DEUTÉRONOME 14 : 1 à 29 *** + DEUTERONOMY 14 : 1 to 29 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

05/02/2016 13:48

DEUTÉRONOME 14 : 1 à 29 *** +
 

1 ¶  Vous êtes les enfants de l’Éternel, votre Dieu. Vous ne vous ferez point d’incisions et vous ne vous ferez point de place chauve entre les yeux pour un mort.

incisions …  raserez. Ces deux pratiques faisaient partie du rituel funèbre dans d’autres religions. Bien que pouvant paraître innocentes en elles-mêmes, elles étaient liées à des pratiques et croyances que l’Éternel condamnait. Cf. #Lé 19:27-28 ; #Lé 21: 5 ; #1R 18: 28 ; #1Co 3:17.

 

2  Car tu es un peuple saint pour l’Éternel, ton Dieu ; et l’Éternel, ton Dieu, t’a choisi, pour que tu fusses un peuple qui lui appartînt entre tous les peuples qui sont sur la face de la terre.

tu es un peuple saint pour l’Éternel, ton Dieu. Nouveau rappel de la relation particulière des Israélites avec Dieu. Plus de 250 fois, Moïse présente l’Éternel comme le Dieu d’Israël.

 

3  Tu ne mangeras aucune chose abominable.

14:3-21 Ce résumé des animaux purs et impurs est tiré de la liste de #Lé 11:2-23. Ces lois alimentaires furent prescrites parce qu’Israël devait rester saint devant l’Éternel (versets  #De 14: 2, #De 14: 21). Elles visaient à préserver les Israélites de contacts sociaux qui les mêleraient aux populations païennes et les exposeraient à tomber dans le piège de l’idolâtrie.

 

4  Voici les animaux que vous mangerez : le bœuf, la brebis et la chèvre ;

5  le cerf, la gazelle et le daim ; le bouquetin, le chevreuil, la chèvre sauvage et la girafe.

6  Vous mangerez de tout animal qui a la corne fendue, le pied fourchu, et qui rumine.

7  Mais vous ne mangerez pas de ceux qui ruminent seulement, ou qui ont la corne fendue et le pied fourchu seulement. Ainsi, vous ne mangerez pas le chameau, le lièvre et le daman, qui ruminent, mais qui n’ont pas la corne fendue : vous les regarderez comme impurs.

8  Vous ne mangerez pas le porc, qui a la corne fendue, mais qui ne rumine pas : vous le regarderez comme impur. Vous ne mangerez pas de leur chair, et vous ne toucherez pas leurs corps morts.

9  Voici les animaux dont vous mangerez parmi tous ceux qui sont dans les eaux : vous mangerez de tous ceux qui ont des nageoires et des écailles.

10  Mais vous ne mangerez d’aucun de ceux qui n’ont pas des nageoires et des écailles : vous les regarderez comme impurs.

11  Vous mangerez tout oiseau pur.

12  Mais voici ceux dont vous ne mangerez pas : l’aigle, l’orfraie et l’aigle de mer ;

13  le milan, l’autour, le vautour et ce qui est de son espèce ;

14  le corbeau et toutes ses espèces ;

15  l’autruche, le hibou, la mouette, l’épervier et ce qui est de son espèce ;

16  le chat-huant, la chouette et le cygne ;

17  le pélican, le cormoran et le plongeon ;

18  la cigogne, le héron et ce qui est de son espèce, la huppe et la chauve-souris.

19  Vous regarderez comme impur tout reptile qui vole: on n’en mangera point.

20  Vous mangerez tout oiseau pur.

21  Vous ne mangerez d’aucune bête morte ; tu la donneras à l’étranger qui sera dans tes portes, afin qu’il la mange, ou tu la vendras à un étranger ; car tu es un peuple saint pour l’Éternel, ton Dieu. Tu ne feras point cuire un chevreau dans le lait de sa mère.

bête morte. Manger la viande d’un animal mort de mort naturelle était interdit parce que l’animal n’avait pas été tué ni saigné de la bonne manière. Les Israélites pouvaient cependant en offrir à l’étranger présent dans leur ville.

 

un chevreau dans le lait de sa mère. Cette interdiction a sans doute trait à une pratique qui était courante dans la religion cananéenne, motivée par la superstition et l’espoir de voir une augmentation de la fertilité et de la productivité (cf. #Ex 23: 19 ; #Ex 34:26).

 

22 ¶  Tu lèveras la dîme de tout ce que produira ta semence, de ce que rapportera ton champ chaque année.

la dîme. C’est-à-dire un dixième. La dîme dont il est question dans ces versets ne concernait que les produits agricoles. Il s’agissait de la deuxième dîme utilisée pour les fêtes et le culte au sanctuaire (versets #De 14:23-26); elle s’ajoutait à la première dîme, donnée aux Lévites et aux sacrificateurs afin de les soutenir dans leur service pour le peuple. Cf. #Lé 27:30-33 et #No 18:21-32. Tous les trois ans, l’Israélite donnait une troisième dîme.

 

23  Et tu mangeras devant l’Éternel, ton Dieu, dans le lieu qu’il choisira pour y faire résider son nom, la dîme de ton blé, de ton moût et de ton huile, et les premiers-nés de ton gros et de ton menu bétail, afin que tu apprennes à craindre toujours l’Éternel, ton Dieu.

mangeras devant l’Éternel. La dîme devait être amenée au sanctuaire central où l’adorateur devait en manger une partie, en communion avec l’Éternel.

 

24  Peut-être lorsque l’Éternel, ton Dieu, t’aura béni, le chemin sera-t-il trop long pour que tu puisses transporter ta dîme, à cause de ton éloignement du lieu qu’aura choisi l’Éternel, ton Dieu, pour y faire résider son nom.

le chemin sera-t-il trop long. Si certains Israélites vivaient trop loin du sanctuaire pour pouvoir y transporter leurs produits agricoles, ils pouvaient échanger chez eux la dîme contre de l’argent et acheter le nécessaire au sanctuaire.

 

25  Alors, tu échangeras ta dîme contre de l’argent, tu serreras cet argent dans ta main, et tu iras au lieu que l’Éternel, ton Dieu, aura choisi.

26  Là, tu achèteras avec l’argent tout ce que tu désireras, des bœufs, des brebis, du vin et des liqueurs fortes, tout ce qui te fera plaisir, tu mangeras devant l’Éternel, ton Dieu, et tu te réjouiras, toi et ta famille.

27  Tu ne délaisseras point le Lévite qui sera dans tes portes, car il n’a ni part ni héritage avec toi.

28  Au bout de trois ans, tu sortiras toute la dîme de tes produits pendant la troisième année, et tu la déposeras dans tes portes.

Au bout de trois ans. Au cours des troisième et sixième années du cycle sabbatique de sept ans, au lieu d’apporter cette dîme au sanctuaire, il fallait la stocker dans les différentes villes du pays. Elle servirait à nourrir les Lévites, les orphelins, les veuves et les étrangers vivant parmi eux. Cf. #De 26:12 ; #No 18:26-32.

 

29  Alors viendront le Lévite, qui n’a ni part ni héritage avec toi, l’étranger, l’orphelin et la veuve, qui seront dans tes portes, et ils mangeront et se rassasieront, afin que l’Éternel, ton Dieu, te bénisse dans tous les travaux que tu entreprendras de tes mains.

 

DEUTERONOMY 14 : 1 to 29 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

 

1 ¶ You are the children of the LORD your God. You shall not make any cuttings and you do you will make any baldness between your eyes for the dead.

... raserez incisions. Both practices were part of the funeral ritual in other religions. Although that may seem innocent in themselves, they were related to practices and beliefs that Jehovah condemned. # See Lev 19: 27-28; # Lev 21: 5; # 1R 18: 28; # 1 Corinthians 3:17.

2 For you are a holy people to the LORD your God; and the LORD thy God hath chosen thee to be a people unto himself, above all people that are upon the face of the earth.

thou art a holy people to the LORD your God. New reminder of the special relationship of Israel with God. More than 250 times, present Moses as the Lord God of Israel.

3 Thou shalt not eat any abominable thing.

14: 3-21 This summary of clean and unclean animals is drawn from the list of # Lev 11: 2-23. These food laws were prescribed because Israel was to remain holy to the Lord (# of verses 14: 2 # of 14: 21). They were intended to preserve the Israelites from social contacts that would mix the pagan peoples and expose them to fall into the trap of idolatry.

4 These are the animals you may eat: beef, sheep and goats;

5 deer, gazelle and the deer; ibex, deer, wild goats and giraffes.

6 You may eat any animal that has a split hoof, cloven-footed, and chews the cud.

7 But you shall not eat of those that chew the cud or have a split hoof and is cloven foot. So you may not eat the camel, the hare, and the coney, which chew the cud but do not have cloven hooves: you are unclean.

8 You must not eat pork, which has a split hoof but does not chew the cud: you look is unclean. You shall not eat of their flesh, nor touch their dead body.

9 These shall you eat of all that are in the waters: you shall eat all that have fins and scales.

10 But you shall not eat of any that do not have fins and scales you are unclean.

11 You may eat any clean bird.

12 But these are they of which ye shall not eat: the eagle, the osprey and the sea eagle;

13 the kite, the falcon, the vulture and what his kind;

14 raven after his kind;

15 the ostrich, the owl, the gull, and the hawk that his kind;

16 the little owl, the owl and the swan;

17 the pelican, cormorant and the plunge;

18 the stork, the heron which is of its kind, the hoopoe and the bat.

19 You will look like any unclean fowls that creep: it is eaten.

20 You may eat any clean bird.

21 You shall not eat any dead animal; You may give it to the stranger that is within thy gates, that he may eat it, or you may sell it to a foreigner; for thou art a holy people to the LORD your God. You shall not boil a kid in its mother's milk.

dead animal. Eating meat from an animal that died a natural death was forbidden because the animal had not been killed or bleeding in the right way. The Israelites, however, could offer in abroad present their city.

a kid in its mother's milk. The ban probably relates to a practice that was common in Canaanite religion, motivated by superstition and hope to see an increase in fertility and productivity (see #Ex 23: 19; 34:26 #Ex ).

22 ¶ Thou shalt truly tithe of everything your seed, that will report your field each year.

tithing. That is to say one tenth. Tithing discussed in these verses related only to agricultural products. This was the second tithe used for celebrations and worship at the sanctuary (# of verses 14: 23-26); it was added to the first tithe given to the Levites and priests to support them in their service to the people. # See Lev 27: 30-33 and #No 18: 21-32. Every three years, the Israelites gave a third tithe.

23 And thou shalt eat before the Lord thy God in the place which he shall choose to place his name there, the tithe of thy corn, of thy wine, and thine oil, and the firstborn of your herds and your flock, that you may learn to fear the Lord your God.

eat before the Lord. The tithe was to be brought to the central sanctuary where the worshiper was to eat part in communion with the Lord.

24 Maybe when the LORD your God has blessed you, the way he will be too long for you to carry your tithe, because of your distance shall choose the LORD thy God, to make his name.

the path will be there too long. If some Israelites lived too far from the sanctuary to be able to transport their agricultural products, they could exchange home against tithing money and buy the necessary to the sanctuary.

25 Then shalt against your tithe money, and bind the money in your hand, and go to the place which the LORD thy God shall choose.

26 There you spend the money for whatever your soul desires, oxen, sheep, wine and strong drink anything that will make you happy, you shall eat before the Lord your God and you shall rejoice, you and your family.

27 thou shalt not forsake the Levite that is within your gates, for he has no part nor inheritance with you.

28 After three years you shall bring forth all the tithes of thine increase the third year, and lay it up within your gates.

After three years. In the third and sixth years of the seven-year sabbatical cycle, instead of bringing this tithe to the sanctuary, it was the store in different cities. It would serve to feed the Levites, orphans, widows and foreigners living among them. # Of cf. 26:12; #no 18: 26-32.

29 And the Levite, who has no part nor inheritance with you, the stranger, the orphan and the widow, that are within thy gates, and shall eat and be satisfied; that the LORD thy God, bless thee in all the work of your hands you.

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/