ANCIEN TESTAMENT JOUR 488 DE 929

01/05/2020 00:45

ANCIEN TESTAMENT JOUR 488 DE 929

Psaumes 10 de 150

 

Psaumes 10 : 1 À 18

1 ¶  Pourquoi, ô Eternel ! te tiens-tu éloigné ? Pourquoi te caches-tu au temps de la détresse ?

 

Pourquoi …  Pourquoi. Ces deux interrogatifs au ton plaintif expriment sans détours la question que se posait le psalmiste: « Pourquoi le Seigneur reste-t-il si distant? » (cf. #Ps 13:2 ; #Ps 22:12 ; #Ps 38:22 ; #Ps 44:25 ; #Ps 71:12 ; #Ps 88:15).

10:1-18

Alors que le #Ps 9 commençait avec des louanges, le #Ps 10 s’ouvre sur un ton de désespoir. Au #Ps 9, le psalmiste était confiant: la justice divine ne manquerait pas de s’exercer; au #Ps 10, l’injustice prévaut, et Dieu ne semble pas s’en émouvoir outre mesure. Néanmoins, l’auteur s’appuie de plus en plus sur la foi  et de moins en moins sur la vue - au fur et à mesure qu’il change de perspective et passe des observations empiriques à des vérités théologiques. Ce changement n’allait pas de soi, surtout qu’il était entouré de personnes dont le comportement était celui d’athées (cf. vv. #Ps 10:4, #Ps 10:11, #Ps 10:13), mais l’espoir commençait à poindre pour les désespérés (p. ex. v. 12). Les observations générales faites ici et la manière dont le psalmiste s’exprime soulignent que les croyants authentiques semblent, parfois, vivre dans deux mondes différents en même temps.

I. Le monde de l’hostilité, du découragement (10:1-11)

II. Le monde de l’espérance, de l’encouragement (10:12-18)

 

2  Le méchant dans son orgueil poursuit les malheureux, Ils sont victimes des trames qu’il a conçues.

3  Car le méchant se glorifie de sa convoitise, Et le ravisseur outrage, méprise l’Eternel.

 

outrage, méprise. La conduite des méchants est diamétralement opposée aux attentes de Dieu (#De 25:1).

 

4  Le méchant dit avec arrogance : Il ne punit pas ! Il n’y a point de Dieu ! — Voilà toutes ses pensées.

5  Ses voies réussissent en tout temps ; Tes jugements sont trop élevés pour l’atteindre, Il souffle contre tous ses adversaires.

 

Ses voies réussissent en tout temps. Dieu semble récompenser les personnes impitoyables. La question qui perce derrière ce constat est la suivante: « Seigneur, as-tu abandonné tes propres normes de jugement et de récompense? » Cf. #Job 20:2ss; #Jér 12:1 pour d’autres questions autour de la prospérité des méchants.

 

6  Il dit en son cœur : Je ne chancelle pas, Je suis pour toujours à l’abri du malheur !

7  Sa bouche est pleine de malédictions, de tromperies et de fraudes ; Il y a sous sa langue de la malice et de l’iniquité.

 

10:7-11

De nouvelles preuves de la « maladie des pieds et de la bouche » (conduite/paroles) des méchants sont apportées. Leur force est accrue par la reprise de la description des impies comme des bêtes féroces et menaçantes.

 

8  Il se tient en embuscade près des villages, Il assassine l’innocent dans des lieux écartés ; Ses yeux épient le malheureux.

9  Il est aux aguets dans sa retraite, comme le lion dans sa tanière, Il est aux aguets pour surprendre le malheureux ; Il le surprend et l’attire dans son filet.

10  Il se courbe, il se baisse, Et les misérables tombent dans ses griffes.

11  Il dit en son cœur : Dieu oublie ! Il cache sa face, il ne regarde jamais !

12 ¶  Lève-toi, Eternel ! ô Dieu, lève ta main ! N’oublie pas les malheureux !

 

Lève-toi. Cri de ralliement de #No 10:35, qu’on retrouve aussi en #Ps 7:7 ; #Ps 9:20.

lève ta main! Expression idiomatique pour décrire la force et la puissance divines, surtout dans le contexte de représailles.

 

13  Pourquoi le méchant méprise-t-il Dieu ? Pourquoi dit-il en son cœur : Tu ne punis pas ?

14  Tu regardes cependant, car tu vois la peine et la souffrance, Pour prendre en main leur cause ; C’est à toi que s’abandonne le malheureux, C’est toi qui viens en aide à l’orphelin.

 

toi qui viens en aide à l’orphelin. Dieu est désigné comme un soutien ou un avocat, mais cette fois-ci en association avec les orphelins. Il est le défenseur par excellence des êtres sans défense (sur cette image, cf. #Ex 22:21ss; #De 10:18ss; #Jér 7:6).

 

15  Brise le bras du méchant, Punis ses iniquités, et qu’il disparaisse à tes yeux !

 

Brise le bras du méchant. La « main » de Dieu (vv. #Ps 10:12, #Ps 10:14) est plus que suffisante pour arrêter le « bras » (autre image de la puissance) des impies.

 

16  L’Eternel est roi à toujours et à perpétuité ; Les nations sont exterminées de son pays.

 

10:16-18

La confiance qui caractérise cet apogée prévaut sur les protestations introductives du psaume. Le grand Seigneur du psalmiste ne se contente pas d’écouter (v. #Ps 10:17), il agit aussi (v. #Ps 10:18).

 

17  Tu entends les vœux de ceux qui souffrent, ô Eternel ! Tu affermis leur cœur ; tu prêtes l’oreille

18  Pour rendre justice à l’orphelin et à l’opprimé, Afin que l’homme tiré de la terre cesse d’inspirer l’effroi.

 

REVENIR AU JOUR 487   www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-487-de-929/

Allez au jour 489   www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-489-de-929/

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/