ANCIEN TESTAMENT JOUR 413 DE 929

16/02/2020 00:40

ANCIEN TESTAMENT JOUR 413 DE 929

Esdras 10 de 10

 

Esdras 10 : 1 À 44

1 ¶  Pendant qu’Esdras, pleurant et prosterné devant la maison de Dieu, faisait cette prière et cette confession, il s’était rassemblé auprès de lui une foule très nombreuse de gens d’Israël, hommes, femmes et enfants, et le peuple répandait d’abondantes larmes.

 

pleurant et prosterné …  cette prière et cette confession. L’affliction d’Esdras était évidente, et le peuple se joignit à lui. Ces expressions extrêmes de contrition démontraient la gravité du péché et la sincérité de la repentance.

 

2  Alors Schecania, fils de Jehiel, d’entre les fils d’Elam, prit la parole et dit à Esdras : Nous avons péché contre notre Dieu, en nous alliant à des femmes étrangères qui appartiennent aux peuples du pays. Mais Israël ne reste pas pour cela sans espérance.

 

Schecania. Il ne s’était pas engagé sur la voie du mariage mixte, puisque son nom ne figure pas sur la liste des vv. 18-44 (à l’inverse de son père et de cinq de ses oncles, nommés au v. 26). Il eut le courage de choisir d’obéir à Dieu plutôt que de faire plaisir à sa famille.

sans espérance. Cette espérance reposait sur l’alliance de Dieu, sur son amour et sur son pardon, accordé aux pécheurs vraiment repentants.

 

3  Faisons maintenant une alliance avec notre Dieu pour le renvoi de toutes ces femmes et de leurs enfants, selon l’avis de mon seigneur et de ceux qui tremblent devant les commandements de notre Dieu. Et que l’on agisse d’après la loi.

 

Faisons maintenant une alliance. Schecania invita le peuple et les chefs à faire ce qu’il fallait en se séparant de leurs épouses et enfants. Il reconnut que la ligne de conduite prônée par Esdras était conforme à l’Ecriture (cf. #2Ch 29:10).

ceux qui tremblent. Cf. #Esa 66:2, #Esa 66:5. C’étaient ceux qui prenaient la Parole de Dieu au sérieux, en particulier le jugement divin contre le péché.

d’après la loi. Il s’agissait de se conformer aux instructions divines de #De 7:2-3.

 

4  Lève-toi, car cette affaire te regarde. Nous serons avec toi. Prends courage et agis.

 

cette affaire te regarde. Esdras était ainsi reconnu comme un chef spirituel, recouvert de l’autorité divine et capable d’assumer la responsabilité de régler le cas de tous ces divorces (cf. vv. #Esd 10:18-44).

 

5  Esdras se leva, et il fit jurer aux chefs des sacrificateurs, des Lévites, et de tout Israël, de faire ce qui venait d’être dit. Et ils le jurèrent.

 

fit jurer. Serment lié à l’alliance mentionnée au v. 3. Cf. #Né 10:28-39 pour le contenu d’un serment ultérieur dans des conditions similaires.

 

6 ¶  Puis Esdras se retira de devant la maison de Dieu, et il alla dans la chambre de Jochanan, fils d’Eliaschib ; quand il y fut entré, il ne mangea point de pain et il ne but point d’eau, parce qu’il était dans la désolation à cause du péché des fils de la captivité.

7  On publia dans Juda et à Jérusalem que tous les fils de la captivité eussent à se réunir à Jérusalem,

 

On publia. Les publications orales faites par un héraut avaient souvent force de loi, et ce fut le cas de celle-ci. Le refus de se joindre à l’assemblée, comme certains auraient pu être tentés de le faire, signifiait non seulement la perte des biens, mais aussi l’exclusion d’Israël.

 

8  et que, d’après l’avis des chefs et des anciens, quiconque ne s’y serait pas rendu dans trois jours aurait tous ses biens confisqués et serait lui-même exclu de l’assemblée des fils de la captivité.

 

trois jours. Les Juifs avaient 72 heures pour répondre au message. Puisque seuls les territoires de Juda et de Benjamin étaient concernés, la plus grande distance à parcourir s’élevait à 80 km.

 

9  Tous les hommes de Juda et de Benjamin se rassemblèrent à Jérusalem dans les trois jours. C’était le vingtième jour du neuvième mois. Tout le peuple se tenait sur la place de la maison de Dieu, tremblant à cause de la circonstance et par suite de la pluie.

 

Tous les hommes. Tous vinrent, car la sanction indiquée soulignait bien la gravité de la situation.

neuvième mois. Décembre/janvier. C’était une période de pluies et de froid, surtout à l’altitude de Jérusalem (près de 800 m).

 

10  Esdras, le sacrificateur, se leva et leur dit : Vous avez péché en vous alliant à des femmes étrangères, et vous avez rendu Israël encore plus coupable.

11  Confessez maintenant votre faute à l’Eternel, le Dieu de vos pères, et faites sa volonté ! Séparez-vous des peuples du pays et des femmes étrangères.

 

Confessez …  Séparez-vous. Ces verbes résument les deux éléments constitutifs de la repentance: accorder notre pensée avec celle de Dieu et entreprendre la bonne démarche pour nous séparer du péché.

 

12  Toute l’assemblée répondit d’une voix haute : A nous de faire comme tu l’as dit !

 

10:12-14

Toute …  beaucoup. Ces mentions démontrent à quel point ce péché était répandu parmi le peuple. Compte tenu du mauvais temps et du nombre important de personnes impliquées, l’opération risquait d’être longue. Ainsi, le peuple émit une suggestion pratique pour régler le problème: pour chaque mariage illégal, il était possible d’organiser un interrogatoire ou un procès dans un cadre local. Tous les détails devaient être abordés avec grand soin; ainsi, la suggestion de confier la tâche à des juges locaux ressemblait à celle de Jéthro dans le désert (cf. #Ex 18).

 

13  Mais le peuple est nombreux, le temps est à la pluie, et il n’est pas possible de rester dehors ; d’ailleurs, ce n’est pas l’œuvre d’un jour ou deux, car il y en a beaucoup parmi nous qui ont péché dans cette affaire.

14  Que nos chefs restent donc pour toute l’assemblée ; et tous ceux qui dans nos villes se sont alliés à des femmes étrangères viendront à des époques fixes, avec les anciens et les juges de chaque ville, jusqu’à ce que l’ardente colère de notre Dieu se soit détournée de nous au sujet de cette affaire.

15 ¶  Jonathan, fils d’Asaël, et Jachzia, fils de Thikva, appuyés par Meschullam et par le Lévite Schabthaï, furent les seuls à combattre cet avis,

 

combattre cet avis. Le texte ne précise pas si ces quatre hommes s’opposèrent au retard que la suggestion entraînerait ou à la volonté d’éliminer le péché. Cependant, le plan était bon, et il permit d’arriver assez rapidement à un règlement du problème.

 

16  auquel se conformèrent les fils de la captivité. On choisit Esdras, le sacrificateur, et des chefs de famille selon leurs maisons paternelles, tous désignés par leurs noms ; et ils siégèrent le premier jour du dixième mois pour s’occuper de la chose.

 

10:16-17

dixième mois …  premier mois. Il fallut trois mois pour corriger la situation. Après quoi, le peuple fut prêt à célébrer la Pâque en toute bonne conscience.

 

17  Le premier jour du premier mois, ils en finirent avec tous les hommes qui s’étaient alliés à des femmes étrangères.

18  Parmi les fils de sacrificateurs, il s’en trouva qui s’étaient alliés à des femmes étrangères : des fils de Josué, fils de Jotsadak, et de ses frères, Maaséja, Eliézer, Jarib et Guedalia,

 

des fils de Josué, fils de Jotsadak, et de ses frères. En tête de liste figuraient les descendants et autres parents du souverain sacrificateur qui était revenu en Israël avec Zorobabel et avait dirigé la reconstruction du temple. Ils donnèrent l’exemple à tout le peuple en offrant un sacrifice de culpabilité (v. #Esd 10:19).

10:18-44

Etant donné le fait qu’il fallut trois mois pour régler la situation, cette liste de 113 hommes correspond peut-être uniquement aux chefs (cf. « beaucoup » v. 13). Il devait y avoir d’autres coupables parmi le peuple. Le problème fut certes abordé et traité sans retard, mais il allait ressurgir (cf. #Né 9:1-10:2 ; #Né 13).

 

19  qui s’engagèrent, en donnant la main, à renvoyer leurs femmes et à offrir un bélier en sacrifice de culpabilité ;

20  des fils d’Immer, Hanani et Zebadia ;

21  des fils de Harim, Maaséja, Elie, Schemaeja, Jehiel et Ozias ;

22  des fils de Paschhur, Eljoénaï, Maaséja, Ismaël, Nethaneel, Jozabad et Eleasa.

23  Parmi les Lévites : Jozabad, Schimeï, Kélaja ou Kelitha, Pethachja, Juda et Eliézer.

24  Parmi les chantres : Eliaschib. Parmi les portiers : Schallum, Thélem et Uri.

25  Parmi ceux d’Israël : des fils de Pareosch, Ramia, Jizzija, Malkija, Mijamin, Eléazar, Malkija et Benaja ;

26  des fils d’Elam, Matthania, Zacharie, Jehiel, Abdi, Jerémoth et Elie ;

27  des fils de Zatthu, Eljoénaï, Eliaschib, Matthania, Jerémoth, Zabad et Aziza ;

28  des fils de Bébaï, Jochanan, Hanania, Zabbaï et Athlaï ;

29  des fils de Bani, Meschullam, Malluc, Adaja, Jaschub, Scheal et Ramoth ;

30  des fils de Pachath-Moab, Adna, Kelal, Benaja, Maaséja, Matthania, Betsaleel, Binnuï et Manassé ;

31  des fils de Harim, Eliézer, Jischija, Malkija, Schemaeja, Siméon,

32  Benjamin, Malluc et Schemaria ;

33  des fils de Haschum, Matthnaï, Matthattha, Zabad, Eliphéleth, Jerémaï, Manassé et Schimeï ;

34  des fils de Bani, Maadaï, Amram, Uel,

35  Benaja, Bédia, Keluhu,

36  Vania, Merémoth, Eliaschib,

37  Matthania, Matthnaï, Jaasaï,

38  Bani, Binnuï, Schimeï,

39  Schélémia, Nathan, Adaja,

40  Macnadbaï, Schaschaï, Scharaï,

41  Azareel, Schélémia, Schemaria,

42  Schallum, Amaria et Joseph ;

43  des fils de Nebo, Jeïel, Matthithia, Zabad, Zebina, Jaddaï, Joël et Benaja.

44  Tous ceux-là avaient pris des femmes étrangères, et plusieurs en avaient eu des enfants.

 

On ne laissa certainement pas les femmes répudiées et leurs enfants sans ressources.

 

REVENIR AU JOUR 412   www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-412-de-929/

Allez au jour 414   www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-414-de-929/

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/