ANCIEN TESTAMENT JOUR 500 DE 929

13/05/2020 00:03

ANCIEN TESTAMENT JOUR 500 DE 929

Psaumes 22 de 150

 

Psaumes 22 : 1 À 31

1 ¶  (22-1) Au chef des chantres. Sur Biche de l’aurore. Psaume de David. (22-2) Mon Dieu ! mon Dieu ! pourquoi m’as-tu abandonné, Et t’éloignes-tu sans me secourir, sans écouter mes plaintes ?

 

« Biche de l’aurore ». Cette expression, unique dans un intitulé, doit probablement être interprétée comme renvoyant à une mélodie.

22:1-32

Ce psaume présente des humeurs contrastées: les 22 premiers vv. sont caractérisés par les lamentations, alors que les actions de grâces parcourent les 10 derniers. C’est la prière qui explique ce passage des lamentations à la louange. On commence par se sentir abandonné de Dieu pour ensuite être trouvé et rempli par lui. Cette réalité s’appliquait, de façon immédiate, à David, et de façon suprême au grand David, au Messie. Le N.T. contient 15 citations ou allusions d’ordre messianique à ce psaume, ce qui a conduit certains chrétiens de l’Eglise ancienne à l’appeler « le cinquième Evangile ».

I. Désespoir du psalmiste (22:2-11)

A. Son désespoir face à l’histoire nationale (22:2-6)

B. Son désespoir face à son histoire personnelle (22:7-11)

II. Prière du psalmiste (22:12-22)

A. Perspective désespérée en l’absence de tout secours (22:12-19)

B. Perspective de secours divin (22:20-22)

III. Témoignages et adoration du psalmiste (22:23-32)

A. Cascade individuelle de louanges (22:23-26)

B. Perpétuation collective de la louange (22:27-32)

 

2  (22-3) Mon Dieu ! je crie le jour, et tu ne réponds pas ; La nuit, et je n’ai point de repos.

 

22:3-6

On peut résumer ces vv. ainsi: « Même si tu ne m’as pas répondu, tu restes le Saint d’Israël, celui qui de nombreuses fois a manifesté son attention miséricordieuse envers son peuple. »

 

3  (22-4) Pourtant tu es le Saint, Tu sièges au milieu des louanges d’Israël.

4  (22-5) En toi se confiaient nos pères ; Ils se confiaient, et tu les délivrais.

5  (22-6) Ils criaient à toi, et ils étaient sauvés ; Ils se confiaient en toi, et ils n’étaient point confus.

6  (22-7) Et moi, je suis un ver et non un homme, L’opprobre des hommes et le méprisé du peuple.

 

22:7-9

Le psalmiste était submergé de reproches et couvert de ridicule. Pour les applications messianiques, voir #Mt 27:39-44 ; #Lu 23:35.

 

7  (22-8) Tous ceux qui me voient se moquent de moi, Ils ouvrent la bouche, secouent la tête:

 

ils ouvrent la bouche. Littéralement « ils séparent dans la lèvre », expression décrivant le ricanement (cf. #Ps 35:21 ; #Job 16:10).

 

8  (22-9) Recommande-toi à l’Eternel ! L’Eternel le sauvera, Il le délivrera, puisqu’il l’aime ! — 

 

Recommande-toi à l’Eternel. Ou « il a roulé vers l’Eternel », l’idée étant qu’il a transmis son fardeau au Seigneur (cf. #Ps 37:5 ; #Pr 16:3).

 

9  (22-10) Oui, tu m’as fait sortir du sein maternel, Tu m’as mis en sûreté sur les mamelles de ma mère ;

 

22:10-11

Le psalmiste avait un long passé de confiance en Dieu.

 

10  (22-11) Dès le sein maternel j’ai été sous ta garde, Dès le ventre de ma mère tu as été mon Dieu.

11 ¶  (22-12) Ne t’éloigne pas de moi quand la détresse est proche, Quand personne ne vient à mon secours !

12  (22-13) De nombreux taureaux sont autour de moi, Des taureaux de Basan m’environnent.

 

22:13-14

Retour de la présentation des ennemis comme des bêtes féroces (cf. vv. #Ps 22:17, #Ps 22:21-22).

 

13  (22-14) Ils ouvrent contre moi leur gueule, Semblables au lion qui déchire et rugit.

14  (22-15) Je suis comme de l’eau qui s’écoule, Et tous mes os se séparent ; Mon cœur est comme de la cire, Il se fond dans mes entrailles.

 

22:15-16

Images frappantes qui montrent qu’il avait perdu sa vitalité et son courage.

 

15  (22-16) Ma force se dessèche comme l’argile, Et ma langue s’attache à mon palais ; Tu me réduis à la poussière de la mort.

16  (22-17) Car des chiens m’environnent, Une bande de scélérats rôdent autour de moi, Ils ont percé mes mains et mes pieds.

 

ils ont percé. Le texte hébreu dit « comme un lion », c’est-à-dire que ces ennemis méchants et agressifs étaient comme des animaux qui avaient déchiré le psalmiste. Il s’agit probablement d’une prophétie messianique faisant allusion à la crucifixion (cf. #Esa 53:5 ; #Za 12:10).

 

17  (22-18) Je pourrais compter tous mes os. Eux, ils observent, ils me regardent ;

 

Image frappante de l’amaigrissement et de la fatigue (cf. #Ps 102:6 ; #Job 33:21).

 

18  (22-19) Ils se partagent mes vêtements, Ils tirent au sort ma tunique.

 

ils se partagent …  tirent au sort. Les quatre Evangiles font appel à cet élément dans leur description de la crucifixion de Christ (#Mt 27:35 ; #Mr 15:24 ; #Lu 23:34 ; #Jn 19:24).

 

19  (22-20) Et toi, Eternel, ne t’éloigne pas ! Toi qui es ma force, viens en hâte à mon secours !

20  (22-21) Protège mon âme contre le glaive, Ma vie contre le pouvoir des chiens !

21  (22-22) Sauve-moi de la gueule du lion, Délivre-moi des cornes du buffle !

 

délivre-moi des cornes du buffle. Ou « et des cornes du buffle. Tu m’as répondu », ce qui indiquerait l’heureuse fin du silence de Dieu, conformément à ce qu’il est (cf. #Ps 20:7 ; #Ps 28:6 ; #Ps 31:23 ; #Ps 118:5).

 

22 ¶  (22-23) Je publierai ton nom parmi mes frères, Je te célébrerai au milieu de l’assemblée.

 

Le psalmiste ne peut plus se contenir: il doit témoigner à haute voix, dans l’assemblée, des grandes faveurs de Dieu à son égard. Son exubérance doit être contagieuse (cf. #Hé 2:12).

 

23  (22-24) Vous qui craignez l’Eternel, louez-le ! Vous tous, postérité de Jacob, glorifiez-le ! Tremblez devant lui, vous tous, postérité d’Israël !

24  (22-25) Car il n’a ni mépris ni dédain pour les peines du misérable, Et il ne lui cache point sa face ; Mais il l’écoute quand il crie à lui.

25  (22-26) Tu seras dans la grande assemblée l’objet de mes louanges ; J’accomplirai mes vœux en présence de ceux qui te craignent.

26  (22-27) Les malheureux mangeront et se rassasieront, Ceux qui cherchent l’Eternel le célébreront. Que votre cœur vive à toujours !

27  (22-28) Toutes les extrémités de la terre penseront à l’Eternel et se tourneront vers lui ; Toutes les familles des nations se prosterneront devant ta face.

 

Le psalmiste développe son témoignage en sollicitant des louanges universelles pour les bénédictions divines (cf. #Ps 67:7, #Ps 98:3).

 

28  (22-29) Car à l’Eternel appartient le règne : Il domine sur les nations.

29  (22-30) Tous les puissants de la terre mangeront et se prosterneront aussi ; Devant lui s’inclineront tous ceux qui descendent dans la poussière, Ceux qui ne peuvent conserver leur vie.

30  (22-31) La postérité le servira ; On parlera du Seigneur à la génération future.

31  (22-32) Quand elle viendra, elle annoncera sa justice, Elle annoncera son œuvre au peuple nouveau-né.

 

REVENIR AU JOUR 499   www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-499-de-929/

Allez au jour 501   www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-501-de-929/

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/