ANCIEN TESTAMENT JOUR 468 DE 929

11/04/2020 00:39

ANCIEN TESTAMENT JOUR 468 DE 929

Job 32 de 42

 

Job 32 : 1 À 22

1 ¶  Ces trois hommes cessèrent de répondre à Job, parce qu’il se regardait comme juste.

 

32:1-37:24

Un nouveau participant, qui était déjà présent (vv. #Job 32:3-5), prit part au débat relatif à la situation de Job: le jeune Elihu, qui adopta une perspective radicalement différente. Il tança vertement les trois autres intervenants et apporta des idées nouvelles, mais sans se montrer moins dur qu’eux. En dépit de sa colère, de sa suffisance et de sa verve, son approche fut néanmoins rafraîchissante pour Job: elle contrastait avec les arguments répétitifs des autres, même si elle ne lui apportait guère plus. En quoi était-il nécessaire de retranscrire ces quatre discours fanfarons? Parce qu’ils faisaient partie intégrante de l’histoire de Job avant que Dieu ne se révèle à lui après sa longue attente (ch. #Job 38:1-41:2).

 

2  Alors s’enflamma de colère Elihu, fils de Barakeel de Buz, de la famille de Ram. Sa colère s’enflamma contre Job, parce qu’il se disait juste devant Dieu.

 

de Buz. L’origine d’Elihu remontait à la tribu arabe de Buz (cf. #Jér 25:23). La « famille de Ram » est inconnue par ailleurs.

 

3  Et sa colère s’enflamma contre ses trois amis, parce qu’ils ne trouvaient rien à répondre et que néanmoins ils condamnaient Job.

4  Comme ils étaient plus âgés que lui, Elihu avait attendu jusqu’à ce moment pour parler à Job.

5  Mais, voyant qu’il n’y avait plus de réponse dans la bouche de ces trois hommes, Elihu s’enflamma de colère.

6 ¶  Et Elihu, fils de Barakeel de Buz, prit la parole et dit : Je suis jeune, et vous êtes des vieillards ; C’est pourquoi j’ai craint, j’ai redouté De vous faire connaître mon sentiment.

 

32:6-8

s’il présenta ses propos comme ne reflétant que son opinion (vv. #Job 32:6, #Job 32:10, #Job 32:17), Elihu prétendit aussi à une inspiration divine (v. #Job 32:8 ; cf. #Job 33:6, #Job 33:33).

 

7  Je disais en moi-même : Les jours parleront, Le grand nombre des années enseignera la sagesse.

8  Mais en réalité, dans l’homme, c’est l’esprit, Le souffle du Tout-Puissant, qui donne l’intelligence ;

9  Ce n’est pas l’âge qui procure la sagesse, Ce n’est pas la vieillesse qui rend capable de juger.

10  Voilà pourquoi je dis : Ecoute ! Moi aussi, j’exposerai ma pensée.

11  J’ai attendu la fin de vos discours, J’ai suivi vos raisonnements, Votre examen des paroles de Job.

12  Je vous ai donné toute mon attention ; Et voici, aucun de vous ne l’a convaincu, Aucun n’a réfuté ses paroles.

13  Ne dites pas cependant : En lui nous avons trouvé la sagesse ; C’est Dieu qui peut le confondre, ce n’est pas un homme !

14  Il ne s’est pas adressé directement à moi : Aussi lui répondrai-je tout autrement que vous.

15 ¶  Ils ont peur, ils ne répondent plus ! Ils ont la parole coupée !

16  J’ai attendu qu’ils eussent fini leurs discours, Qu’ils s’arrêtassent et ne sussent que répliquer.

17  A mon tour, je veux répondre aussi, Je veux dire aussi ce que je pense.

18  Car je suis plein de paroles, L’esprit me presse au dedans de moi ;

19  Mon intérieur est comme un vin qui n’a pas d’issue, Comme des outres neuves qui vont éclater.

20  Je parlerai pour respirer à l’aise, J’ouvrirai mes lèvres et je répondrai.

21  Je n’aurai point égard à l’apparence, Et je ne flatterai personne ;

22  Car je ne sais pas flatter : Mon créateur m’enlèverait bien vite.

 

REVENIR AU JOUR 467   www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-467-de-929/

Allez au jour 469   www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-469-de-929/

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/