6- Écris à l’ange de l’Église de Philadelphie

03/01/2015 14:47

6-      Écris à l’ange de l’Église de Philadelphie 

***

Celui qui s'adresse au messager de l'église de Philadelphie, se présente :

Le Saint, le Véritable, celui qui a la clef de David, celui qui ouvre, et personne ne fermera, celui qui ferme, et personne n’ouvrira. 

Il n'y a rien à rajouter à ses paroles, nous avons très bien compris leur signification, en rapport avec la situation présente :

Tu as peu de puissance, mais parce que  tu as gardé ma parole, et que tu n’as pas renié mon nom, j’ai mis devant toi une porte ouverte, que personne ne peut fermer.

Le Seigneur est le décideur souverain et son autorité est incontestable, comme Dieu l'affirme tout au  long de sa Parole :

Que toutes les nations se rassemblent, Et que les peuples se réunissent. Qui d’entre eux a annoncé ces choses? Lesquels nous ont fait entendre les premières prédictions?

Qu’ils produisent leurs témoins et établissent leur droit; Qu’on écoute et qu’on dise: C’est vrai!

Vous êtes mes témoins, dit l’Éternel, Vous, et mon serviteur que j’ai choisi, Afin que vous le sachiez, Que vous me croyiez et compreniez que c’est moi: Avant moi il n’a point été formé de Dieu, Et après moi il n’y en aura point.

C’est moi, moi qui suis l’Éternel, Et hors moi il n’y a point de sauveur. C’est moi qui ai annoncé, sauvé, prédit, Ce n’est point parmi vous un dieu étranger; Vous êtes mes témoins, dit l’Éternel, C’est moi qui suis Dieu. Je le suis dès le commencement, Et nul ne délivre de ma main; J’agirai: qui s’y opposera ? Esaïe 43.9/13

Esaïe 46:10 J’annonce dès le commencement ce qui doit arriver, Et longtemps d’avance ce qui n’est pas encore accompli; Je dis: Mes arrêts subsisteront, Et j’exécuterai toute ma volonté.

La nature du Seigneur : Sainteté et Vérité, est la garantie de ses paroles et de ses promesses.

Sa puissance souveraine nous assure que rien ni personne ne peut s'opposer à ses desseins en faveur de ceux qui se confient en lui.

Ni par puissance, ni par force

Nous redécouvrons dans cette lettre, une autre vérité proclamée par le prophète Zacharie :

C’est ici la parole que l’Éternel adresse à Zorobabel: Ce n’est ni par la puissance ni par la force, mais c’est par mon esprit, dit l’Éternel des armées. Zacharie 4:6

Il est indispensable que nous reconnaissions que l'œuvre de Dieu ne dépend pas de notre force, de notre puissance, de nos moyens et de nos méthodes, mais uniquement de l'action de son Esprit.

Jésus a dit son apôtre affligé : Ma grâce te suffit, car ma puissance s’accomplit dans la faiblesse.

Et Paul a très bien compris : Je me glorifierai donc bien plus volontiers de mes faiblesses, afin que la puissance de Christ repose sur moi.2 Corinthiens 12:9

Avec ce message nous aussi, comprenons encore mieux que ce qui  importe c'est la fermeté de notre foi dans la Parole de Dieu et en la personne de Jésus. Beaucoup ont la Parole, mais ils n’ont pas le Seigneur lui-même.

tu as gardé ma parole, et que tu n’as pas renié mon nom

tu as gardé la parole de la persévérance en moi,

Notre foi dans la Parole de Christ n'est pas uniquement des mots mis les uns après les autres, que nous retiendrions comme des formules saintes, mais cette confiance que nous plaçons dans le Seigneur lui-même, à cause de Sa Parole entendue et reçue, qui fait que nous nous attachons à LUI et persévérons dans cet attachement.

Il n'y a plus alors de prosélytisme acharné pour conquérir les autres, mais le Seigneur fait que nos ennemis les plus maléfiques viennent reconnaître l'amour de Dieu pour nous.

Réfléchissons à  cette parole du Seigneur : "parce que" et aux promesses qui y sont attachées :

"Voici, parce que tu as  peu de puissance,  et que  tu  as  gardé ma parole,  et  que  tu  n’as  pas  renié mon nom, j’ai mis devant toi une porte ouverte, que personne ne peut fermer."  Apocalypse 3:8

"Parce que tu as gardé la parole de la persévérance en moi,  je te garderai aussi à l’heure de la tentation qui va venir sur le monde entier, pour éprouver les habitants de la terre." Apocalypse 3:10  

Une porte ouverte

Il s'agit premièrement de l'accès que nous avons auprès de notre Père céleste, par notre Seigneur Jésus-Christ, une porte toujours ouverte, par laquelle nous entrons pour recevoir la vie éternelle et être secourus dans nos besoins.

Car par lui nous avons les uns et les autres accès auprès du Père, dans un même Esprit. Éphésiens 2:18

Cette porte est aussi l'accès que le Seigneur nous ouvre pour sa Parole, parmi ceux que nous voulons atteindre avec la Bonne Nouvelle.

Dans un cas comme dans l'autre, il est certain que l'ouverture de la porte dépend de LUI, qui a la clé, c'est à dire le pouvoir d'ouvrir ... ou de fermer.

Gardé de la dernière épreuve

Une tentation va venir sur le monde entier, pour éprouver les habitants de la terre. Ceux qui gardent fidèlement la parole de Jésus en sont préservés. Apocalypse 3.10

" L’heure de la tentation qui doit venir  sur le monde entier " est la grande séduction dont parle l’apôtre Jean, en Apocalypse 13.13/14 :

" Et elle séduisait les habitants de la terre par les prodiges qu'il lui était donné d'opérer en présence de la bête, disant aux habitants de la terre de faire une image à la bête qui avait la blessure de l'épée et qui vivait.

Et il lui fut donné d'animer l'image de la bête, afin que l'image de la bête parlât, et qu'elle fît que tous ceux qui n'adoreraient pas l'image de la bête fussent tués.

Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front, et que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom. C'est ici la sagesse. Que celui qui a de l'intelligence calcule le nombre de la bête. Car c'est un nombre d'homme, et son nombre est six cent soixante-six."

Jésus avait déjà annoncé que cette séduction aurait pu atteindre les élus, s'Il ne les avait pas gardés.

Car il s'élèvera de faux Christs et de faux prophètes; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s'il était possible, même les élus. Voici, je vous l'ai annoncé d'avance.

Si donc on vous dit: Voici, il est dans le désert, n'y allez pas; voici, il est dans les chambres, ne le croyez pas.

Car, comme l'éclair part de l'orient et se montre jusqu'en occident, ainsi sera l'avènement du Fils de l'homme. Matthieu 24 .24/28

Lire Luc 17.22/24 (https://www.chercherjesus-christ.com/news/luc-17-20-a-37-luke-17-20-a-37/ ) (voir l'étude "La grande séduction" )( https://www.pasteurweb.org/Etudes/Apocalypse/LaGrandeSeduction.htm )

A nouveau, le Seigneur adresse une mise en garde à ses élus, car il sait que les plus fidèles sont sujets à la faiblesse :

Je viens bientôt. Retiens ce que tu as, afin que personne ne prenne ta couronne. Apocalypse 3:11

Une couronne est réservée à ceux qui persévèrent jusqu'au bout dans la Parole de Christ, attendant et aimant son avènement :

2 Timothée 4:8 Désormais la couronne de justice m’est réservée; le Seigneur, le juste juge, me la donnera dans ce jour-là, et non seulement à moi, mais encore à tous ceux qui auront aimé son avènement.

Jacques 1:12 Heureux l’homme qui supporte patiemment la tentation; car, après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que le Seigneur a promise à ceux qui l’aiment.

1 Pierre 5:4 Et lorsque le souverain pasteur paraîtra, vous obtiendrez la couronne incorruptible de la gloire.

C'est la résurrection glorieuse des élus lors du retour du Seigneur et de notre réunion avec lui.

Philippiens 3.8/14 Et même je regarde toutes choses comme une perte, à cause de l’excellence de la connaissance de Jésus-Christ mon Seigneur, pour lequel j’ai renoncé à tout, et je les regarde comme de la boue, afin de gagner Christ, et d’être trouvé en lui, non avec ma justice, celle qui vient de la loi, mais avec celle qui s’obtient par la foi en Christ, la justice qui vient de Dieu par la foi,

Afin de connaître Christ, et la puissance de sa résurrection, et la communion de ses souffrances, en devenant conforme à lui dans sa mort, pour parvenir, si je puis, à la résurrection d’entre les morts.

Ce n’est pas que j’aie déjà remporté le prix, ou que j’aie déjà atteint la perfection; mais je cours, pour tâcher de le saisir, puisque moi aussi j’ai été saisi par Jésus-Christ.

Frères, je ne pense pas l’avoir saisi; mais je fais une chose: oubliant ce qui est en arrière et me portant vers ce qui est en avant, je cours vers le but, pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus-Christ.

C'est le prix de notre appel céleste, pour lequel nous courons avec persévérance, en prenant garde de ne pas nous laisser séduire par cette tentation  qui va venir sur tous les habitants de la terre..

Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie et par une vaine tromperie, s’appuyant sur la tradition des hommes, sur les rudiments du monde, et non sur Christ. Colossiens 2:8

Qu’aucun homme, sous une apparence d’humilité et par un culte des anges, ne vous ravisse à son gré le prix de la course, tandis qu’il s’abandonne à ses visions et qu’il est enflé d’un vain orgueil par ses pensées charnelles,  sans s’attacher au chef, dont tout le corps, assisté et solidement assemblé par des jointures et des liens, tire l’accroissement que Dieu donne. Colossiens 2:18/19

Celui qui vaincra

Comme après chaque message, le Seigneur exhorte à vaincre, c'est à dire à surmonter tout ce qui peut entraver notre marche vers l'objectif final.

"Celui qui vaincra, je ferai de lui une colonne dans le temple de mon Dieu, et il n’en sortira plus; j’écrirai sur lui le nom de mon Dieu, et le nom de la ville de mon Dieu, de la nouvelle Jérusalem qui descend du ciel d’auprès de mon Dieu, et mon nom nouveau."

Les colonnes dans une construction sont les soutiens de l'édifice. Il s'agit donc ici d'hommes et de femmes qui par leur fermeté dans la foi et l'attachement à Christ et à sa Parole, deviennes des piliers solides dans la maison de Dieu, qui est-elle même la colonne et l'appui de la vérité.

Jacques, Pierre et Jean, étaient  regardés comme des colonnes, dans l'église. Galates 2.9

Et ces colonnes que Jésus fait de ceux qui sont fermes en Lui, sont un témoignage à sa gloire, à la gloire de Dieu et à la gloire de l'Église.

Si une bonne partie de message est adressée au responsable de l'église, tous ceux qui croient au Seigneur Jésus-Christ, doivent se sentir concernés :

Apocalypse 3:13 Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux églises !

https://www.pasteurweb.org/Etudes/Apocalypse/LettreAPhiladelphie.htm

***

 

Apocalypse 3 : 7

7 ¶  Écris à l’ange de l’Église de Philadelphie : Voici ce que dit le Saint, le Véritable, celui qui a la clef de David, celui qui ouvre, et personne ne fermera, celui qui ferme, et personne n’ouvrira:

Philadelphie. Située à flanc de coteau, à 50 km environ au sud-est de Sardes, cette ville (Ala-Sheher de nos jours) fut construite vers 190 av. J.-C. par Attale II, roi de Pergame. La relation d’affection peu commune qu’il entretenait avec son frère valut son nom à cette ville: « amour fraternel ». C’était une étape importante d’un point de vue commercial sur la route de la poste impériale, selon le trajet suivi par le courrier au premier siècle. Les Écritures ne mentionnent cette Église nulle part ailleurs, mais elle était probablement issue du ministère prolongé de Paul à Éphèse (cf. #Ac 19: 10).

le Saint, le Véritable. Description habituelle dans ce livre (#Ap 4:8 ; #Ap 6:10 ; #Ap 15: 3 ; #Ap 16: 7 ; #Ap 19: 2, #Ap 19: 11). Christ a la même nature, sans péché et sainte, que son Père (#Ps 16: 10 ; #Esa 6:3 ; #Esa 40:25 ; #Esa 43:15 ; #Ha 3:3 ; #Mr 1:11, #Mr 1:24 ; #Jn 6:69 ; #Ac 3:14); cela signifie qu’il est absolument pur et séparé du péché. L’adjectif « véritable » évoque à la fois celui qui dit la vérité et celui qui est authentique par opposition à un imposteur.

la clé de David. Christ détient l’autorité suprême sur l’entrée dans le royaume (#Esa 22: 22 ; cf. #Mt 16: 19 ; #Jn 14: 6). En #Ap 1:18, on le décrit avec les clés de la mort et de l’enfer à la main; ici, ce sont celles du salut et de la bénédiction.

8  Je connais tes œuvres. Voici, parce que tu as peu de puissance, et que tu as gardé ma parole, et que tu n’as pas renié mon nom, j’ai mis devant toi une porte ouverte, que personne ne peut fermer.

porte ouverte. Cela désigne soit l’admission dans le royaume (voir le v. 7), soit une occasion de servir (cf. #1Co 16: 9 ; #2Co 2:12 ; #Col 4:3).

9  Voici, je te donne de ceux de la synagogue de Satan, qui se disent Juifs et ne le sont pas, mais qui mentent ; voici, je les ferai venir, se prosterner à tes pieds, et connaître que je t’ai aimé.

10  Parce que tu as gardé la parole de la persévérance en moi, je te garderai aussi à l’heure de la tentation qui va venir sur le monde entier, pour éprouver les habitants de la terre.

je te garderai aussi à l’heure de la tentation. La description donnée par Christ  un événement futur qui, pendant une courte période, servira à éprouver le monde entier - renvoie sans doute à la tribulation: les 7 années précédant l’avènement du royaume terrestre de Christ, caractérisées par la colère divine qui se déchaînera sous la forme de jugements décrits comme les sceaux, les trompettes et les coupes. Cette période est décrite en détail aux ch. #Ap 6:1-19:@. Sa seconde partie est appelée « la grande tribulation » (#Ap 7:14 ; #Mt 24: 21), et sa durée est précisée en #Ap 11:2-3 ; #Ap 12: 6, #Ap 12: 14 ; #Ap 13: 5. Le verbe « garder » est suivi d’une préposition dont le sens habituel est « hors de », ce qui appuie l’idée que l’Église sera enlevée avant la tribulation (prétribulationisme). Cette période correspond à la 70e semaine *** de Daniel et au « ****temps d’angoisse pour Jacob ».

***Soixante-dix semaines. Ces semaines correspondent à des années, et non à des semaines de sept jours comme en #Da 10:2-3. Il s’agit de la période qui va du décret du Perse Artaxerxés ordonnant de rebâtir Jérusalem, vers 445 av. J.-C. (#Né 2:1-8), jusqu’au royaume du Messie. Ce vaste panorama inclut:

1° les 7 semaines (49 années) correspondant probablement à la fin du ministère de reconstruction de la ville exercé par Néhémie (« les places et les fossés …  rétablis ») et du ministère de Malachie, et donc à la conclusion de l’A.T.;

2° les 62 semaines (434 années) supplémentaires  ce qui fait un total de 483 ans - jusqu’à la première venue du Messie et son entrée triomphale à Jérusalem, le 9 du mois de Nisan de l’an 30 apr. J.-C., avant qu’il ne soit « retranché » (manière courante d’évoquer la mort);

3° les 7 dernières années ou la soixante-dixième semaine du temps de l’Antéchrist (cf. v. #Da 9:27). Le peuple romain, duquel sortira l’Antéchrist, « détruira » la ville de Jérusalem et son temple en 70 apr. J.-C.

       9:24 Cette prophétie, aussi complexe que précise, répond à la prière de Daniel sans renvoyer à l’histoire proche mais en révélant l’avenir d’Israël à la fin des temps. Dieu fait deux séries de promesses à trois volets chacune. Premièrement, en rapport avec le péché:

1° « faire cesser les transgressions », c’est-à-dire mettre un frein au péché, et à celui d’Israël en particulier, avec sa tendance chronique à l’apostasie (cf. v. #Da 9:11);

2° « mettre fin aux péchés », c’est-à-dire les juger une bonne fois pour toutes (cf. #Hé 9:26);

3° « expier l’iniquité », c’est-à-dire fournir le fondement réel du pardon des péchés grâce à une pleine expiation, celle offerte par le sang du Messie crucifié, « retranché » (v. #Da 9:26), ce qui a une incidence sur les deux premières réalités (cf. la « source » de #Za 13: 1).

Deuxièmement, en rapport avec la justice:

1° « amener la justice éternelle », c’est-à-dire couvrir de la justice éternelle le peuple de Daniel, dans une grande transformation après des siècles d’apostasie;

2° « sceller la vision », ce qui signifie qu’il n’est plus nécessaire de recevoir de révélations supplémentaires, Dieu accomplissant totalement ses promesses et bénissant Israël en tant que nation;

3° « oindre le Saint des saints », c’est-à-dire consacrer le lieu très saint dans un temple à venir, celui qui sera le centre du culte pendant le millénium (cf. #Ez 40:1-48:2).

**** Temps d’angoisse pour Jacob.  Ce temps de difficultés sans précédent pour Israël, comme l’indique le v., se situe dans la perspective de la restauration définitive du peuple qui le ramènera sur sa terre. La meilleure interprétation, à mon avis, consiste à l’assimiler à la tribulation (cf. vv. #Jér 30:8-9) qui précédera immédiatement le second avènement de Christ, période mentionnée par ailleurs en #Da 12: 1 ; #Mt 24:21-22 et décrite en détail en #Ap 6:1-19:2.

 

11  Je viens bientôt. Retiens ce que tu as, afin que personne ne prenne ta couronne.

Je viens bientôt. Cette déclaration n’a rien à voir avec le jugement menaçant du v. 3 et de 2:5, 16 ni avec le jugement dernier du ch. #Ap 19, mais plutôt avec un événement espéré: Christ viendra prendre son Église au moment de l’épreuve.

L’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ. C’est la cinquième fois que la venue de Christ est mentionnée dans les lettres aux Thessaloniciens (cf. #1Th 2:19 ; #1Th 3:13 ; #1Th 4:15 ; #1Th 5:23 ;. Elle est présentée ici comme « notre réunion avec lui ». Cette expression véhicule l’idée que tous les croyants seront réunis au Seigneur Jésus et se rapporte de toute évidence à l’enlèvement de l’Église décrit en #1Th 4:13-18 et #Jn 14:1-3 (cf. #Hé 10:25 pour la seconde occurrence de cette expression dans le N.T.). Les Thessaloniciens vivaient dans l’attente de cet événement (cf. #1Th 1:10 ; #1Th 3:13 ; #1Th 5:9).

 

 

12  Celui qui vaincra, je ferai de lui une colonne dans le temple de mon Dieu, et il n’en sortira plus ; j’écrirai sur lui le nom de mon Dieu, et le nom de la ville de mon Dieu, de la nouvelle Jérusalem qui descend du ciel d’auprès de mon Dieu, et mon nom nouveau.

Celui qui vaincra. Tous les chrétiens sont concernés.

une colonne. Les croyants jouiront d’une place éternellement assurée et inaliénable dans la présence de Dieu.

temple. Manière de désigner le trône céleste de Dieu. Pendant le millénium, il y aura aussi un temple sur la terre, un lieu exceptionnellement saint où Dieu résidera dans un univers partiellement restauré mais toujours déchu (voir #Ez 40:1-48:2). Dans les nouveaux cieux et la nouvelle terre de l’état éternel, il n’y aura plus de temple (#Ap 21:22).

le temple de Dieu dans le ciel. Voir #Ap 3:12 ; #Ap 7:15 ; #Ap 14: 15, #Ap 14: 17 ; #Ap 15:5-8 ; #Ap 16: 1, #Ap 16: 17. Le lieu très saint céleste où Dieu réside dans sa gloire qui dépasse tout est déjà identifié à son trône (ch. #Ap 4:1-5:2). Cf. #Hé 9:24. Jean avait vu le trône (#Ap 4:5), l’autel (#Ap 6:9 ; #Ap 8:3-5), et ici le lieu très saint.

j’écrirai sur lui le nom de mon Dieu. A l’époque biblique, le nom évoquait le caractère. Lorsque Dieu écrit son nom sur nous, il nous imprime son caractère et nous identifie comme lui appartenant.

la nouvelle Jérusalem. La capitale du ciel. Celui qui vaincra jouira de la citoyenneté éternelle du royaume.

mon nom nouveau. Un jour, nous verrons Christ face à face. Alors, quelle que soit la manière dont nous l’ayons appelé, et quoi que nous ayons compris à son sujet, tout cela pâlira devant la réalité que nous aurons sous les yeux. Il nous donnera un nom nouveau et éternel, et c’est sous ce nom que nous le connaîtrons.

13  Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Églises !

UN PEU D`HISTOIRE SUR PHILADELPHIE

Philadelphie (SEGOND, Français Courant, JÉRUSALEM, T.O.B.), grec : amour fraternel.

 

1. Ville de Lydie, en Asie Mineure, à environ 45 km au sud-est de Sardes, dans la plaine arrosée autrefois par le fleuve Hermus, dont il ne subsiste guère que le lit. Ville bâtie par Attale Philadelphe sur une partie du mont Tmolus. En 17 après Jésus-Christ, un tremblement de terre détruisit Philadelphie, qui fut bientôt reconstruite. L’apôtre Jean envoya à l’Église de cette ville l’une des lettres adressées aux 7 Églises d’Asie (#Ap 1:11; 3:7-13). Cette lettre ne contient que des éloges, alors que l’apôtre tance plusieurs des autres Églises. Philadelphie se nomme maintenant Ala-Sheher.

2. Nom tardif de Rabba Ammon, capitale des Ammonites. Voir Rabba.

Copyright Éditions Emmaüs et notes de John Macarthur

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/