ANCIEN TESTAMENT JOUR 442 DE 929

16/03/2020 00:58

ANCIEN TESTAMENT JOUR 442 DE 929

Job 6 de 42

 

Job 6 : 1 À 30

1 ¶  Job prit la parole et dit:

 

6:1-7:21

Cette section contient la réponse de Job à Eliphaz. Non seulement il avait à supporter des souffrances physiques et à faire face aux tentations formulées par son épouse, mais il lui fallait aussi réagir à l’ignorance et à l’incompréhension de son ami. Il lui exprima son sentiment de frustration.

 

2  Oh ! s’il était possible de peser ma douleur, Et si toutes mes calamités étaient sur la balance,

 

6:2-3

C’est le poids de sa douleur qui poussa Job à s’exprimer avec cette dureté.

 

3  Elles seraient plus pesantes que le sable de la mer ; Voilà pourquoi mes paroles vont jusqu’à la folie !

4  Car les flèches du Tout-Puissant m’ont percé, Et mon âme en suce le venin ; Les terreurs de Dieu se rangent en bataille contre moi.

 

les flèches du Tout-Puissant …  les terreurs de Dieu. Ces métaphores dépeignent les épreuves comme venant de Dieu, ce qui indique que Job était persuadé qu’il s’agissait de jugements divins.

 

5  L’âne sauvage crie-t-il auprès de l’herbe tendre ? Le bœuf mugit-il auprès de son fourrage ?

 

6:5-7

Par ces illustrations, Job cherchait à démontrer qu’il avait de bonnes raisons de se plaindre: même une bête peut prétendre à une alimentation convenable.

 

6  Peut-on manger ce qui est fade et sans sel ? Y a-t-il de la saveur dans le blanc d’un œuf ?

7  Ce que je voudrais ne pas toucher, C’est là ma nourriture, si dégoûtante soit-elle !

8 ¶  Puisse mon vœu s’accomplir, Et Dieu veuille réaliser mon espérance !

 

6:8-9

mon vœu. Tout ce que Job demandait, c’était que Dieu termine le processus qu’il avait engagé, quel qu’il soit. Si la mort lui semblait désirable, c’était pour la seule raison qu’elle le dispenserait de subir l’inévitable enchaînement des événements à venir (voir le ch. #Job 3).

 

9  Qu’il plaise à Dieu de m’écraser, Qu’il étende sa main et qu’il m’achève !

 

qu’il m’achève. Métaphore du tisserand, qui coupe le fil en trop sur le métier (cf. #Esa 38:12).

 

10  Il me restera du moins une consolation, Une joie dans les maux dont il m’accable : Jamais je n’ai transgressé les ordres du Saint.

 

les ordres du Saint. Job n’avait pas négligé la révélation qu’il avait reçue: les commandements du Dieu très saint lui étaient précieux, et il s’y était conformé. Ce qui le troublait le plus, c’était qu’il ne pouvait attribuer son sort à une quelconque inconduite de sa part. Il aurait trouvé motif à se réjouir au milieu de ses souffrances, s’il avait su que la mort était proche, mais il ne voyait aucune raison d’espérer qu’elle survienne, ni que lui-même soit délivré de son malheur (vv. #Job 6:11-13).

 

11  Pourquoi espérer quand je n’ai plus de force ? Pourquoi attendre quand ma fin est certaine ?

12  Ma force est-elle une force de pierre ? Mon corps est-il d’airain ?

13  Ne suis-je pas sans ressource, Et le salut n’est-il pas loin de moi ?

14 ¶  Celui qui souffre a droit à la compassion de son ami, Même quand il abandonnerait la crainte du Tout-Puissant.

 

la compassion de son ami, même. Job répondit à Eliphaz par des paroles pleines de sagesse: même si un homme avait abandonné Dieu (ce qui n’était pas son cas), ses amis ne pouvaient-ils pas lui témoigner un peu de bonté? Comment Eliphaz pouvait-il faire preuve de tant de cruauté et l’accuser ainsi sans cesse?

 

15  Mes frères sont perfides comme un torrent, Comme le lit des torrents qui disparaissent.

 

6:15-23

Job décrivit les conseils de ses amis comme aussi inutiles qu’une rivière asséchée en plein été. Il leur dit en substance: « Vous n’êtes d’aucune utilité (v. #Job 6:21), alors que tout ce que je demande, c’est un peu de compassion, pas de grands dons ni même de délivrance » (vv. #Job 6:22-23).

 

16  Les glaçons en troublent le cours, La neige s’y précipite ;

17  Viennent les chaleurs, et ils tarissent, Les feux du soleil, et leur lit demeure à sec.

18  Les caravanes se détournent de leur chemin, S’enfoncent dans le désert, et périssent.

19  Les caravanes de Théma fixent le regard, Les voyageurs de Séba sont pleins d’espoir ;

 

Théma …  Séba. Théma au nord, ainsi nommée d’après le fils d’Ismaël (#Ge 25:15 ; #Esa 21:14), et Séba au sud (#Jér 6:20) faisaient partie du désert d’Arabie, où l’eau était très précieuse.

 

20  Ils sont honteux d’avoir eu confiance, Ils restent confondus quand ils arrivent.

21  Ainsi, vous êtes comme si vous n’existiez pas ; Vous voyez mon angoisse, et vous en avez horreur !

22 ¶  Vous ai-je dit : Donnez-moi quelque chose, Faites en ma faveur des présents avec vos biens,

23  Délivrez-moi de la main de l’ennemi, Rachetez-moi de la main des méchants ?

24  Instruisez-moi, et je me tairai ; Faites-moi comprendre en quoi j’ai péché.

 

6:24-30

Instruisez-moi …  en quoi j’ai péché. Job n’admit pas, ici, avoir péché; il mit plutôt ses amis au défi de lui montrer en quelle circonstance il l’avait fait. Il leur reprocha leur insensibilité et, sans prétendre à la perfection, il affirma ne pas avoir commis de péché qui ait pu entraîner une telle souffrance.

 

25  Que les paroles vraies sont persuasives ! Mais que prouvent vos remontrances ?

26  Voulez-vous donc blâmer ce que j’ai dit, Et ne voir que du vent dans les discours d’un désespéré ?

27  Vous accablez un orphelin, Vous persécutez votre ami.

28  Regardez-moi, je vous prie ! Vous mentirais-je en face ?

29  Revenez, ne soyez pas injustes ; Revenez, et reconnaissez mon innocence.

30  Y a-t-il de l’iniquité sur ma langue, Et ma bouche ne discerne-t-elle pas le mal ?

 

REVENIR AU JOUR 441   www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-441-de-929/

Allez au jour 443   www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-443-de-929/

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/