ANCIEN TESTAMENT JOUR 455 DE 929

29/03/2020 00:57

ANCIEN TESTAMENT JOUR 455 DE 929

Job 19 de 42

 

Job 19 : 1 À 29

1 ¶  Job prit la parole et dit:

 

19:1-5

Job commença avec une plainte angoissée: ses amis étaient devenus des mentors implacables (vv. #Job 19:2-3), et leurs discours n’avaient aucun effet sur sa manière d’aborder son éventuel péché (v. #Job 19:4).

19:1-29

Réponse désespérée de Job à la deuxième intervention de Bildad.

 

2  Jusques à quand affligerez-vous mon âme, Et m’écraserez-vous de vos discours ?

3  Voilà dix fois que vous m’outragez ; N’avez-vous pas honte de m’étourdir ainsi ?

4  Si réellement j’ai péché, Seul j’en suis responsable.

5  Pensez-vous me traiter avec hauteur ? Pensez-vous démontrer que je suis coupable ?

 

19:5-7

Avec des amis tels que Bildad, on n’avait plus besoin d’ennemis! Job craignait qu’il n’y ait plus de justice.

 

6  Sachez alors que c’est Dieu qui me poursuit, Et qui m’enveloppe de son filet.

7  Voici, je crie à la violence, et nul ne répond ; J’implore justice, et point de justice !

8 ¶  Il m’a fermé toute issue, et je ne puis passer ; Il a répandu des ténèbres sur mes sentiers.

 

19:8-21

Job passa en revue les souffrances qu’il avait endurées: Dieu l’avait enfermé, mis à nu, brisé et l’avait même poussé à se révolter contre lui (vv. #Job 19:8-12). Sa famille et ses amis l’avaient trahi (vv. #Job 19:15-19), et il estimait mériter d’être pris en pitié, avec tout le mal que Dieu avait fait advenir sur lui (vv. #Job 19:21-22).

 

9  Il m’a dépouillé de ma gloire, Il a enlevé la couronne de ma tête.

10  Il m’a brisé de toutes parts, et je m’en vais ; Il a arraché mon espérance comme un arbre.

11  Il s’est enflammé de colère contre moi, Il m’a traité comme l’un de ses ennemis.

12  Ses troupes se sont de concert mises en marche, Elles se sont frayé leur chemin jusqu’à moi, Elles ont campées autour de ma tente.

 

se sont frayé leur chemin jusqu’à moi. Dans le monde antique, les armées conquérantes disposaient de leurs propres terrassiers : ils aplanissaient le terrain pour faciliter l’attaque.

 

13  Il a éloigné de moi mes frères, Et mes amis se sont détournés de moi ;

14  Je suis abandonné de mes proches, Je suis oublié de mes intimes.

15  Je suis un étranger pour mes serviteurs et mes servantes, Je ne suis plus à leurs yeux qu’un inconnu.

16  J’appelle mon serviteur, et il ne répond pas ; Je le supplie de ma bouche, et c’est en vain.

17  Mon humeur est à charge à ma femme, Et ma plainte aux fils de mes entrailles.

18  Je suis méprisé même par des enfants ; Si je me lève, je reçois leurs insultes.

19  Ceux que j’avais pour confidents m’ont en horreur, Ceux que j’aimais se sont tournés contre moi.

20  Mes os sont attachés à ma peau et à ma chair ; Il ne me reste que la peau des dents.

 

peau des dents. Expression argotique qui évoquait une peau très fine et fragile. Job voulait dire qu’il avait échappé de justesse à la mort. La perte de toute sa famille et les propos insultants de ses amis s’ajoutaient à la terreur qui le saisissait à l’idée d’être abandonné de Dieu.

 

21  Ayez pitié, ayez pitié de moi, vous, mes amis ! Car la main de Dieu m’a frappé.

22  Pourquoi me poursuivre comme Dieu me poursuit ? Pourquoi vous montrer insatiables de ma chair ?

23 ¶  Oh ! je voudrais que mes paroles fussent écrites, Qu’elles fussent écrites dans un livre ;

 

19:23-29

Ce passage manifeste toute la profondeur du désespoir de Job, mais c’est aussi là que sa foi apparaît dans sa plus grande force, puisqu’il y affirme que Dieu est son Rédempteur. Il voulait que sa confiance en Dieu soit consignée par écrit pour qu’elle soit connue de tous (vv. #Job 19:23-24). Il désirait que sa biographie soit « gravée dans le roc » pour que tout le monde sache qu’il n’avait pas commis de péché susceptible de lui valoir toutes ces souffrances. Dieu lui répondit favorablement. Il fut son rédempteur (cf. #Ex 6:6 ; #Ps 19:14 ; #Ps 72:14 ; #Esa 43:14 ; #Esa 47:4 ; #Esa 49:26 ; #Jér 50:34). C’est lui qui justifiera Job au jour du jugement, quand la justice sera définitivement rendue (cf. #Jér 12:1-3 ; #Jn 5:25, #Jn 5:29 ; #Ap 20:11-15).

 

24  Je voudrais qu’avec un burin de fer et avec du plomb Elles fussent pour toujours gravées dans le roc … 

25  Mais je sais que mon rédempteur est vivant, Et qu’il se lèvera le dernier sur la terre.

26  Quand ma peau sera détruite, il se lèvera ; Quand je n’aurai plus de chair, je verrai Dieu.

 

19:26-27

Job n’espérait plus rien pour cette vie, mais il avait confiance: après sa mort, son Rédempteur le justifierait en lui accordant la gloire d’une résurrection physique (« moi-même », littéralement « de ma chair ») qui lui permettrait de jouir d’une communion parfaite avec lui. L’Evangile annonce on ne peut plus clairement que Jésus est ce rédempteur. Voir #Lu 2:38 ; #Ro 3:24 ; #Ga 3:13 ; #Ep 1:7 ; #Hé 9:12.

 

27  Je le verrai, et il me sera favorable ; Mes yeux le verront, et non ceux d’un autre ; Mon âme languit d’attente au dedans de moi.

28  Vous direz alors : Pourquoi le poursuivions-nous ? Car la justice de ma cause sera reconnue.

 

19:28-29

Job avertit ses amis que leur erreur d’appréciation sur sa personne et la violence de leurs accusations risquaient de leur valoir un châtiment divin.

 

29  Craignez pour vous le glaive : Les châtiments par le glaive sont terribles ! Et sachez qu’il y a un jugement.

 

REVENIR AU JOUR 454   www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-454-de-929/

Allez au jour 456   www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-456-de-929/

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/