ANCIEN TESTAMENT JOUR 470 DE 929

13/04/2020 00:52

ANCIEN TESTAMENT JOUR 470 DE 929

Job 34 de 42

 

Job 34 : 1 À 37

1 ¶  Elihu reprit et dit:

 

34:1-37

Elihu s’adressa à Job et à ses amis. Sa méthode consista à reprendre les propos mêmes de Job (vv. #Job 34:5-9) pour ensuite y répondre. Toutefois, il les interpréta parfois mal, et il lui arriva même de mettre des paroles des accusateurs de Job dans la bouche de ce dernier. Il prétendit ainsi qu’il se considérait comme exempt de tout péché (v. #Job 34:6), alors qu’il n’avait rien dit de tel; en réalité, il reconnaissait ses fautes (#Job 7:21 ; #Job 13:26). Par ailleurs, sans qu’Elihu le sache, Dieu avait déclaré Job innocent (#Job 1:8 ; #Job 2:3). Pour répondre aux plaintes de Job au sujet de l’apparente injustice divine, Elihu lui rappela que Dieu est trop saint pour agir injustement (v. #Job 34:10), qu’il traite toujours les hommes de façon équitable (vv. #Job 34:11-12), qu’il est tout-puissant (vv. #Job 34:13-14), juste (vv. #Job 34:17-18), impartial (vv. #Job 34:19-20), omniscient (vv. #Job 34:21-22) et juge de tous (v. #Job 34:23), le Dieu souverain qui fait tout ce qu’il veut pour empêcher le mal (vv. #Job 34:24-30).

 

2  Sages, écoutez mes discours ! Vous qui êtes intelligents, prêtez-moi l’oreille !

3  Car l’oreille discerne les paroles, Comme le palais savoure les aliments.

4  Choisissons ce qui est juste, Voyons entre nous ce qui est bon.

5  Job dit : Je suis innocent, Et Dieu me refuse justice ;

6  J’ai raison, et je passe pour menteur ; Ma plaie est douloureuse, et je suis sans péché.

7  Y a-t-il un homme semblable à Job, Buvant la raillerie comme l’eau,

8  Marchant en société de ceux qui font le mal, Cheminant de pair avec les impies ?

9  Car il a dit : Il est inutile à l’homme De mettre son plaisir en Dieu.

 

Car il a dit. Elihu se trompait: il attribuait à Job des paroles que celui-ci n’avait jamais prononcées.

 

10 ¶  Ecoutez-moi donc, hommes de sens ! Loin de Dieu l’injustice, Loin du Tout-Puissant l’iniquité !

11  Il rend à l’homme selon ses œuvres, Il rétribue chacun selon ses voies.

12  Non certes, Dieu ne commet pas l’iniquité ; Le Tout-Puissant ne viole pas la justice.

13  Qui l’a chargé de gouverner la terre ? Qui a confié l’univers à ses soins ?

14  S’il ne pensait qu’à lui-même, S’il retirait à lui son esprit et son souffle,

15  Toute chair périrait soudain, Et l’homme rentrerait dans la poussière.

16 ¶  Si tu as de l’intelligence, écoute ceci, Prête l’oreille au son de mes paroles !

17  Un ennemi de la justice régnerait-il ? Et condamneras-tu le juste, le puissant,

18  Qui proclame la méchanceté des rois Et l’iniquité des princes,

19  Qui n’a point égard à l’apparence des grands Et ne distingue pas le riche du pauvre, Parce que tous sont l’ouvrage de ses mains ?

20  En un instant, ils perdent la vie ; Au milieu de la nuit, un peuple chancelle et périt ; Le puissant disparaît, sans la main d’aucun homme.

21  Car Dieu voit la conduite de tous, Il a les regards sur les pas de chacun.

22  Il n’y a ni ténèbres ni ombre de la mort, Où puissent se cacher ceux qui commettent l’iniquité.

23  Dieu n’a pas besoin d’observer longtemps, Pour qu’un homme entre en jugement avec lui ;

 

qu’un homme entre en jugement avec lui. Il ne s’agit pas du jugement dernier, mais de la responsabilité générale, au quotidien, de l’homme devant Dieu. Elihu disait en substance que Dieu n’avait pas besoin de tous les rouages de la justice pour parvenir à un verdict. Il « connaît leurs œuvres » (v. #Job 34:25).

 

24  Il brise les grands sans information, Et il met d’autres à leur place ;

25  Car il connaît leurs œuvres. Il les renverse de nuit, et ils sont écrasés ;

26  Il les frappe comme des impies, A la face de tous les regards.

27  En se détournant de lui, En abandonnant toutes ses voies,

28  Ils ont fait monter à Dieu le cri du pauvre, Ils l’ont rendu attentif aux cris des malheureux.

29  S’il donne le repos, qui répandra le trouble ? S’il cache sa face, qui pourra le voir ? Il traite à l’égal soit une nation, soit un homme,

30  Afin que l’impie ne domine plus, Et qu’il ne soit plus un piège pour le peuple.

31 ¶  Car a-t-il jamais dit à Dieu : J’ai été châtié, je ne pécherai plus ;

 

34:31-33

Dieu ne se laissera jamais dicter ses actes par les hommes. Il ne les consulte pas. Lorsqu’il désire les châtier, c’est à lui qu’il appartient de décider quand la mesure est pleine.

 

32  Montre-moi ce que je ne vois pas ; Si j’ai commis des injustices, je n’en commettrai plus ?

33  Est-ce d’après toi que Dieu rendra la justice ? C’est toi qui rejettes, qui choisis, mais non pas moi ; Ce que tu sais, dis-le donc !

34  Les hommes de sens seront de mon avis, Le sage qui m’écoute pensera comme moi.

 

34:34-37

De toute évidence, Elihu n’était pas certain que Job ait suffisamment souffert, d’après ce qu’il l’avait entendu répliquer à ses contradicteurs. Il persistait en effet à protester de son innocence et à désirer s’adresser à Dieu.

 

35  Job parle sans intelligence, Et ses discours manquent de raison.

36  Qu’il continue donc à être éprouvé, Puisqu’il répond comme font les méchants !

37  Car il ajoute à ses fautes de nouveaux péchés ; Il bat des mains au milieu de nous, Il multiplie ses paroles contre Dieu.

 

REVENIR AU JOUR 469   www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-469-de-929/

Allez au jour 471   www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-471-de-929/

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/