute nouvelle menace de la part d’Edom. Quoi qu’il en soit, cette volonté de faire taire la voix de Dieu n’eut que des conséquences désastreuses pour lui.

 

15  Alors la colère de l’Eternel s’enflamma contre Amatsia, et il envoya vers lui un prophète, qui lui dit : Pourquoi as-tu recherché les dieux de ce peuple, quand ils n’ont pu délivrer leur peuple de ta main ?

16  Comme il parlait, Amatsia lui dit : Est-ce que nous t’avons fait conseiller du roi ? Retire-toi ! Pourquoi veux-tu qu’on te frappe ? Le prophète se retira, en disant : Je sais que Dieu a résolu de te détruire, parce que tu as fait cela et que tu n’as pas écouté mon conseil.

17 ¶  Après s’être consulté, Amatsia, roi de Juda, envoya dire à Joas, fils de Joachaz, fils de Jéhu, roi d’Israël : Viens, voyons-nous en face !

18  Et Joas, roi d’Israël, fit dire à Amatsia, roi de Juda : L’épine du Liban envoya dire au cèdre du Liban : Donne ta fille pour femme à mon fils ! Et les bêtes sauvages qui sont au Liban passèrent et foulèrent l’épine.

19  Tu as battu les Edomites, penses-tu, et ton cœur s’élève pour te glorifier. Reste maintenant chez toi. Pourquoi t’engager dans une malheureuse entreprise, qui amènerait ta ruine et celle de Juda ?

20  Mais Amatsia ne l’écouta pas, car Dieu avait résolu de les livrer entre les mains de l’ennemi, parce qu’ils avaient recherché les dieux d’Edom.

21  Et Joas, roi d’Israël, monta ; et ils se virent en face, lui et Amatsia, roi de Juda, à Beth-Schémesch, qui est à Juda.

22  Juda fut battu par Israël, et chacun s’enfuit dans sa tente.

23  Joas, roi d’Israël, prit à Beth-Schémesch Amatsia, roi de Juda, fils de Joas, fils de Joachaz. Il l’emmena à Jérusalem, et il fit une brèche de quatre cents coudées dans la muraille de Jérusalem, depuis la porte d’Ephraïm jusqu’à la porte de l’angle.

24  Il prit tout l’or et l’argent et tous les vases qui se trouvaient dans la maison de Dieu, chez Obed-Edom, et les trésors de la maison du roi ; il prit aussi des otages, et il retourna à Samarie.

25  Amatsia, fils de Joas, roi de Juda, vécut quinze ans après la mort de Joas, fils de Joachaz, roi d’Israël.

26  Le reste des actions d’Amatsia, les premières et les dernières, cela n’est-il pas écrit dans le livre des rois de Juda et d’Israël ?

27  Depuis qu’Amatsia se fut détourné de l’Eternel, il se forma contre lui une conspiration à Jérusalem, et il s’enfuit à Lakis ; mais on le poursuivit à Lakis, où on le fit mourir.

28  On le transporta sur des chevaux, et on l’enterra avec ses pères dans la ville de Juda.

 

REVENIR AU JOUR 391   www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-391-de-929/

Allez au jour 393   www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-393-de-929/

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/