ANCIEN TESTAMENT JOUR 397 DE 929

31/01/2020 00:10

ANCIEN TESTAMENT JOUR 397 DE 929

2 Chroniques 30 de 36

 

2 Chroniques 30 : 1 À 27

1 ¶  Ezéchias envoya des messagers dans tout Israël et Juda, et il écrivit aussi des lettres à Ephraïm et à Manassé, pour qu’ils vinssent à la maison de l’Eternel à Jérusalem célébrer la Pâque en l’honneur de l’Eternel, le Dieu d’Israël.

 

Israël. C’était ce qui restait des dix tribus du nord (vv. #2Ch 30:6, #2Ch 30:25). Certains Israélites avaient échappé à l’ennemi après l’invasion assyrienne ou avaient été laissés dans le pays après la déportation, survenue en 722 av. J.-C. (#2R 17:1-9). Ephraïm et Manassé étaient les tribus dominantes du nord.

30:1-27

Ezéchias rétablit la fête des pains sans levain et la Pâque (#Ex 12:1-20 ; #Lé 23:1-8). Celles-ci n’avaient apparemment plus été célébrées correctement ni régulièrement pendant un certain temps, peut-être même depuis le schisme, 215 ans auparavant (v. #2Ch 30:5). Plus tard, Josias (#2Ch 35:1-9) puis Zorobabel (#Esd 6:19-22) devraient aussi redonner vie à la Pâque. Cette fête célébrait le pardon et la rédemption accordés par Dieu à son peuple croyant.

 

2  Le roi, ses chefs, et toute l’assemblée avaient tenu conseil à Jérusalem, afin que la Pâque fût célébrée au second mois ;

 

second mois. Cette célébration devait réunir tout le peuple dans l’adoration. Normalement, on fêtait la Pâque le premier mois (mars/avril). La règle d’exception, valable pour les personnes impures ou absentes du pays (#No 9:9-11), fut appliquée à toute la nation.

 

3  car on ne pouvait la faire en son temps, parce que les sacrificateurs ne s’étaient pas sanctifiés en assez grand nombre et que le peuple n’était pas rassemblé à Jérusalem.

4  La chose ayant eu l’approbation du roi et de toute l’assemblée,

5  ils décidèrent de faire une publication dans tout Israël, depuis Beer-Schéba jusqu’à Dan, pour que l’on vînt à Jérusalem célébrer la Pâque en l’honneur de l’Eternel, le Dieu d’Israël. Car elle n’était plus célébrée par la multitude comme il est écrit.

 

depuis Beer-Schéba jusqu’à Dan. C’est-à-dire tout le pays promis, du sud au nord.

 

6  Les coureurs allèrent avec les lettres du roi et de ses chefs dans tout Israël et Juda. Et, d’après l’ordre du roi, ils dirent : Enfants d’Israël, revenez à l’Eternel, le Dieu d’Abraham, d’Isaac et d’Israël, afin qu’il revienne à vous, reste échappé de la main des rois d’Assyrie.

 

revenez. Selon la loi, Israël devait célébrer trois fêtes annuelles à Jérusalem: la Pâque, la Pentecôte et la fête des tabernacles (cf. #Ex 23 ; #Lé 23 ; #No 28:1-29:2 ; #De 16). Dieu aurait à nouveau béni le peuple apostat et idolâtre du royaume du nord s’il était revenu à lui. Cf. #2Ch 15:2 ; #2Ch 20:20 ; #2Ch 26:5 ; #2Ch 31:21 où ce thème apparaît.

 

7  Ne soyez pas comme vos pères et comme vos frères, qui ont péché contre l’Eternel, le Dieu de leurs pères, et qu’il a livrés à la désolation, comme vous le voyez.

8  Ne raidissez donc pas votre cou, comme vos pères ; donnez la main à l’Eternel, venez à son sanctuaire qu’il a sanctifié pour toujours, et servez l’Eternel, votre Dieu, pour que sa colère ardente se détourne de vous.

 

Ne raidissez …  pas votre cou. Etienne utilisa le même langage en #Ac 7:51-53. L’expression signifie « ne soyez pas obstinés ».

 

9  Si vous revenez à l’Eternel, vos frères et vos fils trouveront miséricorde auprès de ceux qui les ont emmenés captifs, et ils reviendront dans ce pays ; car l’Eternel, votre Dieu, est compatissant et miséricordieux, et il ne détournera pas sa face de vous, si vous revenez à lui.

 

Les habitants du royaume du nord n’avaient pas tous été déportés, suite à l’invasion assyrienne survenue durant le règne d’Ezéchias (cf. #2R 17:5-23 ; #2R 18:9-12).

 

10  Les coureurs allèrent ainsi de ville en ville dans le pays d’Ephraïm et de Manassé, et jusqu’à Zabulon. Mais on se riait et l’on se moquait d’eux.

 

Le mépris dont firent preuve les tribus du nord, alors même qu’elles venaient de subir le jugement divin, prouvait leur méchanceté, de même que leur comportement peu respectueux au v. 18.

 

11  Cependant quelques hommes d’Aser, de Manassé et de Zabulon s’humilièrent et vinrent à Jérusalem.

12  Dans Juda aussi la main de Dieu se déploya pour leur donner un même cœur et leur faire exécuter l’ordre du roi et des chefs, selon la parole de l’Eternel.

13 ¶  Un peuple nombreux se réunit à Jérusalem pour célébrer la fête des pains sans levain au second mois : ce fut une immense assemblée.

 

second mois. Normalement, la Pâque et la fête des pains sans levain devaient être célébrées le premier mois; cependant, en cette période particulière, il valait mieux la célébrer un mois plus tard que pas du tout.

 

14  Ils se levèrent, et ils firent disparaître les autels sur lesquels on sacrifiait dans Jérusalem et tous ceux sur lesquels on offrait des parfums, et ils les jetèrent dans le torrent de Cédron.

 

Ces autels avaient été érigés pour le culte des idoles par Achaz. Voir #2Ch 28:25 ; #2Ch 29:16. Ezéchias réussit à faire ce que ses prédécesseurs n’étaient pas parvenus à faire: débarrasser la ville des idoles et de leurs autels.

 

15  Ils immolèrent ensuite la Pâque le quatorzième jour du second mois. Les sacrificateurs et les Lévites, saisis de confusion, s’étaient sanctifiés, et ils offrirent des holocaustes dans la maison de l’Eternel.

16  Ils occupaient leur place ordinaire, conformément à la loi de Moïse, homme de Dieu, et les sacrificateurs répandaient le sang, qu’ils recevaient de la main des Lévites.

17  Comme il y avait dans l’assemblée beaucoup de gens qui ne s’étaient pas sanctifiés, les Lévites se chargèrent d’immoler les victimes de la Pâque pour tous ceux qui n’étaient pas purs, afin de les consacrer à l’Eternel.

18  Car une grande partie du peuple, beaucoup de ceux d’Ephraïm, de Manassé, d’Issacar et de Zabulon, ne s’étaient pas purifiés, et ils mangèrent la Pâque sans se conformer à ce qui est écrit. Mais Ezéchias pria pour eux, en disant : Veuille l’Eternel, qui est bon, pardonner

 

30:18-20

L’attitude du cœur était plus importante que les actes extérieurs (cf. #1S 15:22 ; #Jér 7:22-23 ; #Os 6:6). Ezéchias rappela que Dieu pardonne même les pires péchés, et il le fit effectivement (v. #2Ch 30:20).

 

19  à tous ceux qui ont appliqué leur cœur à chercher Dieu, l’Eternel, le Dieu de leurs pères, quoiqu’ils n’aient pas pratiqué la sainte purification !

20  L’Eternel exauça Ezéchias, et il pardonna au peuple.

21 ¶  Ainsi les enfants d’Israël qui se trouvèrent à Jérusalem célébrèrent la fête des pains sans levain, pendant sept jours, avec une grande joie ; et chaque jour les Lévites et les sacrificateurs louaient l’Eternel avec les instruments qui retentissaient en son honneur.

22  Ezéchias parla au cœur de tous les Lévites, qui montraient une grande intelligence pour le service de l’Eternel. Ils mangèrent les victimes pendant sept jours, offrant des sacrifices d’actions de grâces, et louant l’Eternel, le Dieu de leurs pères.

23  Toute l’assemblée fut d’avis de célébrer sept autres jours. Et ils célébrèrent joyeusement ces sept jours ;

 

Ce v. montre l’authenticité du renouveau: le peuple était conscient de son péché et de son besoin désespéré de purification, et il souhaita prolonger le temps de la fête qui célébrait le salut et la délivrance accordés par Dieu aux fidèles.

 

24  car Ezéchias, roi de Juda, avait donné à l’assemblée mille taureaux et sept mille brebis, et les chefs lui donnèrent mille taureaux et dix mille brebis, et des sacrificateurs en grand nombre s’étaient sanctifiés.

25  Toute l’assemblée de Juda, et les sacrificateurs et les Lévites, et tout le peuple venu d’Israël, et les étrangers venus du pays d’Israël ou établis en Juda, se livrèrent à la joie.

26  Il y eut à Jérusalem de grandes réjouissances ; et depuis le temps de Salomon, fils de David, roi d’Israël, rien de semblable n’avait eu lieu dans Jérusalem.

 

rien de semblable. Ce constat souligne quel déclin spirituel avait caractérisé le peuple de Dieu depuis le schisme et l’époque de Salomon, plus de 215 ans auparavant.

 

27  Les sacrificateurs et les Lévites se levèrent et bénirent le peuple ; et leur voix fut entendue, et leur prière parvint jusqu’aux cieux, jusqu’à la sainte demeure de l’Eternel.

 

REVENIR AU JOUR 396   www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-396-de-929/

Allez au jour 398   www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-398-de-929/

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/