Demeurez fermes..!

06/03/2018 05:01

Demeurez fermes..!

"Psaume 31" (verset 24 "Demeurez fermes, et que votre cœur se fortifie, vous tous qui vous attendez à l'Éternel!")!

 

La Parole de Dieu compare la vie chrétienne à une course (Actes 20.24) à laquelle chacun est appelé à prendre part. Maintenant, tous les fidèles sont exhortés à courir avec constance dans l'arène (Hébreux 12.1) afin de remporter le prix, à savoir le salut de leur âme (1 Pierre 1.9)! En somme, il est indispensable de persévérer jusqu'au bout à suivre le Seigneur Jésus et à garder Son témoignage (Marc 13.13).

Que servirait-il en effet de recevoir la Parole du Seigneur pour un temps (Luc 8.13) pour ensuite faire marche arrière et renoncer à Le suivre. Sans aucun doute, la condition d'un tel homme est pire que la première (2 Pierre 2.20). Non, c'est sûr, rien ne sert de débuter à toute vitesse si on ne franchit jamais la ligne d'arrivée! Les Écritures affirment que la fin d'une chose vaut mieux que son commencement (Ecclésiaste 7.8).

Qui peut s'estimer absolument à l'abri du découragement? Les luttes, les combats (Colossiens 2.1), les bruits du monde (Matthieu 24.6) ont de quoi faire chanceler le plus vigoureux des disciples. Certes, lorsque l'âme est angoissée et le corps fatigué, la tentation est grande de céder à l'abandon, au désespoir. Néanmoins, ce ne serait rien moins que la plus grande des folies. Après voir entendu et connu la vérité (2 Jean 1), comment s'en détourner et vivre encore en paix? Quelle espérance reste-t-il pour celui qui s'éloigne de Christ et des paroles de la vie éternelle (Jean 6.68)?

À présent, prenons courage, nous ne sommes pas seuls dans cette aventure (Éphésiens 2.19). Bien sûr, la voie est resserrée (Matthieu 7.14) mais le Sauveur (Tite 1.4), le bon Berger (Jean 10.14) y chemine avec les Siens! Il leur donne la lumière de la vie (Jean 8.12) et les brebis peuvent traverser en sécurité même la vallée de l'ombre de la mort (Psaumes 23.4). Oui, la fidélité de Dieu va jusques aux nues (Psaumes 57.10)! Aussi amènera-t-Il à la perfection toutes œuvres qu'Il a entreprises (Philippiens 1.6)!

Croyons-le, nul ne saurait ravir de la main du Seigneur ne serait-ce qu'un seul de Ses bien-aimés (Jean 10.28). Que reste-t-il à craindre désormais puisque le fondement de l'espérance ne se trouve pas en l'homme, et ses modestes capacités, mais uniquement en l'immuable fidélité de Dieu (2 Thessaloniciens 3.3)? L'apôtre Paul l'affirme sans détour: Dieu fait concourir toutes choses au bien de ceux qui L'aiment et qui sont appelés selon Son dessein (Romains 8.28). Il ne faut pas se leurrer, tout n'est que grâce (Exode 33.19). Nous sommes gardés par la foi, dans la puissance de Dieu, pour le salut (1 Pierre 1.5). Le salut vient de l'Éternel (Apocalypse 7.10).

Pour l'heure, nous qui espérons dans le Nom de Jésus-Christ (Matthieu 12.21), qui nous attendons à Lui, ayons seulement soin de nous fortifier dans le Seigneur (Éphésiens 6.10). Croissons ensemble dans Sa grâce et Sa connaissance (2 Pierre 3.18). Ainsi, ayant connu et cru l'Amour de Dieu (1 Jean 4.16), nous ne vacillerons plus, nous tiendrons fermes! En toutes circonstances, ancrés sur le Rocher (2 Samuel 22.47), nous nous réjouirons (Philippiens 4.3) et fructifierons en Jésus-Christ pour la gloire du Père (Jean 15.8)! #triviaUMDA

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/