ANCIEN TESTAMENT JOUR 483 DE 929

26/04/2020 00:27

ANCIEN TESTAMENT JOUR 483 DE 929

Psaumes 5 de 150

 

Psaumes 5 : 1 À 12

 1 ¶  (5-1) Au chef des chantres. Avec les flûtes. Psaume de David. (5-2) Prête l’oreille à mes paroles, ô Eternel ! Ecoute mes gémissements !

 

Alors que le #Ps 4 exigeait un accompagnement à cordes, le #Ps 5 devait être célébré avec des instruments à vent, pendant un culte communautaire (cf. #1S 10:5 ; #1R 1:40 ; #Esa 30:29). Telle était l’instruction adressée au responsable de l’adoration.

5:1-13

Le #Ps 5, fondamentalement, consiste dans une lamentation, qui est émaillée de déclarations d’innocence ou de confiance et de demandes de protection. David se tenait en présence du Seigneur pour lui parler de ses ennemis, selon deux axes majeurs: « Aide-moi et anéantis-les! » Il prononça donc ses demandes d’intervention divine et ses imprécations en deux cycles de contrastes qui distinguaient entre les ennemis de Dieu et ses enfants.

I. 1ère série: contraste théologique entre rétribution et réconciliation (5:2-9)

A. Expression de l’intercession de David (5:2-4)

B. Explication de l’intercession de David (5:5-9)

II. 2e série: contraste au quotidien entre les impies et les justes (5:10-13)

A. Expression de la prière d’imprécation de David (5:11a-c)

B. Explication de la prière d’imprécation de David (5:10, 11d-13)

 

2  (5-3) Sois attentif à mes cris, mon roi et mon Dieu ! C’est à toi que j’adresse ma prière.

 

mon roi et mon Dieu. Si David était effectivement, dans un régime théocratique, le roi oint pour gouverner sur la terre, il savait parfaitement que le Roi ultime d’Israël  et de la terre entière - était Dieu (pour l’autorisation divine conditionnelle d’une médiation royale, voir #1S 8:19ss).

 

3  (5-4) Eternel ! le matin tu entends ma voix ; Le matin je me tourne vers toi, et je regarde.

 

le matin …  le matin. Ces mots ont amené plusieurs à appeler ce chant « psaume du matin » (cf. #Ps 3:6).

 

4  (5-5) Car tu n’es point un Dieu qui prenne plaisir au mal ; Le méchant n’a pas sa demeure auprès de toi.

 

5:5-7

n’es point …  n’a pas …  ne subsistent pas …  hais …  fais périr …  abhorre. Ces trois descriptions sur le mode de la négation, suivies de trois déclarations, soulignent la perfection de la justice de Dieu, autant du point de vue théorique que pratique.

 

5  (5-6) Les insensés ne subsistent pas devant tes yeux ; Tu hais tous ceux qui commettent l’iniquité.

6  (5-7) Tu fais périr les menteurs ; L’Eternel abhorre les hommes de sang et de fraude.

7 ¶  (5-8) Mais moi, par ta grande miséricorde, je vais à ta maison, Je me prosterne dans ton saint temple avec crainte.

 

5:8

Mais moi. Le psalmiste se démarque franchement de ses ennemis: si eux sont hautains, lui est humble.

 

8  (5-9) Eternel ! conduis-moi dans ta justice, à cause de mes ennemis, Aplanis ta voie sous mes pas.

 

conduis-moi …  aplanis ta voie. Les disciples sont censés marcher dans les voies de Dieu, en obéissant à ses commandements concernant leur vie, tout en restant complètement dépendants de sa grâce pour progresser dans une attitude responsable (cf. #Ps 119:1-5, 26-27, 30, 32-33).

5:9-10

Au problème de « marche » des hommes, David ajoute les problèmes de « bouche », en insistant surtout sur les mensonges proférés par ses ennemis. Les Proverbes révèlent la nature fatale de la maladie qui frappe autant les « pieds » que la « bouche » des hommes, c’est-à-dire leur façon de se conduire et de parler. Dans sa liste des 14 terribles accusations portées contre l’humanité entière en #Ro 3:13, Paul inclut les déclarations du v. 10.

 

9  (5-10) Car il n’y a point de sincérité dans leur bouche ; Leur cœur est rempli de malice, Leur gosier est un sépulcre ouvert, Et ils ont sur la langue des paroles flatteuses.

10  (5-11) Frappe-les comme des coupables, ô Dieu ! Que leurs desseins amènent leur chute ! Précipite-les au milieu de leurs péchés sans nombre ! Car ils se révoltent contre toi.

 

5:11-13

Le psalmiste prie pour que les méchants connaissent la fin qu’ils méritent selon la norme divine de justice (#De 25:1); par opposition, il engage ceux qui se considèrent comme justes à se réjouir pleinement des bénédictions qui leur sont réservées.

 

11  (5-12) Alors tous ceux qui se confient en toi se réjouiront, Ils auront de l’allégresse à toujours, et tu les protégeras ; Tu seras un sujet de joie Pour ceux qui aiment ton nom.

12  (5-13) Car tu bénis le juste, ô Eternel ! Tu l’entoures de ta grâce comme d’un bouclier.

 

REVENIR AU JOUR 482   www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-482-de-929/

Allez au jour 484   www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-484-de-929/

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/