Apocalypse 4 : 1 À 11 *** + NOTES DE JOHN MACARTHUR + Apocalypse 4: 1 TO 11 + *** NOTES JOHN MACARTHUR +

04/12/2016 00:04

PAROLES DE JÉSUS-CHRIST  EN ROUGES

 

Apocalypse 4 : 1 À 11 *** + NOTES DE JOHN MACARTHUR +

1 ¶  Après cela, je regardai, et voici, une porte était ouverte dans le ciel. La première voix que j’avais entendue, comme le son d’une trompette, et qui me parlait, dit : Monte ici, et je te ferai voir ce qui doit arriver dans la suite.

Monte ici. Il ne s’agit pas d’une allusion voilée à l’enlèvement de l’Eglise, mais d’un ordre de transporter temporairement Jean au ciel (voir la note sur 1:10 {==> "Ap 1:10"}) pour qu’il y reçoive des révélations sur les événements à venir.

ce qui doit arriver dans la suite. Selon le plan donné en #Ap 1:19, c’est ici la troisième et dernière partie du livre, celle qui décrit les événements consécutifs au temps de l’Eglise.

2  Aussitôt je fus ravi en esprit. Et voici, il y avait un trône dans le ciel, et sur ce trône quelqu’un était assis.

je fus saisi par l’Esprit. Rien à voir ici avec un rêve: Jean fut surnaturellement transporté, pleinement conscient  non pas endormi - en dehors du monde matériel, pour vivre une expérience extraordinaire. Le Saint-Esprit permit à ses sens de percevoir une révélation de la part de Dieu (cf. #Ac 10:11).

trône. Il s’agit moins d’un élément du mobilier que d’un symbole de souveraineté, de pouvoir et d’autorité (#Ap 7:15 ; #Ap 11:19 ; #Ap 16:17-18 ; cf. #Esa 6:1). C’est l’élément central du ch. #Ap 4, et on le trouve 13 fois, dont 11 pour désigner le trône de Dieu.

3  Celui qui était assis avait l’aspect d’une pierre de jaspe et de sardoine ; et le trône était environné d’un arc-en-ciel semblable à de l’émeraude.

jaspe. Jean décrit plus tard cette pierre comme étant aussi transparente que le cristal (#Ap 21:11); il s’agit probablement d’un diamant qui réfléchit toutes les couleurs du spectre en un merveilleux éclat.

sardoine. Un rubis à l’éclat splendide, nommé d’après la ville dans les environs de laquelle on le trouvait.

émeraude. Une teinte vert-émeraude rafraîchissante (cf. #Ez 1:28) domine l’arc-en-ciel multicolore qui entoure le trône de Dieu. Depuis le temps de Noé, l’arc-en-ciel reste le signe de la fidélité de Dieu à sa parole, à ses promesses et à l’alliance qu’il conclut avec Noé (#Ge 9:12-17).

4  Autour du trône je vis vingt-quatre trônes, et sur ces trônes vingt-quatre vieillards assis, revêtus de vêtements blancs, et sur leurs têtes des couronnes d’or.

vingt-quatre vieillards assis. Le fait qu’ils gouvernent avec Christ, vêtus de vêtements blancs (#Ap 19:7-8), et qu’ils portent des couronnes d’or (#Ap 2:10) semble indiquer que ces 24 représentent les rachetés (vv. #Ap 4:9 ; #Ap 5:5-14 ; #Ap 7:11-17 ; #Ap 11:16-18 ; #Ap 14:3 ; #Ap 19:4). Mais de quels rachetés s’agit-il? Pas d’Israël, puisque cette nation n’est pas encore sauvée, glorifiée et couronnée; cela reste à venir, à ce point de la description des événements futurs. La résurrection et l’entrée en gloire de ce peuple doivent intervenir après les 7 ans de la tribulation (cf. #Da 12:1-3). Les saints de la tribulation ne sont pas encore sauvés (#Ap 7:9-10). Un seul groupe, à ce moment-là, sera complet et glorifié: l’Eglise. Les vieillards, ou anciens, représentent ici l’Eglise, qui chante le cantique de la rédemption (#Ap 5:8-10). Ce sont les vainqueurs coiffés de leur couronne, qui vivent à l’endroit qui leur a été préparé et où ils ont rejoint Jésus (cf. #Jn 14:1-4).

5  Du trône sortent des éclairs, des voix et des tonnerres. Devant le trône brûlent sept lampes ardentes, qui sont les sept esprits de Dieu.

éclairs …  coups de tonnerre. Ce n’est pas la furie de la nature, mais la tempête de feu déclenchée par la légitime colère d’un Dieu terriblement puissant, colère prête à fondre sur un monde pécheur (#Ap 8:5 ; #Ap 11:19 ; #Ap 16:18).

les sept esprits de Dieu. C’est-à-dire le Saint-Esprit Il y a deux allusions possibles:

1° à la prophétie d’Esaïe relative aux sept facettes du ministère du Saint-Esprit (#Esa 11:2) ou (ce qui est plus plausible)

2° au chandelier à sept lampes mentionné par Zacharie, qui correspond aussi à une description du Saint-Esprit

6  Il y a encore devant le trône comme une mer de verre, semblable à du cristal. Au milieu du trône et autour du trône, il y a quatre êtres vivants remplis d’yeux devant et derrière.

une mer de verre. Il n’y a pas de mer au ciel (#Ap 21:1). Il s’agit donc du pavement qui supporte le trône de Dieu et qui ressemble à une immense mer scintillante (cf. #Ex 24:10 ; #Ez 1:22).

quatre êtres vivants. Ce sont les chérubins, des anges auxquels il est souvent fait allusion dans l’A.T. en rapport avec la présence, la puissance et la sainteté de Dieu. Bien que cette description par Jean diffère de celle d’Ezéchiel, tous deux évoquent les mêmes êtres surnaturels impossibles à décrire avec des mots humains (#Ps 80:2 ; #Ps 99:1) ; remplis d’yeux. Sans être omniscients  privilège réservé à Dieu seul - ces anges sont doués d’une connaissance immense et d’un puissant discernement. Rien n’échappe à leurs regards (cf. v. #Ap 4:8).

7  Le premier être vivant est semblable à un lion, le second être vivant est semblable à un veau, le troisième être vivant a la face d’un homme, et le quatrième être vivant est semblable à un aigle qui vole.

Le premier …  un lion. Dans un langage de toute évidence métaphorique, Jean compare ces quatre êtres à quatre des créatures terrestres de Dieu. Ezéchiel précise que chacun de ces quatre chérubins possède ces quatre attributs. La comparaison avec un lion suggère la force et la puissance.

le second …  un veau. Cette image indique que ces êtres se sont humblement placés au service de Dieu.

le troisième …  un homme. La comparaison avec des hommes implique que ce sont des êtres rationnels.

le quatrième …  un aigle qui vole. Les chérubins accomplissent leur service envers Dieu avec la célérité d’un aigle.

8 ¶  Les quatre êtres vivants ont chacun six ailes, et ils sont remplis d’yeux tout autour et au dedans. Ils ne cessent de dire jour et nuit : Saint, saint, saint est le Seigneur Dieu, le Tout-Puissant, qui était, qui est, et qui vient !

Saint, saint, saint. Dieu est souvent célébré pour sa sainteté sous la forme de cette triple répétition, car elle résume sa personne tout entière, ses attributs les plus marquants. Cette triple mention de la sainteté de Dieu (appelée « trishagion ») vise essentiellement à rappeler la séparation et l’indépendance qui caractérisent l’Eternel par rapport à sa création déchue. C’est aussi un indice de la présence de trois personnes en Dieu. Voir #Ap 4:8, où les trois êtres vivants prononcent le trishagion à haute voix.

qui était, qui est, et qui vient. La présence éternelle de Dieu n’est pas circonscrite dans le temps. Il a toujours été présent, et il se dévoilera à l’avenir.

9  Quand les êtres vivants rendent gloire et honneur et actions de grâces à celui qui est assis sur le trône, à celui qui vit aux siècles des siècles,

10  les vingt-quatre vieillards se prosternent devant celui qui est assis sur le trône, et ils adorent celui qui vit aux siècles des siècles, et ils jettent leurs couronnes devant le trône, en disant:

jettent leurs couronnes. Conscients que c’est à Dieu seul qu’ils doivent les récompenses qu’ils viennent de recevoir, ils se séparent de leurs marques honorifiques pour les jeter aux pieds de leur roi Il s’agit de la couronne ou récompense constituée par la vie, et non d’une couronne matérielle destinée à orner le front. La « couronne » ne renvoie pas ici au symbole d’autorité des rois, mais à la récompense gagnée par des athlètes victorieux.

11  Tu es digne, notre Seigneur et notre Dieu, de recevoir la gloire et l’honneur et la puissance ; car tu as créé toutes choses, et c’est par ta volonté qu’elles existent et qu’elles ont été créées.

tu as créé toutes choses. C’est le Dieu créateur qui a décidé de racheter sa création.

 

Apocalypse 4: 1 TO 11 + *** NOTES JOHN MACARTHUR +

1 ¶ After this I looked, and behold, a door was opened in heaven. The first voice which I heard was as it were of a trumpet talking with me, said, Come up hither, and I will show you what must be hereafter.

Come up here. It is not a veiled reference to the Rapture of the Church, but an order to transport Jean temporarily to heaven (see note on 1:10 {==> "Revelation 1:10"} ) for there to receive revelations about future events.

which must be hereafter. According to the plan given #Ap 1:19, this is the third and final part of the book, which describes the events subsequent to the time of the Church.

2 Immediately I was in the Spirit. And behold, a throne was set in heaven, and on the throne sat.

I was seized by the Spirit. Nothing to see here with a dream: John was supernaturally transported, fully aware not asleep - apart from the material world, to live an extraordinary experience. The Holy Spirit allowed her senses to perceive a revelation from God (cf. #AC 10:11).

throne. It is less than a piece of furniture as a symbol of sovereignty, power and authority (#Ap 7:15; #Ap 11:19; #Ap 16: 17-18; cf. #Esa 6: 1). This is the central element of c. #Ap 4, and is found 13 times, including 11 to designate the throne of God.

3 And he that sat was to look upon like a jasper stone and a sardine; and the throne was surrounded by a rainbow in sight like unto an emerald.

jasper. John later described this stone to be as transparent as crystal (#Ap 9:11 p.m.) it is probably a diamond which reflects all colors of the spectrum in a wonderful glow.

carnelian. A splendid ruby ​​shine, named after the city in the vicinity of which we found him.

emerald. A refreshing emerald green color (see #Ez 1:28) dominates the multicolored rainbow sky that surrounds the throne of God. From the days of Noah, the rainbow sky is the sign of God's faithfulness to his word, his promises and the covenant he concludes with Noah (#Ge 9: 12-17).

4 Around the throne were twenty to four thrones, and on these twenty-four thrones elders sitting, clothed in white garments, and on their heads crowns of gold.

twenty-four elders sitting. The fact that they rule with Christ, clothed in white garments (#Ap 19: 7-8), and they wear crowns of gold (#Ap 2:10) suggests that these 24 represent the redeemed (vv . #Ap 4: 9; #Ap 5: 5-14; #Ap 7: 11-17; #Ap 11: 16-18; #Ap 14: 3; #Ap 19: 4). But what is it bought? Not Israel because that nation is not yet saved, glorified and crowned; it remains to come, at this point in the description of future events. The resurrection and the coming in glory of this nation must take place after 7 years of tribulation (cf. #Da 12: 1-3). The saints of the tribulation are not yet saved (#Ap 7: 9-10). Only one group at that time, will be complete and glorified Church. The old men or old, here are the Church sings the song of redemption (#Ap 5: 8-10). These are the winners wearing their crowns, which live in the place that was prepared for them and where they joined Jesus (cf. #Jn 14: 1-4).

5 From the throne came flashes of lightning, voices, and thunders. Before the throne burn seven torches, which are the seven Spirits of God.

lightning ... thunder. This is not the fury of nature but the firestorm triggered by the legitimate anger of a terribly powerful God, ready to pounce on anger a sinful world (#Ap 8: 5; 11:19 #Ap; # Rev 4:18 p.m.).

the seven spirits of God. That is to say, the Holy Spirit There are two possible allusions:

1 to the prophecy of Isaiah on seven facets of the ministry of the Holy Spirit (#Esa 11: 2), or (as is more likely)

2 ° candlestick with seven lamps mentioned by Zechariah, which also corresponds to a description of the Holy Spirit

6 There is still before the throne as a sea of ​​glass like unto crystal. In the midst of the throne and around the throne, were four beasts full of eyes before and behind.

a glass sea. There is no sea in heaven (#Ap 21: 1). So it is the pavement that supports the throne of God and that looks like a huge glittering sea (cf. 24:10 #Ex; #Ez 1:22).

four living creatures. These are the cherubs, angels whom he is often alluded to in the AT in connection with the presence, power and holiness of God. Although this description by Jean differs from that of Ezekiel, both evoke the same supernatural beings impossible to describe in human words (#PS 80: 2; #PS 99: 1); filled eyes. Without being omniscient privilege reserved for God alone - these angels are endowed with immense knowledge and a powerful discernment. Nothing escapes their gaze (cf. #Ap v. 4: 8).

7 The first living creature like a lion, the second creature like a calf, the third living creature had a face as a man, and the fourth beast was like a flying eagle.

... The first lion. In a metaphorical language of all evidence, Jean compares the four four-terrestrial beings creatures of God. Ezekiel says that each of these four cherubim has these four attributes. The comparison with a lion suggests strength and power.

the second ... a calf. This image indicates that these beings have humbly placed in God's service.

the third ... a man. The comparison with men implies that they are rational beings.

the fourth ... a flying eagle. The cherubim perform their service to God with the speed of an eagle.

¶ 8 The four living creatures, each having six wings, are full of eyes around and within. They keep saying day and night, Holy, holy, holy is the Lord God Almighty, who was, who is and who is coming!

Holy, holy, holy. God is often celebrated for his holiness in the form of this triple repetition, because it sums up his whole person, his most outstanding attributes. This triple mention of the holiness of God (called "Trishagion") aims mainly to remind the separation and independence that characterizes the Lord over his fallen creation. It is also an indication of the presence of three persons in God. See #Ap 4: 8, where the three living beings pronounce it aloud Trishagion.

which was, and is, and is to come. Eternal presence of God is not circumscribed in time. It was always there, and it will unfold in the future.

9 When the living creatures give glory and honor and thanksgiving to Him who sits on the throne, who liveth for ever and ever,

10 the twenty-four elders fall down before him who sits on the throne, and worship him who lives for ever and ever and cast their crowns before the throne, saying,

cast their crowns. Aware that it is God alone that they must come from the rewards they receive, they separate their brands honorary for at the feet of their King This is the crown or award made by life, and not a hardware crown intended to adorn the front. The "crown" here does not refer to the authority of kings symbol, but the reward earned by the victorious athletes.

11 Thou art worthy, O Lord, to receive glory and honor and power; for thou hast created all things, and for thy pleasure they are and were created.

You created all things. It is the creator God who decided to buy it.

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/