ANCIEN TESTAMENT JOUR 402 DE 929

05/02/2020 00:01

ANCIEN TESTAMENT JOUR 402 DE 929

2 Chroniques 35 de 36

 

2 Chroniques 35 : 1 À 27

 1 ¶  Josias célébra la Pâque en l’honneur de l’Eternel à Jérusalem, et l’on immola la Pâque le quatorzième jour du premier mois.

 

35:1-2

De toute évidence, les éléments du temple avaient été déplacés et les sacrifices/fêtes interrompus en raison d’un manque d’intérêt, de pratiques idolâtres et d’interventions étrangères. Josias imita Ezéchias, qui avait rétabli la Pâque à son époque (#2Ch 30:1ss). C’était la fête la plus importante du culte de l’Eternel (#Ex 12:1-13:2).

35:1-19

L’auteur des Chroniques, peut-être Esdras, accorda beaucoup plus d’attention à cette célébration de la Pâque que l’auteur de #2R 23:21-23.

 

2  Il établit les sacrificateurs dans leurs fonctions, et les encouragea au service de la maison de l’Eternel.

3  Il dit aux Lévites qui enseignaient tout Israël et qui étaient consacrés à l’Eternel : Placez l’arche sainte dans la maison qu’a bâtie Salomon, fils de David, roi d’Israël ; vous n’avez plus à la porter sur l’épaule. Servez maintenant l’Eternel, votre Dieu, et son peuple d’Israël.

 

l’arche sainte. L’arche de l’alliance aurait dû rester dans le lieu très saint, mais elle avait été déplacée, probablement par Manassé lorsqu’il avait érigé une image sculptée à sa place (cf. #2Ch 33:7). La loi donnait des instructions très précises sur la manière de la déplacer à l’époque du tabernacle. Il fallait introduire des perches dans des anneaux sur les côtés du coffre, pour permettre aux Lévites (Kehathites) de la porter sans la toucher (cf. #Ex 25:14-15). Uzza était mort pour l’avoir touchée alors qu’elle se trouvait sur un char, un mode de transport inapproprié (#1Ch 13:6-10). Depuis que l’arche avait sa demeure permanente dans le temple, il n’était plus nécessaire de la déplacer.

 

4  Tenez-vous prêts, selon vos maisons paternelles, selon vos divisions, comme l’ont réglé par écrit David, roi d’Israël, et Salomon, son fils ;

5  occupez vos places dans le sanctuaire, d’après les différentes maisons paternelles de vos frères les fils du peuple, et d’après la classification des maisons paternelles des Lévites.

6  Immolez la Pâque, sanctifiez-vous, et préparez-la pour vos frères, en vous conformant à la parole de l’Eternel prononcée par Moïse.

 

Moïse. Les prescriptions relatives à la Pâque furent respectées (vv. #2Ch 35:7-17).

 

7  Josias donna aux gens du peuple, à tous ceux qui se trouvaient là, des agneaux et des chevreaux au nombre de trente mille, le tout pour la Pâque, et trois mille bœufs ; cela fut pris sur les biens du roi.

8  Ses chefs firent de bon gré un présent au peuple, aux sacrificateurs et aux Lévites. Hilkija, Zacharie, et Jehiel, princes de la maison de Dieu, donnèrent aux sacrificateurs pour la Pâque deux mille six cents agneaux et trois cents bœufs.

9  Conania, Schemaeja et Nethaneel, ses frères, Haschabia, Jeïel et Jozabad, chefs des Lévites, donnèrent aux Lévites pour la Pâque cinq mille agneaux et cinq cents bœufs.

10  Le service s’organisa, et les sacrificateurs et les Lévites occupèrent leur place, selon leurs divisions, d’après l’ordre du roi.

11  Ils immolèrent la Pâque ; les sacrificateurs répandirent le sang qu’ils recevaient de la main des Lévites, et les Lévites dépouillèrent les victimes.

12  Ils mirent à part les holocaustes pour les donner aux différentes maisons paternelles des gens du peuple, afin qu’ils les offrissent à l’Eternel, comme il est écrit dans le livre de Moïse ; et de même pour les bœufs.

13  Ils firent cuire la Pâque au feu, selon l’ordonnance, et ils firent cuire les choses saintes dans des chaudières, des chaudrons et des poêles ; et ils s’empressèrent de les distribuer à tout le peuple.

14  Ensuite ils préparèrent ce qui était pour eux et pour les sacrificateurs, car les sacrificateurs, fils d’Aaron, furent occupés jusqu’à la nuit à offrir les holocaustes et les graisses ; c’est pourquoi les Lévites préparèrent pour eux et pour les sacrificateurs, fils d’Aaron.

15  Les chantres, fils d’Asaph, étaient à leur place, selon l’ordre de David, d’Asaph, d’Héman, et de Jeduthun le voyant du roi, et les portiers étaient à chaque porte ; ils n’eurent pas à se détourner de leur office, car leurs frères les Lévites préparèrent ce qui était pour eux.

16  Ainsi fut organisé ce jour-là tout le service de l’Eternel pour faire la Pâque et pour offrir des holocaustes sur l’autel de l’Eternel, d’après l’ordre du roi Josias.

17  Les enfants d’Israël qui se trouvaient là célébrèrent la Pâque en ce temps et la fête des pains sans levain pendant sept jours.

18  Aucune Pâque pareille à celle-là n’avait été célébrée en Israël depuis les jours de Samuel le prophète ; et aucun des rois d’Israël n’avait célébré une Pâque pareille à celle que célébrèrent Josias, les sacrificateurs et les Lévites, tout Juda et Israël qui s’y trouvaient, et les habitants de Jérusalem.

 

Aucune Pâque. La Pâque d’Ezéchias (cf. ch. #2Ch 30) était différente, puisqu’elle ne s’était pas déroulée entièrement comme le voulait la loi mosaïque:

1° elle avait été célébrée le deuxième mois (#2Ch 30:2),

2° certains ne s’étaient pas purifiés (#2Ch 30:18) et

3° tous n’y avaient pas participé (#2Ch 30:10).

35:18-19

depuis …  Samuel. Il avait vécu quatre siècles plus tôt (av. J.-C.), avant tous les rois d’Israël et de Juda.

 

19  Ce fut la dix-huitième année du règne de Josias que cette Pâque fut célébrée.

20 ¶  Après tout cela, après que Josias eut réparé la maison de l’Eternel, Néco, roi d’Egypte, monta pour combattre à Carkemisch sur l’Euphrate. Josias marcha à sa rencontre ;

 

35:20-27

Description détaillée de la mort tragique de Josias. La comparaison de ce passage avec #2R 23:28-30 éclaircit quelque peu la situation. Vers la fin du règne de Josias, le Pharaon égyptien Néco (av. J.-C.) partit en campagne militaire pour aider le roi d’Assyrie dans le combat qu’il menait à Carkemisch, sa dernière capitale, située à environ 400 km au nord-est de Damas, sur la rive de l’Euphrate. Craignant qu’une telle alliance ne représente à l’avenir un danger pour Israël, Josias décida de stopper l’armée du Pharaon et de combattre afin de protéger son royaume. Probablement venue d’Egypte par bateau jusqu’à Acco, port maritime au nord d’Israël, et à pied par la plaine côtière d’Israël, l’armée égyptienne avait pris la direction de l’est et de la vallée de Meguiddo (v. #2Ch 35:22), c’est-à-dire Jizreel dans la plaine d’Esdrelon. C’était la route la plus directe vers Carkemisch. Josias l’attaqua et fut blessé par une flèche. Il dut retourner à Jérusalem (100 km au sud) où il mourut.

 

21  et Néco lui envoya des messagers pour dire : Qu’y a-t-il entre moi et toi, roi de Juda ? Ce n’est pas contre toi que je viens aujourd’hui ; c’est contre une maison avec laquelle je suis en guerre. Et Dieu m’a dit de me hâter. Ne t’oppose pas à Dieu, qui est avec moi, de peur qu’il ne te détruise.

 

Dieu m’a dit. Le Pharaon faisait ainsi allusion au vrai Dieu, mais il est impossible de savoir s’il avait effectivement eu une révélation de sa part. De toute évidence, Josias ne crut pas que son adversaire transmettait un message divin. Il n’y a aucune raison de considérer sa mort comme une punition pour cela. Il pensa probablement que Néco mentait et qu’il viendrait l’attaquer, avec l’Assyrie, une fois la victoire sur Babylone remportée.

 

22  Mais Josias ne se détourna point de lui, et il se déguisa pour l’attaquer, sans écouter les paroles de Néco, qui venaient de la bouche de Dieu. Il s’avança pour combattre dans la vallée de Meguiddo.

23  Les archers tirèrent sur le roi Josias, et le roi dit à ses serviteurs : Emportez-moi, car je suis gravement blessé.

24  Ses serviteurs l’emportèrent du char, le mirent dans un second char qui était à lui, et l’amenèrent à Jérusalem. Il mourut, et fut enterré dans le sépulcre de ses pères. Tout Juda et Jérusalem pleurèrent Josias.

25  Jérémie fit une complainte sur Josias ; tous les chanteurs et toutes les chanteuses ont parlé de Josias dans leurs complaintes jusqu’à ce jour, et en ont établi la coutume en Israël. Ces chants sont écrits dans les Complaintes.

 

Cette « complainte » de Jérémie n’a pas été conservée. Le peuple pleura la mort de Josias jusqu’au moment de la rédaction des Chroniques, vers 450-430 av. J.-C., près de 200 ans plus tard. Encore 90 ans plus tard, le lieu du combat  la ville d’Hadadrimmon dans la vallée de Meguiddo - serait cité par Zacharie comme un endroit lié de façon proverbiale aux lamentations (#Za 12:11).

 

26  Le reste des actions de Josias, et ses œuvres de piété, telles que les prescrit la loi de l’Eternel,

27  ses premières et ses dernières actions, cela est écrit dans le livre des rois d’Israël et de Juda.

 

REVENIR AU JOUR 401   www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-401-de-929/

Allez au jour 403   www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-403-de-929/

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/