ÉSAÏE 14 : 1 À 11 ***ISAIAH 14 : 1 TO 11 ***

12/08/2014 16:45

ÉSAÏE 14 : 1 À 11 ***

1 ¶  Car l’Éternel aura pitié de Jacob, Il choisira encore Israël, Et il les rétablira dans leur pays ; Les étrangers se joindront à eux, Et ils s’uniront à la maison de Jacob.

2  Les peuples les prendront, et les ramèneront à leur demeure, Et la maison d’Israël les possédera dans le pays de l’Éternel, Comme serviteurs et comme servantes ; Ils retiendront captifs ceux qui les avaient faits captifs, Et ils domineront sur leurs oppresseurs.

3  Et quand l’Éternel t’aura donné du repos, Après tes fatigues et tes agitations, Et après la dure servitude qui te fut imposée,

4 ¶  Alors tu prononceras ce chant sur le roi de Babylone, Et tu diras : Eh quoi ! le tyran n’est plus ! L’oppression a cessé !

5  L’Éternel a brisé le bâton des méchants, La verge des dominateurs.

6  Celui qui dans sa fureur frappait les peuples, Par des coups sans relâche, Celui qui dans sa colère subjuguait les nations, Est poursuivi sans ménagement.

7  Toute la terre jouit du repos et de la paix ; On éclate en chants d’allégresse,

8  Les cyprès même, les cèdres du Liban, se réjouissent de ta chute : Depuis que tu es tombé, personne ne monte pour nous abattre.

9  Le séjour des morts s’émeut jusque dans ses profondeurs, Pour t’accueillir à ton arrivée ; Il réveille devant toi les ombres, tous les grands de la terre, Il fait lever de leurs trônes tous les rois des nations.

10  Tous prennent la parole pour te dire : Toi aussi, tu es sans force comme nous, Tu es devenu semblable à nous !

11  Ta magnificence est descendue dans le séjour des morts, Avec le son de tes luths ; Sous toi est une couche de vers, Et les vers sont ta couverture.

NOTES DE JOHN MACARTHUR

14:1-3

Ce ch. fait certaines allusions à la libération de l’exil babylonien, mais son centre d’intérêt principal est présenté dans les vv. introductifs: le prophète avait à l’esprit l’ultime Babylone et la fin de la tribulation. Le langage utilisé évoque les conditions qui prévaudront pendant le millénium après son jugement. La destruction de la future Babylone est intimement liée à la délivrance de l’esclavage accordée à Israël: il faut que Babylone périsse pour que le Seigneur puisse élever son peuple. La compassion de Dieu à l’égard de l’Israël physique fait l’objet de plus amples développements aux ch. #Esa 40:1-46.

14: 1

les étrangers. Il s’agit de prosélytes, des païens convertis qui se joindront à Israël pendant le règne final de Christ sur terre.

14: 2

ils retiendront captifs ceux qui les avaient faits captifs. Un grand renversement de situation interviendra: loin de rester dans leur misérable état de servitude (qu’ils connaîtront sous le règne de l’Antéchrist, pendant la tribulation), les Israélites seront les gouverneurs des nations mêmes qui les avaient asservis.

14: 3

du repos. Allusion au futur royaume messianique. Cf. #Ac 3:19-21.

14: 4

tu prononceras ce chant. Le prophète appela la nation délivrée à chanter le cantique des vv. 4-21 qui célèbre la chute de Babylone.

le tyran n’est plus! Possible allusion à l’Antéchrist qui gouvernera Babylone, elle-même dominant le monde entier (cf. #Ap 17:17-18).

L’oppression a cessé! Désormais, la nation qui rendait la vie amère à Israël ne sera plus.

14: 6

frappait les peuples …  subjuguait les nations. Ces mots évoquent la tyrannie exercée par le roi de Babylone.

14: 7

Toute la terre …  paix. Une fois le tyran renversé, le monde entier jouira enfin de la paix. C’est nécessairement, selon mon interprétation, une allusion au millénium.

14:9-11

séjour des morts. Les rois des nations déjà dans le schéol organiseront une réception de bienvenue en faveur du roi de Babylone lorsqu’il se présentera devant eux.

14: 10

tu es devenu semblable à nous. Les rois se moqueront du roi de Babylone en lui rappelant que les distinctions humaines n’ont plus cours dans le royaume des morts.

14: 11

vers. Aucun orgueil n’est plus possible, lorsqu’on n’est plus qu’un cadavre couvert de vermine.

 

ISAIAH 14 : 1 TO 11  ***

1 ¶ For the Lord will have mercy on Jacob, and will yet choose Israel, and set them in their country; Foreigners will join them, and they shall cleave to the house of Jacob.

2 And the people shall take them, and bring them to their house, and the house of Israel shall possess them in the land of the LORD for servants and handmaids; They retain captives who their captors, and they shall rule over their oppressors.

3 And when the LORD shall give thee rest from thy sorrow, and from thy fear, and from the hard bondage that you were made,

4 ¶ Then you take up this proverb against the king of Babylon, and thou shalt say: What! the tyrant is no more! The golden city ceased!

5 The LORD hath broken the staff of the wicked, the scepter of the rulers.

6 He that in his fury smote the people For continual stroke, he who in anger ruled the nations, is persecuted mercilessly.

7 The whole earth is at rest and peace; They break forth into songs of joy,

8 the fir trees, the cedars of Lebanon rejoice at thee: Since thou art laid down, no one goes to slaughter us.

9 Sheol is moved to its depths, To welcome when you arrive; It stirs up the shadows, all the great ones of the earth, He raised up from their thrones all the kings of the nations.

10 All they shall speak and say unto thee, Art thou also become weak as we, You have become like us!

11 Thy pomp is brought down to Sheol, and the noise of thy viols; Under you is a layer of worms, and the worms cover thee.

NOTES JOHN MACARTHUR

14: 1-3

This c. made some allusions to the release of the Babylonian exile, but his main interest is presented in vv. Introductory: the prophet had in mind the ultimate Babylon and the end of the tribulation. The language refers to the conditions that will prevail during the millennium after his trial. The destruction of Babylon future is closely linked to the issue of slavery given to Israel: Babylon must perish so that the Lord can raise his people. God's compassion towards physical Israel is the subject of further developments to c. #Esa 40: 1-46.

14: 1

foreigners. This is proselytes of Gentile converts who join Israel during the final reign of Christ on earth.

14: 2

they retain captives who their captors. A big turnaround will occur: far from remaining in their miserable state of bondage (they will experience during the reign of the Antichrist during the tribulation), the Israelites are the governors of the same nations that had enslaved.

14: 3

rest. Referring to the future Messianic kingdom. See #AC 3: 19-21.

14: 4

you take up this proverb. The prophet called the nation issued to sing the song of vv. 4-21 celebrating the fall of Babylon.

the tyrant is no more! Possible allusion to the Antichrist who will rule Babylon itself dominating the whole world (cf. #Ap 17: 17-18).

The golden city ceased! Now the nation which made life bitter for Israel no longer.

14: 6

smote the people ... ruled the nations. These words evoke the tyranny of the king of Babylon.

14: 7

The whole earth ... peace. Once the tyrant overthrown, the world finally enjoy peace. It is necessarily, as I read, an allusion to the millennium.

14: 9-11

Hades. The kings of the nations already in Sheol will host a welcome reception for the King of Babylon when he appears before them.

14: 10

you have become like us. The kings will mock the king of Babylon, reminding him that the human distinctions no longer apply in the realm of the dead.

14: 11

worms. No pride is no longer possible, when you are a corpse covered with vermin.

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/