ANCIEN TESTAMENT JOUR 467 DE 929

10/04/2020 00:35

ANCIEN TESTAMENT JOUR 467 DE 929

Job 31 de 42

 

Job 31 : 1 À 40

1 ¶  J’avais fait un pacte avec mes yeux, Et je n’aurais pas arrêté mes regards sur une vierge.

 

J’avais fait un pacte avec mes yeux. Il est question ici de pureté envers les femmes (cf. #Pr 6:25 ; #Mt 5:28).

31:1-40

Tentant de plus en plus énergiquement de se disculper des fausses accusations qui pesaient contre lui, Job réitéra ses protestations d’innocence (relative, bien sûr) et exigea qu’on lui rende justice. Lorsqu’un prévenu était innocent, il en attestait en prêtant serment devant le roi ou devant une divinité. Cette procédure avait cours parmi les nations avoisinantes et servait de protocole dans les procédures juridiques. La formulation « si …  que » reprend celle de ce type de serment: « si » introduit le mal que Job était susceptible d’avoir commis, « que » la malédiction qui devrait en résulter. Il acceptait de subir ces malédictions, s’il les méritait. C’était son ultime tentative de se défendre devant Dieu et devant les hommes. Il pouvait affirmer n’avoir jamais eu un mode de vie pécheur dans le domaine de la sexualité (v. #Job 31:1), du péché en général (vv. #Job 31:2-3), de la vérité (v. #Job 31:5), de la cupidité (v. #Job 31:7), de la fidélité conjugale (v. #Job 31:9), de l’équité (v. #Job 31:13), de la compassion (vv. #Job 31:16-21), du matérialisme (vv. #Job 31:24-25), de la fausse religion (vv. #Job 31:26-27), de l’amour envers les ennemis et les étrangers (vv. #Job 31:29-32), des péchés secrets (v. #Job 31:33-34) ou des relations d’affaires (vv. #Job 31:38-40). Il s’attendait donc à ce que Dieu lui accorde une réponse (v. #Job 31:35) et lui expose les raisons de ses souffrances.

 

2  Quelle part Dieu m’eût-il réservée d’en haut ? Quel héritage le Tout-Puissant m’eût-il envoyé des cieux ?

3  La ruine n’est-elle pas pour le méchant, Et le malheur pour ceux qui commettent l’iniquité ?

4  Dieu n’a-t-il pas connu mes voies ? N’a-t-il pas compté tous mes pas ?

5  Si j’ai marché dans le mensonge, Si mon pied a couru vers la fraude,

6  Que Dieu me pèse dans des balances justes, Et il reconnaîtra mon intégrité !

7  Si mon pas s’est détourné du droit chemin, Si mon cœur a suivi mes yeux, Si quelque souillure s’est attachée à mes mains,

8  Que je sème et qu’un autre moissonne, Et que mes rejetons soient déracinés !

9 ¶  Si mon cœur a été séduit par une femme, Si j’ai fait le guet à la porte de mon prochain,

10  Que ma femme tourne la meule pour un autre, Et que d’autres la déshonorent !

11  Car c’est un crime, Un forfait que punissent les juges ;

12  C’est un feu qui dévore jusqu’à la ruine, Et qui aurait détruit toute ma richesse.

13  Si j’ai méprisé le droit de mon serviteur ou de ma servante Lorsqu’ils étaient en contestation avec moi,

14  Qu’ai-je à faire, quand Dieu se lève ? Qu’ai-je à répondre, quand il châtie ?

15  Celui qui m’a créé dans le ventre de ma mère ne l’a-t-il pas créé ? Le même Dieu ne nous a-t-il pas formés dans le sein maternel ?

16 ¶  Si j’ai refusé aux pauvres ce qu’ils demandaient, Si j’ai fait languir les yeux de la veuve,

17  Si j’ai mangé seul mon pain, Sans que l’orphelin en ait eu sa part,

18  Moi qui l’ai dès ma jeunesse élevé comme un père, Moi qui dès ma naissance ai soutenu la veuve ;

19  Si j’ai vu le malheureux manquer de vêtements, L’indigent n’avoir point de couverture,

20  Sans que ses reins m’aient béni, Sans qu’il ait été réchauffé par la toison de mes agneaux ;

21  Si j’ai levé la main contre l’orphelin, Parce que je me sentais un appui dans les juges ;

22  Que mon épaule se détache de sa jointure, Que mon bras tombe et qu’il se brise !

23  Car les châtiments de Dieu m’épouvantent, Et je ne puis rien devant sa majesté.

24 ¶  Si j’ai mis dans l’or ma confiance, Si j’ai dit à l’or : Tu es mon espoir ;

25  Si je me suis réjoui de la grandeur de mes biens, De la quantité des richesses que j’avais acquises ;

26  Si j’ai regardé le soleil quand il brillait, La lune quand elle s’avançait majestueuse,

27  Et si mon cœur s’est laissé séduire en secret, Si ma main s’est portée sur ma bouche ;

28  C’est encore un crime que doivent punir les juges, Et j’aurais renié le Dieu d’en haut !

29  Si j’ai été joyeux du malheur de mon ennemi, Si j’ai sauté d’allégresse quand les revers l’ont atteint,

30  Moi qui n’ai pas permis à ma langue de pécher, De demander sa mort avec imprécation ;

31  Si les gens de ma tente ne disaient pas: Où est celui qui n’a pas été rassasié de sa viande ?

32  Si l’étranger passait la nuit dehors, Si je n’ouvrais pas ma porte au voyageur ;

33 ¶  Si, comme les hommes, j’ai caché mes transgressions, Et renfermé mes iniquités dans mon sein,

 

comme les hommes. Ou « comme Adam », représentant de l’humanité (cf. #Os 6:7).

 

34  Parce que j’avais peur de la multitude, Parce que je craignais le mépris des familles, Me tenant à l’écart et n’osant franchir ma porte … 

35  Oh ! qui me fera trouver quelqu’un qui m’écoute ? Voilà ma défense toute signée : Que le Tout-Puissant me réponde ! Qui me donnera la plainte écrite par mon adversaire ?

 

la plainte écrite par mon adversaire. Job regrettait que Dieu, le procureur général parfait, qui connaissait l’authenticité des allégations des uns et des autres, n’ait pas rédigé un livre exposant la volonté et la sagesse divines ainsi que les causes de sa douleur. Il aurait ainsi pu être totalement disculpé aux yeux de ses amis.

 

36  Je porterai son écrit sur mon épaule, Je l’attacherai sur mon front comme une couronne ;

37  Je lui rendrai compte de tous mes pas, Je m’approcherai de lui comme un prince.

38  Si ma terre crie contre moi, Et que ses sillons versent des larmes ;

39  Si j’en ai mangé le produit sans l’avoir payée, Et que j’aie attristé l’âme de ses anciens maîtres ;

40  Qu’il y croisse des épines au lieu de froment, Et de l’ivraie au lieu d’orge ! Fin des paroles de Job.

 

Fin des paroles de Job. Les trois cycles de discours débutés en #Job 3:1 prennent fin ici. Job eut donc le premier et le dernier mot dans le débat contradictoire qui l’opposait à ses amis.

 

REVENIR AU JOUR 466   www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-466-de-929/

Allez au jour 468   www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-468-de-929/

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/