ANCIEN TESTAMENT JOUR 61 DE 929

02/03/2019 00:16

ANCIEN TESTAMENT JOUR 61 DE 929

Exode 11 de 40

 

EXODE 11 : 1 À 10

1 ¶  L’Eternel dit à Moïse : Je ferai venir encore une plaie sur Pharaon et sur l’Egypte. Après cela, il vous laissera partir d’ici. Lorsqu’il vous laissera tout à fait aller, il vous chassera même d’ici.

11:1-3

L’Eternel dit. Ou « l’Eternel avait dit ». Ce paragraphe rapporte ce que Dieu avait déjà dit à Moïse pendant les trois jours de ténèbres afin de le préparer à la convocation du Pharaon et de préparer Israël à recevoir les bijoux et autres biens des Egyptiens. La générosité des Egyptiens n’est expliquée que par l’intervention divine (cf. #Ex 12:35-36), de même que le grand respect manifesté par les chefs et le peuple de ce pays envers les conducteurs d’Israël.

2  Parle au peuple, pour que chacun demande à son voisin et chacune à sa voisine des vases d’argent et des vases d’or.

3  L’Eternel fit trouver grâce au peuple aux yeux des Egyptiens ; Moïse lui-même était très considéré dans le pays d’Egypte, aux yeux des serviteurs de Pharaon et aux yeux du peuple.

4 ¶  Moïse dit : Ainsi parle l’Eternel : Vers le milieu de la nuit, je passerai au travers de l’Egypte ;

Vers le milieu de la nuit. Le jour n’est pas précisé comme lors des précédentes plaies. Il s’agit soit de la nuit directement consécutive à la dernière entrevue avec le Pharaon, soit d’une nuit postérieure de quelques jours. Si les directives pour l’institution de la Pâque (#Ex 12:1-20) ne furent pas transmises pendant les jours de ténèbres, quatre jours au minimum étaient nécessaires pour préparer cette fête spéciale, c’est-à-dire les dixième au quatorzième du mois (#Ex 12:3, #Ex 12:6).

je passerai. Dieu était bien sûr impliqué d’une manière ou d’une autre dans toutes les plaies, mais cette fois, pour assurer de son intérêt tout personnel, il affirma qu’il passerait lui-même dans le pays. Notons la forme future dans les instructions relatives à la Pâque (#Ex 12:12-13).

11:4-8

Moïse dit. La réaction de Moïse à la menace du Pharaon comprend l’annonce de la dernière plaie et son propre départ dans l’irritation. La menace de mort prononcée par le roi appelait une menace similaire de la part de Dieu. Au « sortez » adressé aux porte-parole de Dieu et d’Israël répondrait le « sortez » des Egyptiens aux Israélites.

5  et tous les premiers-nés mourront dans le pays d’Egypte, depuis le premier-né de Pharaon assis sur son trône, jusqu’au premier-né de la servante qui est derrière la meule, et jusqu’à tous les premiers-nés des animaux.

le premier-né. Le premier-né occupait une position particulièrement importante dans la famille et la société: non seulement il héritait d’une double part des biens paternels, mais il représentait aussi des qualités spéciales de vie et de puissance (cf. #Ge 49:3). En Egypte, c’était lui qui accédait au trône et perpétuait la dynastie. Quelle qu’ait été son importance du point de vue religieux, politique, dynastique ou social, tout fut balayé par l’étendue et l’intensité de la plaie, qui signifia l’exécution de tous les premiers-nés de toutes les classes de la population, y compris des animaux.

6  Il y aura dans tout le pays d’Egypte de grands cris, tels qu’il n’y en a point eu et qu’il n’y en aura plus de semblables.

Cette plaie devait se révéler si terrible que son caractère unique dans l’histoire de l’Egypte fut mentionné dans l’avertissement.

7  Mais parmi tous les enfants d’Israël, depuis les hommes jusqu’aux animaux, pas même un chien ne remuera sa langue, afin que vous sachiez quelle différence l’Eternel fait entre l’Egypte et Israël.

A l’opposé des troubles et des souffrances des Egyptiens, le calme régna sur le territoire israélite, au point qu’aucun chien n’aboya. La distinction évidente que l’Eternel opérait entre les deux peuples était un fait que personne ne pouvait nier.

8  Alors tous tes serviteurs que voici descendront vers moi et se prosterneront devant moi, en disant : Sors, toi et tout le peuple qui s’attache à tes pas ! Après cela, je sortirai. Moïse sortit de chez Pharaon, dans une ardente colère.

9  L’Eternel dit à Moïse : Pharaon ne vous écoutera point, afin que mes miracles se multiplient dans le pays d’Egypte.

10  Moïse et Aaron firent tous ces miracles devant Pharaon, et l’Eternel endurcit le cœur de Pharaon qui ne laissa point aller les enfants d’Israël hors de son pays.

 

REVENIR AU JOUR 60  www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-60-de-929/

Allez au jour 62   www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-62-de-929/

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/